raconte-moi-woippy Retour menu

  Dernière mise à jour : 9 avril 2017

Presse locale : Informations, Faits divers, Courriers, Annonces ( 1975 )

Journaux consultés et abréviations utilisées Sources
Républicain Lorrain (RL)   Les journaux consultés sont issus des collections de la Bibliothèque-Médiathèque de Metz-Pontiffroy,
des Archives municipales de Metz et des Archives départementales de la Moselle.
(références disponibles sur place)

| Année 1974 | Année 1975 : avril-juin , juillet-septembre , octobre-décembre | Année 1976 |


Année 1975 (Janvier à mars)

Jeudi 2 janvier 1975
FAITS DIVERS
Expédition punitive au café « A la Pinte du Nord »

Deux hommes ont attendu la Saint-Sylvestre pour rappeler un sanglant souvenir au patron du café de la « Pinte du Nord », rue du XXe-Corps-Américain.
On se souvient en effet que le 13 août dernier, un groupe de consommateurs, parmi lesquels se trouvait M. Bircklé, demeurant à Woippy - Saint-Eloy pénétrait dans l'établissement et brisait tout ce qui lui tombait sous la main. A un moment donné, le propriétaire des lieux, M. Louis MULLER, se saisit d'une carabine et tira en direction de M. BIRCKLE, qui s'effondra, tué net.
Après plus d'un mois de détention, M. MULLER qui avait été inculpé d'homicide volontaire fut remis en liberté en raison de la gravité de sa maladie, et reprit la direction de son café.
Or, mardi, vers 16 heures 30, deux consommateurs, dont l'un était un ancien compagnon de la victime, se rendirent dans le débit de boissons et réclamèrent à boire.
S'apercevant que ces deux hommes avaient déjà bu plus que de raison, M. MULLER refusa de les servir.
C'est alors que ceux-ci le menacèrent de lui « faire la peau », pour, dirent-ils, « venger le copain tué ».
Puis ils saccagèrent l'établissement, brisant des cendriers, des verres ainsi qu'un distributeur d'olives.
M. Muller téléphona immédiatement au commissariat de permanence qui envoya sur place plusieurs policiers. Ceux-ci réussirent à interpeller les coupables qui s'étaient réfugiés dans une impasse.
Ramenés au commissariat central, ils furent ensuite conduits au centre hospitalier par l'ambulance des sapeurs-pompiers pour y subir un contrôle médical.
Ils ont été remis hier en liberté provisoire.
Quant au patron de la « Pinte du Nord », on peut dire qu'il a eu chaud.



 
 
 
En l'église de Woippy-Centre a été bénie l'union de M. Alain LECONTE, étudiant à Nancy, et de Mlle Marie-France BOURGEOIS, surveillante d'internat, demeurant 56, rue du Général-de-Gaulle à Woippy, fille de Mme et M. Alfred Bourgeois, ancien conseiller municipal et employé à la Manufacture des tabacs.

Vendredi 3 janvier 1975
Heurts et malheurs

Vers 1 h 45, dans la nuit de mercredi à hier, rue Jean-Pierre-Pêcheur, à Woippy, une voiture appartenant à M. René Louis, a pris feu et a été détruite. Il pourrait s'agir d'un acte de malveillance.

Prête pour le concours de beauté
Depuis un certain nombre d'années, un habitant de Woippy, qui a la passion des vieilles voitures, possédait une brave Citroën d'avant-guerre. Il s'agissait d'une B.14 de 1924. Son moteur de 8 CV tournait encore rond. Par contre, la carrosserie tombait en miettes et la sellerie avait, depuis longtemps, fait le régal des mites.
Notre passionné d'automobile ne se tint pas pour battu et décida de refaire une toilette à sa vieille amie. Il la confiait à un autre amoureux des vieilles bagnoles et du travail bien fait, M. Clause, carrossier à Woippy qui, avec son équipe, se mit aussitôt au travail. Un boulot de spécialiste. Il fallut en effet décaper à blanc toute la carrosserie. De son côté, un sellier de la rue Belle-Isle, M. Mornet, avec toute sa patience d'artisan modèle, entreprit de refaire entièrement l'aménagement intérieur.
Il faut voir le résultat pour y croire. On croirait que la « B 14 » vient de sortir des usines Citroën de 1924. Rutilante dans sa robe jaune et noir, chaussée de neuf, l'ancêtre est prête pour de nombreux concours de beauté. Son propriétaire envisage même de la louer avec chauffeur pour les mariages style « Belle Epoque ».
Notre photo : Plus de 150 heures de travail pour remettre la carrosserie en état.

CARNET BLEU
Nous apprenons avec plaisir, de la clinique des Berceaux, la naissance d'un troisième enfant, prénommé Olivier, au foyer de M. et Mme Guy Rochereau, domiciliés impasse du Champé à Woippy.
M. Rochereau, agent SNCF, est très connu dans Woippy-Centre, puisqu'il s'occupe également de la coopérative agricole.

Samedi 4 janvier 1975
Heurts et malheurs

Au cours d'une chute sur son lieu de travail à la DAVUM, rue des Romains à Woippy, M. Abdel Haouache, 44 ans, demeurant rue Gabriel-Poulmaire à Woippy, a été blessé au front. Il a été admis à l'hôpital Bon-Secours.

A.P.F. - SAINT-ÉLOI
Le foyer des anciens organise son repas annuel pour les personnes âgées du quartier, le 21 janvier.
Ces personnes âgées qui désirent participer à ce repas sont priées de se faire inscrire au centre social familial et culturel, 3, rue du Chapitre, tous les jours de 15 à 17 heures, ou au foyer les mardis et vendredis.
Les inscriptions seront closes le 16 janvier.
GYMNASTIQUE FÉMININE
Les séances de gymnastique volontaire pour les dames de la section de Woippy, quartier du Roi, reprendront le mardi 7 janvier aux heures habituelles (prière d'apporter un certificat médical).
RECENSEMENT
Les jeunes gens nés entre le 1er janvier et le 31 mars 1957 sont priés de se faire recenser en mairie, bureau No 1, munis du livret de famille et de la carte d'identité, ces deux pièces étant indispensables. Inscriptions avant le 31 janvier prochain.
SALLE SAINT-EXUPÉRY
Les activités sportives ou d'éducation physique, pour toutes les sociétés reprendront le lundi 5 janvier aux heures habituelles.
CHIEN ÉGARÉ
Un chien noir frisé a été trouvé errant sur le territoire de la commune.
Prière de le réclamer chez Mme Lallement, rue Leclerc.
FOOTBALL-CLUB
Une rencontre amicale se disputera demain dimanche sur le terrain du stade Général - Gibon entre Solgne et Woippy ; les joueurs sont convoqués à 13 h45.
Un match de championnat aura également lieu le matin, à 10 h, au stade Gibon, pour les cadets contre Châtel-Saint-Germain ; rendez-vous à 9 h 15 au stade.
LES URGENCES DU WEEK-END
- Pharmacie de garde : voir pharmacie de garde en page de Metz.
- Médecin de service : du samedi 20 heures au lundi 8 h : tél. : 68.38.87.
- Ambulance Dietrich (jour et nuit) : tél. : 68.34.32.

Dimanche 5 janvier 1975
FAITS DIVERS
Du « rififi » à Woippy-Saint-Eloy où deux clans échangent leurs vœux à coups de fusil

Les détonations qui résonnaient avant-hier soir rue Victor-Poulain à Woippy-Saint-Eloi n'avaient rien à voir avec les festivités du Nouvel An. Armés de fusils et carabines, deux clans se souhaitaient la bonne année en s'arrosant réciproquement de projectiles divers. Pour l'un des belligérants, les hostilités se sont terminées à l'hôpital. Une balle a traversé la partie la plus charnue de sa personne. Les autres ont passé le reste de la nuit au poste. Tout a commencé, vers 18 h 30, vendredi. Deux voitures se croisaient rue Poulain lorsqu'un coup de fusil de chasse partit de l'une en direction de l'autre. La riposte ne se fit pas attendre et au cours de cette fusillade, le nommé René Conrad, 26 ans, ferrailleur, demeurant rue Belle-Isle fut blessé par une balle de calibre 22 LR. Alertée par des personnes du voisinage, la police se rendit sur place. Mais à son arrivée tout paraissait calme. Les deux clans (la famille Conrad d'un côté et de l'autre de l'autre les familles Abdeslaxn et Schumacker) déclarèrent que cela ne regardait pas la police : « Nous réglons nous-mêmes nos affaires. Nous n'avons pas besoin de vous ». Les policiers n'insistèrent pas.
Trois quarts d'heure plus tard, le commissariat central était avisé que la fusillade avait repris rue Gabriel-Poulmaire. Les policiers arrêtèrent alors une demi-douzaine de personnes qui ont été interrogées avant d'être relâchées hier après-midi. Trois individus qui ont utilisé des armes à feu risquent des poursuites en correctionnelle. Toutes les armes leur ont été confisquées : c'est plus prudent. Les raisons de cette petite guerre demeurent confuses. Mais il semble qu'une femme soit à l'origine de cette explication... entre hommes.

Lundi 6 janvier 1975
FAITS DIVERS
Un menu larcin met les gendarmes sur la trace des voleurs de colis de Noël

Avant les fêtes de Noël, un important cambriolage avait été commis dans le magasin des Coopérateurs de Lorraine à Woippy-St-Éloi. Les voleurs avaient emporté 39 colis de Noël. Ces colis que les clients se constituent en collectant des timbres-épargne pendant l'année, contenaient des objets divers, allant de l'appareil électroménager au linge de maison.
Une enquête menée par les gendarmes de la brigade de Metz vient d'aboutir à l'arrestation des coupables : un nommé Louis Foureur, 18 ans, de Woippy-St-Éloi, et un complice âgé de 17 ans.
Avant-hier, ces deux lascars furent surpris dans un grand magasin de Metz au moment où, en compagnie d'un troisième larron, ils venaient de voler un pull-over à l'étalage. Ils prirent la fuite, mais l'un d'eux fut interpellé et confié aux gendarmes de Metz.
Ces derniers remontèrent ainsi jusqu'à Foureur et une perquisition à son domicile fut particulièrement fructueuse. Les gendarmes y découvrirent en effet quatre perceuses électriques, des rôtissoires, des magnétophones, friteuses, mixers, une ménagère en argent, des vases en porcelaine, des services à café, etc. Tous ces appareils et ustensiles provenaient des colis dérobés aux Coopérateurs de Woippy-St-Eloi.
Les deux délinquants seront déférés aujourd'hui au parquet de Metz.

PARI TENU...
Le CES II ouvre ses portes ce matin

Le pari a été tenu. Le C.E.S. Il de Saint-Eloi ouvrira ses portes ce matin. Longue fut l'attente, tant pour les parents d'élèves que pour la municipalité qui voyaient, non sans grogne, le retard pris par les travaux.
En effet, la situation devenait de plus en plus critique puisque les enfants de Woippy étaient répartis dans divers établissements de l'agglomération.
Cette rentrée du deuxième trimestre verra donc l'arrivée dans ces locaux de près de 400 élèves.
M. Debs, maire de Woippy, à plusieurs reprises était intervenu pour que les nouveaux délais soient respectés. Il y a encore quelques semaines, tout le monde était sceptique quant à cette éventualité. Tout se termine donc pour le mieux puisque, aujourd'hui, le CES Il de Saint-Eloi entre en service, décongestionnant par-là même des groupes scolaires comme le CES I de Woippy ou le CES Taison que fréquentaient de nombreux élèves de la commune.

LES VŒUX DU MAIRE
« Pour cette nouvelle année, le maire, ses adjoints et le conseil municipal adressent à tous les habitants, anciens et nouveaux, jeunes, moins jeunes et du 3e âge, leurs vœux les plus sincères de bonheur, de prospérité et de santé. Ils leur promettent, comme par le passé, qu'ils feront tout pour leur rendre la vie, sinon plus heureuse, pour le moins plus facile. A quoi bon s'étendre sur toutes les réalisations qui se sont faites et qui sont en cours actuellement.
Chaque jour, les Woippyciens voient quelque chose de nouveau : nous en sommes au second CES dont la rentrée se fait aujourd'hui, lundi ; les rues s'embellissent et, progressivement. Woippy prend le caractère d'une petite ville lumière. Ils souhaitent qu'avec tous les habitants, et leur aide surtout, Woippy devienne ce que l'on a toujours souhaité qu'il soit : une ville où il fait bon vivre. »

UNE COUPE POUR LES JEUNES AU CENTRE S.N.C.F.
Le centre de jeunesse S.N.C.F. était à l'honneur. Après la brillante saison que les jeunes gens viennent d'accomplir en 1974, ils viennent de se voir attribuer la coupe les récompensant pour leurs excellentes prestations. Juste récompense et encouragement pour l'année 1975.
Activités du jour
• Salle Saint-Exupéry : judo APF, 17 h 30 à 20 h 30. MJC : handball, 17 h 15 à 18 h 30. Tennis (Davum) : 18 h 30 à 20 h 30. Tennis (SNCF - Amicale des enseignants) : 20 h 30 à 22 h. Budokaï (arts martiaux) : 20 h 30 à 22 h.
• Centre social, rue du Chapitre, Saint-Eloi : gymnastique féminine, de 14 h à 15 h. Club Saint-Éloi, de 16 h à 17 h ; ping-pong, de 17 h à 19 h ; labo-photo, de 20 h à 22 h ; gymnastique féminine, de 14 h à 15 h.
• Centre social Bonne-Fontaine, Pré-Génie et Boileau : ateliers bois-bricolage, de 9 h à 19 h ; gymnastique féminine, de 14 h à 15 h 30 ; ping-pong, à partir de 16 h ; karaté, à partir de 18 h 30 ; cours de télé-radio, à partir de 19 heures ; réunion des membres responsables des différentes activités à 18 h.

Naissances
De la clinique des Berceaux, nous apprenons les naissances suivantes :
Frédérique SONNILLON, 33, rue Emile-Zola, à Rombas ;
Cédrix BUR, 26, rue du Fossé, à Montigny-lès-Metz ;
Corine SCHAEFER, 167, route de Metz, à Talange ;
Alexandra KER, 6, rue Victor-Hugo, à Metz ;
Nicolas BILLARD, 26/22, rue des Tilleurs, à Metz-Vallières ;
Olivier ROCHEREAU, 1, place du Champé, à Woippy ;
Céline CORDIER, 95, rue du Vieux-Moulin, à Marange-Silvange ;
Sandrine GALLISSI, 25, rue de Provence, à Metz ;
Sandrine BIGARD, 5, rue St-Etienne, à Woippy ;
Isabelle KRUCHTEN, 28, rue Gandhi, Marly.

CONSEIL MUNICIPAL
Maîtrise d'ouvrage des travaux de réalisation de la rue Charcot

Lors de la dernière réunion du conseil municipal, plusieurs décisions ont été prises. Parmi les plus importantes, on relève en particulier la prise en charge du Centre socioculturel et de la halte d'enfants de Saint-Eloy et la demande officielle au conseil général de la programmation et du financement d'une caserne de gendarmerie à Woippy. Outre ces deux points plusieurs mesures ont été prises par les conseillers municipaux. Aucune position par contre n'a été arrêtée pour l'adhésion au district. M. Debs, le maire, mettra ce point à l'ordre du jour lors du prochain conseil.
Le conseil a voté le budget supplémentaire 1974 en recettes et en dépenses, arrêté à la somme de 2.353.723,78 francs ;
- a donné pouvoir à M. le Maire pour la passation des marchés de gré à gré, nécessaires à la régularisation des travaux de voirie, construction de trottoirs et parkings, rue du Fort-Gambetta ;
- se déclare maître d'ouvrage des travaux de réalisation de la rue du Docteur-Charcot et sollicite les subventions susceptibles d'être allouées pour cette opération, dont la dépense est prise entièrement en charge par la société Logi-Est. A cet effet, M. Debs est habilité à passer une convention avec cette dernière société en réglant le financement des travaux ;
- a porté à compter du 1er janvier 1975, le tarif de location des garages communaux comme suit : sous-sol de la salle Saint-Exupéry : 35 francs - garages individuels : 45 francs ;
- a créé quatre postes de femmes de service (aide-maternelle), deux postes de concierge et quatre emplois de femmes de service ce à compter du 1er janvier 1975. Il est à noter qu'il s'agit là de création de postes pour du personnel déjà en place, rémunéré par la ville de Metz et repris par Woippy à compter du 1er janvier ;
- a décidé la réalisation des emprunts suivants auprès de la Caisse de dépôts et consignations : 140.000 francs destinés au financement de travaux supplémentaires au CES II - 110.000 francs pour le financement de travaux supplémentaires effectués rue du Fort-Gambetta ;
- a accordé une subvention complémentaire et exceptionnelle de 1.500 francs au FC Woippy, au titre de l'exercice 1974 ;
- a décidé l'exécution d'aménagement en voirie provisoire aux entrées du CES Woippy Saint-Eloy, chiffrés à 7.585,20 francs ;
- a suivi l'avis de la commission des finances en ce qui concerne la recherche de câbles enterrés pour permettre d'effectuer des travaux de raccordement de lampadaires dans le lotissement du Rucher, à savoir que ces travaux incombent à l'entreprise qui a procédé à la pose de la ligne souterraine ;
- a désigné M. Drosse, adjoint et M. Heipp, conseiller pour faire partie du conseil d'administration du CES II ;
- a accordé un crédit de 15.000 francs à l'Amicale du personnel, au titre de l'exercice 1974 ;
- a confié aux services de l'Equipement, l'étude de la rédaction du projet et la surveillance des travaux d'aménagement de la route de Lorry ;
- a approuvé le programme d'utilisation des crédits « Barangé » 1973-74, qui s'élève à la somme de 5.032 francs ;
- a accepté les sommes de 1.352,40 francs, 265,07 fr. et 803,21 fr. en règlement de sinistres, proposées par les assurances ;
- a enfin décidé l'acquisition d'une benne à ordures et autorisé M. le Maire à passer le marché à cet effet avec le concessionnaire le moins disant.

Mardi 7 janvier 1975
ACTIVITÉS DU JOUR

- Salle Saint-Exupéry : Amicale des enseignants : éducation physique de 17 h à 18 h 30. - Gymnastique F.C. Woippy : de 18 h 30 à 20 h 30. - Danse classique A.P.F. : de 18 à 20 h. - Handball M.J.C. : de 20 h. 30 à 22 h.
- Centre social, rue du Chapitre - Saint-Eloi : Foyer des anciens : de 14 à 18 h. - Club Saint-Éloi : de 16 h à 17 h. - Répétition de danses folkloriques : de 18 à 20 h.
- Centre social Pré Génie - Boileau - Bonne-Fontaine : ping-pong à partir de 16 h. - Réunion du 3e âge de 14 h à 17 h 30. - Judo à partir de 18 h 30. - Atelier bois-bricolage de 9 à 19 h.
F.C. WOIPPY
Réunion ce jour du comité du F.C. Woippy, à 21 h., au siège, café National.
Les entraînements ont repris pour les équipiers A et B et le mercredi pour les jeunes.
LES MAJORETTES DU VAL DE METZ RECRUTENT
Les jeunes filles, âgées de 12 ans, désirant faire partie des majorettes du Val de Metz peuvent se faire inscrire, chaque mardi, de 20 à 22 heures, à l'école Sainte-Ségolène, ou chez M. TELLO, 29, route de Plappeville, Metz.
GYMNASTIQUE VOLONTAIRE FÉMININE
Les séances de gymnastique volontaire pour les dames de la section de Woippy, quartier du Roi, reprendront à partir d'aujourd'hui, aux heures habituelles.
Les participantes devant fournir un certificat médical de contre-indication à la pratique des activités physiques, sont priées de se le procurer sans retard.
OLYMPIQUE SAINT-ÉLOI
La reprise des entraînements a lieu ce jour et il est rappelé aux joueurs que la pratique du ballon est interdite à la salle St-Exupéry.
D'autre part, une réunion de tous les joueurs seniors et juniors aura lieu le jeudi 9 aux vestiaires, à 20 heures. Diverses questions importantes y seront traitées. La présence de tous est souhaitée.
ANCIENS DES QUATRE-BORNES
A l'occasion de la fête des Rois, les membres du club des anciens des Quatre-Bornes participeront à un repas dans leur local, 5, rue de Fleurus, aujourd'hui à 12 h 30.
Tous les camarades y sont conviés.

Mercredi 8 janvier 1975
Heurts et malheurs

Visiblement, ivre, un invalide demeurant à Woippy-Saint-Eloy s'était vu refuser une consommation au café de l'Ancienne Gare.
Furieux, l'homme brisa une vitre avant de disparaitre.

Jeudi 9 janvier 1975
Fête des Rois au Foyer des Quatre-Bornes
Les anciens et les anciennes du foyer des Quatre Borne, ont fêté l'Epiphanie dans une ambiance fort sympathique, mardi dernier, réunis autour d'une table sur laquelle était servi un copieux goûter, ils ont partagé dans la bonne humeur la galette des rois.

ACTIVITÉS DU JOUR
- Salle Saint-Exupéry - Foyer Saint-Eloi : de 16 h à 18 h 30. - Gymnastique F.C. Woippy : de 18 h 30 à 20 h 30. - A.P.M. : éducation physique de 20 h 30 à 22 h. - E.S. Laboratoire - Ets Dumas. - Tennis : de 20 h 30 à 22 h.
Centre social, rue du Chapitre. - Ping-pong : de 17 à 19 h. - Cours de couture CANAM : de 14 à 17 h 30. - Permanence A.P.F. : de 14 à 17 h. - Club St-Éloi : de 16 à 17 h. - Eglise réformée : de 20 à 22 h. - Labo-photo : de 20 à 22 h.
- Centre social Pré-Génie, Boileau, Bonne-Fontaine : réunion du 3e âge de 14 à 18 h ; ping-pong : de 16 à 21 h ; judo : adultes-minimes à partir de 18 h 30.
- Société de musique Union : répétition pour l'harmonie et les tambours, salle de musique, ce jour de 19 à 22 h.
TRAVAUX ET PRUDENCE
Des travaux sont en cours rue Général-de-Gaulle. Des panneaux appropriés au ralentissement de la circulation ont été mis en place, aussi les automobilistes sont priés d'être prudents et de ralentir.
F.C. WOIPPY
Réunion extraordinaire du comité et de tous les joueurs 1e mardi 13 janvier, à 21 heures.

Vendredi 10 janvier 1975
ACTIVITÉS DU JOUR

- Salle Saint-Exupéry : handball M.J.C. de 17 h 15 à 18 h 30. Tennis Davum, de 18 h 30 à 20 heures. - Escrime, de 17 à 20 heures. - Ping-pong M.J.C., 20 heures à 22 heures.
- Centre social et culturel Saint-Éloy, foyer des anciens, de 14 à 18 heures. - Labo-photo, de 20 à 22 heures. - Répétition « Jeune Renaissance » avec la clique de 20 à 22 heures.
- Centre social Pré-Génie et Bonne-Fontaine, atelier bois-bricolage de 9 à 19 heures. - Ping-pong, de 16 à 21 heures. - Répétition des majorettes à partir de 18 heures.
RECENSEMENT
Les jeunes gens nés entre le 1er janvier et le 31 mars 1957 sont priés de venir se faire recenser à la mairie, au bureau No 1, munis du livret de famille et de la carte d'identité avant le 31 janvier 1975.
INSCRIPTIONS POUR LA COMMUNION ET LA CONFIRMATION
Les enfants nés en 1962 ou avant peuvent se faire inscrire pour la communion solennelle et pour la confirmation pendant tout le mois de janvier.
- Pour Woippy - Saint-Eloy et le quartier Boileau, tous les mardis de 18 à 19 heures au presbytère, 2, rue Roget.
Pour Woippy-Centre et le quartier du Roi, tous les vendredis de 18 heures à 18 h 30 au presbytère, 13, rue de Biche, et tous les samedis du mois de 18 heures à 18 h 30 à l'église (sacristie) pendant la permanence.
Prière de se munir du livret de famille.
BIBLIOTHÈQUE POUR TOUS
Elle fonctionnera ce jour de 15 heures à 18 h 30 à la salle réservée, rue de Biche à côté du presbytère.

Samedi 11 janvier 1975
Heurts et malheurs

- À la société Rolanfer, route de Thionville, hier, vers 8 h, un ouvrier, M. Charles Maurice, 42 ans, demeurant 1, rue Barral, a été cruellement blessé à un doigt de la main droite alors qu'il était occupé à changer une lame de cisaille sur un banc d'affûtage.
Il a été conduit à Bon-Secours.
- Vers 18 h 20, rue Ferdinand-Sechehaye, à Woippy-St-Eloy, M. Charles Christophe, 19 ans, demeurant rue du Chapitre, a été blessé au cours d'une collision avec une voiture. Il a été conduit à Bon-Secours.

ACTIVITÉS DU JOUR
Salle St-Exupéry : majorettes A.P.F., répétition pour les petits de 14 h à 15 h, et pour les grands et moyens de 15 h à 16 h 30 ; cours de guitare, de 14 h à 18 h (arrière salle du café National).
URGENCES DU WEEK-END
- Pharmacie de garde : voir pharmacie de garde en page de Metz.
- Médecin de service : du samedi 20 h au lundi 8 h, tél. 68.36.67.
- Ambulance Dietrich (jour et nuit) : tél. 68.34.32.
F.C. WOIPPY
Toutes les équipes du F.C.W. seront en lice ce week-end ; les pupilles contre Rosselange, les minimes contre l'E.S. Metz ; ces deux rencontres se disputant aujourd'hui samedi.
Dimanche, les cadets affronteront Châtel-Saint-Germain, au stade Gibon ; l'équipe « B » aura un déplacement difficile à Delme. La formation A ira à Montigny ; l'affrontement sera de taille, les deux équipes ayant besoin de points, Montigny pour sortir de la zone dangereuse et Woippy pour confirmer le redressement annoncé avant la trêve.
ACTIVITÉS A.P.F.
Tous les lundis, cours d'initiation à la couture, de 14 h à 16 h, au Centre socioculturel ; prochaine séance, le lundi 13 janvier.
Les intéressées peuvent se renseigner sur place.

Dimanche 12 janvier 1975
FAITS DIVERS
Chasseurs chassés : deux braconniers arrêtés par la B.S.V.P.

Vers une heure du matin dans la nuit de vendredi à hier, une patrouille de la B.S.V.P. fut intriguée par le manège d'une voiture qui, tous phares allumés, sillonnait les terrains en bordure de la route de Thionville avant Saint-Rémy. Les deux occupants du véhicule furent trouvés en possession d'une carabine 22 LR, munie d'un chargeur avec cinq balles et d'un silencieux. Les deux hommes étaient également outillés d'un phare portatif. Conduits au commissariat central, ils ont déclaré qu'ils chassaient le lapin, mais qu'ils étaient bredouilles.
Ils ont fait l'objet d'une procédure pour chasse nocturne avec véhicule sur terrain privé et défaut de permis de chasse. Ce genre de délit peut leur coûter cher, à commencer par la confiscation de l'arme et la saisie du véhicule.

Avis mortuaire
Monsieur Edmond MANGENOT, Retraité, décédé le 10 janvier 1975, à l'âge de 66 ans.

Lundi 13 janvier 1975
Le C.E.S. de Woippy Saint - Eloy :
Premier « établissement à surfaces aménagées de France »

  Depuis une semaine, le C.E.S. de Woippy - Saint-Eloy est entré en activité. Longue fut l'attente. On se souvient, en effet, qu'à l'époque de la tragédie du C.E.S. Pailleron à Paris, diverses dispositions furent prises par le ministère de l'Éducation Nationale pour éviter que ne se reproduisent pareilles catastrophes. Des mesures qui visaient essentiellement à renforcer les mesures de sécurité dans les établissements scolaires. Au moment même où naissaient conjointement, sur le papier les C.E.S. de Saint-Eloi et de Metz-Arsenal, ces aménagements obligèrent les architectes à revoir certains compartiments de leur création. Les projets revus et corrigés, reçurent l'approbation des différentes commissions de sécurité.
  On pensait que ce CES de Saint-Eloy allait enfin pouvoir sortir de terre. Un retard dans les travaux repoussa de nouveau l'échéance et par là même la date d'entrée en service de l'établissement. La semaine dernière, pour la rentrée du deuxième trimestre, après une course contre la montre menée à bien par les entreprises, la tranche principale des travaux était terminée à temps. Près de cinq cents élèves prenaient pour la première fois le chemin de leur nouveau groupe scolaire.
  Le CES de Woippy-Saint-Eloi est prévu pour accueillir dans les plus brefs délais neuf cents élèves. Dans sa conception architecturale, le CES a été pensé par M. Jolin. Les méthodes pédagogiques qui vont y être appliquées entrent dans le cadre de l'opération des « établissements à surfaces aménagées ».
  Ces établissements à surface aménagée sont les fruits mal connus de la réforme Fontanet. L'idée de base est de créer au cœur même du groupe scolaire un pôle attractif qui est en fait un centre de documentation et d'information où les élèves pourront consulter des dossiers leur permettant de recueillir des éléments pour réaliser des enquêtes complètes sur différents sujets. S'articule autour du CDI toute la vie scolaire de l'établissement. Les enfants, par un travail individuel au sein d'une équipe, développent ainsi leur esprit critique. Le CES de Saint-Eloi apparaît, à l'heure actuelle, comme le premier établissement de France à mettre en application cette méthode d'avant-garde.
  Ce deuxième trimestre, pour les élèves du nouveau CES, sera avant tout un trimestre d'adaptation. Cette année, la classe de troisième n'entre pas dans le cycle de cours dispensés, mais dès la rentrée prochaine, le CES préparera les élèves aux différents diplômes d'études de fin d'études du premier cycle.

L'HOMME DE LA SEMAINE
ALPHONSE SCHWEITZER PRINCIPAL

Agé de 47 ans, père de trois enfants, M. Schweitzer est originaire de Rémelfing (57). Sortant du cadre d'instituteur de l'Education nationale, M. Schweitzer commença sa carrière d'enseignant en 1952 dans divers établissements de la ville de Metz, à Devant-les-Ponts en particulier.
Il fut ensuite, pendant deux ans, sous-directeur du CES-II de Guénange, puis principal du CES de Nilvange. Depuis le 13 septembre, il est le principal du CES de Saint-Eloy.
« Ma rentrée, je l'ai faite avec les enseignants de l'établissement dans les locaux de l'école Pierre-et-Marie-Curie, explique M. Schweitzer. En effet, les travaux ne nous permettant pas l'occupation des locaux, nous avons tenu nos premières réunions chez nos voisins. » Pour M. Schweitzer, l'expérience tentée au CES correspond parfaitement à l'évolution des méthodes de pédagogie : « On permet à chaque élève d'extérioriser sa personnalité pour parfaire son éducation. »
Cette rentrée en milieu d'année s'est finalement très bien passée : « Nous avons récupéré l'ensemble des élèves du quartier qui étaient répartis dans d'autres établissements, pour les regrouper dans le nouveau groupe scolaire. » Garçons et filles sont externes puisque habitant dans leur très grande majorité à proximité du CES, « aucun problème de cantine ou de ramassage scolaire ».
Les travaux ne sont pas encore terminés. Il reste à achever un grand réfectoire ou salle polyvalente, les logements de fonction du personnel et l'atelier de la section d'éducation spécialisée. « Pour les installations sportives, nous avons à notre disposition des aires de jeu et pour la gymnastique, la salle Saint-Exupéry... Enfin, nous espérons pouvoir profiter un jour d'un COSSEC. »
Les différents aménagements très spéciaux de sécurité sont à citer en exemple : « Tout est prévu. A tous les étages des extincteurs, des lances à incendie et des conduits qui permettent l'évacuation immédiate des fumées. D'autre part, M. Jolin, l'architecte, a apporté une touche très personnelle dans ce dispositif en faisant peindre les portes d'issue de secours en rouge. Ce contraste de couleurs est certainement une garantie en cas d'accident. »   Ch. M.

DONS À MARIAGE
Les dons pour les mariages du dernier trimestre 1974 ont donné la somme de 478,15 F, qui est destinée à approvisionner la caisse de secours du bureau d'aide sociale.
Remerciement aux généreux donateurs.
NAISSANCES
Nous apprenons de la clinique des Berceaux, les naissances suivantes :
Frédérique Girard, 41, rue St-André à Metz ; Philippe Duvau, 20, route de Woippy, à Metz ; Christophe Petterman, 71, rue du Faubourg à Metz ; Olivier Zanella, 145, rue de Metz à Hagondange.
STATISTIQUES DE L'ÉTAT CIVIL
Les statistiques dressées par le service municipal de l'état-civil nous apprennent qu'il y a eu moins de naissances en 1974 (220) qu'en 1973 (344). Dans ces chiffres 65 naissances à Woippy, et 155 à l'extérieur.
Les décès sont aussi en régression, 52 contre 82 en 1973 y compris ceux survenus à l'extérieur.
Les mariages sont par contre en augmentation : 150 (91 à Woippy et 59 à l'extérieur) contre 138 l'année précédente.

Vœux du conseil au maire :
« Affirmer sa volonté de participer à une organisation de l'agglomération messine »
Le conseil municipal a présenté ses vœux au maire. On relève dans ses vœux un passage concernant le district volontaire de l'agglomération messine, particulièrement intéressant. En effet, et le conseil doit dans les semaines à venir, décider de la participation ou de la non participation de la commune au district. Voici quelques extraits du discours :
« L'année 1974 a été, pour l'équipe municipale que vous dirigez, une période de travail très suivie et nos relations qui se chiffrent à plus de 2.300.000 F, rien que pour les travaux d'investissements, démontrent une fois de plus que le conseil municipal s'est montré digne des efforts nécessaires à consentir pour que Woippy, qui compte déjà maintenant plus de 15.000 habitants, soit la ville de la banlieue messine la plus enviée. Nos principales réalisations 1974, ont été sans nul doute :
- les acquisitions de terrains nécessaires à l'implantation de notre deuxième C.E.S. ;
- la construction de trottoirs et parkings rue du Fort-Gambetta ;
- la construction et la mise en état de locaux scolaires ;
- l'agrandissement du cimetière (...) »
« Il nous faudra rapidement prendre position sur l'implantation au centre de Woippy dans les terrains que nous venons d'acquérir, des équipements indispensables et qui sont d'une nécessité urgente dans l'intérêt de nos administrés. Dans ces urgences, je me permettrai de citer, le bureau de poste, des locaux plus appropriés pour un meilleur fonctionnement des services administratifs, des services généraux de la mairie ; je verrais également un commissariat de police, une maison du 3e âge, une piscine et bien sûr d'autres projets qui nous tiennent à cœur et qu'il nous faudra envisager au fur et à mesure de nos possibilités financières sans trop vouloir écraser nos contribuables (...) »
« Il nous faudra revoir notre position en ce qui concerne notre collaboration éventuelle avec nos communes voisines. A la lumière des précisions obtenues, je pense que le conseil municipal devrait être en mesure d'affirmer sa volonté de participer à une meilleure organisation de l'agglomération messine, sans perdre pour autant de son autonomie et de ses prérogatives. Au contraire, nous aurions, je pense, notre place à tenir et notre mot à dire dans les décisions qui pourraient être prises concernant l'agglomération messine et qui forcément touchent de près la vie de notre ville de Woippy.
En effet, il nous faut encore davantage élargir nos préoccupations au-delà de nos frontières locales (...) »

La journée
- SALLE SAINT-EXUPÉRY : Judo A.P.F. - 17 h 30 - 20 h 30. - Budokai (arts martiaux), de 20 h 30 à 22 heures. - M.J.C. : handball, de 17 h 15 à 18 h 30. - DAVUM Tennis : De 18 h 30 à 2O h 30. - S.N.C.F. et Amicale des enseignants : Tennis de 20 h 30 à 22 heures.
- CENTRE SOCIAL : Rue du Chapitre, gymnastique féminine, de 14 à 15 heures. - Club Saint-Éloi : de 16 h à 17 heures. - Labo-Photo : De 20 h à 22 h. - Ping-pong, de 17 h à 19 h.
- CENTRE SOCIAL Bonne-Fontaine - Pré-Génie - Boileau : Atelier bois et bricolage, de 9 h à 19 heures. - Gymnastique féminine, 14 h à 15 h 30. - Ping-pong : 16 heures. - Karaté : 18 h 30. - Cours de télé-radio : 19 h.
- Activités A.P.F, du Centre : les cours d'initiation à la couture reprennent ce jour au centre socioculturel, rue du Chapitre, de 14 heures à 16 heures.

Carrefour des rues de Metz et de Calais :
Il y a quelque chose à faire

À quand la finition de ce carrefour particulièrement dangereux entre la rue de Calais et la rue de Metz. Depuis des mois le carrefour est balisé par un îlot trop provisoire puisque des mauvais plaisants se permettent de déranger l'ordre des moellons. Ne serait-il pas souhaitable de délimiter à la peinture ce terre-plein ou de l'aménager plus... définitive ?

Mardi 14 janvier 1975
DISTILLERIE

Les retardataires sont priés de se faire inscrire sans tarder afin d'un regroupage pour la fin janvier. Téléphoner au 30.04.22 ou 37.
DONNEURS DE SANG
La section locale a décidé d'organiser pour l'année 1975 diverses activités.
Il ressort que l'année précédente n'a pas été très brillante, aussi bien sur le plan du recrutement que sur celui des festivités.
La section organisera un bal avec l'excellent orchestre d'Emile Prud'homme junior et sa formation.
D'autres surprises seront réservées tout au long de l'année.
Le président lance également un appel pour que le plus grand nombre de donneurs se présente aux collectes de sang.
Pour tous renseignements et inscriptions, s'adresser à M. Antoine Weinberg, gare S.N.C.F., à Woippy (2e étage).
ACTIVITÉS DU JOUR
Salle St-Exupéry : Amicale des enseignants, éducation physique de 17 à 18 h 30 ; Gymnastique F.C.W. : 18 h 30 à 20 h 30 ; Danses classiques A.P.F. : 18 à 20 h ; M.J.C. : handball 20 h 30 à 22 h.
Centre social, rue du Chapitre : Foyer des anciens de 14 à 18 h ; Club St-Éloy de 16 à 17 h ; Danses folkloriques : de 18 à 20 h.
Centre social, Pré-Génie, Boileau, Bonne Fontaine : Réunion du troisième âge : de 14 h à 17 h 30 ; Atelier bois, bricolage : de 9 à 19 h ; Judo : à 18 h 30 ; Ping-pong : à 16 h.
F.C. WOIPPY
La réunion extraordinaire du comité et de tous les joueurs qui était prévue pour ce jour au siège, est reportée au jeudi 16 au même endroit à 21 h.
CARNET ROSE
De la clinique des Berceaux nous apprenons la naissance d'une petite Stéphanie, premier enfant au foyer de M. et Mme Paul Dahlke, 9, rue de Ladonchamps à Woippy. M. Dahlke est employé en qualité de pâtissier à Baudiscount.
Nos félicitations aux parents et grands-parents, et nos vœux de prospérité au bébé.
GOÛTER DES ANCIENS
Aujourd'hui aura lieu de 14 à 17 h 30 à la salle inter-associations rué de Biche à côté du presbytère.

Mercredi 15 janvier 1975
FAITS DIVERS
- Deux bouchers fâchés avec l'hygiène

Il y a quelques jours, une patrouille de la brigade des recherches de la gendarmerie de Metz fut amenée à contrôler la camionnette d'un boucher qui effectuait sa tournée dans Woippy-Saint-Eloy.
Le chauffeur n'avait pas de permis de commerçant ambulant et son carnet de « vente à la chine » était tenu irrégulièrement. Mais ceci n'était que menus détails à côté de l'état du véhicule. L'intérieur était d'une saleté repoussante, de même que le meuble-frigo qui ne fonctionnait plus. Dans un récipient, un tas de viande dégageait une odeur à peine soutenable.
Les gendarmes prévinrent alors le service de la répression des fraudes qui fit des découvertes à peu près semblables à la boucherie, 24, rue Sainte-Marie à Metz. Le boucher, M. Abdallah Bouraoui et son vendeur ambulant, M. Mimoun Moumeni, ont reconnu qu'ils ne lavaient que très rarement les outils et le sol. Dans un meuble réfrigérateur, les gendarmes et le service des fraudes ont découvert 30 kg de viande avariée. Avant de la vendre, les bouchers devaient gratter la moisissure verte dont les morceaux étaient recouverts.
Les mêmes constatations ont été faites chez un autre boucher de la rue, M. Mohamed Gherbienne. Ce dernier méconnaissait les règles primordiales de l'hygiène, et ses merguez avaient, elles aussi, une étrange couleur verte. Les enquêteurs ont également remarqué qu'il n'avait pas de permis de marchand ambulant et qu'il n'affichait pas les prix. En outre, il se servait de poids inexacts refusés par le service des poids et mesures.
Les deux bouchers ont fait l'objet de toute une série de contraventions et les services sanitaires vont sans aucun doute s'intéresser à leurs étals.
- Au registre des plaintes
Au centre « Loisirs et Caravanning », route de Thionville à Woippy, des cambrioleurs ont emporté des timbres et une machine à calculer. Préjudice : 2.000 francs.
- La fortune ne vient pas toujours en dormant
Dans la nuit de dimanche à lundi, une patrouille du corps urbain fut intriguée par une voiture qui était arrêtée tous phares allumés. A l'intérieur un homme dormait à poings fermés. Il s'agissait d'Anselm Zoller, 38 ans, récupérateur, demeurant rue Gabriel-Poulmaire à Woippy. Un léger abus de boissons fortes avait motivé ce petit somme qui ne lui porta pas chance. En effet, Anselm Zoller n'avait pas d'assurance automobile. En outre, dans le fond de sa voiture se trouvaient une quinzaine de pneus qu'il avait dérobés dans le dépôt de la Société Lorraine Auto, à Saint-Julien-lès-Metz.
Au cours d'une perquisition à son domicile, une cinquantaine d'autres pneumatiques ayant la même origine ont été découverts par la police. Zoller a été déféré au parquet hier après-midi.
- Cambrioleurs et « boit sans soif »
Dans la nuit de samedi à dimanche, un cambriolage fut commis dans une succursale des Coop, 4,rue du Général-Morlot à Metz. Le gérant constata qu'un lot de bouteilles d'alcools divers avait disparu pour un montant qu'il estima à 600 F environ.
L'enquête ouverte par la police permit d'identifier les auteurs de ce vol, Michel Frey, 22 ans, demeurant 1, rue Charcot à Woippy, et Bernard Gusse, 24 ans, demeurant 4, rue Etienne-Gantrel. Ce dernier demeurait autrefois au-dessus de ce magasin et y avait déjà commis un cambriolage. Les deux jeunes gens ont reconnu les faits et avoué qu'ils avaient déjà bu tous les bouteilles. Ils out été déférés hier au parquet de Metz.

ACTIVITÉS DU JOUR
• Salle St-Exupéry : escrime de 10 à 12 h. - Activités A.S.S.U. : de 13 h 30 à 16 h. - Service social S.N.C.F. : de 16 à 17 h. - Gymnastique F.C.W. : de 18 h 30 à 20 h 30. - Laboratoire métallurgique, Ets A1legre : de 17 h 30 à 20 h. - Ping-pong M.J.C. : de 20 h à 22 h. - Olympique St-Eloy : de 17 à 19 h. - Natation Messine (tennis) : de 20 h 30 à 22 h.
• Centre social et culturel St-E1oy : mercredi éducatif de 14 à 16 h ; Club évangéliste de 20 à 22 h ; labo-photo de 20 à 22 h.
• Centre social Pré-Génie, Boileau, Bonne-Fontaine : atelier bois, bricolage de 9 à 19 h ; ping-pong de 16 à 21 h ; répétition majorettes à partir de 15 h ; karaté à partir de 18 h 30 ; cours télé-radio à partir de 19 h.

NOTRE CARNET
Nécrologie
M. Paul SECHEHAYE
Ancien maire de Woippy, président-fondateur de l'Union Jeanne-la-Lorraine
  Le sport lorrain est en deuil : M. Paul SECHEHAYE s'est éteint hier matin à son domicile 6, rue de Briey, à Woippy. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, il avait créé avec ses compatriotes, le Dr Michaux et Robert Schuman, l'Union Jeanne-la-Lorraine dont il avait été nommé président à vie.
  M. Sechehaye, originaire de Briey, était entré dans sa 82e année le 26 juillet de l'année dernière. Il était le fils d'un conseiller honoraire à la Cour d'appel de Nancy et sa maman était née Louise de Guerville. Après de brillantes études faites à Nancy, puis à Paris, le jeune homme s'engagea au 28e régiment de dragons à Sedan. C'était en 1912. Dès la déclaration de guerre, son unité partit pour le front. Paul Sechehaye s'y montra un soldat exemplaire. Blessé, il était titulaire de trois citations à l'ordre de la division lorsque sonna l'armistice.
  Démobilisé, il fut alors nommé en qualité d'attaché au secrétariat en chef de la sous-préfecture de Metz-Campagne et le demeura jusqu'en 1926. Il avait été élu deux ans auparavant conseiller municipal de Woippy. Ses qualités d'homme et d'administrateur lui valurent en 1930 d'être choisi par ses pairs pour occuper les fonctions de maire : il le resta jusqu'en 1947, année où il passa le flambeau à M. Debs.
  Mobilisé en 1939, M. Sechehaye rejoignit le général de la Porte du Theil et fut nommé commissaire-chef de groupement des chantiers de jeunesse à Châtel-Guyon. Après l'arrestation par les Allemands des principaux cadres de cette organisation en février 1944, il demeura à son poste pour ne pas abandonner les jeunes Lorrains et Alsaciens expulsés et réfugiés qu'il avait sous ses ordres.
  M. Paul Sechehaye était titulaire de nombreuses décorations : croix de la Légion d'honneur, médaille militaire, croix de guerre 14-18, médaille d'or de l'éducation physique, etc.
  Pionnier du sport lorrain, des patronages en particulier, il a marqué l'UJLL par sa forte personnalité et son sens du civisme. Entouré d'une équipe dynamique, il en a fait l'une des unions départementales les plus florissantes de la Fédération sportive et culturelle de France dont il était membre du comité central. Aux nombreux dirigeants de sociétés qui l'ont approché, M. Sechehaye a su faire découvrir cet équilibre moral nécessaire pour former des jeunes qui leur étaient confiés et en faire des hommes et des femmes à la mesure des temps modernes. Il a toujours fait preuve dans ses activités d'un sens inné de la franchise et de la loyauté, d'un sentiment remarquable de l'honneur.
  M. Sechehaye, qui fonda également l'escadron Jeanne-la-Lorraine, devenu par 1a suite escadron de La Salle, s'intéressait aussi de très près aux associations loca1es, à Woippy dont il était une personnalité marquante : la société de musique « L'Union » à laquelle il était très attaché ; les sections locales de l'UNC, du Souvenir Français et des Engagés volontaires.
  Les obsèques auront lieu demain jeudi, à 15 h, en l'église de Woippy où 1a messe d'enterrement sera célébrée par M. l'abbé Adam, directeur de I'UJLL.
  Nous nous joignons aux nombreux amis du défunt, aux membres de l'Union Jeanne-la-Lorraine, à la population tout entière de Woippy, et assurons Mme Sechehaye, ses quatre enfants et toute 1a famille, de nos sentiments de sympathie à l'occasion du deuil qui les frappe. (Ph. PriIlot)

Avis mortuaire
Monsieur Paul SECHEHAYE, Chevalier de la Légion d'honneur, Médaille militaire, Croix de Guerre 1914-1918, décédé à Woippy, le 14 janvier 1975, dans sa 82e année.

Jeudi 16 janvier 1975
FAITS DIVERS
Evadé de la prison d'Oermingen, il est repris le lendemain par la BSVP

Dans la nuit du 12 janvier, un détenu de la prison-école d'Oermingen parvenait à s'évader. Il s'agissait d'un jeune homme de Woippy, Christian KEIBER, 18 ans, bien connu des services de police. Le commissariat de Metz fut donc avisé la nuit même de cette évasion et la B.S.V.P. reçut pour mission de rechercher le fugitif.
Ce dernier a été arrêté avant-hier soir dans un café du Ban-Saint-Martin. KEIBER fut trouvé en possession d'un chéquier volé dans une voiture. Depuis son évasion, il avait dérobé deux voitures et commis une grivèlerie d'essence, à Pont-à-Mousson. Il s'était débarrassé d'une des automobiles en la jetant dans un ravin près de Lorry-lès-Metz où elle a été retrouvée très sérieusement endommagée.
Christian KEIBER qui, à la suite de ces « exploits », avait tendance à jouer les « caïds » dans le milieu de Woippy-St-Eloy n'aura connu que quelques heures de liberté avant de retourner en prison.

F.E.V.A.L.
Les engagés volontaires de Woippy et environs sont invités à assister aux obsèques de M. Paul Sechehaye, premier président d'honneur de leur association ce jeudi 16, à 15 heures, en l'église de Woippy-Centre.
L'assemblée générale de la F.E.V.A.L., le 10 novembre 1974, a été une des dernières sorties patriotiques de M. Sechehaye où sa bonne humeur malgré le mal dont il était atteint a constitué un réconfort pour tous.
NÉCROLOGIE : Madame Veuve PAULIN
Nous apprenons le décès après une courte maladie de Mme Vve Alice PAULIN. Née le 15 mars 1895 à Maizières-lès-Metz, elle était venue s'installer à Woippy où elle se maria et eut deux enfants : Yvan, transporteur à Hagondange et Bernadette, employée.
Veuve depuis 1964, Mme Paulin était très connue dans le quartier, pour son franc-parler et sa bonne humeur, et ne comptait que des amis dans le quartier ou elle résidait, rue de Ladonchamps.
Les obsèques ont lieu ce jeudi, à 16 heures, en l'église paroissiale.
Nous présentons à la famille et aux proches de la disparue nos sincères condoléances.
CINÉMA À SAINT-ÉLOY
Jeunes et moins jeunes sont invités à assister à la projection de westerns, aujourd'hui, jeudi 15 janvier, à 20 h 30, au Centre socioculturel, rue du Chapitre (entrée : 2 F).
LES ACTIVITÉS DU JOUR
Salle Saint-Exupéry - Foyer Saint-Eloy, de 16 h à 18 h 30, gymnastique F.C.W. ; de 18 h 30 à 20 h 30, éducation physique A.P.M. ; de 20 h 30 à 32 h, E.S. laboratoire - établissements Dumas (tennis de l0 h 30 à 22 h).
Centre social, rue du Chapitre - Saint-Eloy : ping-pong de 17 h à 19 h. - Canam couture de 14 h à 17 h 30. - Permanence A.P.F. de 14 h à 17 h. - Club Saint-Éloy, de 16 h à 17 h. - Eglise réformée, de 20 h à 22 h. - Labo-photo, de 20 h à 22 h.
Centre social Pré-Génie, Boileau et Bonne-Fontaine : réunion du troisième âge de 14 h à 18 h. - Ping-pong, de 16 h à 21 h. - Judo adultes et minimes, à partir de 18 h 30.
FOOTBALL-CLUB
Les rencontres de dimanche n'ont pas été très brillantes, surtout pour l'équipe A qui s'est déplacée à Montigny et, malgré une première mi-temps honorable, a dû s'incliner sur le score sévère de 5-1.
L'équipe B, quant à elle, est allée glaner 2 points à Delme, le leader. La rencontre s'acheva sur le score de 4-1 en faveur de Woippy.
Les cadets ont défait Châtel sur le score sans appel de 7 à 1.
La réunion extraordinaire prévue pour ce jour est maintenue, à 21 h. Tous les joueurs seniors sont conviés à assister à cette réunion où de nombreux problèmes seront évoqués et traités.

Vendredi 17 janvier 1975
Heurts et malheurs

- Les pompiers interviennent. (...) les soldats du feu messin se rendaient, à 16 h 20, route de Norroy à Woippy, afin d'éteindre un feu qui risquait de prendre d'inquiétantes proportions.
- A 17 h 40, le petit Ferid Kuaouci, six ans, demeurant rue Ferdinand-Sechehaye à Woippy a été renversé, dans cette même artère par une voiture. L'enfant souffre de contusions multiples. Il a été hospitalisé par les pompiers.

Obsèques de M. Paul SECHEHAYE
De très nombreuses personnes assistaient hier après-midi, en l'église de Woippy, aux obsèques de M. Paul Sechehaye, ancien maire et président-fondateur de l'Union Jeanne-la-Lorraine.
On remarquait aux premiers rangs de l'assistance la présence de MM. Paul Chrétien, sous-préfet de Metz-Campagne ; Debs, maire de Woippy ; Weinberg, adjoint au maire de Metz ; Demange, maire de Maizières-lès-Meltz ; Leschbaches, conseiller municipal de Woippy et président du Football-Club ; Cathelin, délégué général du Souvenir Français ; Kannengiesser, ancien de l'escadron De-la-Salle ; Pintore, président de la société « L'Union », etc.
Le catafalque était entouré par les porte-drapeau des différentes sociétés patriotiques de Woippy et une garde d'honneur était constituée par une délégation de da société de musique « L'Union » qui s'associa directement par l'interprétation de plusieurs morceaux à la liturgie de l'office religieux célébré par l'abbé Adam, directeur de l'U.J.L.L.
Après la messe de requiem, l'éloge funèbre du disparu fut prononcé par M. Pintore qui rappela les éminentes qualités et le dévouement dont fit preuve M. Paul Sechehaye tout au long de sa vie.

BIBLIOTHÈQUE POUR TOUS
La bibliothèque sera ouverte aujourd'hui vendredi de 15 heures à 18 h 30, rue de Biche, à côté du presbytère.
SOCIÉTÉ DE MUSIQUE L'UNION
Répétition générale salle de musique de 19 heures à 22 heures.
Commune de WOIPPY - COUPURE DE COURANT
L'usine d'électricité communique que le courant sera coupé le 17 janvier 1975, de 14 h à 15 h, à Woippy :
- Place Jean-Perrin (immeubles Nos 21, 20, 19, 18, 17, 16).
ACTIVITÉS DU JOUR
• Salle Saint-Exupéry
Handball M.J.C. de 17 h 15 à 18 h 30. Tennis Davum : de 18 h 30 à 20 h. Escrime : de 17 à 20 h. Ping-pong M.J.C. : de 20 h à 22 h.
• Centre social et culturel Saint-Eloi
Foyer des Anciens : de 14 à 18 h. Labo-photo : de 20 à 22 h. Répétition Jeune Renaissance avec la clique : de 20 à 22 h.
• Centre social Pré-Génie-Bonne Fontaine
Atelier bois bricolage : de 9 à 19 h. Ping-pong : de 16 à 21 h. Répétition des majorettes à partir de 18 h.

Samedi 18 janvier 1975
LES URGENCES DU WEEK-END

- Pharmacie de garde (voir en page de Metz).
- Médecin de service du samedi, 20 heures, au lundi 8 h, tél. 68.36.67.
- Ambulance Dietrich, jour et nuit, tél. 68.34.42.
AUJOURD'HUI
- Répétition majorettes A.P.F. salle Saint-Exupéry, de 14 heures à 15 heures, pour les petites ; de 15 heures à 16 h 30, pour les grandes et moyennes.
- Cours de guitare, de 14 à 18 heures, dans l'arrière-salle du café National.
CONSEIL MUNICIPAL
Une réunion extraordinaire aura lieu mardi 21 janvier, à 20 heures, à la salle de la mairie. Il sera question du vote pour le district de l'agglomération messine.
A.P.F. SAINT-ÉLOY
Le repas annuel du foyer des anciens aura lieu le mardi 21 janvier, à 12 h 30, au centre social, familial et culturel, 3, rue du Chapitre. Les personnes âgées qui n'ont pas renvoyé leur invitation peuvent les remettre le jour du repas.
Les danseurs folkloriques « Les Petits Lorrains », à cette occasion, feront une démonstration de leur répertoire.
À la mairie, depuis la Libération
Une nombreuse assistance a rendu jeudi un ultime hommage à M. Paul SECHEHAYE, président-fondateur de l'Union Jeanne-la-Lorraine et maire de Woippy de 1930 à 1947. A signaler que ce n'est pas à M. DEBS que M. Sechehaye passa le flambeau à cette dernière date. En effet, c'est M. JUNGLING qui lui a succédé à la mairie où il demeura jusqu'en 1959, année où fut élu M. Debs. Durant ses mandats successifs M. Jungling fit preuve d'un remarquable dévouement au service de la commune et accomplit un travail considérable, alors qu'il restait encore beaucoup à faire au lendemain de la guerre, dans une localité partiellement sinistrée.
NOUVELLES DU FOOTBALL-CLUB
Le championnat ayant repris ses droits, toutes les équipes du F.C.W. seront en compétition ce samedi et demain dimanche. Les pupilles rencontreront Vitry, au stade Gibon. Les minimes iront à Ars. Les cadets, demain matin, se mesureront à l'APM sur leur terrain. L'équipe B rencontrera l'équipe de Téting. Quant aux équipiers 1ers, ils auront encore la tâche difficile contre l'équipe de Créhange, qui veut à tout prix se sortir de la zone dangereuse, tout comme Woippy. Ces deux rencontres auront lieu au stade Gibon, la première à 13 heures, la deuxième à 14 h 30.

Lundi 20 janvier 1975
AUJOURD'HUI

• SALLE SAINT-EXUPÉRY. - Judo A.P.F. 17 h 30 à 20 h ; Burdokaï : 20 h 30 à 22 h ; M.J.C. handball : 17 h 15 à 18 h 30 ; Tennis Davum : 18 h 30 à 20 heures 30 ; S.N.C.F. plus Amicale des enseignants : tennis 20 h 30 à 22 h.
• CENTRE SOCIAL RUE DU CHAPITRE : Gymnastique féminine : 14 à 15 h. Club Saint-Eloi : 16 à 17 h. Labo-photo : 20 à 22 h. Ping-pong : 17 à 19 h.
• CENTRE SOCIAL BONNE-FONTAINE - BOILEAU - PRÉ-GÉNIE : Atelier bois bricolage de 9 à 19 h. Gymnastique féminine de 14 h à 15 h 30. Ping-pong : 16 h. Réunion des membres responsables des différentes activités à 18 h. Karaté : 18 h 30. Cours de télé-radio : 19 h.

Mardi 21 janvier 1975
RECENSEMENT

En vue du recensement de la population qui doit avoir lieu du 20 février au 15 mars, les personnes intéressées par les fonctions de recenseur sont priées de se faire connaître à la mairie, bureau numéro 1, aux heures d'ouverture, avant le 5 février.
CONSEIL MUNICIPAL
Réunion ce mardi, à 20 heures, en session extraordinaire. Le rattachement éventuel au district de l'agglomération messine en est le principal objectif.
ORDURES MÉNAGÈRES
Afin d'éviter aux ouvriers chargés de l'enlèvement une manipulation trop longue, il est instamment demandé aux habitants de placer leurs poubelles en bordure du trottoir (côté route). Il est recommandé, d'autre part, de procéder à l'enlèvement des poubelles vides dès 1e passage des éboueurs, ceci afin d'éviter tout accident possible.
LES ACTIVITÉS DU JOUR
• Salle Saint-Exupéry : Amicale des enseignants : éducation physique de 17 h à 18 h 30. - Gymnastique F.C.Woippy : de 18 h 30 à 20 h 30. - Danse classique A.P.F. : de 18 h à 20 h. - Handball M.J.C. : de 20 h 30 à 22 heures.
• Centre social, rue du Chapitre, Saint-Eloy : Foyer des anciens : de 14 h à 18 h. - Club Saint-Eloi : de 16 h à 17 h. - Danse folklorique : de 18 h à 20 heures.
• Centre social Pré-Génie - Boileau - Bonne-Fontaine : ping-pong : à partir de 16 heures. - Réunion du 3e âge : de 14 h à 17 h 30. - Atelier bois-bricolage : de 9 h à 19 h. - Judo : à 18 h 30.
• Football-Club : réunion du comité à 21 heures au siège.
• Foyer du 3e âge : rencontre pour les anciens à la salle inter-associations, rue de Biche, de 14 h à 17 h 30.

Mercredi 22 janvier 1975
FAITS DIVERS

« Titi » n'avait pas livré le magnétophone à un client
Depuis un mois, une société de transports de la route de Thionville déplorait plusieurs vols commis par effraction dans son dépôt.
Les enquêteurs estimèrent qu'un chauffeur-livreur, Abdellam Joseph, dit « Titi » n'était peut-être pas étranger à ces méfaits et opérèrent une perquisition à son domicile dans le quartier de Saint-Eloy.
Dans une des pièces, ils découvrirent sur un meuble, un magnétophone de provenance suspecte.
« Titi » dut reconnaître l'avoir dérobé il y a trois mois alors qu'il était chargé de livrer l'appareil au domicile d'un client. Il a été présenté hier devant le procureur de la République.

PAR 16 VOIX CONTRE 6
Le conseil municipal dit non au district

METZ, MONTIGNY-LÈS-METZ, MARLI, LONGEVILLE-LÈS-METZ, LE BAN-SAINT-MARTIN,MOULINS-LÈS-METZ, VANTOUX et SAINT-JUMIEN-LÈS-METZ... le district volontaire de l'agglomération messine restera le « Club des Huit ». En effet, hier soir, lors d'une réunion extraordinaire, le conseil municipal de Woippy a renouvelé son refus d'adhérer au district, par 16 voix contre 6.
Avant de procéder au vote, M. Debs, le maire, rappela la position prise par le conseil municipal, le 28 novembre 1974, qui avait rejeté une première fois le district urbain, sans pour autant dire non définitivement à l'Agence d'urbanisme. Sur demande de l'autorité de tutelle et après la révision de la structure même du futur district, le conseil municipal de Woippy était donc invité à se prononcer une deuxième fois sur ce projet.
« C'est pour nous une grave responsabilité, déclarait M. Debs. C'est pourquoi, je propose le vote secret ». A main levée, huit conseillers demandèrent le vote à bulletin secret. 18 conseillers étant présents, plus d'un tiers donc d'entre eux s'étant prononcés pour cette formule, des bulletins furent distribués à chaque conseiller, malgré l'intervention de M. Bour qui réclamait un vote à main levée : « Il faut avoir le courage de ces opinions. Pourquoi ne pas se prononcer publiquement pour ou contre le district ? »
Dix-huit conseillers votèrent, quatre conseillers absents avaient fourni des procurations. Les résultats furent donc enregistrés pour 22 votants. De ce suffrage, 16 conseillers se prononcèrent contre l'adhésion, six demandant l'adhésion.
M. Debs, maire de Woippy : Je suis profondément déçu par ce choix »
À l'issue du vote, M. DEBS, maire de Woippy, apparaissait comme déçu par la décision que venait de prendre son conseil : « Je suis profondément déçu. Les conseillers ont certes pris leur responsabilité. Je pensais qu'après la réunion d'information que nous avions eue avec M. RAUSCH, le Conseil aurait compris l'intérêt d'adhérer au futur district.
On avait bien sûr, un instant prétendu que les impôts et les patentes auraient été augmentés en cas d'adhésion. C'était une ineptie. Seul le centime, devenant districal aurait subi une petite hausse ».
Woippy tourne donc le dos à l'agglomération urbaine : « Nous allons nous retrouver isolés. Assis entre deux chaises, nous sommes dans une situation très instable. L'avenir de notre commune s'assombrit. Techniquement, malgré la collaboration étroite d'un urbaniste, Woippy n'est pas à la hauteur. De plus, nous sommes appelés à travailler, dans le cadre du POS, avec la ville de Metz qui s'étend vers le nord ».
« C'est une très mauvaise note pour notre commune. Nous n'obtiendrons plus avec autant de sollicitude, des subventions. On nous a demandé démocratiquement de nous prononcer. Le non l'a emporté. C'est regrettable pour notre commune. Il n'est d'ailleurs pas impossible que l'on ait à reparler de ce district. Et si, lors du découpage, M. le Préfet nous incluait d'office dans le district ?
M. Rausch, maire de Metz : « Woippy a choisi l'isolement... »
M. Jean-Marie Rausch, maire de Metz, après le vote de refus, a commenté la décision du conseil municipal de Woippy :
« Je suis profondément déçu pour Woippy, importante commune industrielle située entre le district de l'agglomération messine et le district du nord de Metz.
On ne peut même pas évoquer un manque d'information car j'ai moi-même assisté à une réunion de l'ensemble du conseil municipal et j'ai répondu à toutes les questions posées. J'en ai d'ailleurs retiré la conviction que le maire et certains adjoints étaient convaincus de la nécessité de participer à la mise en place d'une structure de l'agglomération messine, dont un des objectifs est d'assumer la maîtrise d'ouvrage des grandes opérations d'aménagement et d'équipements du Nord-Métropole lorraine, et dont certaines se situent sur le territoire de la commune.
Le conseil municipal de Woippy a donc choisi l'isolement à un moment où la nécessité se fait de plus en plus sentir chez les élus de trouver un instrument de concertation et d'union, afin de mieux pouvoir assumer leurs responsabilités et de devenir un interlocuteur valable de l'administration.
La décision d'inclure Woippy maintenant dans le futur district relève du Conseil général et de M. le Préfet.

Les activités du jour
• SALLE SAINT-EXUPÉRY : Escrime de 10 à 12 h ; activités A.S.S.U. de 13 h 30 à 16 h ; service social S.N.C.F., de 16 à 17 h ; gymnastique F.C. Woippy, de 18 h 30 à 20 h 30 ; laboratoire métallurgique plus Ets Allegre, de 17 h 30 à 20 heures.
• M.J.C. : Ping-pong de 20 à 22 h ; Olympique Saint-Eloi, de 17 à 19 h ; Natation Messine tennis, de 20 h 30 à 22 h.
• CENTRE SOCIOCULTUREL SAINT-ÉLOI : Mercredis éducatifs, de 14 h à 16 h ; club évangéliste, de 20 h à 22 h ; labo photo, de 20 h à 22 h.
• CENTRE SOCIAL PRÉ-GÉNIE, BOILEAU, BONNE-FONTAINE : Atelier bois-bricolage, de 9 h à 19 h ; ping-pong, de 16 h à 21 h ; répétition majorettes, à partir de 15 h ; karaté, à 18 h 30 ; cours télé-radio, à partir de 19 h.

MARIAGE
Récemment a eu lieu le mariage de M. Eric BOURNISEL, agent de planning aux Ets Class, domicilié 81, rue de Ladonchamps, avec Mlle Gisèle MEDIN, employée à la piscine de Metz, domiciliée 8, rue de Franche-Comté.
Félicitations aux familles et vœux de bonheur aux jeunes époux.
NAISSANCE
Nous apprenons la naissance à la clinique des Berceaux de Michèle AUBERTIN, 2, rue Robert-Schumam à Woippy ; de Stéphane GONET, 14-56, rue Gabriel-Poulmaire à Woippy, et de Pierre Charpention, 2, rue de 1a Plenierd à Verny.
Compliments aux parents et vœux de prospérité aux bébés.

SOCIÉTÉ DE MUSIQUE « L'UNION »
Les jeunes musiciens sont tous conviés à assister à la répétition, de 16 à 18 heures, ce mercredi ; répétition des basses de 18 h à 19 h 30, à la salle de musique, rue de Biche.
FOOTBALL-CLUB
Le comportement du F.C.W., le week-end, a été assez satisfaisant. Samedi, les minimes en déplacement à Ars-sur-Moselle, se sont imposés une nouvelle fois. Les pupilles, par contre, ont subi leur première défaite de la saison contre Vitry, par 2-1. L'équipe B, quant à elle, ce dimanche, en lever de rideau, a défait l'équipe visiteuse de Téting par 5-3. L'équipe première était opposée à Créhange et l'avantage dès les premières minutes, fut pour le F.C.W. qui, par la suite, aggrava sans cesse le score, pour finalement terminer par une victoire sans commentaire de 4-0. Toute l'équipe est à féliciter en bloc pour sa combativité et son mordant.
OLYMPIQUE SAINT-ÉLOI
L'Olympique Saint-Eloi a fait un peu relâche ce dimanche. En effet, seules les équipes A et B disputaient des rencontres de championnat. L'équipe B recevait le leader Hatrize et s'inclinait justement par 3-0. L'équipe A se déplaçait à Mars-la-Tour et obtenait finalement le match nul, consolidant la place de leader qu'elle occupe depuis le début de la saison sans avoir perdu un match.
JUDO
Une rencontre amicale de judo avait lieu ce dimanche, à la salle Saint-Exupéry, entre les judokas du centre Pré-Génie et ceux de Woippy Centre APF. Cette rencontre agréable devant un public intéressé s'acheva sur le score de 113 à 96 pour les judokas du centre Pré-Génie.

SAINT-ÉLOI : REPAS DES ANCIENS... ET DE LA BONNE HUMEUR
Comme chaque année, la municipalité avait convié au traditionnel repas les anciens de la commune. Dans le centre social culturel de la rue du Chapitre, plus que jamais régnait la bonne humeur pour une soixantaine de personnes âgées. Une initiative qui d'année en année fait de plus en plus d'heureux.

Voyage d'étude des classes de troisième du C.E.S. I
L'année précédente, quatre professeurs et quelque quarante élèves de 3e du CES 1 avaient dans le cadre du contingent des 10 % de l'horaire scolaire, organisé un voyage d'étude des sols.
L'Est, le Jura et les Alpes furent visités pendant cinq jours. Ce fut un voyage agréable et l'intérêt que portèrent les participants non seulement à l'étude des différents sols tel le Jura avec ses montagnes jeunes, ensuite les Alpes en Savoie et Haute-Savoie et l'observation du glacier des Bossus, fut fort apprécié de tous.
Le voyage ne s'arrêta pas là puisqu'on descendit vers Valence et le mont Ventoux fut gravi à pied.
L'étude humaine à travers l'histoire et les mutations économiques ne fut pas oubliée non plus. Ce fut un voyage très attractif pour tout le monde et aussi cette année encore, l'expérience va être à nouveau tentée mais pour la région de l'Ouest, la Normandie, la Manche, etc...
Bien sûr, tout dépendra de l'aide financière apportée à une telle entreprise, mais gageons que ces difficultés s'aplaniront.
Il est à noter qu'un certain nombre d'élèves avaient pris géographie en option l'an dernier. Le voyage d'étude leur avait apporté un grand profit, ainsi qu'en ont témoigné les résultats obtenus au BEPS dernier et qui se sont trouvés être les meilleurs sur la place de Metz.
Bravo à une telle initiative, la première de ce genre en France.

Jeudi 23 janvier 1975
Heurts et malheurs

Vers 18 h 25, mardi soir, place des Charrons, un jeune homme, demeurant à Woippy-Saint-Eloi, a été victime d'une agression. Deux individus, dont l'un était armé d'une serpette, l'ont attaqué pour lui dérober son argent. Le jeune homme a réussi à prendre la fuite et à se réfugier dans une station-service du secteur.

RECENSEMENT DE LA POPULATION
Un recensement sera fait dans la commune à partir du 20 février et jusqu'au 15 mars.
Les personnes intéressées par les fonctions de recenseur sont priées de se faire connaître à la mairie, bureau No 1, aux heures d'ouverture, avant le 5 février, dernier délai.
REPAS DES ANCIENS À SAINT-ÉLOY
Nous avons publié hier une photo du repas des anciens. Il y a lieu de signaler qu'il s'agit des anciens du quartier de St-Eloy et que ce repas était organisé par l'Association populaire familiale qui remercie chaleureusement toute l'équipe de personnes bénévoles ayant participé à cette manifestation.
UTILISATION DE LA SALLE SAINT-EXUPÉRY
Il a été constaté que les utilisateurs de la salle Saint-Exupéry libèrent les locaux avec un certain retard après chaque séance.
I1 leur est rappelé que la tranche horaire qui leur est attribuée correspond à l'occupation des plateaux et des vestiaires. En conséquence, 1es vestiaires doivent être libérés de façon à ne pas gêner les groupes d'utilisateurs suivants.
Les responsables comptent sur 1a compréhension de chacun.
SOCIÉTÉ DE MUSIQUE « L'UNION »
Répétition de l'harmonie et des tambours, ce jeudi, de 19 heures à 22 heures, à la salle de musique, rue de Biche.
LES ACTIVITÉS DU JOUR
Salle Saint-Exupéry : Foyer St-Eloi, de 16 h à 18 h 30 ; F.C. Woippy gymnastique, de 18 h 30 à 20 h 30 ; A.P.M. éducation physique, de 20 h 30 à 22 h ; E.S. laboratoire plus Ets Dumas : tennis de 20 h 30 à 22 h.
Centre social, rue Chapitre : Ping-pong, de 17 h à 19 h ; Canam couture, de 14 h à 17 heures 30 ; permanence A.P.F., de 14 à 17 h ; Club Saint-Eloi, de 16 à 17 h ; Eglise réformée, de 20 à 22 h ; Labo-photos, de 20 à 22 h.
Centre social Pré-Génie, Boileau, Bonne-Fontaine : Réunion du 3 âge, de 14 à 18 h ; Ping-pong, de 18 à 21 h ; judo adultes et minimes, à 18 h 30.

Vendredi 24 janvier 1975
Heurts et malheurs

Sur le pont de Thionville, vers 8 h 10, un cyclomotoriste, M. Charles BOMM, 70 ans, retraité, demeurant 147, rue Pierre-et-Marie, à Woippy, a été heurté par un cyclomotoriste. Contusionné au front et à la main gauche, il a reçu des soins à Bon-Secours.

LES ACTIVITÉS DU JOUR
- Salle Saint-Exupéry : handball-MJC : 17 h 15 à 18 h 30 ; tennis Davum : 18 h 30 à 20 h ; escrime : 17 h à 20 h ; ping-pong : 20 h à 22 h.
- Centre social et culturel Saint-Eloi : foyer des anciens : 14 h à 18 h ; labo-photo : de 20 h à 22 h ; répétition Jeune Renaissance avec la clique, de 20 h à 22 h.
- Centre social Pré Génie, Boileau, Bonne Fontaine : atelier bois, bricolage de 9 h à 19 h ; ping-pong : de l6 h à 21 h ; répétition majorettes à 18 h.
JEUNE RENAISSANCE
La société de majorettes « Jeune Renaissance » organise un goûter en l'honneur des personnes du 3e âge, dimanche 26, à 14 heures, au centre socioculturel, rue du Chapitre. A 15 h 30, une démonstration de la société avec la clique sera faite aux invités.
Rassemblement des majorettes à 14 heures, au siège social, rue du Fort-Gambetta.
BIBLIOTHÈQUE POUR TOUS
Ouverture vendredi, à partir de 15 heures et jusqu'à 18 h 30, rue de Biche, à côté du presbytère.
SOCIÉTÉ DE MUSIQUE L'UNION
Répétition générale ce jour, de 19 h à 22 h, à la salle de musique, rue de Biche.

Samedi 25 janvier 1975
Heurts et malheurs

Un incendie s'est déclaré hier, vers 17 heures, dans un appartement rue Ferdinand-Sechehaye, à Woippy. Le sinistre a été vite maîtrisé mais les dégâts sont toutefois importants.

Le problème des locaux préoccupe la M.J.C.
L'assemblée générale ordinaire de la MJC s'est tenue en présence du principal du CES, de la directrice de l'école du centre II et des présidents de plusieurs associations de la ville.
M. Cansell, président, présenta le rapport moral de l'année écoulée. Il en ressort que, malgré les difficultés d'animation du foyer et l'absence d'animateurs pour certaines activités spécialisées (handball, volleyball, photo) la MJC s'est maintenue et a joué son rôle socio-éducatif dans les nombreuses branches vivantes de ses activités : ciné-club, kayak-club, judo, ping-pong, etc. Elle a également participé à l'organisation du goûter des anciens avant l'ouverture du club du troisième âge.
De nouvelles activités telles que l'initiation à la guitare et la reprise du club photo laissent bien augurer de 1a nouvelle année.
Le problème des locaux a été soulevé, la municipalité ayant mis à la disposition de la MJC le local du centre médico-social de la rue du général-de-Gaulle (consultation des nourrissons) en échange des locaux actuels. Il est apparu que cette solution provisoire, dans l'attente de la mise à disposition de l'ensemble du centre socioculturel Saint-Exupéry aux diverses associations locales ne satisfait personne, et surtout pas les voisins immédiats de ces locaux. Le comité en est conscient, mais il est mis devant le fait accompli. A celle occasion, le président regrette 1'absence à cette réunion d'un représentant de la municipalité.
Après lecture et approbation du rapport financier, l'assemblée désigna les nouveaux membres du comité. M. Cansell exprima le désir de passer le relais. Ce sera au comité, lors de sa prochaine réunion, le mercredi 22 janvier à 20 h 30 de désigner le nouveau président.
Le nouveau comité de la M.J.C. invite à cette réunion toutes celles et tous ceux, jeunes et moins jeunes, qui s'intéressent à la jeunesse de Woippy. La soirée s'est terminée dans une bonne ambiance par une dégustation de crêpes.

URGENCES DU WEEK-END
Pharmacie de garde : voir en page de Metz.
Médecin de service : du samedi 20 h au lundi 8 h, tél. 68.36.67.
Ambulances Dietrich : jour et nuit, tél. 68.34.32.
MAJORETTES A.P.F.
Répétition salle Saint-Exupéry pour les petites ce jour de 14 h à 15 h ; pour les grandes et moyennes de 15 à 16 h 30.
AUX CONTRIBUABLES
Le receveur-percepteur se tiendra à la mairie, salle du conseil municipal, le mercredi 12 février de 9 h 30 à 10 h 30 pour l'encaissement des impôts et taxes.
GUITARE
Les cours ont lieu ce jour de 14 à 18 h dans l'arrière salle du Café National.

Dimanche 26 janvier 1975
Heurts et malheurs

Route de Thionville, hier, vers 11 h 15, une cyclomotoriste, Mme Gertrude Lauer, 41 ans, demeurant place Jean-Perrin, à Woippy, a été blessée au cours d'une collision avec une voiture. Les sapeurs-pompiers l'ont transportée à Bon-Secours.

Lundi 27 janvier 1975
DISTRICT URBAIN
Réactions après la décision du conseil municipal

Lors d'une réunion exceptionnelle, mardi dernier, le conseil municipal a décidé par 16 voix contre 6 de ne pas s'associer au district volontaire de l'agglomération messine. Depuis cette décision, diverses prises de position nous ont été adressées.
  LE MAIRE DE WOIPPY, M. DEBS
« Des propos diffamatoires courent à l'heure actuelle à Woippy, prétendant que le maire avait l'intention de vendre Woippy à Metz, ou de rattacher Woippy à Metz et même de fusionner avec Metz. Ces propos diffusés par certaines personnes n'ont qu'un but, nuire à la municipalité.
Après avoir entendu les explications de M. le Sénateur-Maire de Metz, le conseil municipal a été appelé à se prononcer sur l'adhésion éventuelle de la commune au district en voie de création entre les villes de Montigny-lès-Metz, Longeville-lès-Metz, Moulins, Marly, Vantoux, Saint-Julien-lès-Metz, Le Ban-St-Martin et Metz. Ce district, qui aurait des attributions obligatoires, pourrait en outre avoir la maîtrise d'ouvrage des pôles de Semécourt et d'Ennery.
Du fait de sa non adhésion au district, Woippy risque de voir des réalisations sur son propre territoire (zone de 300 hectares) sans qu'elle puisse donner son avis. En effet, les réalisations importantes prévues dans le cadre du SDAU, risquent de se faire saris nous ou malgré nous.
Habitants de Woippy, soyez tranquillisés, votre maire ne vous a pas trahis et n'a pas l'intention de le faire ».
  M. BOUR, CONSEILLER MUNICIPAL
Commentant les déclarations de M. DEBS et de M. RAUSCH, déclare notamment :
« L'analogie de leurs propos est pour le moins étrange ! « Je suis profondément déçu », dit M. DEBS. Déçu de ne pas être suivi par la majorité de son conseil ou déçu de n'avoir pu « apporter de l'eau au moulin » de son collègue et ami messin.
Et M. RAUSCH : « Je suis profondément déçu pour Woippy, importante commune industrielle... » ! Est-il à ce point préoccupé de l'avenir de notre commune ?
Non moins surprenantes sont les paroles qui terminent leur déclaration et là encore, troublante similitude dans les termes. « Et si M. le Préfet nous incluait d'office dans le district ? », déclare le maire de Woippy.
« La décision d'inclure Woippy maintenant dans le futur district, relève du conseil général et de M. le Préfet », dit son homologue messin.
M. RAUSCH aurait-il oublié ses belles paroles prononcées le 6 décembre dernier devant le conseil municipal de Woippy ? Et M. DEBS ne tiendrait-il pas compte des décisions de la majorité de son conseil en invitant M. le Préfet à inclure d'office Woippy dans le district ?
Le district VOLONTAIRE serait-il à présent IMPOSE ?
C'est oublier l'allocution prononcée au Sénat le 26 novembre 1974 par M. PONIATOWSKI, ministre de l'Intérieur, lors de la présentation du budget. « La liberté des collectivités locales, c'est d'abord celle de définir elles-mêmes leurs structures. TOUTE FORME AUTORITAIRE DE REGROUPEMENT COMMUNAL DOIT ETRE ECARTEE. J'entends que rien ne soit fait sans concertation préalable et que SOIENT EXCLUES TOUTE PRESSION DE L'ETAT ET TOUTE DECISION AUTORITAIRE. Les communes sont la base même de la démocratie en France. Elles doivent être considérées et traitées démocratiquement ». M. le Sénateur-Maire de Metz et M. le Maire de Woippy l'auraient-ils oublié ?
  LA SECTION LOCALE DU PARTI COMMUNISTE
« Les communistes de Woippy apportent leur soutien résolu aux 16 conseillers municipaux qui ont voté contre le projet de rattachement de la commune au district urbain de Metz. Celui-ci devant apporter notamment une augmentation considérable des impôts locaux, patentes, etc.
Contrairement aux propos de M. DEBS, ce serait la population de Woippy dans son entier qui subirait les conséquences de cet état de fait. Effectivement, ce n'est pas à Woippy d'éponger le déficit budgétaire de la ville de Metz, malgré les espérances de M. RAUSCH.
Woippy, commune industrielle, peut largement subvenir à ses besoins. Si comme, aux dires de M. DEBS, le préfet inclut d'office la commune de Woippy dans le district urbain, où est la démocratie ?
Quant à nous communistes, nous serons aux côtés de la population pour la faire respecter ».

Mardi 28 janvier 1975
FAITS DIVERS
La compagnie de gendarmerie sur la brèche : arrestations à Metz, Maizières et Woippy

... il faut également compter un vol de sac à main qui causa un préjudice de 700 F à une jeune fille de Woippy, ainsi que plusieurs vols de poules.

LE RAMONEUR TRAHI PAR UNE MAIN NOIRE
Il faisait nuit noire. Une jeune personne de 23 ans, demeurant à Woippy St-Eloy, empruntait le sentier qui relie la rue Boileau à la rue du Fort-Gambetta. Derrière, elle entendit soudain des pas. Mais elle eut beau forcer l'allure, un individu la rattrapa et la prit contre lui avec des gestes qui ne laissaient aucune équivoque.
Affolée, mais ne manquant pas de défense, la jeune femme se dégagea un instant et dans l'obscurité elle envoya, à la volée, une gifle retentissante au malandrin. Celui-ci n'insista pas et prit la fuite, tandis que sa victime allait prévenir les gendarmes. Elle se rendit alors compte que la main qui avait donné la gifle était couverte de suie. Les gendarmes en déduisirent que l'agresseur devait être un ramoneur et ils orientèrent leur enquête dans cette direction. Quelques jours plus tard, le coupable était arrêté : il s'agissait d'un jeune homme de la rue Roget, âgé de 18 ans. Il était effectivement ramoneur et reconnut les faits.
LES AGRESSEURS DE LA VIEILLE DAME : DES GARNEMENTS DE 14 ANS
De son côté, la gendarmerie de Woippy a été aux prises avec une délinquance juvénile particulièrement sauvage. Dans un premier temps, ils ont identifié les agresseurs d'une personne âgée qui avait été attaquée chez elle le mois dernier. Elle venait de rentrer dans la cuisine de sa maison rue Gibon, à Woippy, lorsqu'elle se trouva nez à nez avec trois jeunes garçons qu'elle ne connaissait pas. Le trio se précipita vers elle. L'un des adolescents faillit l'étrangler avec le cordon de son tablier tandis que les autres poussaient des cris et disaient : « La vieille, nous allons nous occuper de toi ». Leur victime parvint toutefois à se dégager et à courir jusqu'à la fenêtre d'où elle appela au secours. Ses agresseurs rebroussèrent alors chemin. Il s'agissait de trois garnements âgés de 14 et 15 ans. Ils ont déclaré aux gendarmes de Woippy qu'ils étaient entrés dans la maison pour dérober l'argent de la vieille dame.
Cette agression n'est pas leur seul méfait. L'un d'eux s'était récemment rendu aux Nouvelles Galeries à Metz. Il prit une mini-moto valant près de 2 000 F et sans s'émouvoir il sortit du magasin sans rien payer, déclarant à ceux qui le regardaient sortir de 'l'établissement avec cet engin « N'est-ce pas qu'elle est belle la moto que maman vient de m'offrir ? ».
Cette mini-moto devait être, par la suite, récupérée par les gendarmes route de Thionville où le garnement l'avait abandonnée.
À l'actif de ce même trio, il faut également compter un vol de sac à main qui causa un préjudice de 700 F à une jeune fille de Woippy, ainsi que plusieurs vols de poules.
LE BUTIN CACHÉ DANS LES BOIS
Hier, les gendarmes de Woippy devaient présenter au juge des enfants deux adolescents de 16 ans qui avaient commis plusieurs vols. L'un demeure rue St-Georges à Metz, et l'autre aux Quatre-Bornes. Ensemble, ils avaient enlevé deux distributeurs de friandises et de surprises au Ban-Saint-Martin et rue de Metz à Woippy.
Ces appareils qui appartiennent à un boulanger du secteur, furent transportés par les deux jeunes dans un bois près des Quatre-Bornes où ils les fracturèrent pour s'emparer de la monnaie et des friandises qui se trouvaient à l'intérieur. Non loin de là, les gendarmes ont découvert une hure de sanglier provenant du cambriolage situé près de Saulny. Les deux délinquants nient être les auteurs de ce méfait. Par contre, ils reconnaissaient un cambriolage commis à Cadojou il y a plus d'un an, et un vol au préjudice d'un officier à la retraite, demeurant rue du Coupillon. Pendant que l'un vendait des billets de tombola à l'officier, l'autre avait pénétré dans la cave où il avait dérobé plusieurs bonnes bouteilles. Par ailleurs, une perquisition effectuée au domicile de l'un d'eux a permis de découvrir un magnétophone volé. Les deux jeunes gens feront l'objet de poursuites devant le tribunal pour enfants.

Heurts et malheurs
Un chaton de 3 à 4 mois semble-t-il, a été trouvé dimanche soir, rue de Nachy, à Woippy Village. Cette bête au poitrail blanc attend désormais son maître au refuge Saint-Georges de Trémery.

ACTIVITÉS DU JOUR
• SALLE SAINT-EXUPÉRY.
- Amicale des enseignants : éducation physique, de 17 h à 18 h 30. Gymnastique F.C. Woippy : de 18 h 30 à 20 h 30. Danse classique A.P.F. : 18 h à 20 heures. Handball M.J.C. : de 20 heures 30 à 22 heures.
• CENTRE SOCIAL RUE DU CHAPITRE.
- Foyer des anciens : de 14 h à 18 h. Club Saint-Eloi : de 16 h à 17 h. Danse folklorique : de 18 h à 20 h.
• CENTRE SOCIAL PRÉ-GÉNIE - BOILEAU - BONNE-FONTAINE.
- Goûter des anciens, de 14 h à 17 h 30. Ping-pong : à partir de 16 heures. Atelier bois-bricolage : de 9 h à 19 heures. Judo : 18 h 30.
• GOÛTER - RENCONTRE POUR LES ANCIENS, à la salle interassociations, rue de Biche, de 14 h à 17 h 30.

CARBURANT AGRICOLE
Les demandes de bons d'essence détaxée sont à retirer en mairie, bureau No 1, avant le 1er février, dernier délai.
FOOTBALL-CLUB
La réunion hebdomadaire du comité qui devait avoir lieu ce jour, à 21 heures, est reportée au jeudi 30 janvier, également à 21 heures.

Mercredi 29 janvier 1975
ACTIVITÉS DU JOUR

• Salle Saint-Exupéry
Escrime : de 10 à 12 h ; Activités ASSU : de 13 h 30 à 16 heures ; Service social SNCF : de 16 à 17 heures ; Gymnastique F.C. Woippy : de 19 à 20 h 30 ; Labo métallurgique plus établissement ALLEGRE : de 17 h 30 à 20 heures ; Ping-pong M.J.C. : de 20 à 22 h ; Olympique Saint-Eloy : de 17 h à 19 heures ; Natation Messine, tennis : de 20 h 30 à 22 h.
• Centre social et culturel St-Eloy
Mercredis éducatifs : de 14 à 16 heures ; Club évangéliste : de 20 à 22 h ; Labo photos : de 20 à 22 h.
• Centre social Boileau Pré-Génie Bonne-Fontaine
Atelier bois, bricolage : de 9 h à 19 heures ; Ping-pong : de 16 à 21 h ; Répétition majorettes : à partir de 15 heures ; Cours de karaté : à 18 h 30 ; Cours de télé-radio : à partir de 19 heures.
GYMNASTIQUE DE MAINTIEN
Des cours de gymnastique de maintien en condition physique pour adultes de 18 à 60 ans, débuteront prochainement tous les vendredis à partir de 19 h.
Quelques places sont encore disponibles. Les inscriptions ont lieu tous les soirs après 18 h, au Centre Pré-Génie, rue Pierre-et-Marie-Curie.
CLUB DU 3e ÂGE DU CENTRE SOCIOCULTUREL PRÉ-GÉNIE - BOILEAU - BONNE-FONTAINE
Une assemblée générale aura lieu jeudi 6 février à 15 h, en vue de l'élection du comité pour l'année en cours.
Les personnes du 3e âge intéressées à faire partie du comité, peuvent se faire inscrire auprès du responsable au centre même.
SOCIÉTÉ DE MUSIQUE « L'UNION »
Jeunes musiciens : de 16 à 18 h. Répétition basse : de 18 à 19 h 30, salle de musique, rue de Biche. Qu'on se le dise !

Jeudi 30 janvier 1975
Heurts et malheurs

Vers 13 h 30, sur le pont de Rombas, à Woippy, une collision a eu lieu entre une voiture et un cyclomotoriste qui a été blessé à un genou. Il s'agit de M. Claude Jung, 16 ans, demeurant à Semécourt. Il a été transporté à l'hôpital Bon-Secours par les sapeurs-pompiers.

Au registre des plaintes
Plusieurs personnes ont déposé plainte pour le vol des véhicules suivants : (...) une Renault No 1049 RB 57, rue Victor-Poulain, à Woippy (...)

WOIPPY en dehors du district - L'opinion de l'homme de la rue
Le district urbain ne fait pas partie des préoccupations quotidiennes des habitants de Woippy. Néanmoins, le refus d'y adhérer, formulé par le conseil municipal, n'est pas passé inaperçu... et pour cause ! Dans la rue cette décision est diversement commentée. Un équilibre dans les propos. Dans le vieux village on semble satisfait « du courage des élus ». Dans certains quartiers plus neufs on craint « désormais l'isolement de la commune ». Bon nombre de Woippysiens s'en remettent au conseil. Pour d'autres, le choix intervenu est trop politique et risque de coûter cher à la commune.

« Des vaches sur 2 kilomètres »
 

« Suffisamment de charges »

De commerce en commerce, nous avons rencontré des avis très partagés. Mme PERRIN, buraliste : « Le district, c'est l'affaire des hommes. Moi, vous savez, je n'ai pas d'opinion sur ce genre de problèmes. C'est de la politique ». Quelques pas-de-porte plus loin, réaction identique pour l'épicière qui ne s'en remet pas à son mari, mais plus simplement à Monsieur le Maire : « Le district ? J'en ai entendu parler. Vous savez, c'est au maire de prendre ses responsabilités ». Et une cliente d'ajouter : « Au maire et aux conseillers municipaux ». Faisant très certainement allusion aux divergences d'opinions entre M. DEBS et certains de ses conseillers.
« A boire et à manger »
Les piétons que nous avons rencontrés avouaient qu'ils n'avaient pas suivi d'assez près cette affaire de district pour prendre position. M. BETTINGER, exploitant agricole, poussa un « ouf » de soulagement en apprenant la nouvelle du refus : « Quand je pense qu'il y a encore quelques années on croisait des vaches sur deux kilomètres. C'était le bon temps. Notre village n'existe plus et je ne tiens pas à ce que l'on accélère le rythme de l'urbanisation de notre commune. En se rapprochant officiellement de Metz, on sait où ça commence, on ne sait pas où ça n'arrête ».
M. BERTRAND qui, dans une cour de ferme, ramassait quelques pissenlits, avoua qu'il a toujours été défavorable au regroupement des communes : « Pourquoi payer les impôts de la ville de Metz ? Nous avons nos charges, à quoi bon s'encombrer de celles de nos voisins. Bien sûr, il y a à boire et à manger, mais il n'y a aucune raison pour que nous acceptions de nous faire absorber ».

« L'isolement »
« La carte... de l'isolement »
Opposée au district par tradition, une partie de la population soutient donc les seize conseillers qui ont voté contre. D'un antre côté, sans créer de polémique, une population, peut-être plus jeune et moins attachée au passé de la commune, considère qu'un « oui » permettait d'amorcer un tournant important dans l'évolution de Woippy. M. Niclot, réparateur en télévision : Il y a six mois que je suis installé à Woippy, je ne peux donc prendre position qu'avec certaines réserves. Une chose est certaine le conseil vient de jouer la carte de l'isolement. Un district aurait permis une implantation industrielle plus importante et bon nombre de commerces auraient par conséquent pu voir le jour dans notre commune. » Réaction plus violente de M. Bare : « L'adhésion au district a été rejetée pour des raisons politiques, voire même de querelles au sein du conseil. Je trouve cela regrettable car c'était l'avenir de la commune qui se jouait sur le tapis vert. »

« L'union fait la force »
Le mot de la fin nous le laisserons à trois lycéennes. Peu au courant du district, elles en avaient néanmoins entendu parler « à la maison ». Après leur avoir apporté quelques précisions, l'une d'entre elles avoua qu'elle était favorable à toute forme de regroupement et de conclure « l'union fait la force ».    Ch. M.

LA JOURNÉE
- Salle Saint-Exupéry - Foyer Saint-Eloi, de 16 à 18 h 30, gymnastique ; FC Woippy : 18 h 30 à 20 h 30 ; éducation physique, APM : de 20 à 22 h ; ES Laboratoire + Ets Dumas, tennis de 20 h 30 à 22 h.
- Centre social, rue du Chapitre : ping-pong, de 17 à 19 h ; CANAM couture, de 14 à 17 h 30 ; permanence APP de 14 à 17 heures ; Club Saint-Eloi, de 16 à 17 h ; Eglise réformée, de 20 à 22 h ; labo-photo, de 20 à 22 heures.
- Centre social Pré-Génie - Boileau - Bonne-Fontaine, réunion du 3e âge de 14 à 17 h ; ping-pong de 16 à 21 h ; judo, adultes et minimes, à 18 h 30.
- FC WOIPPY : réunion du comité dans l'arrière-salle du café national, au siège, à 21 h.
- L'UNION : répétition ce jour pour l'harmonie et les tambours, à la salle de musique, rue de Biche, de 19 à 22 h.

NAISSANCES
De la clinique des Berceaux nous apprenons les naissances suivantes : Stéphane Bidaux, 16, rue des Etats-Unis, à Montigny-lès-Metz ; Benoît Leblond, 34, rue Jean-Bauchez, à Metz ; Claude Romary, 53, rue des Mésanges, à Talange ; Yanne Tave 15-175, rue de Berne, à Metz-Bellecroix.
MARIAGES
. Patrick Kreuz, agent de fabrication aux Laboratoires métallurgiques, à Woippy, avec Mlle Evelyne Messin, sans profession, 18, rue Gabriel-Poulmaire.
. M. Pascal Jatuk, employé, demeurant à Crusnes-Cité (54), avec Mlle Elyse Koster, sans profession, 48, rue Roget, à Woippy.
TRAVAUX
CONTINUITÉ... DANS L'ÉCLAIRAGE

Les travaux d'éclairage se terminent route de Woippy, sur le territoire de la commune de Metz. En effet, depuis des années, des lampadaires sont installés à Woippy. L'initiative de prolongement de cet aménagement par la ville de Metz apparaît donc comme une heureuse initiative.

Vendredi 31 janvier 1975
Deux escrocs aux cartes postales sous les verrous

Les collectes : des actions sévèrement réglementées
Les exploiteurs de la générosité publique sont légion : ils vont de la mendiante, misérablement vêtue, qui, de surcroît, exhibe un enfant infirme, jusqu'au monsieur très bien mis, qui fait jouer des arguments très élaborés.
Les vendeurs de cartes postales et de produits divers occupent, dans la liste, une place privilégiée. Ils ont, en effet, pour eux, l'avantage de proposer un produit.
En principe, ils doivent présenter une carte de légitimation, éditée par l'organisme pour lequel ils travaillent, en principe, bénévolement.
On voit que cette précaution est illusoire puisqu'elle ne met pas le donateur à l'abri d'un faussaire.
En fait, il faut savoir que toutes les collectes publiques doivent être autorisées par un arrêté ministériel, qui en limite la durée à un seul week-end. Bien évidemment, la presse et la radio publient les dates et la liste des organismes autorisés à quêter, La carte justificative est chaque fois nécessaire, elle n'est pas permanente mais éditée pour la circonstance et donc valable une seule fois. Elle doit être revêtue du cachet de la mairie ou du commissariat de police de la ville où s'effectue la collecte.
Les associations locales ou régionales organisent parfois, elles aussi, des ventes au porte à porte. Il est rare alors qu'une carte soit fournie. Elle n'est pas vraiment nécessaire, tout simplement parce que, dans la plupart des cas, le quêteur est une personne connue.

   Le manège durait déjà depuis plusieurs jours jusqu'au moment où le gardien municipal de Woippy eut son attention éveillée par les allées et venues de deux individus qui faisaient du porte à porte et vendaient des pochettes contenant des cartes postales et des enveloppes au profit, disaient-ils, de l'Association nationale de secours aux handicapés physiques.
L'affaire fut alors rondement menée et la sûreté messine, alertée par le gardien, vient de mettre un terme aux peu louables activités de deux escrocs qui remplissaient leurs poches en faisant appel à la générosité des habitants de la ville.
Il s'agit de Jean-Marie ROBERT, 39 ans, sans profession, originaire de Tulle, et de Gabriel DRUI, 40 ans, lui aussi sans métier bien défini et originaire de Hayange.
Robert avait travaillé, en 1969, pour le compte de cette association, dissoute en 1972, et avait conservé une carte accréditive signée en blanc.
Puis un jour, l'idée lui vint de se « mettre à son compte ». Il en parla à un camarade de rencontre, Gabriel Drui dont les ressources allaient en s'épuisant.
Ils achetèrent des cartes postales à 60 centimes et réunirent 4 cartes et autant d'enveloppes dans des pochettes de plastique. Puis ils allèrent démarcher.
À chaque fois Robert présentait à ses victimes le document falsifié d'autorisation de vente et recevait, dans la plupart des cas, le meilleur des accueils de la part des ménagères qui n'hésitaient pas à verser la somme de 10 F « pour cette bonne œuvre ».
« On gagnait ainsi 60 F par jour » ont avoué les « démarcheurs » qui ont été présentés hier après-midi au parquet et placés nous mandat de dépôt.
La sûreté messine, qui poursuit son enquête, invite toutes les personnes ayant été victimes de ces deux hommes de bien vouloir s'adresser à ses services, rue des Trois-Boulangers, à Metz (tél. 75.09.83).
En résumé donc, lorsqu'un collecteur frappe à votre porte, deux attitudes peuvent être retenues :
- Si vous le connaissez, votre jugement est fonction de l'estime que vous éprouvez pour lui et pour son association.
- Si vous ne le connaissez pas, il est prudent, d'une part, de se renseigner en consultant la presse, puis de lui demander de produire une carte de légitimation datée du jour et revêtue d'un cachet d'une autorité officielle locale : mairie, police ou gendarmerie.

AGGLOMÉRATION MESSINE
Deux districts (METZ et MAIZIÈRES) créés en mars - Dix-neuf communes concernées
Le Conseil général de la Moselle qui l'assure toujours provisoirement pourra, dans les semaines qui viennent, enfin procéder au transfert de la maîtrise d'ouvrage du pôle industriel d'Ennery et du centre-relais de Semécourt. Entre-temps, deux districts auront en effet été officiellement créés et plus rien ne s'opposera à ce qu'ils prennent en main - objectif depuis longtemps poursuivi - la direction de la double opération prévue, au nord de Metz, par le Schéma directeur d'aménagement et d'urbanisme (SDAU) du Nord-Métropole-Lorraine.
   Selon les vœux maintes fois exprimés par un grand nombre d'entre eux, les élus pourront enfin, comme ils disent : « prendre en main les destinées de cette partie de la région ». Le vide juridique devant lequel on risquait de se trouver à propos d'Ennery et de Semécaurt sera ainsi définitivement écarté. Mais il aura fallu beaucoup de temps et surtout beaucoup d'efforts pour parvenir à ce résultat.
Huit communes avec Metz
Deux districts volontaires ; dix-neuf communes concernées, l'agglomération messine prend corps...
Les deux futures structures seront distinctes. La première regroupera, avec Metz, Le Ban-Saint-Martin, Longeville-lès-Metz, Marly, Montigny-lès-Metz, Moulins-lès-Metz, Saint-Julien-lès-Metz et Vantoux.
Au nord de cette nouvelle entité, la deuxième sera constituée par onze communes : Argancy, Ay-sur-Moselle, Chailly-lès-Ennery, Ennery, Fèves, Flévy, Maizières-lès-Metz, Norroy-le-Veneur, Plesnois, Semécourt et Trémery.

En projet depuis plusieurs années, le district de l'agglomération messine est sans doute celui qui aura donné lieu à l'enfantement le plus difficile. De réunions en délais et d'atermoiements en reports, sa création a été continuellement retardée. Mais elle ne pouvait plus, cette fois, être différée.
Placé sous le signe du volontariat, ce district regroupera huit communes : Le Ban-Saint-Martin, Longeville-lès-Metz, Marly, Metz, Montigny-lès-Metz, Moulins-lès-Metz, Saint-Julien-lès-Metz et Vantoux.
Ses attributions seront réparties entre quatre grands chapitres : le plan de modernisation et d'équipement, le plan directeur d'urbanisme intercommunal, les plans d'urbanisme communaux et la constitution de réserves foncières : la création et l'équipement des zones d'aménagement concerté, les zones d'habitation, les zones industrielles, les secteurs de rénovation ou de restructuration ; le service de lutte contre l'incendie ; le fichier du logement.
Dans la région messine, ce district ne constituera pas la seule structure d'agglomération. Un deuxième district, dit du « nord de l'agglomération messine », sera en effet créé, qui regroupera onze communes Argancy, Ay-sur-Moselle, Chailly-lès-Ennery, Ennery, Fèves, Flévy, Maizières-lès-Metz, Norroy-le-Veneur, Plesnois, Semécourt et Trémery.
Toutes ces communes, on le remarquera sont territorialement intéressées par la réalisation du pôle industriel et du centre-relais.
Trois grands chapitres se répartiront les attributions de ce district : l'urbanisme (études, documentation, réalisation), le service de lutte contre l'incendie et le service du logement.
La règle du volontariat
Il existait, cela dit, une possibilité de constituer, dans les deux cas, des structures d'agglomération plus importantes. Mais personne ne l'a voulu, car c'eût été aller à l'encontre de la règle du volontariat appliquée à propos de ces deux districts.
Devant le conseil général de la Moselle qui, ces jours derniers, conformément à la réglementation, avait à émettre un avis sur le périmètre de ces districts, il eût été possible aux conseillers généraux des aires concernées, de demander l'inclusion, au sein des nouvelles structures, d'une ou de plusieurs autres communes. Mais personne ne l'a voulu.
On songe bien évidemment à la commune de Woippy, qui eût pu trouver place dans le premier district, et à celles de La Maxe et de Hauconcourt, qui eussent pu compléter le second.
Dans le cas où le conseil général aurait demandé l'inclusion de ces communes dans les districts, le préfet de la Moselle, M. Portal, aurait alors dû consulter toutes les communes des deux structures envisagées. Il aurait suffi de la majorité des deux tiers de l'ensemble des conseillers municipaux représentant au moins la moitié de la population ou de la moitié des conseillers municipaux, représentant au moins les deux tiers de la population, pour que l'inclusion soit acquise. Mais il n'en sera rien.
Le conseil général ayant donné son avis sur le périmètre de chacun des districts, il appartient désormais au préfet de consulter les communes appelées à composer les deux structures. Tous les conseillers municipaux seront ainsi appelés à se prononcer individuellement et les votes seront décomptés globalement.
Le principe de la création de deux districts est aujourd'hui de toute façon acquis et ce prochain vote ne saurait plus constituer qu'une formalité.
Lorsqu'elle aura été accomplie, un arrêté, dans les prochaines semaines, créera officiellement les deux districts de l'agglomération messine.
Une première étape sera ainsi franchie vers la prise en charge, par les communes de la région, de la maîtrise d'ouvrage du pôle industriel d'Ennery et du centre-relais de Semécourt.    Georges SIMONIN.

ACTIVITÉS DU JOUR
- SALLE SAINT-EXUPÉRY :
Handball M.J.C. : de 17 h 15 à 18 h 30. Tennis DAVUM : de 18 h 30 à 20 heures. Escrime : de 17 heures à 20 heures. Ping-pong M.J.C. : de 20 heures à 22 heures.
- CENTRE SOCIAL ET CULTUREL SAINT-ÉLOY :
Foyer des anciens : de 14 à 18 heures. Labo photos : de 20 à 22 heures. Répétition Jeune Renaissance avec sa clique, de 20 à 22 heures.
- CENTRE SOCIAL PRÉ-GÉNIE - BONNE-FONTAINE :
Atelier bois bricolage : de 9 h 19 heures. Ping-pong : de 16 h à 21 heures. Répétition des majorettes à 18heures.
- BIBLIOTHÈQUE POUR TOUS
Elle est ouverte ce jour, de 15 h à 18 h 30, rue de Biche, à côté du presbytère.
- SOCIÉTÉ DE MUSIQUE « L'UNION »
Répétition générale à la salle de musique, de 19 h à 22 heures.
- CENTRE SOCIOCULTUREL PRÉ-GÉNIE
Club du troisième âge : une assemblée générale aura lieu le 6 février à 15 heures en vue de l'élection du comité pour l'année 1975.
Les personnes du troisième âge intéressées pour faire partie du comité, peuvent se faire inscrire auprès du responsable qui se tient au centre Pré-Génie.
Il est d'autre part prévu qu'un repas aura lieu pour les personnes du troisième âge et que les inscriptions doivent se faire avant le 10 février.

MATRICE GÉNÉRALE :
La matrice générale de la patente pour l'année 1975, est déposée en mairie, et cela pendant dix jours pour être tenue à la disposition de tous les intéressés.
UTILISATEURS DE LA SALLE SAINT-EXUPÉRY
Il a été constaté que les utilisateurs de la salle Saint-Exupéry libèrent les locaux avec un certain retard, après chaque séance.
Il leur est rappelé que la tranche horaire qui leur est attribuée, correspond à l'occupation des plateaux et des vestiaires. En conséquence, les vestiaires doivent être libérés de façon à ne pas gêner le groupe d'utilisateurs suivants.

Samedi 1er février 1975
A.P.E. SAINT-ELOY

Mme Jacquemot va reprendre les cours de gymnastique pour femmes. Ceux-ci se dérouleront comme auparavant au Centre social et culturel, 3, rue du Chapitre. Ces cours ont pour but d'apprendre à se détendre, à se muscler et à redonner les possibilités oubliées du corps dans le mouvement.
Il sera bon de fixer un horaire et un jour à la convenance de toutes. Prendre pour cela contact avec Mme Jacquemot, au No 1-27, de la rue Roget, 2e étage ou téléphoner au 30.12.68 avant le 15 février.
FÊTE ANNUELLE DE LA CELLULE P.C.F. « COLONEL-FABIAN »
La cellule « Colonel-Fabian » du P.C.F. organise sa fête annuelle de reprise de cartes demain dimanche 2 février. Elle se tiendra au centre socioculturel de Woippy-Saint-Eloy, rue du Chapitre, à partir de 14 h.
Deux spectacles seront présentés. Une tombola, dotée de nombreux lots, sera également organisée.
« À tous ceux qui se demandent qui sont les communistes et ce qu'est le P.C.F., à tous ceux qui ne sont pas d'accord avec sa politique, à tous les sympathisants et amis, les communistes de Woippy et de Saint-Eloy adressent une cordiale invitation », précise, dans un communiqué la cellule de Woippy.

Dimanche 2 février 1975
F.C. WOIPPY

Une rencontre de détente et d'entraînement aura lieu ce jour à 10 h pour les équipiers A et B, au stade Général-Gibon.
LA MAIRIE COMMUNIQUE
Suite à l'arrestation de deux escrocs par la police municipale, nous mettons en garde les habitants de Woippy (se référer aux faits et méfaits du 31 janvier 1974) sur les démarcheurs à domicile qui présentent des cartes non réglementaires et ne possèdent pas l'autorisation du maire.
ENGAGÉS VOLONTAIRES
Les engagés volontaires de la section FEVAL de Woippy organiseront un grand concours de belote le 9 février, à 15 h, au café National. Tous les amateurs de belote seront les bienvenus. De nombreux lots seront distribués. Inscriptions à partir de 14 h.
FÊTE ANNUELLE DE LA CELLULE FABIEN DU P.C.F.
Ce jour à 14 h 30 aura lieu, au Centre socioculturel à Saint-Eloi, une matinée récréative avec le Théâtre Populaire de Lorraine et le chanteur Vincent. Cette fête annuelle, placée sous la haute présidence de la cellule Fabien du P.C.F., section de Woippy, a attiré les autres années beaucoup de monde, et nous comptons cette année renouveler cette joyeuse fête.
LES URGENCES DU JOUR
- Pharmacie de garde : voir pharmacies en page de Metz.
- Médecin de service : jusqu'au lundi 8 h, tél. 68.36.67.
- Ambulances Dietrich, jour et nuit : tél. 68.34:32.

Un mort, un blessé dans un accident à La Lobe
Le conducteur disparaît en abandonnant sa passagère mortellement atteinte
(Lire notre information en « Grande Région »)

Mystérieux accident sur la route Metz-Nancy :
Le conducteur disparaît en abandonnant sa passagère mortellement blessée

Metz. - Pendant des heures une habitante de Pont-à-Mousson a agonisé, prisonnière d'une voiture hors d'usage, à quelques mètres de la route Metz - Nancy. Le conducteur du véhicule l'avait lâchement abandonnée à son triste sort en pleine nuit. Lorsqu'on vint à son secours, hier matin, il était trop tard. La malheureuse devait succomber à l'hôpital de Pont-à-Mousson dans le courant de la matinée.
Hier, vers 9 heures, un automobiliste aperçut une épave de voiture, retournée sur le toit, dans un champ en contre-bas de la R.N. 57 à La Lobe, commune d'Arry. Il s'approcha et aperçut une femme à l'intérieur du véhicule. Il donna aussitôt l'alerte. La victime fut transportée à l'hôpital de Pont-à-Mousson. Il s'agissait de Mme Yvette Merck, divorcée Guérin, quarante-quatre ans, demeurant 3, chemin de la Corderie, à Pont-à-Mousson. Elle était grièvement blessée, mais avant de rendre le dernier soupir, elle aurait laissé comprendre que l'accident avait eu lieu vers 2 heures.
La voiture avait percuté successivement deux arbres dans un virage et effectué plusieurs tonneaux avant de s'immobiliser sur le toit dans un champ.
Les gendarmes d'Ars-sur-Moselle, chargée de l'enquête, s'aperçurent très vite que le conducteur avait lui aussi été blessé. Ils relevèrent des traces de sang sur le bord de la route : ce qui laissait penser qu'après s'étre extrait de la voiture, il avait cheminé en bordure de la R.N. 57 avant d'être pris en charge par un automobiliste. Toutefois, l'homme, pour des raisons que l'enquête déterminera, s'abstint de dire qu'il avait laissé une femme blessée dans la voiture accidentée.
Les gendarmes identifièrent le propriétaire du véhicule : M. Hocine Arbaoui, demeurant au foyer Sonacotra, rue Jean-Pierre-Pêcheur, à Woippy-St-Eloy. Ils retrouvèrent ce dernier hospitalisé à l'annexe Saint-Nicolas de l'hôpital Bon-Secours à Metz. Arbaoui était blessé au visage. Vers 4 h 40, depuis Woippy, il avait prévenu police-secours par téléphone qu'il venait d'être victime d'une agression et qu'on lui avait volé sa voiture. Les policiers messins vinrent alors à son secours et le transportèrent à l'hôpital.
Hocine Arbaoui a-t-il dit la vérité ? Au contraire, a-t-il inventé une histoire de vol et d'agression pour échapper à ses responsabilités ? Les gendarmes d'Ars-sur-Moselle étaient, hier soir, à son chevet à l'hôpital pour essayer de faire toute la lumière sur cette affaire.
Comme de toute façon, une information judiciaire sera ouverte pour refus de porter secours à personne en danger, le parquet de Metz, dès hier, a ordonné que soit effectuée une autopsie de la victime.
À la suite de cet accident, la gendarmerie nous prie de communiquer : « L'automobiliste ayant pris en charge un accidenté de la rouie sur la R.N. 57 entre La Lobe et la limite des départements de Moselle et de Meurthe-et-Moselle, le 1er février 1975, entre 0 et 9 heures, est prié de se faire connaître à la brigade de gendarmerie d'Ars-sur-Moselle (tél. 60.80.20). Discrétion assurée.

Lundi 3 février 1975
LES ACTIVITÉS DU JOUR

• SALLE SAINT-EXUPÉRY. Judo A.P.F., de 17 h 30 à 20 h 30 ; M.J.C. : handball, de 17 h 15 à 18 h 30 ; Tennis DAVUM, de 18 h 30 à 20 h 30 ; S.N.C.F. et Amicale des enseignants, tennis, de 20 h 30 à 22 h ; Budakaï (arts martiaux), de 20 h 30 à 22 heures.
• CENTRE SOCIAL, RUE DU CHAPITRE. - Gymnastique féminine, de 14 h à 15 h. - Club Saint-Eloi, de 16 h à 17 h. - Labo-photo, de 20 h à 22 h. - Ping-pong, de 17 h à 19 heures.
• CENTRE SOCIAL BONNE-FONTAINE, PRÉ-GÉNIE, BOILEAU. - Atelier bois, bricolage, de 9 h à 19 h. - Gymnastique féminine, de 14 h à 15 h 30. - Ping-pong, 16 heures. - Karaté 18 h 30. - Cours de télé-radio, à 19 heures. - Réunion des membres responsables des différentes activités, à 18 heures.
• COURS DE COUTURE
Les cours ont repris de 14 h à 16 heures, salle interassociations. Les inscriptions se font sur place pour les dames intéressées.

Mardi 4 février 1975
Heurts et malheurs

Il était 2 h 30, dans la matinée de lundi, lorsque M. Albert BONASSI, demeurant rue Jules-Ferry, à Maizières-lès-Metz, qui parcourait la rue de Thionville, à Woippy, se trouva nez à nez avec un véhicule débouchant du carrefour de la Maxe. La collision ne put ètre évitée. Assez sérieusement blessé, M. Bonassi a été transporté par les ambulances de la C.R.F. jusqu'à l'hôpital Ste-Blandine.
LES ACTIVITÉS DU JOUR
- Salle St-Exupéry : gymnastique : F.C. Woippy, de 18 h 30 à 20 h 30 ; danse classique A.P.F., de 18 à 20 h ; M.J.C. handball, 20 h à 22 h.
- Au centre social, rue du Chapitre à St-Eloy, foyer des anciens, 14 à 18 h ; Club Saint-Eloy, 16 à 17 h ; danse folklorique, 18 à 20 h.
- Centre social Pré-Génie, Boileau, Bonne-Fontaine : ping-pong à 16 h : atelier bois bricolage de 9 à 19 h ; judo 18 h 30.
- Goûter-réunion des anciens du 3e âge, de 14 à 17 h 30.
FOOTBALL-CLUB
La réunion du comité qui devait avoir lieu ce jour à 21 h au siège, café National, est reportée à jeudi mêmes heure et endroit.
GOÛTER DES ANCIENS
Goûter-rencontre pour les anciens à la salle interassociations, rue de Biche, le mardi de 14 à 17 h 30.
CRÉDIT AGRICOLE
La Caisse locale tiendra ses assemblées générales ordinaires et extraordinaire, vendredi prochain 7 février, à 9 h 30, à la salle Inter-association, rue Foch.
Comme à l'accoutumée, ces assemblées seront suivies d'une conférence les thèmes ne manqueront pas d'intéresser les sociétaires.
GOÛTER DES ANCIENS À SAINT-ÉLOI
La société des majorettes « La Jeune Renaissance » avait réuni au centre socio-culturel, quelque 100 anciens du quartier Saint-Eloi, pour le traditionnel goûter annuel. On remarquait à la table d'honneur : M. Debs, maire de Woippv ; Mme Glad, conseiller municipal ; M. Leshaches, conseiller municipal ; Mme Ferrari, conseillère municipale de Metz qui représentait M. Rausch excusé. Il y avait aussi les présidents et présidentes des associations du quartier. Une brillante présentation des majorettes de la « Jeune Renaissance » servit d'intermède et l'on put admirer leur nouveau costume. Cette exhibition a été dirigée par leur présidente Mme Gravel.
Un après-midi récréatif, bien rempli et animé également par les Frères Montuschi. On dansa, on trinqua à la joie de se retrouver l'année suivante. Une fois de plus les anciens du quartier n'ont pas été oubliés.

MYSTÈRE ECLAIRCI À LA LOBE
L'auteur de l'agression et de l'accident s'était fait hospitaliser sous un faux nom
(Voir en « Grande Région)

Faits divers
Le responsable de l'accident de La Lobe s'était réfugié à l'hôpital sous un faux nom

METZ. - Après trois jours d'enquête, il n'y a plus de mystère autour de l'accident mortel de La Lobe. Grâce à une excellente collaboration entre les services de gendarmerie et la sûreté urbaine de Metz, on connait maintenant le nom de l'homme qui, dans la nuit de vendredi à samedi, avait disparu après avoir provoqué un dramatique accident sur la R.N. 57. Il s'agit d'un nommé Alain Schutz, vingt et un ans, demeurant rue Ferdinand-Sechehaye, à Woippy. Les policiers de la sûreté messine, fort bien informés, ont appris que ce dernier s'était fait hospitaliser à Metz sous un faux nom. Ils transmirent aussitôt le renseignement aux gendarmes chargés de l'enquête et, dès hier soir le voleur-chauffard était transféré dans l'une des cellules du quartier réservé de l'hôpital Bon-Secours.
Rappelons les grandes lignes de cette affaire.
Samedi, vers 9 heures, on découvre une voiture disloquée dans un pré, en bordure de la R.N. 57, à La Lobe. A l'intérieur, une femme, Mme Merck, de Pont-à-Mousson, agonise depuis plusieurs heures. Elle succombe peu après son admission à l'hôpital.
Samedi après-midi : les gendarmes d'Ars-sur-Moselle, chargés de l'enquête, cherchent le conducteur qui a mystérieusement disparu après l'accident en abandonnant sa passagère à son triste sort. En fin d'après-midi, ils apprennent que le propriétaire du véhicule s'est fait hospitaliser à Metz. Il s'agit de M. Hocine Arbaoui, quarante-trois ans, chauffeur, demeurant à Woippy. Il est sérieusement blessé au visage et déclare avoir été victime d'une agression vers 3 h 30 du matin, à Saint-Remy. Il affirme que l'agresseur lui a volé 1.400 francs et sa voiture.
Dimanche matin : grâce à des analyses de sang et à de minutieuses vérifications, les gendarmes déterminent avec certitude que M. Arboui a bien été victime d'une agression et qu'il n'a rien à voir dans l'accident.
Dimanche après-midi : les gendarmes d'Ars diffusent un signalement précis de l'agresseur. L'homme mesure 1,80 m, il a les yeux verts et porte un tatouage sur une main (quatre points en carré et un point au milieu : seul entre quatre murs, le signe distinctif des « taulards »).
Lundi midi : les « limiers » de la sûreté apprennent que le « tatoué » pourrait être Alain Sohutz, bien connu de leurs services. Cet homme, sérieusement blessé au visage, s'est, en effet, fait admettre la veille à Sainte-Blandine sous un nom d'emprunt.
Les policiers rendent visite à la petite amie de Schutz et celle-ci leur remet une somme de 1.000 F provenant de l'agression.
Lundi, à 18 heures : Hocine Arbaoui est confronté avec son agresseur et il le reconnait parfaitement.
Il reste maintenant à déterminer où et comment Schutz a pris en charge la femme qui est morte par sa faute ; comment lui-même, en dépit de ses blessures, a réussi à revenir à Metz, etc. Autant de points que les gendarmes d'Ars vérifieront dans le cadre de la commission rogatoire que le juge d'instruction leur a délivrée.

Mercredi 5 février 1975
L'auteur de l'accident de La Lobe avait rencontré sa passagère sur l'autoroute

La gendarmerie d'Ars-sur-Moselle poursuivant son enquête à la suite de la mort tragique de Mme Merk sur la R.N. 57 à La Lobe ont procédé tout au long de la journée d'hier à diverses investigations et à l'interrogatoire de Alain Schutz, vingt et un ans, demeurant rue Ferdinand-Sechehaye à Woippy.
Il s'agissait de savoir dans quelles conditions la malheureuse victime se trouvait à bord du véhicule au moment de l'accident. A ce sujet, Schutz fournit sa version aux gendarmes, précisant qu'il avait rencontré Mme Merck sur l'autoroute, à la sortie sud de Metz. Il aurait immédiatement stoppé et invité à prendre la femme à son bord afin de la ramener à Pont-à-Mousson où elle était domiciliée.
On connait la suite.

ACTIVITÉS DU TOUR
- Salle St-Exupéry : Escrime de 10 à 12 h ; service social S.N.C.F. de 16 à 17 h ; gymnastique F.C. Woippy de 18 h 30 à 20 l7 30 ; laboratoire métallurgique et Ets Allegre de 17 h 30 à 20 h ; ping-pong M.J.C: de 2O à 22 h ; Olympique St-Eloi de 17 à 19 h ; Natation messine, tennis, de 20 h 30 à 22 h.
- Centre social et culturel St-Eloi, mercredi éducatif de 14 à 16 h ; club évangélique de 20 à 22 h ; labo-photo de 20 22 h.
- Boileau, Bonne-Fontaine : Atelier bois, bricolage de 19 h ; ping-pong de 16 à 21 h ; répétition des majorettes à partir de 15 h ; karaté à 18 h 30 ; cours de télé-radio à 19 h.
ENGAGÉS VOLONTAIRES DE WOIPPY ET ENVIRONS
La section de la FEVAL de Woippy organise son premier concours de belote de l'année, le 9 février, à 15 h, au café National. Tous les amateurs de belote seront les bienvenus. De nombreux lots dont un jambon et un rasoir électrique seront les premiers prix. Les vingt premiers seront récompensés.
SOCIÉTÉ DE MUSIQUE L'UNION
Répétition des jeunes musiciens de 16 à 18 h et des basses de 18 à 19 h 30 ce jour, salle de musique, rue de Biche.
PERDU
Un important trousseau d'une quinzaine de clefs de diverses tailles dont plusieurs de sûreté, contenu dans un étui publicitaire en Skaï, a été perdu lundi après-midi dans le quartier de Saint-Eloi. La personne qui l'aurait trouvé est priée de bien vouloir le rapporter à la mairie.
CIRCULATION DEVIÉE
La préfecture de la Moselle communique que l'interdiction de circuler sur la R.N. 412 entre Woippy et Bellevue est prolongée jusqu'au 30 avril, en raison du retard survenu dans le déroulement des travaux d'assainissement en cours.
La circulation sera déviée par le C.D. 953 (route de Thionville) à Saint-Rémy, le C.D. 153 d et le C.D. 1531 à Semécourt. Cette déviation sera indiquée sur place.
Club du 3e Âge
Une assemblée générale aura lieu demain, jeudi, à 15 h, en vue de l'élection du comité pour 1975. Les personnes du 3e Age intéressées pour faire partie du comité peuvent se faire inscrire auprès du responsable, tous les jours au centre Pré-Génie.
D'autre part, un repas gratuit aura lieu le 12 février ; les inscriptions doivent être faites avant le 10 de ce mois.

Le corps d'une inconnue repêché dans la Moselle à la sortie d'Ars
Un ouvrier communal qui longeait hier après-midi la rive gauche de la Moselle à la sortie d'Ars a découvert le corps d'une femme flottant à la surface de l'eau.
La victime fut immédiatement ramenée sur la berge et transportée à la morgue de l'hôpital Bon-Secours.
Selon l'enquête menée par la brigade de gendarmerie d'Ars-sur-Moselle, le corps n'aurait séjourné que vingt-quatre heures dans la Moselle. Aucune pièce d'identité n'a été trouvée sur la noyée qui serait âgée de quarante-cinq ans à cinquante ans.
Voici son signalement : corpulence assez forte, cheveux grisonnants légèrement bouclés, taille : 1,60 m, joues colorées et portant un léger duvet sur la lèvre supérieure, habillée d'une robe marron avec des motifs fleuris (petite fleurs blanches et rouges), boutonnée sur l'avant de huit boutons, manteau trois quarts marron, légèrement plus clair que la robe, avec poches extérieures rapportées, chaussures marrons sans lacets avec semelles synthétiques grises à talons hauts, foulard assorti à la robe, portant deux petites boucles d'oreilles en forme d'étoile surmontées de petites pierres.
Les personnes susceptibles de l'identifier sont priées de s'adresser à la brigade de gendarmerie d'Ars-sur-Moselle (tél. No 60.80.28).

Avis mortuaire
Madame Geneviève VAGNER, décédée à Metz le 4 février 1975, à l'âge de 42 ans. Woippy, 1, rue de l'Eglise.

Jeudi 6 février 1975
La noyée d'Ars est identifiée :
il s'agit d'une habitante de Woippy

Nous avons relaté dans notre précédente édition les conditions dans lesquelles un agent de police municipal d'Ars-sur-Moselle, M. Jantzem, qui effectuait une patrouille de surveillance, a découvert le corps d'une inconnue flottant dans les eaux de la Moselle. Or, grâce à la photo et au signalement que nous avons publié hier, la noyée a été identifiée.
Il s'agit de Mlle Geneviève VAGNER, âgée de 42 ans, vivant chez son père, 1, rue de l'Eglise à Woippy.
La malheureuse, qui se trouvait dans un état dépressif avait quitté son domicile dimanche vers 13 heures sous prétexte d'aller voir un médecin.
Puis on perdit sa trace et on ne sait pourquoi elle préféra prendre le chemin d'Ars-sur-Moselle.

Deux agresseurs avaient dévalisé un sexagénaire rue Franiatte
Ils sont arrêtés par les gendarmes de Montigny

Mardi soir peu avant 20 heures, M. Robert MARTIN, demeurant rue du Sablon, regagnait son domicile lorsque, passant rue Franiatte, il fut bousculé par deux individus qui le frappèrent violemment au visage avant de lui dérober son portefeuille contenant une somme de 200 F et sa montre-bracelet.
Souffrant d'une fracture du nez et ayant en outre le visage tuméfié, M. Martin appela « Au secours ». Des passants entendirent ses appels désespérés et se mirent à la poursuite des agresseurs qui s'enfuyaient vers la rue Litaldus.
Fort heureusement, un gendarme de la brigade de Montigny qui regagnait lui aussi son domicile fut intrigué par cette poursuite et barra la route à l'un des agresseurs. Il s'agissait du nommé Raphaël MUNARI, 45 ans, demeurant à Woippy. Auparavant, il avait abandonné le portefeuille devenu compromettant, qui fut, bien entendu, restitué à son légitime propriétaire.
Et hier matin, la victime identifia son second agresseur parmi les nombreuses photos présentées. Il s'agissait du nommé Jean-Pierre WILMEN, 27 ans, demeurant 4, rue Vignotte à Metz.
Les deux coupables ont été présentés hier devant le juge d'instruction et placés sous mandat de dépôt.

« NOËL DE JOIE » :
Remise d'une T.V. couleur du « Roy de la Télévision » à Mlle Marie-Anne Hemmer

Grâce à la grande tombola de « NOEL DE JOIE ». Mlle Marie-Anne Hemmer, demeurant 2, rue de Franche-Comté à Woippy, a gagné une magnifique télévision couleur d'une valeur de 5.000 F, offerte par « LE ROY DE LA TELEVISION » de Metz.
C'est au cours d'une sympathique cérémonie qui s'est déroulée dans les locaux de la direction du « Républicain Lorrain », que Mlle Marie-Anne Hemmer s'est vu remettre son prix des mains de M. Rosenfeld, du « Roy de la Télévision ».

ACTIVITÉS DU JOUR
- Salle Saint-Exupéry : foyer Saint-Eloy de 16 heures à 18 h 30. - gymnastique FCW de 18 h 30 à 20 h 30 - éducation physique APM de 20 h 30 à 22 h. - ES laboratoires plus Ets Dumas (tennis) de 20 h 30 à 22 heures.
- Centre social, rue du Chapitre : ping-pong de 17 à 19 h. - Club Saint-Eloy de 16 à 17 h. - Eglise réformée de 20 à 22 h. - Labo-photo de 20 à 22 h. - Couture de 14 à 17 h 30. - Permanence APF de 14 à 17 heures.
- Centre social Pré-Génie, Boileau, Bonne-Fontaine : réunion du 3e Age de 14 à 18 h. Ping-pong de 16 à 21 h. Judo adultes et minimes à 18 h 30.

GYMNASTIQUE DE MAINTIEN
Des cours de gymnastique de maintien pour adultes de 18 à 60 ans, débuteront prochainement tous les vendredis à partir de 19 heures, au Centre socioculturel Pré-Génie, Boileau, Bonne-Fontaine.
Pour se faire, inscrire, se présenter tous les soirs, après 18 heures. Quelques places sont encore disponibles.
VACCINATIONS
Aujourd'hui, au Centre social 3, rue du Chapitre, vaccination antivariolique (11 et 21 ans). Une révision aura lieu le 13 février au même endroit.
SOCIÉTÉ DE MUSIQUE UNION
Répétition de l'harmonie et des tambours aujourd'hui de 19 à 22 heures, salle de musique, rue de Biche.

Vendredi 7 février 1975
Heurts et malheurs
Pour un lot d'alcool

À la suite d'une plainte déposée le 30 janvier dernier par le gérant d'un magasin « Coop », rue du Général-Morlot à Woippy - Saint-Eloy, pour vol d'un lot de bouteilles d'alcool, le corps urbain a appréhendé, mercredi, le nommé Michel Frey, 22 ans, s.d.f., demeurant rue du Docteur-Charcot.
Il mit en cause une autre personne qui fut cependant reconnue innocente.
Frey a été placé sous mandat de dépôt.

MUNICIPALITÉ
Seize conseillers pétitionnaires réclament un quatrième adjoint

M. LAHAIRE :
Vingt-trois élus... trois adjoints, ce n'est pas logique !
   A l'ordre du jour du conseil municipal est inscrite l'étude d'une pétition déposée par seize conseillers. En effet, suite à la démission, en 1973, de M. Moitry de son poste d'adjoint et par là même de ses fonctions de conseiller, le nombre des adjoints de la municipalité de Woippy resta à trois. Aujourd'hui, une majorité du conseil aimerait voir ce poste d'adjoint à nouveau pourvu.

En 1973, pour certaines raisons, M. Moitry se retirait du conseil municipal. Premier adjoint, il était alors remplacé à ce poste par M. Thiriet. Le nombre des adjoints étant maintenu à trois, au lieu de quatre avant cette démission, seize conseillers ont décidé, aujourd'hui, de demander à ce qu'un quatrième adjoint soit nommé. Parmi les pétitionnaires, M. Lahaire : « Depuis près de trois générations, le nombre officiel des adjoints est de quatre. Il y a vingt ans, Woippy avait quelque 4.000 habitants ; en 1974, nous dépassions les seize mille. Les structures de notre conseil n'ont pas changé si ce n'est dans le nombre des élus. De 16 conseillers, nous sommes passés à 23. Le nombre des adjoints restant constant. Ce n'est pas logique. »

M. Lesbaches, autre conseiller pétitionnaire, précise que récemment, en raison de la maladie d'un adjoint et du congé d'un autre, M. Debs se retrouva avec un seul adjoint pour assurer cette tâche de responsabilité. « Je suis donc pour ma part favorable à la désignation d'un nouvel adjoint... qui devra bien évidemment être un homme compétent et disponible ».

Ce soir donc, la pétition sera lue lors du conseil et une discussion ouverte sur l'opportunité de ce rétablissement de situation. Car, en fait, il ne s'agit point d'une désignation d'un adjoint supplémentaire mais plus simplement du remplacement de M. Moitry.    (Ch. MOREL).

 
Saxo, clarinettes, trombones
Quarante jeunes qui ne manquent pas de souffle...

Une école de musique à Woippy ? Quel événement ! Mais cela dure depuis 1966. En effet, depuis cette année, une école de musique est née au sein de l'Union de Woippy.
Tout d'abord installée dans l'actuelle salle du conseil à la mairie, ensuite et cela depuis deux ans et après rénovation et aménagement grâce à la municipalité, à l'ancienne salle d'œuvre rue de Biche où l'école continue sous la direction experte de M. Monfort, aidé en cela par M. Nonnenmacher.
Une quarantaine d'élèves âgés de 9 à 13 ans, s'initient à la pratique des différents instruments et à la musique.
Les débutants, cinq saxos, quatre clarinettes, huit trompettes, un bugle, un trombone, un baryton et sept clarinettes apprennent le solfège et surtout la musique. Au total, 38 jeunes suivent ces cours qui ont lieu les mercredis et samedis.
Si l'on se réfère aux résultats obtenus par exemple l'année dernière au concours d'entrée au conservatoire de Metz, l'école de musique de Woippy s'est brillamment distinguée : l5 médailles au saxo, deux seconds prix et différentes mentions dans diverses disciplines. Une bonne note pour notre société de musique locale « L'Union ».

ACTIVITÉS DU JOUR
• Salle Saint-Exupéry : - Tennis DAVUM, de 18 h 30 à 20 heures. - Handball MJC, de 20 à 22 h. - Escrime, de 17 à 20 heures. - Ping-pong MJC, de 20 à 22 heures.
• Centre social et culturel Saint-Eloy : - Foyer des anciens, de 14 à 18 heures. - Labo-photos, de 20 à 22 h. - Répétition Jeune Renaissance avec la clique de 20 h à 22 h.
• Centre social Pré-Génie - Bonne-Fontaine - Boileau : - Atelier bois bricolage, de 9 à 19 heures. - Ping-pong, de 16 à 21 h. - Répétition majorettes à 18 heures.
• Bibliothèque pour tous : la bibliothèque pour tous sera ouverte ce jour, de 15 h à 18 h 30, rue de Biche à côté du presbytère.
• Société de musique « L'Union » : répétition générale salle de musique, de 19 à 22 heures.
ATTENTION TRAVAUX
Actuellement, l'entreprise Muller procède à des travaux d'assainissement sur la route de Rombas.
Les travaux pour les logements des enseignants au CES II à Saint-Eloy, se poursuivent également.
ENGAGÉS VOLONTAIRES
La section de la FEVAL de Woippy organise son premier grand concours de belote le dimanche 9 février, à 15 h. au café National.
Tous les amateurs de belote seront les bienvenus. De nombreux lots seront attribués dont un jambon et un rasoir électrique. Les vingt premiers ne seront pas oubliés. Inscriptions à partir de 14 h 30 au café.

Election au Club du troisième âge
À l'issue de l'assemblée générale du 6 février, les candidats et candidates ont été retenus et élus pour former le nouveau Comité du club pour l'année en cours.
Présidente : Mme Maurice Marguerite ; vice-président : M. Nasberger ; trésorier : Mme Bohm ; secrétaire : Mme Jolas ; assesseurs : Mmes Gorg, Stortz, Hengli.
L'association Afmo - Astralor et particulièrement le président, M. Mathias Krompholtz, ainsi que le responsable des œuvres sociales du quartier, M. Colas, félicitèrent M. Detaille ainsi que son épouse qui, depuis 1972, se sont dévoués sans compter pour aider et satisfaire les personnes âgées de ce nouveau quartier.
M. Detaille nous a annoncé sa démission au cours de cette assemblée pour raison de santé, mais l'assemblée, à l'unanimité, l'a nommé président d'honneur.

Samedi 8 février 1975
LES ACTIVITES DU JOUR

- Salle Saint-Exupéry : majorettes APF pour les petites de 14 à 15 heures ; pour les grandes et les moyennes, de 15 heures à 16 h 30.
- Pharmacie de garde : voir en page de Metz.
- Médecin de service du samedi 20 heures au lundi 8 heures : tél. 68.36.67.
- Ambulances Dietrich, jour et nuit, tél. 68.34.32.
- Les cours de guitare ont lieu ce jour de 14 à 18 heures dans l'arrière-salle du café National.
• La section de la gymnastique volontaire organise pour ses adhérents un repas. Pour que cette soirée gastronomique et récréative puisse se réaliser au mieux, il est demandé de se faire inscrire au plus tard à la séance hebdomadaire du mardi 11 février ou avant cette date auprès de Mme Frappin ou Mme Lavina, rue de Lorraine à Woippy.

Dimanche 9 février 1975
FAITS DIVERS

Les malfaiteurs à l'ouvrage
- Des inconnus ont pénétré dans l'atelier d'une carrosserie, 4, rue Foch à Woippy, et se sont emparés d'une appréciable quantité de matériel et d'outils d'une valeur de 3.000 F.

AUJOURD'HUI : CONCOURS DE BELOTE
La section de la FEVAL de Woippy organise aujourd'hui à 15 heures, au café National, son premier grand concours de belote.
Tous les amateurs seront les bienvenus pour ce concours.
De nombreux lots dont un jambon et un rasoir électrique sont inscrits parmi les premiers prix. Les vingt premiers ne seront pas oubliés.
(Inscriptions à partir de 14 h, au café même).

F. C. WOIPPY
Une rencontre amicale aura lieu aujourd'hui, à 10 h, au stade Gibon contre l'APM, équipe de promotion d'honneur.
Les équipiers A sont tous convoqués pour cette rencontre.
Quant aux cadets, ils iront se mesurer en championnat contre Pierrevillers. Le départ se fera à 9 h au siège.


Lundi 10 février 1975
CONSEIL MUNICIPAL

Réunion « spéciale » subventions, pour les conseillers municipaux, vendredi dernier. Les élus ont, en effet, réparti bon nombre d'aides financières aux différentes associations de la commune. Outre ce soutien, des décisions d'acquisition de terrains ou de locaux et d'engagement de travaux ont été prises. On relève parmi celles-ci le financement de la première tranche de construction du nouvel hôtel de ville.
Autre décision importante, celle de la désignation d'un quatrième adjoint au maire de Woippy. Un accord de principe a été enregistré pour que cette question soit inscrite à la prochaine délibération du conseil.

Un quatrième adjoint... pour bientôt
En séance, vendredi, la pétition déposée par seize conseillers a été reprise... par un nombre identique de voix : 16 contre 6 ; le principe d'un vote pour la nomination d'un deuxième adjoint supplémentaire a été arrêté et sera inscrit à l'ordre du jour du prochain conseil.
Le pourvoi de ce poste reporterait donc à quatre le nombre des adjoints. Trois seulement siègent actuellement, suite à la démission de M. Moitry (« R.L. » du 7 février).
D'ores et déjà trois conseillers postulent pour cette fonction. Il s'agit de Mme GLAD, commerçante ; M. LAHAIRE, commerçant ; M. NAVEL, employé S.N.C.F.

SCOLARITÉ
Gratuité de l'enseignement

La scolarité de l'enseignement primaire et maternelle à Woippy est désormais une réalité si l'on en juge par la décision que vient de prendre le conseil municipal sur l'insistance des enseignants, encouragés en cela par les parents d'élèves. Les conseillers ont, en effet, adopté le chiffre de 45 francs par élève et par an pour les classes du primaire et les maternelles. En d'autres termes donc, la gratuité sera totale à Woippy dès la rentrée prochaine.

ÉQUIPEMENT
Une nouvelle mairie...en vue

Bientôt un nouveau bureau de poste
Le programme d'équipement et de transformation s`élève à 2.110.000 F et à 1.150.000 F pour les travaux d'entretien. Le montant financier en acquisitions diverses atteint 61.000 F, soit un total de dépenses et d'investissements de 3.321.000 F.
Sont notamment inscrits dans la partie dépenses :
- ACQUISITION DES TERRAINS POUR LA CONSTRUCTION DE LA MAIRIE ET DU BUREAU DE POSTE ..... 500.000 F
- CONSTRUCTION DE L'HÔTEL DE VILLE (1re tranche) .... 2.500.000 F
- ACQUISITION DU CENTRE SOCIAL DE SAINT-ÉLOY ..... 145.000 F
- ACQUISITION D'UNE BENNE À ORDURES ..... 200.000 F
Par ailleurs, le coût de diverses opérations a été estimé :
- AMENAGEMENT ET REMISE EN CONFORMITE DES V.R.D. DU QUARTIER « LE MARTET » ..... 1.000.000 F
- AMENAGEMENT DE LA RUE DES CORS ..... 200.000 F

SUBVENTIONS
Du F.C. Woippy à la Renaissance...


Aides aux associations sportives : l'escrime bien placée.
Nous relevons dans la liste des subventions, des aides importantes aux associations de la commune, réparties dans les différents quartiers de Woippy.
JEUNE RENAISSANCE WOIPPY : fonctionnement : 1.500 F ; équipement : 2.000 F.
A.F.T.R.A.L.O.R. : fonctionnement : 8.000 F.
F A.P.F. DE SAINT-ÉLOY : fonctionnement : 2.500 F.
CLUB DE PRFVFNTION DE SAINT-ÉLOY : fonctionnement e 10.000 F.
OLYMPIQUE SAINT-ÉLOY fonctionnement : 2.000 F., équipement : 4.000 F.
F.C. WOIPPY fonctionnement : 14.000 F., équipement : 6.000 F.
UNION DE WOIPPY : fonctionnement : 6.000 F., équipement : 9.000 F.
A.P.F. CENTRE fonctionnement : 3.500 F., équipement : 1.500 F.
SOCIÉTÉ D'ESCRIME : fonctionnement : 1.000 F., équipement : 1.000 F.
BIBLIOTHÈQUE POUR TOUS : fonctionnement 700 F.
M.J.C. WOIPPV : fonctionnement : 4.000 F.
INTER-ASSOCIATIONS : fonctionnement 40 % des frais.
VÉLO-CLUB DE WOIPPY : fonctionnement : 1.000 F., équipement : 1.000 F., course de juillet : 2.000 F.
M.J.C. QUATRE-BORNES fonctionnement : 1.000 F.
A.P.F. QUATRE-BORNES fonctionnement : 2.000 F.
FOYER DES ANCIENS QUATRE-BORNES : fonctionnement : 2.000 F.
FOYER DES ANCIENS CENTRE : fonctionnement : 4.500 F.

LA JOURNEE
• SALLE SAINT-EXUPÉRY. - Judo A.P.F, de 17 h 30 à 20 h 30. - Handball, de 17 h 15 à 18 h 30. - DAVUM, Tennis, de 18 h 30 à 20 h 30. - S.N.C.F. PLUS AMICALE DES ANCIENS, tennis de 20 h 30 à 22 heures. - BUDOKAI, de 20 h 30 à 22 heures.
• CENTRE SOCIAL SAINT-ÉLOI, Rue du Chapitre. - GYMNASTIQUE FÉMININE, de 14 h à 15 h. - CLUB SAINT-ÉLOI, de 16 h à 17 h. - PING-PONG, de 17 h à 19 h. - LABO-PHOTO, de 20 h à 22 h.
• CENTRE SOCIAL PRÉ-GÉNIE, BOILEAU, BONNE FONTAINE. - ATELIER BOIS BRICOLAGE, de 9 h à 19 h. - GYMNASTIQUE FÉMININE, de 14 h à 15 h 30. - COURS DE TÉLÉ-RADIO, Réunion des membres responsables à 18 heures.
Cours de couture
Les cours de couture A.P.F. ont lieu en salle inter-associations rue de Biche. Pour les personnes intéressées, se présenter de 14 heures à 16 heures.

DISTRICT URBAIN
Réaction du parti socialiste

La section locale du P.S. a fait un tour d'horizon sur le problème des fusions et regroupements des communes dans lequel il dit notamment « La loi du 16 juillet 1971 ayant des principes fondamentaux, il est dit qu'il convient d'appliquer des solutions très diversifiées à un contexte communal. Toutes suppressions systématiques des petites communes sont résolument écartées.
Ces solutions sont, selon le cas :
- la fusion
- la communauté urbain
- le district
- le syndicat intercommunal à vocations multiples (SIVOM).
Si une proposition de district fait l'objet d'un rejet par les conseils municipaux, il sera possible de créer un SIVOM dont le rôle sera 1imité aux études en commun. »
La ville de WOPPY étant déjà dans le SIVOM de l'agglomération messine, la section du P.S. « ne peut qu'approuver le résultat négatif du vote du conseil municipal. La participation financière de Woippy au SIVOM n'est nullement négligeable, surtout si l'on tient compte des travaux effectués par le syndicat sur le territoire de la commune.
Les attributions de ce SIVOM étant également l'incinération des ordures, WOIPPY verse une participation pour l'usine de METZ (acquisition terrain, réfection, etc.) alors que les ordures sont brûlées sur le dépôt contrôlé » (...)
« Les attributions du district sont :
- Equipement
- Plan directeur d'urbanisme
- Réserves foncières
- Zones d'aménagement concerté (ZAC)
- Service de lutte contre l'incendie
- Fichier du logement
et éventuellement adjonction d'autres attributions (exemple : agence d'urbanisme de l'agglomération messine) » poursuit le P.S.
« Le district veut avoir la maîtrise d'ouvrage de Semécourt et du pôle d'Ennery, c'est-à-dire prendre le relais du conseil général qui ne veut pas prolonger au-delà du 1er janvier 75 la maîtrise précitée.
Peut-on alors informer la population et les élus locaux du motif de l'abdication du conseil génaral ? Sur ce point et jusqu'à ce jour, le sénateur-maire de Metz n'a fait aucune mention.
La déception du maire de Woippy est grande, certes, constate le P.S., mais cela est-il le résultat d'une influence extérieures ou intérieure ? Après certaines analyses, il apparaît qu'un certain courant politique voudrait par tous les moyens possibles obtenir l'adhésion de WOIPPY au district et cela depuis les élections législatives de mars 73 où le sénateur-maire de Metz en a fait son cheval de bataille.
Par la suite certains maires des communes adhérentes au district se sont ralliés à l'idée du maire par le même courant politique. Et maintenant l'on voudrait faire croire à la population que la décision du conseil municipal est purement politique en son sein.
Ce que le conseil municipal craint, estime le P.S., est qu'étant adhérant au district volontaire, à un moment ou un autre, se trouvant minoritaire au conseil districal, une motion soit votée pour la fusion des communes de l'agglomération. Nancy en est une preuve vivante. »
Le P. S. « sera vigilant sur ce problème car il repose sur toute une population laborieuse qui ne demande qu'à payer ses impôts, mais des impôts raisonnables et non écrasants, car malgré les belles paroles, il existe des impôts supplémentaires lorsqu'une commune adhère à un district et cela dans une proportion inconnue.
Où est donc l'information ? Et si celle-ci existe, qu'elle soit donnée par l'administration noir sur blanc ! »

Mardi 11 février 1975
FAITS DIVERS
- « Dédé » n'en était pas à son coup d'essai

Ainsi que nous le relatons dans notre précédente édition, les fonctionnaires du corps urbain appréhendaient dimanche « Dédé » Dubois, 22 ans, sans profession, demeurant rue Pierre-Boileau, à Woippy, qui s'était fait remettre après avoir souffleté le veilleur de nuit d'un hôtel de la rue Lafayette, le contenu du tiroir-caisse, soit une somme de 400 francs.
« Dédé », qui n'a pas contesté les faits mais qui semble ne se souvenir de rien, a été présenté hier devant le procureur de la République et placé sous mandat de dépôt.
À la suite de cette arrestation, M. André Dubois, coffreur, demeurant 12-95, rue du 18-Juin, à Bellecroix, nous prie de préciser qu'il n'a rien de commun, hormis le nom, avec l'auteur de ce vol.
- Recherché et écroué
Serge Rochet, 22 ans, demeurant rue Vïctor-Poulain, qui faisait l'objet d'un extrait de jugement le condamnant à un mois de prison pour vol, a été conduit à la maison d'arrêt, où il a été placé sous mandat de dépôt.
- Erreur au bureau de poste de Woippy-Saint-Eloy
À la suite d'une erreur de caisse, les personnes qui se sont présentées le vendredi 7 février, de 9 h à 12 h 30, au guichet postal de Saint-EIoy, sont priées de bien vouloir vérifier leur compte. Les personnes ayant perçu des mandats sont également invitées à vérifier que ces mandats ne leur ont pas été rendus.

LES ACTIVITÉS DU JOUR
- Salle Saint-Exupery : Amicale des enseignants, éducation physique de 17 à 18 h 30 ; gymnastique F.C.W., de 18 h 30 à 20 h 30 ; danse classique A.P.F., de 18 h à 20 h ; handball M.J.C., de 20 h 30 à 22 h.
- Centre social rue du Chapitre : Foyer des anciens de 14 à 18 h ; Club Saint-ELOY de 16 à 17 h : danses folkloriques de 18 à 20 h.
- Centre social Pré-Génie, Boileau, Bonne-Fontaine : Ping-pong à 16 h ; atelier bois-bricolage de 9 à 19 h ; judo à 18 h 30.
GOÛTER DES ANCIENS
Un « goûter-rencontre » a lieu aujourd'hui de 14 à 17 h 30 pour les anciens du centre, salle interassociations, rue de Biche.

Jeudi 13 février 1975
LA JOURNÉE

• Salle Saint-Exupéry : Foyer St-Eloy, de 16 h à 18 h 30 ; gymnastique F.C. Woippy, de 18 h 30 à 20 h 30 ; éducation physique A.P.M., de 20 h 30 à 22 h ; E.S. laboratoire plus établissements Dumas : tennis, de 20 h 30 à 22 h.
• Centre social Saint-Éloy, rue du Chapitre : Ping-pong, 17 à 19 h ; CANAM, couture, de 14 h à 17 h 30 ; club Saint-Eloy, de 16 h à 27 h ; Eglise réformée, de 20 h à 22 h ; labo-photo, de 20 h à 22 h ; permanence A.P.F., de 14 h à 17 h.
• Centre social Pré-Génie - Boileau - Bonne-Fontaine : Réunion du 3e âge, de 14 h à 18 heures ; ping-pong, de 16 h à 21 h ; judo adultes et minimes, à 18 h 30.

DÉPOT D'ORDURES
Il est à nouveau constaté que le dépôt d'ordures du « Fond des Régots » réapparaît : il est pourtant interdit conformément aux dispositions du règlement sanitaire départemental.
La proximité de maisons d'habitation privées donne à ce dépôt, un caractère d'insalubrité et de danger. Il existe pourtant un ramassage qui fonctionne trois fois par semaine et que pour tout enlèvement encombrant (vieux meubles, matelas, etc...) il suffit de prévenir la mairie qui s'en chargera tous les vendredis.
Les habitants du quartier ou autres sont invités à se tenir strictement aux dispositions données.

AUX COOPÉRATEURS
La Coopérative du Val de Moselle invite ses adhérents à venir se procurer auprès du bureau central de Woippy les bons de commande des fraises potagères.
Ces commandes devront parvenir au siège avant le 20 février, ainsi que celles d'engrais.

Vendredi 14 février 1975
LES ACTIVITÉS DU JOUR

• Salle Saint-Exupéry. Handball MJC, de 17 h 15 à 18 h 30 ; tennis Davum de 18 h 30 à 20 heures ; escrime, de 17 à 20 h ; ping-pong MJC de 20 à 22 h.
• Centre social et culturel Saint-Eloy. Foyer des anciens de 14 à 18 heures ; labo-photo, de 20 à 22 heures, répétition Jeune Renaissance, avec la clique de 20 à 22 heures.
VACCINATION
Une séance de vaccination antivariolique aura lieu au quartier du Roi, le lundi 17 février, à 8 h 45 ; révision le 24, à la même heure.
CENTRE PRÉ-GÉNIE
Des séances de gymnastique de maintien pour adultes ont lieu tous les vendredis, à partir de 19 h 30 ; les personnes intéressées sont priées de se faire inscrire au centre, ouvert tous les jours jusqu'à 20 h 30.
BIBLIOTHÈQUE POUR TOUS
Ouverture aujourd'hui de 15 h à 18 h 30, rue de Biche, à côté du presbytère.
SOCIÉTÉ DE MUSIQUE L'UNION
Répétition générale ce vendredi de 19 à 22 heures, salle de musique, rue de Biche.

Samedi 15 février 1975
EN CAS D'URGENCE

S'adresser durant le weekend :
Pharmacie de garde : voir service de garde en page de Metz.
Médecin de service du samedi 20 h au lundi 8 h, tél. 68.36.67.
Ambulance : Dietrich, jour et nuit, tél. 68.34.32.
AUJOURD'HUI
- Cours de guitare : De 14 à 17 heures 30, dans l'arrière-salle du café National.
- Répétition majorettes A.P.F. :
- Salle Saint-Exupéry pour les petites de 14 à 15 h, pour les moyennes et les grandes de 16 h 30.

CRÉDIT AGRICOLE
LES PROBLÈMES D'AMÉNAGEMENT RURAL

Les assemblées générales des caisses locales de Crédit agricole sont presque toujours l'occasion d'exposer devant les sociétaires des problèmes d'actualité du monde agricole. Au cours de celle qui s'est tenue à WOIPPY, sous la présidence de M. Maxime BIDON, c'est celui de l'aménagement rural et de l'établissement des plans d'occupation des sols qui fut évoqué par M. COLLIN, délégué de la Chambre d'agriculture, qui présenta à son auditoire un remarquable montage audio-visuel constitué par des diapositives sonorisées.
Auparavant, M. MORAND, directeur adjoint de la caisse régionale, avait longuement parlé des activités déployées par le Crédit agricole en faveur de l'agriculture, en insistant particulièrement sur la répartition du crédit, la collecte des ressources dans le public, et la priorité de la mission d'aide aux exploitants agricoles, tout en étendant l'ouverture sur le monde rural.
Cette intéressante réunion s'est déroulée en présence de MM. DEBS, maire de WOIPPY ; MONDON, président de la Coopérative fruitière du val de Moselle ; GENY, président de la Coopérative de WOIPPY, et de MM. Paul GIRY et LEFEVRE DE LADONCHAMPS, vice-présidents de la caisse locale de Crédit agricole.
Du bilan présenté, il ressort que la caisse compte maintenant 512 sociétaires et dispose d'un capital de 288.840 F, alors que les livrets d'épargne représentent un total de 22.702.792 F, l'épargne-logement 2.387.168 F et les bons anonymes 2.792.200 F.
L'assemblée renouvela en outre les mandats des administrateurs sortants : MM. Jean-Paul BERTHELEMY, Joseph BRUNOT, Emile GIRCOURT, Paul GIRY et Jacques MARECHAL, et MM. Jean HEIPP et Jean MANGENOT, commissaires aux comptes, furent reconduits dans leurs fonctions.

Dimanche 16 février 1975
AU REGISTRE DES PLAINTES

Une plainte a été déposée à la suite d'un vol commis dans le bureau du foyer Moisson Nouvelle, rue de Briey, à Woippy. Un manteau et une somme de 105 F ont été volés.

ENGAGÉS VOLONTAIRES
La section locale de la FEVAL remercie les commerçants et donateurs pour les dons offerts à l'occasion du concours de belote qui a eu lieu au café National, où se sont affrontés 52 joueurs.
D'autre part, les engagés volontaires organisent un deuxième concours le 9 mars à la salle réservée du Chardon-Lorrain, à Woippy-Quatre-Bornes. Les résultats du dernier concours ont été les suivants : un jambon à M. Raymond Bello (2.726 points) ; un rasoir électrique à M. Francis Rivière (2.688 points) ; une cage à oiseau à M. Dachicourt (2.638 points) ; un panier garni à Mme Nicole Bourgeois (2.601 points) ; un saucisson à M. Fernand More (2.591 points) ; MM. Consbruck (2.573 points), Georges Thill (2.565 points) ; Kleman (2.498 points), ont eu une bouteille de vin fin, etc.

DÉPÔT D'ORDURES SAUVAGES
Malgré les mises en garde et les avertissements sur les poursuites qu'elles sont susceptibles d'encourir, certaines personnes - et ce doit être toujours les mêmes - persistent à créer et alimenter des dépôts d'ordures dits « sauvages » sur le territoire de la commune.
Un de ceux-ci - inconcevable de nos jours - est certainement celui du Fond-des-Régots qui se trouve situé à proximité des habitations, et par conséquent voit les enfants jouer dans ses environs immédiats.
La police municipale a reçu des instructions très strictes de la part du maire afin que les personnes qui seront prises en flagrant délit soient poursuivies devant les tribunaux.

Lundi 17 février 1975
Heurts et malheurs

Hier, vers 14 h, Toute de Woippy, un motocycliste, M. Patrick Pierre, 18 ans, demeurant à Plesnois, s'apprêtait à doubler une jeune cycliste lorsque celle-ci effectua un écart. Le motocycliste a été légèrement blessé à la jambe droite. La petite fille, Elistabelth Gahagne, 8 ans, demeurant rue du Général-de-Gaulle à Woippy, a été blessée à une main. Tous deux ont été transportés à Bon-Secours par les sapeurs-pompiers.

LES ACTIVITÉS DU JOUR
• Salle St-Exupéry : Judo A.P.F. de 17 h 30 à 20 h 30. Budokaï (arts martiaux) de 20 h 30 à 22 h. M.J.C. handball de 17 h 15 à 18 h 30. Davum tennis de 18 h 30 à 20 h 30. S.N.C.F. et Amicale des enseignants : tennis de 20 h 30 à 22 h.
• Centre social, rue du Chapitre : Gymnastique féminine de 14 h à 15 h. Club Saint-Eloi de 16 h à 17 h. Labo-photo de 20 h à 22 h. Ping-pong de 17 h à 19 h.
• Centre social Pré-Génie - Boileau - Bonne-Fontaine : Atelier bois bricolage de 9 h à 19 h. Gymnastique féminine de 14 h à 15 h 30. Ping-pong à 16 h. Karaté à 18 h 30. Cours de télé-radio à 19 h. Réunion des membres responsables des différentes activités à 18 h.
COUTURE A.P.F.
Des cours de couture ont lieu ce lundi à la salle interassociations, rue de Biche, par les dames de l'A.P.F. Les personnes qui sont intéressées par cette discipline peuvent s'y présenter de 14 à 16 heures.

Mardi 18 février 1975
La journée

- Salle Saint-Exupéry : Amicale des enseignants, éducation physique de 17 h à 18 h 30 ; gymnastique F.C. Woippy, de 18 h 30 à 20 h 30 ; danse classique, A.P.F., de 18 à 20 h ; M.J.C. handball, de 20 h 30 à 22 h.
- Centre social, rue du Chapitre : foyer des anciens, de 14 à 18 h ; club Saint-Eloi, de 16 à 17 h ; danse folklorique, de 18 à 20 h.
- Troisième âge du centre : goûter-rencontre, ce jour, pour les anciens du centre, à la salle interassociations, rue de Biche, de 14 h à 17 heures 30.
- Vaccination antivariolique pour les enfants de onze ans, le jeudi 20 février, 8 h 45, à l'école maternelle du quartier du Roi. La révision aura lieu le 27 février, 8 h 45, au même endroit.
- La répétition de danse folklorique n'aura pas lieu ce soir. Reprise mardi 25 février 18 heures.

LE CENTRE DU PRÉ-GÉNIE - Multiplier les locaux pour renforcer la présence
Le centre social du Pré-Génie fait partie de cette « chaîne » de centres socioculturels prise en main par un organisme de bienfaisance et d'assistance : l'AFMO-AFTRALOR (Association pour l'hébergement et l'action sociale en faveur des travailleurs actifs et retraités vivant en Lorraine). L'un de ces centres est installé à Woippy. Il fut le premier, construit par cet organisme qui, depuis, en a ouvert plusieurs autres : à Fameck, Saint-Avold et Uckange.
A Woippy, la formule adoptée est originale, puisque les locaux de l'AFTRALOR sont répartis dans différents ensembles. Le centre de la rue Pierre-et-Marie-Curie étant le pôle directionnel de ce véritable complexe socioculturel. D'autres locaux sont en activité rue Boileau, dans le quartier de Bonne-Fontaine et au Pré-Trompettes. Dès la rentrée prochaine, une salle sera également aménagée dans la future cité Soleil de Logi-Est.
Près de quatre cents adhérents
C'est en 1972 que le centre du Pré-Génie entra en service, mais il faut bien reconnaître qu'il est sorti de l'ombre dans le courant de l'année 1974. Cet épanouissement culturel d'un quartier particulièrement pauvre en équipements est dû essentiellement à l'installation à la tête du centre de deux hommes : M. Colas, responsable et animateur du centre, et M. Oster, directeur de l'établissement. Avec l'arrivée de ce tandem, diverses activités virent le jour. Elles ont aujourd'hui atteint la plénitude grâce au dynamisme de plusieurs entraîneurs de renom. Nous ne citerons que la section judo, dirigée par M. Nabis, ceinture noire, 4e dan, ou le karaté, le dernier-né, avec comme entraîneur M. Maraldo. Ces deux compartiments sportifs occupent actuellement plus d'une centaine de personnes. Le centre accueillant près de 400 adhérents, le pourcentage est donc tout à fait respectable. Autre, activité de pointe : les cours de gymnastique avec trois échelons différents. L'un réservé au troisième âge, l'autre à la gymnastique féminine et enfin le dernier consacré au cours de maintien pour les adultes. Ajoutez à cela un groupe de majorettes en constitution et vous trouvez regroupé les différentes disciplines sportives ou extra-sportives.
Cours d'alphabétisation...
Au sein même du centre, un club du 3e âge particulièrement dynamique a été créé. Chaque année, plusieurs repas ou goûters y sont organisés. Plusieurs expéditions viennent compléter le programme chargé du club. Une innovation mérite d'être relevée. Des mercredis-loisirs sont, bien sûr, organisé, mais, pour Pâques, M. Colas pense mettre sur pied des séances récréatives pour les enfants en vacances.
Toujours dans le domaine des nouveautés, mais celle-ci plus particulièrement destinée pour les adultes, le vœu le plus cher de l'équipe dirigeante en place serait de pouvoir organiser des cours d'alphabétisation. Il faut, en effet, situer le centre dans le contexte sociologique de la commune. Le centre se trouve implanté au cœur même des grands ensembles : 1500 logements très certainement 1800 en 1976. La population qui habite le quartier est composée à 40 % d'étrangers. « Toutes nos activités intéressent ces gens-là. Je vous avouerai même qu'ils viennent plus facilement à nous que les familles françaises installées dans le quartier. Je pense donc que nous pouvons rendre de bons services à ces personnes en organisant ce genre de séances », explique M. Colas.
Outre les problèmes financiers qui peuvent se poser à l'ensemble des associations à but non lucratif, la préoccupation majeure du centre pré-génie reste de manque de personnel. Le départ de M. Oster qui s'occupera, dès le début du mois prochain, du centre « Soleil » de Logi-Est, sera pallié par l'arrivée à la direction du centre de Mme Colas. Il n'en reste pas moins vrai que bon nombre d'activités n'existent et ne se poursuivent que grâce à la bonne volonté de trois ou quatre personnes. Un exemple qui mérite d'être suivi dans un quartier particulièrement jeune où la disponibilité des adultes apparaîtra comme le meilleur service que l'on puisse rendre à ces nombreux enfants.    Christian MOREL.

Horaire d'ouverture et de fonctionnement
LE CENTRE
Ouvert du lundi au vendredi, de 10 h à 22 h, et le samedi, de 10 h à 12 h.
Le centre est également ouvert le dimanche de 9 h à 12 h.
LES DIFFERENTES ACTIVITÉS
JUDO : les mardi et jeudi, de 18 h 30 à 20 h ; le dimanche, de 9 h 30 à 11 h.
KARATÉ : les lundi et mercredi, de 18 h 30 à 20 h.
GYMNASTIQUE DE MAINTIEN POUR ADULTES : les vendredis, à 20 h.
MAJORETTES : le mercredi, de 15 h à 17 h ; le vendredi, de 18 h à 19 h 30.
COUPE ET COUTURE : le mercredi, de 14 h 30 à 18 heures.
GYMNASTIQUE FÉMININE : le lundi, de 14 h à 15 h 30.
PING-PONG : tous les soirs, à partir de 18 h jusqu'à 22 h.
ATELIER DE BRICOLAGE : bois, métaux, soudage, est ouvert tous les jours suivant horaire du centre.
COURS DE TÉLÉ - RADIO : les lundi et mercredi, de 19 h à 21 h.
CLUB DU TROISIÈME AGE « BO-PRE » : ouvert tous les jours ; goûters les mardi et jeudi, à partir de 14 h.
CERCLE PRIVÉ : heures d'ouverture du centre.
ACTIVITÉS DE DETENTE : heures d'ouverture du centre.

CONSEIL MUNICIPAL :
Mise en conformité du réseau d'eau potable de la cité Le Martet

Nous avons publié la répartition des subventions attribuées par le conseil municipal lors de sa dernière réunion (R.L. du 10 février).
Nous présentons aujourd'hui les diverses autres mesures prises en séance par les conseillers.
- A accepté pour être proposé au budget de 1975, le programme des investissements arrêté par la commission des travaux et examiné favorablement par la commission des finances. Ce programme porte sur les réalisations suivantes :
a) Travaux d'entretien : bâtiments et annexes (436.000 F). Voies, chemins, ruisseaux pour (517.500 F).
b) Travaux neufs :
- Aménagement équipement en signalisation lumineuse au carrefour de la rue de la Gare, rue de Metz : 90.000 F ;
- aménagement du carrefour rue de Metz, rue de Calais : (20.000 F) ;
- réalisation de trottoirs diverses rues : (60.000 F) ;
- mise en conformité du réseau d'eau potable de la cité Le Martet, après cession à la commune (100.000 F) ;
- assainissement pluvial et trottoirs route de Thionville, entre la rue du Fort-Gambetta et la rue J.-P.-Pêcheur : 320.000 F ;
- assainissement pluvial et trottoirs à St-Remy : 250.000 F ;
- a accepté une subvention de 20 F par élève pour le C.E.S. I en faveur de l'organisation d'un voyage d'étude et 2.020 F, somme globale de l'ensemble des subventions allouées à divers groupements d'intérêt général ;
- a entériné le calendrier des fêtes 1975 élaboré en commission de la jeunesse, des sports et de la culture et donne son accord pour l'organisation de la soirée de la St-Sylvestre par l'Amicale du personnel municipal ;
- a autorisé M. le Maire à signer un engagement de location pour un logement de quatre pièces, rue Roget, mis gratuitement à la disposition du concierge de l'école Verlaine ;
- a donné son accord pour la fourniture gratuite du coke ou charbon nécessaire pour le chauffage des logements mis à la disposition des deux concierges de Saint-Eloy ;
- a réajusté le taux de la vacation funéraire en le portant à 35 F ;
- a autorisé M. le Maire à signer les contrats des emprunts de 500 000 et 200 000 F respectivement pour le financement de l'achat de terrains pour la construction de bâtiments publics et l'acquisition d'une benne à ordures ;
- a voté une motion en faveur de l'octroi du 13e mois au personnel municipal ;
- a renvoyé pour étude en Commission d'urbanisme un projet de construction de pavillons individuels, tout en donnant un accord de principe pour cette réalisation ;
- a pris connaissance d'une lettre de Monsieur le Sous-Préfet de Metz-Camparne en date du 3 février 1975 concernant la construction d'une piscine et décidé de faire étudier par M. Jolin, architecte, un projet de piscine traditionnelle ;
- a demandé un plan d'aménagement du carrefour Leclerc-rue de Gaulle, à présenter par les services techniques et donné son accord pour que des essais d'implantation de chicanes soient faits dans ce carrefour.

JUDO A.P.F. : de plus en plus de pratiquants
Le judo arrive à Woippy, après le football, comme le sport le plus pratiqué. A la salle Saint-Exupéry, le lundi comme le vendredi, vers 18 h, une soixantaine de jeunes gens suivent les entraînements organisés par les moniteurs de l'A.P.F.
Cette section judo, d'année en année, se renforce et le nombre des pratiquants se multiplie au fil des mois.

Mercredi 19 février 1975
Heurts et malheurs

Rue de la Liberté au Ban-Saint-Martin, hier vers 13 h 30, un ouvrier a fait une chute du haut d'un échafaudage. Il s'agit de M. Ancer Maned, 33 ans, demeurant au foyer Sonacotra à Woippy. Transporté à Bon-Secours, il a été gardé en observation.

CARNET DU JOUR

 

- Salle Saint-Exupéry : escrime, de 10 à 12 heures ; activités ASSU de 13 h 30 à 16 heures ; service social SNCF de 16 à 17 heures ; gymnastique FCW de 18 h 30 à 20 h 30 ; laboratoire métallurgique plus Ets Allègre de 17 h 30 à 20 heures ; ping-pong MJC de 20 à 22 heures ; Olympique Saint-Eloy de 17 à 19 heures ; Natation messine (tennis), de 20 h 30 à 22 heures.
- Centre socioculturel Saint-Eloi : mercredis éducatifs de 14 à 16 heures ; club évangéliste, de 20 à 22 heures ; labo photo de 20 à 22 heures.
- Centre social Pré-Génie, Boileau, Bonne-Fontaine : atelier bois bricolage de 9 à 19 heures ; ping-pong de 16 à 21 heures ; répétition des majorettes à partir de 15 heures ; karaté à 18 h 30 et cours de téléradio, à 19 heures.
- Société de musique L'Union : répétition des jeunes musiciens, aujourd'hui mercredi de 16 à 18 heures, et des basses de 18 à 19 h 30, à la salle de musique, rue de Biche.

AUX TITULAIRES DU B.E.P.C.
Les candidats ayant obtenu le B.E.P.C. en 1974 peuvent retirer leurs diplômes au secrétariat du C.E.S. 1 route de Norroy.
COURS DE GYMNASTIQUE FÉMININE
Dans le cadre des activités de l'A.P.F. aura lieu un cours de gymnastique pour dames. Ces cours d'adressent à toutes les dames, jeunes et moins jeunes, ayant ou non déjà fait du sport. Le but de ces séances sera surtout de se détendre par des exercices de relaxation, de se muscler, de dérouiller les articulations, de penser à soi pendant une petite heure.
Inscriptions au Centre social familial et culturel, 3, rue du Chapitre, tous les jours de 15 à 17 h (tél. au 30.45.94) ou auprès du professeur : Mme Annie Jacquemot, 1/27, rue Roget (téléphone 30.12.68).

Jeudi 20 février 1975
ACTIVITÉS DU JOUR

- Salle Saint-Eloi : Foyer Saint-Eloi, de 16 à 18 h 30. Gymnastique F.C. Woippy, de 19 à 20 h 30. Education physique A.P.M., de 20 h 30 à 22 h. E.S. Laboratoire, Ets Dumas (tennis), 20 h 30 à 22 h.
- Centre social rue du Chapitre : ping-pong 17 à 19 h. CANAM couture, de 14 à 17 h 30. Club Saint-Eloi, de 16 à 17 h. Eglise réformée : de 20 à 22 h. Labo photo : de 20 à 22 h. Permanence A.P.F., de 14 à 17 h.
- Centre social Pré-Génie, Boi1eau, Bonne-Fontaine. Réunion du 3e âge, de 14 à 18 h. Ping-pong, de 16 à 21 h. Judo adultes et minimes à 18 h 30.
SOCIÉTÉ DE MUSIQUE L'UNION
Répétition ce jour pour l'harmonie et les tambours de 19 à 22 h, à la salle de musique rue de Biche.
RECTIFICATIF
Dans une précédente édition, au cours de laquelle le conseil municipal avait attribué les subventions aux différentes sociétés, une erreur s'est glissée dans l'une d'entre-elles concernant le club de prévention de Saint-Eloi SMECA : il fallait lire 1.000 F de subvention au lieu de 10.000 francs.

Vendredi 21 février 1975
Heurts et malheurs

Un cyclomotoriste M Gaston CLEDAT, 43 ans, demeurant route de Thionville à Woippy, a été renversé par une voiture circulant rue du Général-de-Gaulle.
Portant des plaies à la face et souffrant en outre de contusions, le cyclomotoriste a été hospitalisé.

COUPURE DE COURANT
L'Usine d'Electricité communique que le courant sera coupé le 21 février 1975 de 9 h à 12 h et de 13 h à 16 h à Woippy :
rue du Rucher des Nos 1 et 3 aux Nos 20 et 21, rue du Coupillon du No 28 au No 40, rue Etienne-Gantrel du No 2 aux Nos 10 et 11, rue Catherine-Welfringer.

Samedi 22 février 1975
Heurté par un train au triage de Woippy

Hier, vers 16 h 50, les sapeurs-pompiers ont été appelés au triage de Woippy où un employé de la S.N.C.F. venait d'être tamponné par un wagon et blessé. Il s'agit de M. Ben Ali Ahmed Ben Lahcen, 31 ans, demeurant route de Rombas. Atteint de contusions multiples, il a été transporté à Bon-Secours par les sapeurs-pompiers.

LES URGENCES POUR LE WEEK-END
- PHARMACIE DE GARDE : voir en page de Metz.
- MÉDECIN DE SERVICE : du samedi à 20 h au lundi à 19 h, tél. 68.36.67.
- AMBULANCES : Dietrich, jour et nuit, tél. 68.34.32.

MAJORETTES A.P.F.
Répétition ce samedi, à la salle Saint-Exupéry, pour les petites de 14 à 15 h, et pour les grandes et les moyennes de 15 à 16 h 30.
À QUI LE CHIEN ?
Il a été trouvé au quartier du Roi, un jeune chien de chasse de couleur marron foncé avec un collier à grelots, mais sans aucune inscription. S'adresser à M. Norbert Sernife, 10, rue d'Alsace, au quartier du Roi.
ÉPAVE
La personne qui a perdu un sac de sport contenant divers effets dont une paire de souliers à crampons, est priée de le retirer en mairie, aux heures de bureau.

Lundi 24 février 1975
MANIFESTATIONS
45e Fête des Fraises le 15 juin organisée par les majorettes du Val de Metz

Avant la mise sur pied de la fête des Fraises la société des majorettes du val de Metz tient à rendre hommage au conseil municipal et à son maire, pour la confiance qu'ils lui témoignent en lui confiant pour la deuxième fois consécutive le flambeau pour la continuité de la dynastie du royaume des fraises.
Thème choisi cette année : Le grand cirque (ce qui laisse sous-entendre pas mal de clowneries).
DATES À RETENIR
• 31 mai : Election de la Reine des Fraises au cours de la soirée dansante salle Saint-Exupéry, avec le concours d'un orchestre de tout premier choix.
• 19 juin : Bal en l'honneur de la nouvelle majesté et de ses demoiselles de compagnie, salle Saint-Exupéry, sous les flonflons du brillant orchestre « Fred Marella ».
• 15 juin : Cortège traditionnel et sous l'égide de la bonne humeur, dans les rues de la cité des fraises, avec la participation des plus belles sociétés de musique régionales et internationales et des plus jolies troupes de majorettes.
De nombreuses demandes de participation sont déjà parvenues au comité d'animation. La sélection des troupes étrangères sera faite au cours des sorties des majorettes du val de Metz.
Les sociétés régionales qui désirent participer ou présenter un char seront les bienvenues ; un appel est lancé également aux sociétés des communes voisines. Adresser idées et correspondance au comité d'animation des majorettes du val de Metz, 29, route de Plappeville, 57000 Metz, ou téléphoner au 30.58.71.

SAMEDI À LA SALLE SAINT-EXUPÉRY
GRANDE NUIT CARNAVALESQUE

Donneurs de sang et footballeurs du F.C. Woippy seront à l'honneur samedi soir. En effet, comme chaque année, les adeptes du ballon rond et les donneurs bénévoles de la commune uniront leurs efforts pour faire du 1er mars une soirée inoubliable en organisant une grande nuit carnavalesque à la salle Saint-Exupéry.
L'invité de la soirée fait partie de l'élite montante des accordéonistes. Un fils célèbre qui sans aucun doute tient de son père, puisqu'il s'agit d'Emile Prud'homme « junior ». La formation de Milou se produira en la circonstance pour la première fois dans la région... des premiers pas très attendus.
Pour les réservations, il suffit de téléphoner au 30.37.95 ou au 30.30.06.

Demi-pension du CES I : le Syndicat intercommunal au pied du mur
Les repas seront augmentés de 1 franc
Bon nombre de communes sont en proie aux problèmes de scolarisation. Construire une école ou un groupe scolaire demande un investissement qu'une municipalité ne peut pas toujours s'engager à verser. Pour ce faire, des regroupements sont préconisés au sein de syndicats intercommunaux. L'établissement construit il faut ensuite couvrir les frais de fonctionnement qui vont de l'achat des fournitures au ramassage scolaire en passant par la bonne marche de la cantine. Ce dernier point est actuellement à l'ordre du jour à Woippy au C.E.S. I.
L'ouverture toute récente du C.E.S. II de Saint-Eloy a soulagé le C.E.S. I d'un nombre importants d'élèves qui venaient de différents quartiers. Aujourd'hui, la concentration géographique de ces écoliers a provoqué un petit malaise, car la cantine du C.E.S. II se voit du jour au lendemain privée d'un groupe non négligeable d'enfants. Une seule solution pour les responsables du C.E.S. pour continuer à faire tourner leur réfectoire augmenter le prix des repas. Le comité du syndicat intercommunal a donc décidé de demander aux parents d'élèves une contribution plus importante : le prix des repas passant de 5 à 6 F pour les demi-pensionnaires.
Comme l'explique. M. Estienne, vice-président du comité cette décision a pour but de réduire le déficit : « Cette augmentation est due à la hausse du coût de la vie mais surtout à la réduction des effectifs du restaurant qui depuis l'entrée en service du deuxième C.E.S. est passé de 350 rationnaires à 125 environ. »
Autre décision pour assainir les finances, le comité a, par ailleurs, décidé de supprimer plusieurs postes directement concernés par le prix de la demi-pension. Malgré ce réajustement du prix des repas et cette compression de personnel, le syndicat intercommunal, qui regroupe les communes de Norroy-le-Veneur, Plesnois, Saulny et Woippy, sera encore amené à prendre à sa charge un déficit important afin d'éviter la répercussion de la totalité de ce manque à gagner sur le prix de la pension.    Ch. M.

SACHEZ-LE
AU CONSEIL, MERCREDI :
- Vote du budget
- Election d'un adjoint supplémentaire

Mercredi prochain, les conseillers municipaux tiendront une réunion particulièrement importante puisqu'il s'agira pour les élus de la commune de se prononcer sur le budget. Ce vote est essentiel. Le budget est un peu la colonne vertébrale financière de la commune. Tout s'articule autour de cette répartition des finances locales. De ce budget prévisionnel apparaîtront les grandes lignes de la politique et du choix de la municipalité en place pour favoriser au mieux l'expansion de la commune.
Outre le vote du budget, les conseillers auront à se prononcer sur l'opportunité d'un deuxième adjoint supplémentaire et surtout sur sa désignation. Un choix important car les adjoints sont les collaborateurs les plus proches du maire et qui, au niveau du pouvoir de décision, assument de grosses responsabilités.

COURS DE COUTURE
Aujourd'hui, lundi, cours de couture à l'initiative de l'A.P.F. du Centre, salle interassociations, rue de Biche, de 14 à 16 h 30.

LA JOURNÉE
• Salle Saint-Exupéry : judo A.P.F, de 17 h 30 à 20 h 30 ; M.J.C. : handball de 17 h 15 à 18 h 30 ; tennis DAVUM, de 18 h 30 à 20 h 30 ; budokaï (arts martiaux), de 20 h 30 à 22 heures ; S.N.C.F. et Amicale des enseignants, tennis de 20 h 30 à 22 h.
• Centre social rue du Chapitre : gymnastique féminine de 14 à 15 heures ; club Saint-Eloi, de 16 à 17 heures ; labo-photo, de 20 à 22 heures ; ping-pong de 17 à 19 heures.
• Centre social Pré-Génie, Boileau et Bonne-Fontaine : atelier bois bricolage de 9 à 19 heures ; gymnastique féminine de 14 à 15 h 30 ; ping-pong à 16 heures ; karaté à 18 h 30 ; cours de télé-radio à 19 heures ; réunion des membres responsables des différentes activités à 18 heures.

STATIONNEMENT ILLIMITÉ
Le stationnement à Woippy n'est certes pas préoccupant, par contre l'abandon des véhicules devient de plus en plus inquiétant. La prolifération de ces voitures ventouses n'est pas faite pour rassurer les parents de certains lotissements qui voient leurs enfants s'amuser dans ces carcasses au milieu des débris de verre et des morceaux de ferraille rouillée. Nous avons remarqué ce genre d'épave sur un parking non loin du Pré-Génie. Cette voiture en stationnement illimité n'est qu'un exemple. Du travail en perspective donc pour les casseurs intéressés par ces véhicules abandonnés.

Mardi 25 février 1975
Un pompiste terrassé par une crise cardiaque

Hier, vers 8 h 50, un pompiste du « Relais Saint-Eloi » a été victime d'une crise cardiaque au cours de son travail. Il s'agissait de M. Joseph Borckholz, âgé de 46 ans, demeurant 44, rue Jean-Pierre-Pêcheur, à Woippy. Les sapeurs-pompiers ont été appelés, mais il était trop tard et un médecin n'a pu que constater son décès.

FOOTABLL-CLUB
Contrairement aux autres mardis, il n'y aura pas d'entraînement aujourd'hui pour les équipes A et B à la salle St-Exupéry.
RÉUNION DU 3e ÂGE
Un goûter-rencontre aura lieu ce jour pour les anciens du Centre du quartier du Roi, de 14 à 17 h 30, à la salle interassociations, rue de Biche.
ACTIVITÉS DU MARDI
- Salle Saint-Exupéry : Amicale des enseignants (éducation physique) de 17 à 18 h 30 ; danses folkloriques A.P.F. de 18 à 20 heures ; M.J.C. handball de 20 h 30 à 22 h.
- Centre social rue du Chapitre : Foyer des anciens de 14 à 18 h ; Club Saint-Eloy, de 16 à 17 h ; danses folkloriques, de 18 à 20 h.
- Centre social Pré-Génie, Boileau, Bonne-Fontaine : ping-pong à 16 h ; atelier bois bricolage de 9 à 19 h ; judo à 18 h 30 ; réunion et goûter pour le 3e âge de 14 h à 17 h 30.

Mercredi 26 février 1975
Vers 8 heures, au carrefour de la rue de Metz, de la rue du Général-de-Gaulle et de la rue Rose-Narcus, à Woippy, une brutale rencontre s'est produite entre une « Estafette » et un camion. Les passagers de la camionnette, M. Mohamed CHERIFI, 39 ans, demeurant à Auboué et M. Rabah BENSAID, 36 ans, demeurant 16, rue Pasteur, à Homécourt ont été atteints de contusions. Ils ont reçu des soins au centre hospitalier.

Deux escrocs messins arrêtés à Nancy
Jacques PICA, 21 ans, sans profession, demeurant à la Résidence de la Chatellerie, rue du Breuil, à Talange et son épouse, née Marie-France FLEURY, 19 ans, ont été arrêtés par les inspecteurs de la Sûreté Urbaine de Nancy alors qu'ils venaient d'émettre des chèques volés chez plusieurs commerçants nancéiens. Les deux escrocs ont été entendus au commissariat du 1er arrondissement et ont passé des aveux. PICA a reconnu avoir commis de concert avec un certain Gabriel CRIPPA, 23 ans, demeurant rue Pierre-et-Marie-Curie à Woippy et un dénommé « Guitou », un vol avec violence au domicile de M. Gérard TROUBAT, pianiste, domicilié rue Henri-Dunant, à Metz à qui ils ont dérobé 150 F en numéraire, une montre, des pièces d'identité, deux chéquiers, etc.
C'est d'ailleurs en écoulant les formulaires de ces chéquiers que PICA s'est fait remarquer à Nancy.
Après interrogatoire, PICA a été écroué à Metz sur mandat d'amener d'un juge d'instruction de cette ville alors que son épouse a été remise en liberté.

Jeudi 27 février 1975
Heurts et malheurs

Au cours d'une collision qui s'est produite hier à 17 h 30, avenue Foch à Woippy, deux personnes ont été blessées. Il s'agit de M. Jean-Pierre Parenti, 26 ans, demeurant 3, rue du Fort à Norroy-le-Veneur, et de Mme Marie Sellier, 28 ans, habitant à La Maxe.
Souffrant de contusions multiples, des deux victimes ont été transportées à l'hôpital Bon-Secours par l'ambulance des pompiers.

ACTIVITÉS DU JEUDI
- Salle Saint-Exupéry : Foyer Saint-Eloy, de 16 h à 18 h 30 ; gymnastique F.C. Woippy, de 18 h 30 à 20 h 30 ; éducation physique A.P.M., de 20 h 30 à 22 h ; E.S. laboratoire plus Ets Dumas (tennis), de 20 h 30 à 22 h.
- Centre social, rue Chapitre : Ping-pong, de 17 à 19 h ; CANAM couture, de 14 à 17 h 30 ; club Saint-Eloi, de 16 à 17 h ; Eglise réformée, de 20 à 22 h ; labo-photos, de 20 à 22 h ; permanence A.P.F., de 14 à 17 h.
- Centre social Pré-Génie, Boileau, Bonne-Fontaine : Réunion du 3e âge, de 14 à 18 h ; ping-pong. de 16 à 21 h ; judo adultes et minimes, à 18 h 30.

ENGAGÉS VOLONTAIRES
La section locale de la FEVAL organise son deuxième concours de belote le 9 mars au « Chardon Lorrain » à Woippy-Quatre-Bornes. De nombreux lots seront attribués dont un jambon, un couteau électrique ; les vingt premiers ne seront pas oubliés.
Le dernier concours a été une réussite et de nombreux beloteurs sont attardés.
Une réunion du comité des engagés volontaires aura lieu vendredi, à 18 h, au Café National.
SOCIÉTÉ DE MUSIQUE « L'UNION »
Ce jour, de 19 à 22 h, répétition de l'Harmonie et des tambours, salle de musique, rue de Biche.
AU CENTRE PRÉ-GÉNIE
Les cours de gymnastique de maintien pour adultes ont lieu toutes les semaines et chaque vendredi à partir de 20 heures.
Inscriptions au centre même pour les gens de 18 à 60 ans.
Cours de gymnastique féminine : tous les lundis à partir de 14 h.

Vendredi 28 février 2017
FAITS DIVERS
L'honnête témoin était ... l'auteur de l'accident

Samedi dernier, vers 16 h 30, un accident s'est produit rue du Fort-Gambetta à Woippy.
Un garçonnet de 5 ans, Joseph Perrucio, fut renversé par un véhicule inconnu. Sur place, la brigade des accidents ne trouva qu'un seul témoin. Ce dernier était un jeune motocycliste qui déclara :
- L'enfant a été renversé par une « 403 » noire qui a aussitôt pris la fuite et je n'ai pu relever le numéro.
Les policiers se mirent donc à la recherche de cet automobiliste. Mais, par la suite, ils apprirent par une personne du voisinage qu'il n'y avait pas de voiture en cause...
Hier, le « bon témoin » fut donc convoqué au commissariat et il ne tarda pas à avouer qu'il avait inventé une histoire. La voiture n'avait pas pu prendre la fuite puisqu'il avait lui-même heurté le bambin avec sa moto.

ACTIVITÉS DU JOUR
- Salle Saint-Exupéry : handball M.J.C. de 17 h 15 à 18 h 30 ; tennis Davum de 18 h 30 à 20 h ; escrime de 17 à 20 h ; ping-pong M.J.C. de 20 à 22 heures.
- Centre social et culturel Saint-Eloy : foyer des anciens de 14 à 18 h ; labo-photo de 20 à 22 h ; répétition Jeune Renaissance avec la clique de 20 à 22 heures.
- Centre social Pré-Génie, Boileau, Bonne-Fontaine : atelier bois bricolage de 16 à 21 h ; répétition majorettes à 18 h ; gymnastique de maintien pour adultes à 19 h 30.
SOIRÉE DANSANTE
Demain samedi, à 21 h, salle Saint-Exupéry, les donneurs de sang ainsi que le F.C.W. organisent une grande soirée dansante. Emile Prud'homme junior prêtera son concours pour animer la soirée. Cotillons, buvette, buffet, un service d'ordre seront assurés (réservations par téléphone au 30.37.95 ou au 30.30.06).

SOCIÉTÉ DE MUSIQUE L'UNION
Répétition générale, salle de musique, aujourd'hui, de 19 à 22 heures.
MARIAGE
Aujourd'hui sera célébré le mariage de M. Roland Axer, technicien, domicilié, 9, rue Ferdinand-Sechehaye, et de Mlle Marie-Thérèse Kessler, femme de ménage. Nos félicitations aux futurs époux.
BIBLIOTHÈQUE POUR TOUS
La bibliothèque pour tous sera ouverte aujourd'hui, de 15 à 18 heures 30, rue de Biche, à côté du presbytère.
ACTIVITÉS À LA M.J.C.
Ce soir, à 20 h 30, Ciné-Club M.J.C. dont la projection de « Ni vu ni connu » avec Louis de Funès.
Cette projection aura lieu dans les nouveaux locaux, au 36, rue du Général-de-Gaulle (face à la CMDP) à l'ancien centre médicosocial.
COUPURE DE COURANT
L'Usine d'Electricité communique que le courant sera coupé le 28 février 1975 de 9 h à 12 h et de 13 h à 16 h à WOIPPY :
rue du Rucher des Nos 1 et 3 aux Nos 20 et 31 ; rue du Coupillon du No 28 au No 40 ; rue Etienne-Gentzel du No 2 aux Nos 10 et 11 ; rue Catherine-Welfringer.
À CONSULTER EN MAIRIE
Les administrés sont avisés que l'arrêté préfectoral du 17 janvier 75, portant création d'une zone d'aménagement différée sur le territoire des communes de La Maxe et Woippy, nommée « Z.A.D. de l'échangeur de La Maxe », ainsi que le plan au 1/10.000e correspondant sont affichés en mairie et visibles par toute la population.
CARNET ROSE
Alexandra, premier enfant, est venue égayer le foyer de Mme et M. René Greiner, facteur sympathiquement connu dans la cité, demeurant 81, rue de Ladonchamp. Nos félicitations aux parents et meilleurs vœux de prospérité au bébé.

Samedi 1er mars 1975
Quatre voleurs de viande devant les juges

Dans une précédente édition nous avions signalé l'arrestation d'un groupe de personnes impliquées dans le vol d'une camionnette chargée de charcuterie et salaisons, place du Quarteau. Arrêtés par la B.S.V.P. au moment où le butin était transporté chez des receleurs, les auteurs du vol et leurs complices ont été jugés par le tribunal correctionnel. MM. Marcel Jacquemin, 37 ans, de Metz-Borny, et Michel Koch, 27 ans, de Woippy, ont écopé de trois mois de prison ferme ; M. Yvon Louis, 27 ans, de Saint-Julien-lès-Metz, s'est vu infliger trois mois de prison avec sursis. Enfin, M. Claude Petersheim sera jugé ultérieurement son cas ayant été disjoint de celui des autres.
x x x
URGENCES DU WEEK-END
Pharmacie de garde (voir service de garde en page de Metz).
Médecin de service : Samedi de 20 h au lundi 8 h, tél. No 68.36•67.
Ambulances Dietrich jour et nuit : tél. 68.34.32.
COURS DE GUITARE
Les cours, contrairement aux autres samedis, n'auront pas lieu ce jour.
CAMPAGNE CONTRE LA RAGE
La commune se trouve située dans la zone touchée par une nouvelle poussée de la rage selvatique ; la fédération des chasseurs a pris les mesures nécessaires à la réduction des vecteurs de cette maladie.
C'est ainsi que deux charniers empoisonnés ont été déposés : l'un derrière la décharge municipale (bois Roguire, l'autre à Bellevue), en direction de Semécourt.
En conséquence, il est rappelé à la population qu'il est formellement interdit de toucher à ces charniers ; et de laisser divaguer les chiens sur le territoire de la commune.
Toute personne qui trouverait le cadavre d'un renard, devra immédiatement prévenir la mairie.
ENGAGÉS VOLONTAIRES
La section de la FEVAL de Woippy, organise dimanche son deuxième concours de belote annuel au « Chardon Lorrain » à Woippy-Quatre-Bornes. De nombreux lots seront attribués dont un jambon, un couteau électrique et les vingt premiers gagnants ne seront pas oubliés.
Pour la bonne réussite de ce deuxième concours, le comité des engagés volontaires invite les nombreux adeptes de la belote.
AU CENTRE SOCIOCULTUREL PRÉ-GÉNIE
La réouverture pour les mercredis éducatifs, des cours de coupe, couture, crochet, tricot, cours de cuisine élémentaires, débuteront prochainement dans le local Pré-Trompette, sous la direction de Mme Pastant et Mme Colas.
 

Dimanche 2 mars 1975
FAITS DIVERS
Coups de feu à Saint-Eloy

Le différend existant entre deux habitants de Woippy-Saint-Eloy ne date pas d'hier. Il y a longtemps que Marcel Fablet, 48 ans, ferrailleur, père de huit enfants, demeurant 62, rue Jean-Pierre-Pêcheur et Aimé Pelletier, 27 ans, habitant 48, rue Ferdinand-Sechehaye, s'évitaient et changeaient de trottoir. Jusqu'au jour où Pelletier fut appréhendé par les gendarmes de Woippy pour une histoire de vol de bière dans un dépôt et fut condamné par le tribunal correctionnel à une peine de prison. Sorti, il y a une huitaine de jours de la maison d'arrêt, il fut persuadé que Fablet l'avait « mouchardé ».
Cette fois il ne s'agissait plus de s'ignorer et les insultes fusèrent au hasard des rencontres. C'est ainsi que l'ancien contentieux fut sérieusement alimenté et la guerre ouverte fut déclarée. Pelletier, accompagné de son jeune frère et de sa sœur, lança, au cours de la soirée de jeudi à vendredi, des pierres dans les volets de la demeure de son antagoniste. Les policiers intervinrent pour rétablir le calme mais lorsqu'ils arrivèrent, Fablet, armé d'un fusil de chasse, avait déjà tiré à trois reprises en l'air pour expulser les intrus de son jardin. L'incident fut considéré comme clos mais on se doutait bien que l'affaire n'allait pas en rester là.
Effectivement la gamme des insultes se poursuivit durant l'après-midi et Pelletier, frappé au visage, arracha les lattes d'une clôture de bois appartenant à un voisin et les jeta sur Fablet. Finalement ce dernier alla s'armer de son fusil de chasse et tira sur Pelletier qui s'effondra, atteint à la cuisse et aux jambes. La police fut à nouveau alertée et le commissaire Henrion eut bien du mal à convaincre le blessé d'aller se faire soigner au centre hospitalier. L'affaire en est là et les deux antagonistes ont été laissés en liberté.

Lundi 3 mars 1975
Heurts et malheurs

- Place de la Cathédrale, samedi, vers 20 h 30, un cyclomotoriste est entré en collision avec deux piétons.
L'accident a fait deux blessés : Jean-Luc Helvic, 20 ans, domicilié 44, rue Roget à Woippy, contusionné, et Evelyne Haussmann, professeur, demeurant à Strasbourg, qui souffre d'une fracture.
Les deux blessés ont été transportés à l'hôpital Bon-Secours par l'ambulance des sapeurs-pompiers.
x x x
Hier, vers 18 heures, les sapeurs-pompiers ont été appelés sur les hauteurs de Saulny pour un feu de broussailles assez important.
x x x

AU CONSEIL MUNICIPAL
Construction d'un hôtel de ville et d'une piscine

Réuni sous la présidence de M. André DEBS, maire de la localité, le conseil municipal a pris les décisions suivantes.
TAXE D'HABITATION
Après avoir examiné les différentes possibilités offertes au conseil en ce qui concerne le choix des taux d'abattement concernant la taxe d'habitation, le C.M. a décidé d'appliquer les mesures suivantes :
- abattement à la base de 10 % applicable à tous les contribuables à l'exception de ceux disposant d'une résidence secondaire ;
- abattement de 10 % pour chacune des deux premières personnes à charge ;
- abattement de 15 % pour chacune des personnes à charges suivantes.
Le C.M. a également décidé d'appliquer le mécanisme d'étalement des transferts de charges sur 5 ans prévus par la loi.
SUBVENTION COMPLÉMENTAIRE A LA C.O.G.E.H.A.M.
Un accord de principe est donné pour l'octroi d'une subvention complémentaire de 10.000 F au Comité de gestion des haltes-garderies de l'agglomération messine, et ceci après des éclaircissements apportés par M. Renan, suite à la dernière réunion concernant notamment la halte-garderie de Saint-Eloy.
CONSTRUCTIONS
Certains conseillers ayant remis en cause ces deux réalisations, le maire en a appelé à un vote afin d'être fixé une fois pour toutes définitivement sur la suite à donner aux projets. Si trois conseillers se sont abstenus de vote, et trois autres ont voté contre ces projets, les 16 autres conseillers ont émis un avis favorable.
La majorité s'étant donc prononcée pour la réalisation de l'hôtel de ville et de la piscine, les projets seront mis à exécution en respectant l'ordre de priorité établi soit, dans un premier temps, la construction de la mairie, puis celle de la piscine, les études pouvant être menées conjointement.
DEMANDE DE NATIONALISATION DES C.E.S.
Le conseil demandé à l'unanimité et au vote une délibération concernant la nationalisation rapide par les pouvoirs publics des CES I et II.

Pression fiscale limitée à 19 % malgré les importantes réalisations programmées au budget 1975
Ce budget qui est arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 12.710.967 F, soit dépenses ordinaires 5.907.146 F dépenses extraordinaires 6.803.821 F, recettes ordinaires 6.232.527 F et recettes extraordinaires 6.478.440 F, accuse une augmentation de la pression fiscale par rapport à 1974 de 19,31 pour cent.
Son vote a été acquis par 12 voix, 6 conseillers s'étant abstenus au moment du vote.

LA FEMME DE LA SEMAINE
Mme Roger GLAD, nommée 2e adjoint supplémentaire

Lors de la dernière séance du conseil municipal, il a été procédé à l'élection d'un 2e adjoint supplémentaire. Au 1er tour de ce vote, une dame de la localité a été portée à ce poste en la personne de Mme Roger GLAD, née Eugénie Muller. Originaire de Metz où elle a vu le jour le 25 août 1925, Mme Glad exploite en compagnie de son époux un bazar-tabac au 15, rue du Fort-Gambetta. Elle est mère d'un fils Jean-Louis, étudiant. Si elle connaît bien les problèmes de la localité dans laquelle elle demeure depuis 1946. Mme Glad ne peut actuellement dire quelles seront ses fonctions exactes au sein du conseil municipal. Néanmoins, elle pense s'occuper particulièrement des affaires sociales étant en contact avec Mme JUDLIN pour les problèmes de la promotion du travail féminin, elle envisage l'ouverture d'un bureau d'information à Saint-Eloy destiné particulièrement aux femmes désireuses de prendre ou de reprendre un emploi.

LA JOURNÉE
• SALLE SAINT-EXUPÉRY : - Judo A.P.S.de 17 h 30 à 20 h 30. - Budakaï (arts martiaux) : de 20 h 30 à 22 h. - Handball M.J.C. : de 17 h 15 à 18 h 30. - DAVUM tennis : de 18 h 20 à 20 h 30. - SNCF et Amicale des Enseignants (tennis) : de 20 h 30 à 22 h.
• CENTRE SOCIAL RUE DU CHAPITRE SAINT-ÉLOI : - Gymnastique féminine : de 14 à 15 h. - Club Saint-Eloi : de 18 à 17 h. - Labo photo : de 20 à 22 h. - Ping-pong : de 17 à 19 h.
• CENTRE SOCIAL PRÉ-GÉNIE, BOILEAU ET BONNE-FONTAINE : - Atelier bois, bricolage de : de 9 à 19h. - Gymnastique féminine : de 14 à 15 h 30. - Ping-pong : à 16 h. - Karaté : à 18 h 30. - Cours de télé-radio : à 19 h.
- Une réunion des membres responsables des différentes activités aura lieu à 18 h.
ÉTAT CIVIL - NAISSANCES :
De la clinique des Berceaux, nous apprenons les naissances suivantes :
- Corine PETITJEAN, 3-238 rue Paul Chevreux à Metz.
- Christèle BECK, 4, rue de Franche-Comté à Woippy.
- Jean-Luc SAVEY, 4 rue Georges-Bernanos à Metz.
- Pascal MOULIN, 67 rue de la République à Marange-Silvange.
- Stéphanie BENYAHIA, 176-98 rue Pierre-et-Marie-Curie, à Woippy.
- Stéphanie GAIDIER, rue du Professeur Epstein, Hagondange.
- Virginie FLAMANT, 2 rue de la Ronde, Metz.
- Davy ADLER, 10 rue Notre-Dame à Sponville (54).
- Alexandre LINDER, 118 boulevard Saint-Symphorien à Longeville-lès-Metz.
ECHOS
UNE PLACE POUR CHACUN AU FOYER « SOLEIL »

Une dizaine de places sont encore disponibles pour le Foyer Soleil. Toutes les personnes âgées intéressées peuvent se renseigner auprès de M. Oster, 99, rue Pierre-et-Marie-Curie.
COURS DE COUTURE
Des cours de couture A.P.F. ont lieu, aujourd'hui, à la salle interassociations, rue de Biche, de 14 h à 16 h 30. Une conseillère de couture sera à la disposition des futures adhérentes.
DE NOUVELLES ACTIVITÉS AU CENTRE PRÉ-GÉNIE
Mercredi prochain, à partir de 14 heures, reprendront, dans les locaux du centre, les activités suivantes : cours de coupe, de crochet, de tricot, de cuisine élémentaire. Ces cours seront assurés sous la direction de Mme Pastant et de Mme Colas.
SPORTS
Avec la nouvelle école de karaté

Saviez-vous que l'OKINAWATE est un sport de combat ? Ce terme rébarbatif, à consonance asiatique est tout simplement l'ancêtre du karaté introduit au japon en 1922 par le Maître FUNAKOSHI.
Ayant rapidement franchi les frontières, cette méthode de combat s'est développée dans le reste du monde et connaît actuellement de nombreux adaptes. Pour répondre aux demandes de nombreux jeunes gens, il était normal qu'une école de karaté ouvre ses portes à Woippy. C'est chose faite depuis le 15 novembre dernier, et après quelques mois d'existence, cette école compte déjà une trentaine de membres entraînés par un jeune professeur de 19 ans, M. Jean-Marc MARALDO, ceinture noire.
Sous la responsabilité de M. Simon COLAS, les entraînements ont lieu deux fois par semaine, les lundis et mercredis à partir de 18 h 30.
Basé sur la libération de l'énergie emmagasinée dans le corps humain, cet art martial autorise coups de pied, de poing et du tranchant de la main ; aussi, tous les jeunes gens désireux de s'initier à cette méthode d'attaque, et principalement de défense, ne faisant appel qu'à des moyens naturels, peuvent venir s'inscrire aux prochains cours.

CARNET BLANC
Samedi dernier a été célébré en l'église Saint-Maximin, rue Mazelle, le mariage de M. Christian LESBACHES et de Mlle Sylvie ZIMMERMANN, tous deux employés à la Société Est-Imprimerie, rue Mazelle.
Christian est le fils de Mme et M. Jacques Lesbaches, conseiller municipal à Woippy et correspondant de notre journal pour cette localité, demeurant 4, rue de Ladonchamps à Woippy, alors que Sylvie est la fille de Mme et M. Jean Zimmermann, employé aux Pompes funèbres de Metz, domiciliés 37, rue Mazelle.

Mardi 4 mars 1975
Heurts et malheurs

Victime d'une chute de cyclomoteur, hier, vers 7 h 50, avenue de Magny, M. René Stéphan, 20 ans, demeurant rue de la Chapelle, a été blessé au pied droit. Un autre cyclomotoriste, M. Robert Defer, 55 ans, demeurant rue du Coupillon, a été blessé à la face au cours d'une chute, hier, vers 0 heure 50 du matin.
Tous d'eux ont été acheminés à Bon-Secours, par les sapeurs-pompiers.

ACTIVITÉS DU JOUR
• Salle Saint-Exupéry : - Amicale des enseignants, Education physique de 17 à 18 h 30. - Gymnastique F.C. Woippy de 18 h 30 à 20 h 30. - Danse classique A.P.F. de 18 à 20 heures. - M.J.C. handball de 20 h 30 à 22 heures.
• Centre social rue du Chapitre : - Foyer des anciens de 14 à 18 heures. - Club Saint-Eloi de 16 à 17 h. - Danse folklorique de 18 à 20 heures.
• Centre social Pré-Génie Boileau Bonne-Fontaine : - Ping-pong à 16 heures. - Goûter et réunion du 3e âge de 14 à 17 h 30. - Atelier bois bricolage de 9 à 19 heures. - Judo à 18 h 30.
VACCINATIONS
La première injection de la vaccination du tétra coq aura lieu le 6 mars à 8 h 45 au centre social et familial de Saint-Eloi, 3, rue du Chapitre.
Il est demandé d'apporter un flacon d'urine.
AUX FUTURS MILITAIRES
Les jeunes gens nés entre le 1er avril et le 30 avril 1957 sont priés de venir se faire inscrire au bureau No 1, aux heures de bureau.
Se munir du livret de famille et de la carte d'identité nationale.
GOUTER DU 3e ÂGE
Le goûter-rencontre pour les anciens du 3e âge du Centre et du quartier du Roi aura lieu aujourd'hui à la salle inter-association, rue de Biche, de 14 à 17 h 30.
ASSOCIATION DES PARENTS D'ÉLÈVES
Aujourd'hui, à 20 h 30, au centre socioculturel, rue de Biche, réunion de l'A.P.E. du Centre.
À l'ordre du jour, principalement une discussion sur l'augmentation des repas et surtout des prix au C.E.S. I.
Une présence nombreuse de parents et surtout de ceux qui sont concernés par cette augmentation est souhaitée.

Mercredi 5 mars 1975
ACTIVITÉS DU MERCREDI

• SALLE SAINT-EXUPÉRY : - Escrime de 10 à 12 heures. - Activité ASSU, de 13 h 30 à 16 heures. - Service social S.N.C.F., de 16 heures à 17 heures. - Gymnastique F.C. Woippy, de 18 h 30 à 20 h 30. - Laboratoire métallurgique, de 17 h 30 à 20 heures. - Ping-pong M.J.C., de 20 h à 22 heures. - Olympique Saint-Eloi, de 17 h à 19 heures. - Natation Messine - tennis, de 20 h 30 à 22 heures.
• CENTRE SOCIAL ET CULTUREL SAINT-ÉLOI : - Mercredi-éducatif, de 14 à 16 heures. - Club évangéliste, de 20 h à 22 heures. - Labo-photos, de 20 à 22 h.
• CENTRE SOCIAL PRÉ-GÉNIE - BOILEAU - BONNE-FONTAINE : - De 9 à 19 heures, ateliers bois bricolage. - Ping-pong, de 16 à 21 heures. - Répétition majorettes, à 15 h. - Karaté, à 18 h 30. - Cours de télé-radio, à 19 h.

RÉUNION DU COMITÉ M.J.C.
Tous les membres du comité sont conviés à la réunion qui doit avoir lieu aujourd'hui 5 mars à 20 h 30, dans les nouveaux locaux (ancien centre socio-médical).
À l'ordre du jour : Aménagement des nouveaux locaux ; mise en route des nouvelles activités, journal M.J.C. et divers.
Toutes les personnes s'intéressant à la vie de la M.J.C. de Woippy sont cordialement invitées à à cette réunion.
SOCIÉTÉ DE MUSIQUE « L'UNION »
Répétition de 16 h à 18 h, pour les jeunes musiciens ; de 18 h à 19 h 30, répétition des basses à la salle de musique, rue de Biche.
AU CENTRE PRÉ-GÉNIE
Un concert gratuit sera donné au centre à 20 heures (accordéon, orgue, guitare et batterie), sous la direction de M. Gentil, professeur, qui organisera des cours de musique au centre même à partir du 17 mars.
Les personnes intéressées par cette nouvelle activité peuvent se faire inscrire tous les jours dès maintenant.
- Une réunion de l'amicale des Algériens aura lieu prochainement au centre.
Y seront discutés de nombreux sujets concernant les résidents algériens du quartier et environs et sera donnée une information socioculturelle avec création d'un cours d'alphabétisation, d'une équipe sportive, d'un groupe folklorique du pays ; toutes ces activités verront peut-être le jour prochainement.

Jeudi 6 mars 1975

 
Vendredi 7 mars 1975
CHANGEMENT DE DIRECTION AU CENTRE PRÉ-GÉNIE

M. André OSTER, qui depuis une quinzaine de mois assurait la direction du Centre socioculturel Pré-Génie, Boileau Bonne-Fontaine, vient d'abandonner ses fonctions dirigeantes à Mme Yvette COLAS.
M. OSTER reste tout de même au sein de l'association et prend la direction du Foyer Soleil pour personnes du troisième âge.
Une petite réception s'est déroulée dernièrement pour fêter ce changement de direction en présence du personnel de l'association, du secrétaire général M. DERVAUX, du responsable des œuvres sociales M. Simon COLAS et des différents responsables des activités créées au centre.
Mme Yvette COLAS s'occupera principalement de la coordination de l'ensemble des activités tout en assurant la réception des nouveaux adhérents du Centre socioculturel.

SOCIÉTÉ DE MUSIQUE « L'UNION »
Répétition générale ce jour, à 1a salle de musique, rue de de Biche, de 19 à 22 h.
ACTIVITÉS DU JOUR
SALLE SAINT-EXUPÉRY : - Handball M.J.C. de 17 h 15 à 18 h 30. - Tennis Davum de 18 h 30 à 20 h. - Escrime de 17 à 20 h. - Ping-pong M.J.C. de 20 h à 22 h.
CENTRE SOCIAL ET CULTUREL SAINT-ÉLOY : - Foyer des anciens de 14 à 18 h. - Labo-photo de 20 à 22 h. - Répétition de la « Jeune Renaissance » avec sa clique de 20 à 22 h.
CENTRE SOCIAL PRÉ-GÉNIE BONNE-FONTAINE : - Atelier bois bricolage de 9 à 19 h. - Ping-pong de 16 à 21 h. - Répétition majorettes à 18 h.
BIBLIOTHÈQUE POUR TOUS
Elle sera ouverte aujourd'hui de 15 à 18 h 30, à la salle qui lui est réservée rue de Biche, à côté du presbytère.

Samedi 8 mars 1975
Heurts et malheurs

Un accident s'est produit, route de Thionville, hier, vers 13 h 30. Deux voitures sont entrées en collision et un automobiliste a été blessé au visage. Il s'agit de M. Jean-Pierre Hayard, 29 ans, demeurant rue Schuman, à Woippy. Il a été transporté à Son-Secours.

LES URGENCES POUR CE WEEK-END
- PHARMACIE DE GARDE : (voir pharmacie de garde en page de Metz).
- MÉDECIN DE SERVICE : du samedi 20 h au lundi 8 h, tél. 68.36.67.
- AMBULANCE : Dietrich, jour et nuit, tél. 30.34.32.
• Cours de guitare aujourd'hui, au café National, de 14 à 18 heures.

Dimanche 9 mars 1975
JEUNE RENAISSANCE

Une sortie est prévue ce dimanche pour la jeune Renaissance, section majorettes, avec la clique de Bettange (Luxembourg).
Au cours de l'après-midi, elles se produiront pour le défilé carnavalesque. Rassemblement dimanche, à 12 h 15, au siège, rue du Fort-Gambetta.
CONCOURS DE BELOTE CE DIMANCHE
Aujourd'hui, la section des engagés volontaires de Woippy organise son deuxième et dernier concours de belote pour la saison.
Tous les fervents joueurs sont cordialement invités au Chardon Lorrain, à Woippy - Quatre-Bornes, à 15 h. 1er prix : un jambon ; 2e prix : un couteau électrique et les 20 premiers ne seront pas oubliés. Inscriptions à partir de 14 h.
MESSE DOMINICALE
Les nouveaux habitants du quartier Saint-Eloy sont informés que tous les dimanches deux messes ont 1ieu à la chapelle, l'une pour les enfants à 10 h et une grand-messe à 10 h 30.

Lundi 10 mars 1975
LA JOURNÉE

Salle Saint-Exupéry : Judo A.P.F. de 17 h 30 à 20 heures 30. - Budokaï (arts martiaux) de 20 h 30 à 22 h. - M.J.C. handball de 17 h 15 à 18 h 30. - Davum tennis de 18 h 30 à 20 h 30. - S.N.C.F. et Amicale des enseignants, tennis de 20 h 30 à 22 h.
Centre social rue du Chapitre : - Gymnastique féminine de 14 à 15 h. - Club Saint-Eloi de 16 à 17 h. - Labo-photo de 20 à 22 h. - Ping-pong de 17 à 19 h.
Centre social Pré-Génie, Boileau, Bonne-Fontaine : - Atelier bois bricolage de 9 à 19 h. - Gymnastique féminine de 14 heures à 15 h 30. - Ping-pong à 16 h. - Karaté à 18 h 30. - Cours de télé-radio à 19 h.
- A 18 h aura lieu une réunion des membres responsables des différentes activités.

NOUVEAUX TARIFS
Nous avons publié la semaine dernière un tableau récapitulatif des formalités à remplir pour obtenir certaines pièces officielles. Voici de nouvelles précisions en ce qui concerne le coût de certaines opérations.
Pour les extraits de naissance, il suffit en effet de fournir une enveloppe timbrée. Le versement pour une fiche d'Etat Civil est de 10 F, pour le certificat de nationalité de 23 F, pour le passeport de 100 F, enfin pour le permis de chasse : 70 F dans la catégorie départementale, 110 F dans la catégorie bi-départementale et 300 F dans la catégorie générale.

TRANSPORTS EN COMMUN
DÈS AUJOURD'HUI
   • Nouvelles fréquences
   • Nouveaux horaires
  METZ-
WOIPPY
WOIPPY-
METZ
Woippy est-elle une commune isolée ? Les relations avec Metz par les transports en commun n'ont jamais en effet été considérées comme suffisantes. La grogne, de mois en mois, a gagné de nouveaux quartiers. Aussi devant une telle situation, la municipalité a engagé une action auprès des Rapides de Lorraine. M. Renan fut chargé d'établir une étude pour déterminer de nouvelles vacations, aidé en cela par une enquête dans la rue réalisée par M. Lesbaches.
Ce travail aujourd'hui semble avoir porté ses fruits puisque huit nouvelles fréquences aller-retour entre Woippy-Centre et Metz seront assurées dès aujourd'hui par les Rapides de Lorraine. Woippy est située sur la ligne Metz - Rombas - Briey. Enfant pauvre de cette desserte, la commune ne dispose que de deux arrêts dans le centre : rue de Ladonchamps et rue De-Gaulle. En plus, les horaires n'étaient pas adaptés aux besoins des usagers.    (Les nouvelles fréquences sont en gras)

Ouvriers et ménagères
Il faut définir deux catégories de clients pour les transports en commun ; les écoliers n'étant bien évidemment pas concernés puisque utilisant les cars de ramassage scolaires. Ouvriers et ménagères apparaissent comme les utilisateurs les plus fidèles. L'enquête dans la rue a fait ressortir que des tranches horaires importantes étaient totalement dépourvues de desserte.
  6 25   6 37
  7 00   7 12
  7 35   7 47
  8 05   8 17
  8 35   8 47
  9 05   9 17
10 05   10 17
10 35   10 47
11 05   11 17
12 05   12 17
12 10   12 22
12 35   12 47
13 05   13 17
14 05   14 17
15 05   15 17
15 35   15 47
16 05   16 17
16 25   16 37
17 05   17 17
17 30   17 42
18 30   18 42
18 40   18 52
19 05   19 17
19 30   19 42
 
  7 06   7 18
  7 21   7 33
  7 30   7 42
  7 36   7 48
  8 06   8 18
  9 06   9 18
  9 36   9 48
10 06   10 18
11 06   11 18
12 06   12 18
13 06   13 18
13 38   13 50
14 06   14 18
14 36   14 48
15 06   15 18
16 06   16 18
16 36   16 48
17 06   17 18
18 06   18 18
18 36   18 48
19 06   19 18
19 36   19 42
Le matin entre 9 heures et 10 heures, un arrêt intermédiaire a été fixé à 9 h 36. L'absence de service la plus préjudiciable étant sans conteste celle qui se situait entre 11 h 06 et 13 h 06. Pour pallier ce manque un car partira désormais de Woippy à 12 h 06.
Autre modification essentielle entre 15 h 05 et 17 h 30. Un effort particulièrement important sera fait pour les ménagères qui quitteront Metz pour rentrer sur Woippy. Trois nouveaux services fonctionneront à 15 h 35, 16 h 05 et 17 h 05.
Ainsi donc un plan de 24 allers et retours quotidiens est désormais mis sur pied entre Metz et Woippy-Centre. Certains de ces nouveaux services seront vraisemblablement prolongés jusqu'au quartier du Roi. Ceci est une première étape non négligeable vers la réalisation d'une desserte normalisée de la commune. Une seconde étape devrait aboutir à une meilleure desserte des quartiers situés à proximité de la route de Thionville ou de Saint-Eloy.   Ch. M.

Match heurté contre L'Hôpital
Le président du F.C.W. agressé

Battu par L'Hôpital, le F.C. Woippy se trouve dans une situation de plus en plus inconfortable. Reconnaissons que le score serré de 2 à 1 aurait pu être inversé si l'arbitre n'avait pas commis quelques erreurs d'appréciation en défaveur des joueurs locaux.
Un match à oublier d'autant plus vite qu'il fut émaillé d'incidents bien regrettables tant sur le terrain que le long de la ligne de touche.
Les joueurs employèrent souvent les grands moyens pour s'emparer de la balle. Match heurté donc accompagné de gestes inadmissibles venant des supporters visiteurs qui agressèrent en cours de partie le président du F.C.W. venu calmer un peu les esprits.
Cette surchauffe du climat n'eut heureusement aucune incidence sur la fin du match. Il n'en reste pas moins vrai que la violence ne doit pas avoir droit de citer sur des terrains de sport. A plus forte raison quand celle-ci est l'objet des spectateurs.

ÉCHOS
CAMPAGNE CONTRE LA RAGE

La commune se trouvant située dans la zone par une nouvelle poussée de rage selvatique, la fédération des chasseurs a pris les mesures nécessaires à la réduction des vecteurs de cette maladie.
C'est ainsi que deux charniers empoisonnés ont été déposés. L'un derrière la décharge municipale (bois Roguire) ; l'autre à Bellevue, en direction de Semécourt.
En conséquence, il est rappelé à la population qu'il est formellement interdit, d'une part, de toucher à ces charniers ; d'autre part, de laisser divaguer les chiens sur le territoire de la commune.
Les personnes qui trouveraient le cadavre d'un renard, devraient immédiatement en avertir la mairie.
AUX PERSONNES ÂGÉES
La Caisse régionale d'assurance vieillesse de Strasbourg vient de créer une permanence mensuelle à Woippy, dont l'objectif principal est de renseigner utilement les personnes âgées, à partir de 58 ans et plus, sur leurs droits au regard de l'assurance vieillesse. Cette permanence se déroulera dans les locaux de la mairie, et ce chaque quatrième mercredi du mois, de 13 h 30 à 16 h.
La première permanence aura donc lieu le mercredi 26 mars. Les personnes qui se rendront à cette permanence sont priées de se munir de tous les documents dont l'employé de la caisse pourrait avoir besoin pour pouvoir apprécier correctement le cas qui lui est soumis.

Mardi 11 mars 1975
Heurts et malheurs
Agression

Un manutentionnaire demeurant à Woippy s'est présenté dimanche soir, au commissariat central pour signaler une agression dont il venait d'être la victime, alors qu'il se trouvait à la foire de carnaval à l'Esplanade.
Encerclé par une demi-douzaine d'individus, il fut frappé à la nuque par l'un d'eux et délesté d'une somme de 45 francs et de son paquet de cigarettes. Des recherches ont été entreprises, afin de retrouver les coupables.

Activités du jour
• SALLE SAINT-EXUPÉRY : - Amicale des enseignants éducation physique : de 17 à 18 h 30. - Gymnastique FC Woippy : de 18 h 30 à 20 h 30. - Danses classiques APF : de 18 à 20 h. - MJC handball : de 20 h 30 à 22 heures.
• CENTRE SOCIAL RUE DU CHAPITRE SAINT-ÉLOY : - Foyer des anciens de 14 h à 18 heures. - Club Saint-Eloy de 16 à 17 h. - Danses folkloriques de 18 à 20 heures.
• CENTRE SOCIAL PRÉ-GÉNIE - BOILEAU - BONNE-FONTAINE : - Ping-pong à 16 h. - Goûter réunion du 3e âge : 14 à 17 h 30. - Atelier bois bricolage de 9 h à 19 heures. - Judo à 18 h 30.
CONCOURS DE BELOTE
Le concours organisé ce dimanche au « Chardon lorrain » par le comité FEVAL de Woippy, a donné les résultats suivants :
1er prix : un jambon du pays à M. Randon, 2.704 points : 2e prix : un couteau électrique à Mme Yvonne Bello, 2.690 pts : 3e prix : un filet garni à M. Albert Munier, 2.600 pts ; 4e prix : un magnum à M. Albert Léon Dubois, 2.582 pts ; 5e prix : une bouteille de vin fin à M. Moussaoui, 2.520 pts.
RÉUNION DU 3e AGE
Un goûter rencontre aura lieu pour les anciens du centre et du quartier du Roi ce jour à la salle inter-associations rue de Biche de 14 h à 17 h 30.

Mercredi 12 mars 1975
Fructueuses opérations de contrôle : une demi-douzaine de délinquants arrêtés par les services de police

Au cours de ces derniers jours, les services de police de Metz et notamment la B.S.V.P. ont procédé à de multiples contrôles des jeunes oisifs qui se rassemblent toujours en des endroits bien déterminés de la ville.
Ces opérations ont été menées notamment dans le secteur de la gare routière, du parking souterrain ainsi que dans quatre ou cinq cafés ou discothèques qui attirent particulièrement les mineurs.
En l'espace de trois soirées, près d'une centaine de mineurs ont ainsi fait l'objet de contrôles suivis parfois d'examens de situation.
Parallèlement à ces opérations qui relèvent davantage d'une mission de prévention et de protection sociale que d'une action répressive, les services de police ont procédé à l'arrestation d'une demi-douzaine de délinquants, dont trois cambrioleurs.
C'est ainsi que les inspecteurs de la Sûreté ont glané des renseignements qui leur ont permis d'arrêter les nommés Jean-Pierre HERBIVO, 20 ans, demeurant rue Jean-Pierre-Pêcheur à Woippy ; Daniel KAWKA, 21 ans, demeurant 24, rue Ferdinand-Sechehaye à Woippy. Ces deux garçons avaient commis deux cambriolages en compagnie d'un troisième larron, Jean-Claude KAWKA, 19 ans, couvreur, actuellement emprisonné pour une autre affaire.
Estimant sans aucun doute que les multiples patrouilles nocturnes des services de police de Metz rendent trop précaire la sécurité... des voleurs, le trio avait effectué des raids dans le secteur de Boulay.
Ils se rendirent une première fois dans cette ville en janvier à bord d'une « Ami 6 » volée. Ils défoncèrent la vitrine d'un magasin de confection « Cerf - Habilleur » et dérobèrent une quantité assez importante de vêtements.
Trouvant le procédé rentable, le trio récidiva le mois suivant. Cette fois-ci ils dérobèrent une « 504 » au préjudice de M. Schmitt, secrétaire général adjoint de la mairie de Metz. Ils s'attaquèrent au même magasin et de la même façon. Le butin de ces deux cambriolages fut estimé à environ 15.090 francs.
Par ailleurs, les policiers messins ont procédé à l'arrestation de Roger SOLAMES, 34 ans, commerçant, demeurant 11, route de Woippy à Metz. Recherché en vertu de deux mandats d'arrêt et de deux extraits de jugement le condamnant, l'un à trois mois et un jour de prison et l'autre à un an d'emprisonnement pour abus de confiance et émission de chèques sans provision, M. Selames a été écroué à la maison d'arrêt.

Jeudi 13 mars 1975
Maigre butin pour les « perceurs » de coffre-fort

C'est en forçant la porte d'un atelier donnant sur une cour que des malfaiteurs se sont introduits dans le dépôt nancéien de la Société MESSINA, spécialisée dans les appareils électroménagers en gros et dont le siège se trouve à Metz, avenue Saint-Eloy.
Les bureaux ont été fouillés dans leur totalité puisque le responsable, M. Victor Deschang, a constaté que tous les papiers et documents administratifs avaient été répandus sur le sol. De plus, les cambrioleurs se sont attaqué au coffre à l'aide d'un outil du genre pied-de-biche ou burin, avant de s'apercevoir que la clé de la pièce forte était cachée dans une armoire. Grâce à elle ils ont pu facilement en venir à bout afin d'y dérober son contenu, soit une somme de 950 F en numéraire. Plainte a été déposée au commissariat du 3e arrondissement de Nancy.
Heurts et malheurs
Peu avant 10 heures hier matin, au carrefour de la place Saint-Vincent et de la rue Goussaud un motocycliste, M. Guy PEDOTTI, 16 ans, lycéen demeurant rue des Cors à Woippy, a été sérieusement blessé au cours d'une collision. Atteint d'une fracture à la jambe, le jeune homme a été admis à l'hôpital Bon-Secours. Pour aller à la foire de carnaval cinq garnements avaient cambriolé un appartement : ils sont arrêtés par les gendarmes
Il y a quelques jours, un cambriolage fut commis au préjudice de M. Guy Reschmuch, demeurant rue Pierre-et-Marie-Curie. Les voleurs étaient entrés sans effraction et avaient dérobé une cassette contenant une somme de 1.200 francs.
Les auteurs viennent d'être identifiés par les gendarmes de Woippy-Saint-Eloy. Il s'agissait de cinq garnements du quartier. Le plus âgé a dix-sept ans et le plus jeune onze ans seulement.
L'un d'eux avait dérobé la clef de l'appartement quelques jours plus tôt. La maîtresse de maison pensa qu'elle l'avait perdue et, sans trop s'inquiéter, elle en fit faire une nouvelle dans un grand magasin.
Les délinquants firent le guet et, lorsqu'il n'y eut plus personne dans l'appartement, deux d'entre eux n'eurent aucune difficulté pour y entrer et dérober l'argent.
Lorsque les gendarmes les arrêtèrent, ils avaient entièrement dilapidé cette somme. La plus grande partie de l'argent avait été dépensée à la foire sur les manèges et dans les stands de tir. On a d'ailleurs retrouvé chez eux un tas d'ours en peluche et de poupées géantes.
Les adolescents ne s'étaient pas contentés de s'amuser. Certains d'entre eux, âgés d'environ quatorze ans, s'étaient acheté des pistolets dans un grand magasin. Il parait d'ailleurs curieux que de telles armes puissent être vendues, sans aucun contrôle, à des garnements de cet âge.

Un beau geste
Les gendarmes de Woippy-Saint-Eloy ont été heureux de nous rapporter le beau geste d'un jeune habitant de Woippy, Alain François, âgé de quatorze ans. Ce garçon a trouvé un portefeuille qui était tombé d'un taxi et contenait une somme d'argent assez importante. Le jeune homme faisant preuve d'une probité, hélas ! très rare à notre époque, a déposé le portefeuille à la brigade.
Le chauffeur de taxi est venu y récupérer son bien et a tenu à joindre à ses remerciements une récompense pour cet honnête garçon.

ACTIVITÉS DU JOUR
Salle Saint-Exupéry. - Foyer Saint-Eloy de 16 à 18 h 30. - FC Woippy - gymnastique de 18 h 30 à 20 h 30. - APM - éducation physique de 20 h 30 à 22 heures. - ES Laboratoire plus Ets Dumas - tennis de 20 h 30 à 22 heures.
Centre social, rue du Chapitre. - Ping-pong : de 17 à 19 heures. - CANAM « couture » : de 14 à 17 h 30. - Club Saint-Eloy : de 16 à 17 heures. - Eglise réformée : de 20 à 22 heures. - Labo-photo : de 20 à 22 h.
Centre social Pré-Génie, Boileau, Bonne-Fontaine. - Réunion du troisième âge de 14 à 18 heures. - Ping-pong : de 16 à 21 h. - Judo - adultes - minimes : 18 h 30.
MARIAGE
Samedi à 16 heures, sera célébré le mariage de Mlle Chantal PAGELOT, institutrice, fille de M. et Mme Pagelot, chef de traction à la SNCF, avec M. Philippe LANDOIS, employé à l'usine Citroën, fils de M. et Mme Denis Landois, agent de maîtrise à la SNCF.
Les deux familles demeurent rue d'Alsace à Woippy et elles sont très connues dans la cité.
Nous présentons aux parents nos félicitations et aux futurs époux nos vœux de bonheur.
SOCIÉTÉ DE MUSIQUE L'UNION
Répétition pour l'harmonie et les tambours, ce jour de 19 à 22 heures, salle de musique, rue de Biche.
NOUVELLES DU F C W
Samedi et dimanche derniers toutes les équipes du FC Woippy étaient en compétition.
Les pupilles ont été gagner à Argancy par 2 à 0. Les minimes II se sont inclinés 4 à 0 devant Devant-les-Ponts. Les cadets, le dimanche, ont eu le gain du match par 2 à 0 devant le COB.
L'équipe B, en déplacement à Téterchen, s'est logiquement imposée sur le score de 4 à 2 et poursuit son petit bonhomme de chemin. Quant à l'équipe 1re elle a été lésée contre L'Hôpital, peut-être pas pour le gain du match, mais au moins le match nul, par des fautes inadmissibles d'arbitrage. Une journée moyenne pour le FC Woippy.
DIVAGATION DE CHIENS
Une recrudescence des divagations de chiens a été constatée ces derniers temps. Pourtant, de nombreux rappels ont été faits à la population et plusieurs arrêtés sont en vigueur contre ces divagations.
Dernièrement encore, un chien est entré dans la cour d'un établissement scolaire et a mordu un enfant. De pareils faits sont intolérables. Aussi une surveillance renforcée va s'effectuer et les propriétaires seront poursuivis.
L'A.P.E. ET L`AUGMENTATION DES PRIX DES REPAS AU C.E.S. I
Dernièrement, les parents d'élèves ont tenu une réunion au sujet de l'augmentation du prix des repas à la cantine du CES. I de Woippy, qui passe de 5 F à 6 F à compter du 1er mars.
Les parents regrettent qu'aucune réunion n'ait été organisée par le syndicat intercommunal pour discuter du problème et, notamment, pour les informer du mode de calcul du prix d'un repas.
De nombreux parents formulent des réclamations au sujet de la qualité et de la quantité des rations, surtout depuis cette année scolaire.
Ils remarquent que l'augmentation demandée est trop élevée (elle se chiffre à 20 pour cent !) et qu'elle n'entraînera aucune amélioration de qualité des repas servis à la cantine car elle sert à combler un déficit budgétaire. Or, ce déficit était en partie prévisible, puisqu'il est dû à une diminution du nombre des rationnaires qui, depuis l'ouverture du C.E.S. II, est passé de 330 à 110, la hausse du coût de la vie n'étant pas seule mise en cause.
Les parents d'élèves demandent à vérifier le bien-fondé des réclamations. Six parents se proposent pour aller, à l'improviste, prendre un repas au C.E.S. (moyennant paiement, bien entendu). Une demande est adressée en ce sens à M. le Président du syndicat intercommunal. D'autre part, ils souhaitent que le syndicat intercommunal invite tous les parents à une réunion publique d'information.
Finalement, ils demandent que les communes prennent en charge jusqu'à la nationalisation du C.E.S. I une subvention de 2 F par enfant pour réduire le prix du repas à celui qui est demandé dans un C.E.S. nationalisé. Il n'est pas normal, là encore, que les parents soient pénalisés.
Les parents d'élèves sont décidés à engager une autre action si satisfaction ne leur est pas donnée.
Le syndicat intercommunal s'étant réuni depuis, a donné sa réponse à l'A.P.E. Celle-ci, pour étudier de nouveau ce problème et donner une suite, a décidé de se réunir samedi 15 mars, à 14 heures, dans les nouveaux locaux de la M.J.C. (face à la C.M.D.P,), rue du Général-de-Gaulle.

Vendredi 14 mars 1975
Les plaintes

Des cambrioleurs sont entrés par effraction dans les locaux des Ets Auto-Industrie de l'Est, chemin Saint-Eloy, au cours de la nuit de mercredi à hier. Ils ont fouillé le mobilier semant un important désordre. Puis, ils ont pris la fuite à bord d'une voiture appartenant à la société et immatriculée 6495 SC 57. Un inventaire est en cours pour évaluer le préjudice.
Une patrouille de la CRS 30 arrête deux voleurs de voiture
Au cours de la nuit de mercredi à hier, vers 0 h 45, aux abords de l'autoroute à Metz-Nord une patrouille de la CRS 30 voulut contrôler les papiers d'un automobiliste qui se dirigeait vers la rue Paul-Dassenoy.
La voiture de patrouille essaya de dépasser le véhicule. Mais l'automobiliste zigzagua sur la chaussée pour empêcher la voiture de police d'effectuer cette manœuvre. La poursuite dura jusque dans le secteur de Pontiffroy où les deux occupants abandonnèrent le véhicule dans un chantier. La chasse à l'homme se poursuivit à pied. Le passager fut arrêté et conduit au commissariat central. Il s'agissait du nommé François de la Fuente, 24 ans, sans profession ni domicile fixe, défavorablement connu des services de police.
Les vérifications établirent que la voiture avait été volée dans la soirée au préjudice de M, Donato Saponara, demeurant 5, rue Pierre-Boileau. Par la suite les CRS devaient interpeller le conducteur de la voiture dans le secteur de Woippy. Il s'agissait du nommé Adolphe Kempfer qui a rejoint son complice sur les bancs du parquet.

CARNET DU VENDREDI
• SALLE SAINT-EXUPÉRY : - Tennis : DAVUM, de 18 h 30 à 20 heures. - Escrime : de 17 à 20 heures. - Ping-pong : MJC, de 20 à 22 h.
• CENTRE SOCIOCULTUREL SAINT-ÉLOY : - Foyer des Anciens : de 14 h à 18 heures. - Labo-photo : de 20 à 22 h. - Répétition Jeunes Renaissance : avec la clique, de 20 h à 22 h.
• CENTRE SOCIOCULTUREL PRÉ-GÉNIE - BONNE-FONTAINE : - Atelier bois, bricolage : de 9 à 19 heures. - Ping-pong : de 16 à 21 h. - Répétition majorettes à 18 h.
• SOCIETE L'UNION : Répétition générale ce jour, salle de musique de 19 h à 22 h.
A LA M.J.C.
Samedi 15 mars à 20 h 30 aura lieu dans le cadre de la M.J.C. un spectacle d'expression corporelle avec la troupe « Soleil » de la M.J.C. de St-Avold. Ce spectacle peut être vu comme un poème corporel ou comme une pièce de théâtre, mettant en scène trois personnages : l'homme, la femme et la « société » qui se font et se défont. Les chanteurs de folk-song participeront également à cette soirée, et le spectacle aura lieu à la M.J.C., nouveaux locaux, rue du Général-de-Gaulle.
MARIAGE
Demain a lieu le mariage de M. Christian PAULY, magasinier, demeurant 6-73, allée des Roses à Woippy, fils de M. et Mme Pauly, contremaître au Laboratoire métallurgique de Woippy, très connus dans notre cité, et de Mlle Jeannette KESSLER, demeurant 29, rue de Ryneck.
Nous présentons aux parents nos félicitations et aux jeunes gens nos vœux de bonheur.
BIBLIOTHÈQUE POUR TOUS
Ouverte aujourd'hui de 15 h à 18 h 30, rue de Biche.
AMICALE DES ALGÉRIENS
Une réunion aura lieu le 16 mars à 15 heures au centre. Au programme : l'information socioculturelle, création d'un cours d'alphabétisation, d'une équipe sportive, d'un groupe folklorique du pays. Tous les résidents du quartier et environs sont cordialement invités.

Samedi 15 mars 1975
MAJORETTES A.P.F.

Répétition ce jour pour les majorettes A.P.F. : pour les petites de 14 à 15 heures, pour les grandes et moyennes de 15 à 16 h 30, à la salle Saint-Exupéry.
URGENCES DU WEEK-END PHARMACIE DE GARDE. - Voir pharmacie de garde en page de Metz.
MÉDECIN DE SERVICE. - Du samedi 20 heures, au lundi 8 heures tél. 68.36.67.
AMBULANCE. - Dietrich, jour et nuit. tél. 30.34.32.
AU CENTRE SOCIOCULTUREL PRÉ-GÉNIE
Un concert gratuit sera donné au centre aujourd'hui à 20 heures, au cours duquel se produiront accordéon, orgue, guitare et batterie, sous la direction de M. Centi, professeur ; celui-ci organisera, à partir du 17 mars des cours de musique au centre.
Les gens qui seraient intéressés par la pratique de la musique sont priés de se faire inscrire dès maintenant.
SPECTACLE À LA M.J.C.
À 20 h 30, aura lieu, dans le cadre de la M.J.C. de Woippy, le spectacle d'expression culturelle avec la troupe Soleil de la M.J.C. de Saint-Avold.
Ce spectacle peut être vu comme un poème corporel ou comme une pièce de théâtre, mettant en scène trois personnages, l'homme, la femme et la société, qui se font et se défont.
Des chanteurs de folk-song participeront également à cette soirée.
VACCINATIONS
La vaccination pour la première injection de tétra coq aura lieu le 18 à 8 h 45, à l'école du quartier du Roi.
Prière d'apporter les urines le jour même.
Le rappel 5 ans diphtérie-tétanique aura lieu le même jour au même endroit et à la même heure. Le rappel polio 3 ans aura lieu le 27 mai.
COURS DE GUITARE
Ils auront lieu ce jour de 14 à 18 heures, dans l'arrière-salle du café National.
RÉUNION DE L'A.P.E.
L'Association des parents d'élèves de Woippy-Centre se réunira aujourd'hui à 14 heures à la salle de la M.J.C. rue du Général-de-Gaulle, face à la C.M.D.P.
Le problème d'actualité qui sera traité est la cantine et son prix au C.E.S. 1, route de Norroy.
 
Dimanche 16 mars 1975
Lundi 17 mars 1975
AUX PRODUCTEURS DE FRAISES

En vue de la prochaine récolte de fraises, le président de la coopérative, demande à tous les producteurs qui désireraient obtenir de la paille, de bien vouloir déposer leur commande avec l'adresse exacte dans la boîte aux lettres de la coopérative avant le 25 mars.
ACTIVITÉS DU JOUR
• SAINT-EXUPÉRY. - Judo A.P.F., 17 h 30 à 20 h 30. - Budokai (arts martiaux), de 20 h 30 à 22 h. - Davum tennis, de 18 h 30 à 20 h 30. - SNCF et Amicale des enseignants, tennis de 20 h 30 à 22 h.
• CENTRE SOCIAL ET CULTUREL, Rue du Chapitre. - Gymnastique féminine. de 14 à 15 h. - Club Saint-Eloy, 16 h à 17 h. - Labo-photo, de 20 à 22 h. - Ping-pong, de 17 à 19 h.
• CENTRE SOCIAL BONNE FONTAINE, PRÉ-GÉNIE, BOILEAU. - Atelier bois bricolage, de 9 à 19h. - Ping-pong à 16 h. - Karaté à 18 h 30. - Cours de télé-radio à 19 h. - Réunion des membres responsables des différentes activités à 18 h.

Mardi 18 mars 1975
Heurts et malheurs

À 7 h 10, sur la route de Thionville à Woippy, une voiture a dérapé à hauteur de la sablière de Ladonchamps et s'est retournée.
Le conducteur, M. Jean-Pierre Persch, 22 ans, cuisinier, demeurant à Amnéville, a été atteint de contusions multiples. Il a été transporté par les sapeurs-pompiers au centre hospitalier.

CARNET DU JOUR
- Salle Saint-Exupéry : amicale des enseignants, éducation physique de 17 h à 18 h 30 ; gymnastique F.C. Woippy de 18 h 30 à 20 h 30 ; danse classique A.P.F. de 18 h à 20 h.
- Centre social et culturel rue du Chapitre : foyer des anciens de 14 h à 18 h ; club Saint-Eloi de 16 h à 17 h ; danse folklorique de 18 h à 20 h.
- Centre social Pré-Génie Boileau Bonne-Fontaine : ping-pong à 16 h ; atelier bois bricolage de 9 h à 19 h ; judo à 18 h 30 ; goûter, réunion du 3e âge de 14 h à 17 h 30.
SOCIÉTÉ DE MUSIQUE « L'UNION »
Au cours de la réunion du comité qui a eu lieu dernièrement, il a été décidé que l'assemblée générale aurait lieu le samedi 22 mars à 20 heures à la salle de musique rue de Biche.
Le président et les membres du comité invitent tous les adhérents à assister nombreux à cette assemblée.
A l'ordre du jour : rapport moral de la société, rapport financier et renouvellement du comité.
VACCINATION
Ce mardi 18, à 8 h 45, à l'école du quartier du Roi, première injection pour la vaccination du tétracoq (apporter les urines).
Rappel 5 ans diphtérie-tétanique, mêmes jour et heure.
MARIAGE
Samedi a eu lieu le mariage de Mlle Chantal PAGELOT, institutrice, avec M. Philippe LANDOIS, tous deux habitant rue d'Alsace au quartier du Roi. La cérémonie a eu lieu en l'église paroissiale.
Nos vœux de bonheur aux jeunes époux.
GYMNASTIQUE DE MAINTIEN
Des cours ont lieu tous les vendredis à partir de 20 heures pour les adultes. Ceci concerne les jeunes et moins jeunes de 18 à 60 ans.
Ces cours ont lieu au centre socioculturel Pré-Génie.
VACANCES DE PÂQUES
Des journées récréatives pour les enfants seront organisées du 24 au 27 mars et du 1er avril de 10 à 17 heures, au centre Pré-Génie, Boileau, Bonne-Fontaine.
Les repas de midi pourront être pris sur place.
Les inscriptions qui ont lieu au centre même seront prises jusqu'à demain 19 mars inclus.

Jeudi 20 mars 1975
Heurts et malheurs
Contre un lampadaire

Au cours de la nuit d'hier, peu après minuit, une voiture conduite par M. Patrick Reichman, 26 ans, infirmier, demeurant rue du Dr-Charcot à Woippy, a dérapé sur la chaussée glissante et a percuté un lampadaire bordant la route de Woippy.
Souffrant de contusions multiples et de blessures au visage, l'automobiliste a été transporté au Centre hospitalier par l'ambulance des pompiers.

CARNET DU JEUDI
• SALLE ST-EXUPÉRY. - Foyer St-Louis, de 16 à 18 h 30 ; gymnastique FC Woippy, de 18 h 30 à 20 h 30 ; éducation physique APM, de 20 h 30 à 22 h ; ES laboratoire - Etablissements Dumas (tennis), de 20 h 30 à 22 h.
• CENTRE SOCIAL, RUE DU CHAPITRE. - Ping-pong, de 17 à 19 h ; CANAM couture, de 14 à 17 h 30 ; permanence APF, de 14 à 17 h ; Club St-Eloy, de 16 à 17 h ; église réformée, de 20 à 22 h ; labo-photos, de 20 à 22 h.
• CENTRE SOCIAL PRÉ-GÉNIE, BOILEAU, BONNE-FONTAINE. - Réunion du 3e âge de 14 à 18 h ; ping-pong, de 16 à 21 h ; judo adultes et minimes à 18 h 30.
MARIAGE
Demain vendredi à 17 h 45, sera célébré le mariage de M. Dominique BRULE, rédacteur à la mairie de Metz, frère de M. Jean-Claude BRULE, rédacteur à la mairie de Woippy et demeurant 4, rue de Metz, avec Mlle Nelly LANIOT, laborantine à la faculté de Metz, et domiciliée rue St-Marcel à Metz.
Félicitations et vœux de bonheur.
SOCIÉTÉ DE MUSIQUE « L'UNION »
Répétition pour l'harmonie et les tambours, de 19 à 22 h, ce jeudi à la salle de musique.

Vendredi 21 mars 1975
ÉQUIPEMENT
L'HOTEL DE VILLE : Un élément prioritaire et essentiel du futur centre urbain

Lors de sa dernière réunion le conseil municipal a, en matière d'équipement pris plusieurs décisions importantes. En effet, plus que jamais, la commune de Woippy prend des dimensions démographiques qui ne vont pas sans poser de gros problèmes. Chaque conseiller a sa conception des programmes d'aménagement, a ses idées sur l'avenir de la commune mais il va de soi que dans la mesure du possible, il s'agit de déterminer des priorités et par là même faire des choix en matière d'équipements collectifs. A court terme deux réalisations se trouvaient en parallèle, voire même en concurrence : d'une part l'hôtel de ville, d'autre part la piscine. Pour l'une comme pour l'autre les voyages d'étude ont succédé aux voyages d'étude, mais à dire vrai jamais de recette miracle ne fut trouvée. Il fallait malgré tout en cette période de vote de budget primitif se décider sur les investissements à prévoir. Les conseillers par douze voix contre cinq et cinq abstentions ont jeté les pions sur l'échiquier : l'hôtel de ville sera construit en priorité (RL du 3 mars).
Il faut bien reconnaître que lors de cette séance les voix de chacun pesèrent lourd dans la balance puisque le budget primitif fut par exemple approuvé par 12 voix.., et 10 abstentions. Lors d'une réunion d'information, M. Jolin, architecte chargé des aménagements de la commune, devait présenter le projet du futur hôtel de ville. Pour M. Debs, le maire, cet édifice est prioritaire. En effet, les services municipaux sont installés au premier étage de la salle Saint-Exupéry et par là même, bloquent l'ensemble des locaux initialement prévus pour les associations de la commune. En construisant cette nouvelle mairie, M. Debs estime que l'on pourra rendre sa vocation première à une salle qui fait les frais jusqu'à ce jour de la vétusté et de l'étroitesse de l'ancien hôtel de ville.
« Coût de l'opération : un milliard »
Cette décision a immédiatement provoqué la réaction de l'un des conseillers, M. Bour : « Nous sommes mis devant le fait accompli. Coût de l'opération un milliard. je critique la politique de grandeur qui représente une lourde charge en perspective pour les contribuables. A mon avis la mairie actuelle est suffisante pour plusieurs années encore. Il y avait d'autres choses à faire : le foyer du troisième âge, un bureau de poste, un commissariat, un stade omnisports et une piscine ». Tous ces éléments font partie du futur centre attractif conçu et présenté mercredi soir par M. Jolin.
La mairie en priorité
« Nous sommes en présence, à Woippy, d'un centre-ville que nous pouvons conserver dans sa situation, explique M. Jolin, En effet, la municipalité vient d'acquérir des terrains au cœur de la commune qui vont nous permettre de construire un véritable pôle attractif. »
Première opération, la mairie. Les travaux devraient commencer courant 1976. Un effort d'esthétique particulier est envisagé puisque le bâtiment sera le plus près possible du sol. Quelques niveaux occasionnels, maïs surtout un bâtiment fondu dans la verdure.
L'hôtel de ville sera construit face à la salle Saint-Exupéry, proximité de la rue Foch. Le petit ruisseau de Woippy, qui passe non loin de là, sera vraisemblablement aménagé, permettant ainsi de prévoir des espaces verts et de petits jardins publics. Une salle de réunion sera incluse dans l'édifice et pourrait, dans un premier temps, être réservée au troisième âge.
Devant l'entrée principale de la future mairie, une place publique, avec non loin de là l'hôtel de poste, et très certainement la future piscine. Il est encore trop tôt pour avancer des dates de réalisation. Mais, petit à petit, le futur centre de Woippy prend forme, du moins sur les plans. Cette lente évolution ne va pas sans provoquer quelques remous. Il appartiendra désormais à chacun de choisir. Quoi qu'il en soit, le Woippy de demain sera doté d'un étonnant complexe formé de l'hôtel de ville, la salle Saint-Exupéry, la piscine, la poste et pourquoi pas, la maison du troisième âge.    CHRISTIAN MOREL

Syndicat intercommunal du CES 1 : La cantine à l'ordre du jour
Le syndicat intercommunal pour la gestion du C.E.S. I de Woippy communique :
« À la suite d'une demande qui lui a été faite par le président des parents d'élèves, le comité du syndicat dans sa réunion du 10 mars courant a décidé en vue de discuter le problème de la demi-pension, de réunir deux délégués de parents d'élèves usagers de la cantine de chacune des communes intéressées soit : Norroy - Plesnois - Saulny - Woippy ainsi que le président de cette association le lundi 17 mars à 18 heures en mairie de Woippy. Or, par lettre en date du 17 mars, le jour même de cette réunion, le président des parents d'élèves de Woippy a demandé l'annulation du rendez-vous proposant de programmer une réunion d'information après les vacances de Pâques.
Les membres du syndicat intercommunal regrettent vivement la position prise par cette association qui refuse le dialogue par l'intermédiaire de ses délégués et devant cette attitude, se proposent de renseigner directement d'une manière objective les parents concernés qui pourront, s'ils le désirent, avoir des renseignements en s'adressant directement aux délégués du syndicat intercommunal pour :
Norroy, MM. Robert Arnould et René Estienne ; Plesnois, MM. Jean Bière et Raymond Guédra ; Saulny, MM. Gérard Boulay et Roger Cayrou ; Woippy, MM. André Debs, Pierre Drosse, René Thiriet et René Bour ».
 
LA JOURNÉE
• Salle Saint-Exupéry. - Tennis Davum : 18 h 30 - 20 h. - Escrime : 17 h - 20 h.
• Centre social et culturel Saint-Eloy. - Foyer des anciens : de 14 h à 18 h. - Labo-Photo : de 20 h à 22 h. - Répétition Jeunes Renaissance avec la clique : 20 h à 22 h.
• Centre social Pré-Génie - Bonne Fontaine. - Atelier bricolage bois : de 9 h à 19 h. - Ping-pong : 16 h à 21 h. - Répétition majorettes : 18 h. - Gymnastique de maintien pour adultes : 20 heures.
ÉCHOS ET NOUVELLES
- NAISSANCES

De la clinique des Berceaux, nous apprenons la naissance de Céline DEUTSCH, Hauconcourt, 38, Grand-Rue. - Jean-Luc ROYER, place Jean-Perrin, Woippy, - Grégory WEIDMANN, 4, rue des Bleuets, Metz-Vallières. - Laetitia LAGUERRE, 9, rue du Goupillon, Woippy. - Carole ROTH, 45-69, rue Jean-Pierre-Pêcheur, Woippy. - Corinne FEHR, 2, rue Massenet, Rombas. - Alexandra VILLIERMET, 17 bis, rue de la Fontaine à Fleury. - Gregory JEANDEAU, 20, rue Bergery à Metz. - Emmanuelle FORESTIER, 5.335, rue Théodore-de-Gargan à Metz et Aline CLEMENT, chemin de la Folie 74 à Metz.
- MARIAGES
Demain seront célébrés les mariages suivants :
M. Jean-Claude PEPE, chef de chantier, avec Mlle Josyane RICHE, vendeuse, domiciliés tous deux 20, rue de Briey à Woippy, et celui de M. Jean-Marie GASCHEN, employé à la Sollac, 148, chemin St-Eloy, avec Mlle Gisèle COQUILLARD, standardiste, même adresse.
Nous présentons nos vœux de bonheur aux jeunes époux.
BIBLIOTHÈQUE POUR TOUS
La bibliothèque sera ouverte ce jour à 15 heures et 18 h 30 à la salle qui lui est réservée à côté du presbytère.
SOCIÉTÉ DE MUSIQUE L'UNION
Répétition générale à la salle de musique de 19 à 22 heures.

Samedi 22 mars 1975
URGENCES DU WEEK-END

- Pharmacie de garde : voir en page de Metz.
- Médecin de service du samedi, 20 h, au lundi, 8 h : téléphone 68.36.67.
- Ambulances Dietrich : jour et nuit, tél. 30.34.32.
MAJORETTES A.P.F.
Répétition ce samedi avec les majorettes A.P.F., à la salle St-Exupéry. Pour les petites, de 14 h à 15 h ; pour les grandes et moyennes, de 14 h à 16 h 30.
SOCIÉTÉ MUSICALE « L'UNION »
Assemblée générale, aujourd'hui, à 20 h, à la salle de musique rue de Biche. Le président, les membres du comité, invitent tous les adhérents à assister à cette assemblée générale au cours de laquelle le rapport moral et financier de la société sera fait, alors qu'il sera procédé au renouvellement du comité.
CENTRE DE JEUNESSE S.N.C.F.
Le Centre de jeunesse S.N.C.F. sera ouvert durant les vacances de Pâques pour tous les inscrits, du 24 au 27 mars et du 1er au 4 avril.
Dans les activités proposées : rencontres sportives, des séances de piscine ainsi que deux journées consacrées au canoë-kayak.
En raison des vacances scolaires de Pâques, la première séance de gymnastique prévue pour les dames de la section gymnastique volontaire, est reconduite au 8 avril.
COURS DE GUITARE
Le samedi, de 14 h à 18 h, dans l'arrière-salle du café National.
A QUI LE CHIEN ?
Trouvé sur le territoire de Woippy, un jeune chien du genre chasse, noir, blanc, feu, porteur d'un collier avec chaînette. Prière de téléphoner au 30.52.31.
DON DU SANG
Donner son sang est un devoir aujourd'hui, surtout à la veille des vacances prolongées de Pâques, où le nombre des demandes du Centre de transfusion est toujours croissant.
Les habitants de Woippy et environs, auront encore l'occasion de prouver qu'ils sont toujours là en répondant présents, lundi prochain, 24 mars, de 16 h 30 à 20 h, à la salle St-Exupéry, où le Centre de transfusion sanguine de Metz, invite à cette collecte.

Dimanche 23 mars 1975
DEMAIN : JOURNEE DU SANG

Une collecte de sang aura lieu demain lundi 24 mars de 16 heures 30 à 20 heures, salle Saint-Exupéry.
Si vous avez entre 18 et 60 ans cet appel vous concerne - venez sans crainte, le prélèvement est indolore - le don d'un peu de votre sang ne présente aucun danger pour votre santé, celui-ci est reconstitué en quelques heures seulement.
Par ce simple geste vous sauverez la vie d'un homme, d'une femme ou d'un enfant.

Lundi 24 mars 1975
36 appartements-studios du type F 1bis, destinés à des personnes âgées, seront mis en service à Metz-St-Eloi au 1er avril prochain. Ces logements constituent le « Foyer-Soleil », réalisé par la société d'H.L.M. « Logi-Est », rue Pierre-et-Marie-Curie, à quelques dizaines de mètres du carrefour de cette voie avec la rue Boileau. Ce bâtiment a été spécialement conçu pour répondre aux besoins de ses futurs occupants, et répond donc à des normes particulières portant sur la hauteur des marches d'escalier, la dimension des ascenseurs, l'installation du matériel de cuisine fonctionnant à l'électricité, le gaz étant proscrit, et des dispositifs d'appel sont prévus dans chaque logement. En outre, un médecin attitré et une infirmière seront à la disposition des résidents. Par ailleurs, indépendamment du « Foyer-Soleil », 64 autres logements seront réservés aux personnes âgées dans un rayon de 500 mètres alentour dans des immeubles construits dans le secteur. Les personnes âgées qui occuperont ces logements auront toute faculté, si elles le désirent, de se réunir avec d'autres personnes de leur âgé dans les salles de réunion du foyer (salles de lecture, de repos, de jeux, ou de télévision). Elles pourront également y prendre leurs repas, puisque le foyer comprend également un restaurant prévu pour une capacité de cent personnes.
La situation rue Pierre-et-Marie-Curie présente en outre l'avantage d'avoir été choisie dans un quartier calme, loin d'une voie ferrée ou d'une route à grande circulation, et rien ne sera négligé en matière d'environnement puisque des espaces verts sont prévus avec un petit jardin d'hiver. La gestion du foyer et des logements qui y seront attachés sera confiée à l'Association mosellane d'études, de coordination et d'action sociale en faveur des travailleurs vivant en Lorraine (AFTRALOR) qui assure déjà le fonctionnement d'autres foyers.
Signalons encore que les personnes intéressées peuvent s'adresser aux deux adresses suivantes : Logi-Est, 28, rue Auguste-Prost à Metz-Sablon, tél. 69.16.20, ou 2, rue Emile-Roux, tél. 30.17.91.

CARNET DU LUNDI
• Salle St-Exupéry : judo A.P.F., 17 h 30 à 20 h 30. - Budokaï (arts martiaux) : 21 h 30 - 22 h. - Tennis DAVUM : 18 h 30 - 20 h 30. - S.N.C.F. et Amicale des enseignants : tennis, 20 h 30 - 22 h.
• Centre social et culturel, rue du Chapitre : - gymnastique féminine de 14 à 15 h. - Club St-Eloi : 16 à 17 h. - Labo-photo : 20 à 22 h. - Ping-pong : 17 à 19 h.
• Centre social Bonne-Fontaine - Pré Génie - Boileau : atelier bois bricolage, de 9 à 19 h. - Gymnastique féminine : de 14 à 15 h 30. - Ping-pong : 16 h. - Karaté : 18 h 30. - Cours de télé-radio : 19 h. - Réunion des membres responsables des différentes activités à 18 h.
ÉCHOS
Don du sang aujourd'hui : Tendre son bras pour donner de nouvelles espérances de vie à bon nombre d'accidentés, un geste simple que vous pourrez accomplir aujourd'hui à Woippy. En effet, une collecte de sang est organisée salle Saint-Exupéry, aujourd'hui, de 16 heures à 20 heures.
Centre social de Saint-Eloy : Jeudi soir, le Centre social, familial et culturel de Saint-Eloy tiendra son assemblée générale, à 20 h 30.

Société l'Union :
« Etre musicien est presque un sacerdoce »

L'Union a tenu son assemblée générale sous la présidence de M. Pintore. Avant d'aborder les nombreux sujets pour cette assemblée, une minute de silence fut observée par l'assistance, debout, à la mémoire de M. Paul Sechehaye, président-fondateur de la société l'Union de Woippy, décédé récemment.
Ensuite on présenta le calendrier pour l'année en cours avec plusieurs manifestations prévues, notamment l'organisation de concerts de quartier, le 1er mai, à 11 h, à Woippy-Centre et à 17 h, au quartier du Roi ; deux concerts en salle, le 24 mai à l'occasion de la fête des Mères et le 12 novembre pour la Sainte-Cécile ; plusieurs sorties à l'extérieur sont également prévues.
L'effectif actuel de la société est de 65 musiciens sur les rangs et l'école de musique est très prospère, dirigée de main de maître par MM. Monfort et Nonnenmacher, 15 élèves en première année, 15 élèves en deuxième année avec plusieurs disciplines, font de l'école de musique une des plus enviées de notre région.
Le rapport financier fut donné par M. Jean-Mary Steffen et celui-ci s'avère très positif malgré quelques difficultés de début de saison. Il mit l'accent sur la subvention accordée par la municipalité pour aider la société et pour cela il les en remercie.
Après clôture de l'assemblée, on procéda à l'élection du renouvellement du comité. Sont élus : président : M. Antoine Pintore ; vice-présidents : MM. Jean Bott, Adolf Hay, Marcel Gervasoni ; trésoriers : MM. Jean-Mary Steffen et Marc Stef ; secrétaires : M. Roger Bott, Mlle Danièle Wolfran ; secrétaire adjointe : Mlle Brigitte Bragante ; archiviste : M. Mathieu ; archiviste adjoint : M. Bruck ; chef de musique : M. Monfort ; chef de musique adjoint : M. Nonnenmacher.
Le mot de la fin fut pour le président qui, pour clôturer cette assemblée, nous retraça en deux mots ce qu'est un musicien : « Etre musicien, c'est presque un sacerdoce. Il faut s'y consacrer, laisser de côté les problèmes personnels, s'adapter à l'ambiance et au travail à fournir. Seul l'entraînement intensif et régulier peut donner l'aisance technique irréprochable avec la volonté de toujours mieux faire et surtout de bien représenter notre société et la ville de Woippy ».

CIRCULATION
« Planter des haricots » pour sécuriser les carrefours

La circulation n'est pas sans poser certains problèmes à la municipalité qui de plus en plus s'efforce d'aménager les carrefours pour prévoir et par là même éviter l'accident. A l'origine de ces accidents en agglomération, la vitesse. Ainsi pour ne plus voir circuler à trop vive allure des véhicules dans le centre du village, les services de voirie viennent d'installer un « haricot » provisoire. Ce petit terre-plein improvisé aura surtout pour but d'inciter les automobilistes à ralentir. Il restera ainsi installé un certain temps, en attendant de trouver une solution définitive pour « sécuriser » certains carrefours.

CYCLISME
VÉLO-CLUB : Avec Bill NICKON
champion d'Angleterre, comme chef de file

La nouvelle saison a déjà débuté pour le V.C. Metz-Woippy. Les résultats ne sont, certes, pas concluants mais comme tous les ans, les sociétaires ne sont en condition qu'après quelques courses. L'effectif du V.C. Metz-Woippy pour cette saison a bonne allure puisque M. Bevignani, le toujours dynamique président, appuyé en comité, est toujours sur la brèche et a enregistré la signature du champion d'Angleterre amateurs 1974, Bill Nickson qui, quand il sera intégré à l'équipe et surtout à la région, fera parler de lui. En plus, un autre garçon en déplacement dans la région Pascal Vankaelen, qui arrive de l'Orléanais et qui a, à son palmarès, 5 victoires juniors en 1974, de plus une montée de jeunes, notamment en cadets : Gilles Bourgain, Bernard Grasdepot, Alain Laurent, Christian Venet ; en juniors : José Fernandes, Pierre Pezzotta ; en seniors : Richard Didier, André Descoups, Francis Diaz, Jak Kershauw, Nicolas Meyer, Francis Vincent, José Waugh et Patrick Pierre.
Le comité a décidé de faire disputer le Grand prix de Woippy pour cette année le dimanche 27 juillet.

Mardi 25 mars 1975
CONCOURS DE BELOTE

Le comité de la section FEVAL de Woippy, a, dans sa dernière réunion, décidé d'organiser un concours de belote. Celui-ci aura lieu le 6 avril au café National.
M. Dominique BRULE, rédacteur à la mairie de Metz et domicilié à Woippy, 4, rue de Metz, a pris pour épouse, en l'église de cette ville, Mlle Ne1Iy LANIOT, laborantine à la Faculté de Metz où elle demeure rue Saint-Marcel.
ENSEIGNANTS EN R.D.A.
Les participants à ce voyage d'étude sont informés que l'adresse de liaison en cas d'urgence, est : RAT des BEZIRKES HERR DUX 301 MAGDEBOUR (R.D.A.).
Il est aussi rappelé que le départ aura lieu dimanche à 20 h, de Thionville (gare routière) avec un car de Moritz, Apach, avec passage à Guénange - Mondelange à 20 h 15, Maizières-lès-Metz, Woippy, Metz - gare SNCF 20 h 30, Forbach - gare SNCF : 21 heures 30.
SOCIÉTÉ « L'UNION »
En raison des fêtes pascales, il n'y aura pas de répétition jeudi et vendredi. L'école de musique du mercredi sera suivie d'une répétition générale à 20 heures. Samedi : répétition de l'école de musique. Les heures restent inchangées.
CARNET DU MARDI
• Salle Saint-Exupéry : Gymnastique FC Woippy, de 18 h 30 à 20 h 30. - Danse classique APF, de 18 heures à 20 heures.
• Centre social et culturel, rue du Chapitre : - Foyer des anciens, de 14 heures à 18 heures. - Club Saint-Eloi, de 16 heures à 17 heures. - Danse folklorique, de 18 heures à 20 heures.
• Centre social Pré-Génie, Boileau, Bonne-Fontaine : - Ping-pong à 16 heures. - Réunion - goûter des anciens de 14 heures à 17 h 30. - Atelier bois bricolage, de 9 heures à 19 heures. - Judo à 18 h 30.
BONS D'ESSENCE
Les bénéficiaires des bons d'essence détaxée sont avisés que ceux-ci sont à retirer à la mairie, bureau No 1, aux heures d'ouverture.
F. C. WOIPPY
Ce soir, à 21 heures, réunion du comité au siège, au café National.

Mercredi 26 mars 1975
Carnet du mercredi

• SALLE ST-EXUPÉRY : - Escrime de 10 à 12 h. - Service social S.N.C.F. : de 16 à 17 h. - Gymnastique F.C. Woippy : de 18 h 30 à 20 h 30. - Laboratoire métallurgique + établissement Allegre : de 17 h 30 à 20 h. - Ping-pong M.J.C. : de 20 à 22 h. - Olympique St-Eloy : de 17 à 19 h. - Natation messine, tennis : de 20 h 30 à 22 h.
• CENTRE SOCIAL ET CULTUREL ST-ÉLOY : - Club évangéliste : de 20 à 22 h. - Labo photos : de 20 à 22 h.
• CENTRE SOCIAL PRÉ-GÉNIE - BOILEAU - BONNE-FONTAINE : - Atelier bois bricolage : de 9 à 19 h. - Ping-pong : de 16 à 21 h. - Répétition majorettes à 15 h. - Karaté : à 18 h 30. - Cours de télé-radio : à 19 h.
SERVICES MUNICIPAUX
En raison des fêtes de Pâques, les services de la mairie fonctionneront comme suit :
Etat civil : une permanence sera assurée le samedi 29 de 8 à 12 h.
Ordures ménagères : la tournée d'enlèvement des ordures ménagères du vendredi saint est reportée au samedi de Pâques et celle du lundi au mardi.
NOTEZ-LE
Les bureaux seront fermés du jeudi 27, à 19 h, au mardi 1er avril, à 9 h.

Jeudi 27 mars 1975
Heurts et malheurs
Les mains dans la poche

Trois pensionnaires d'un foyer de Woippy ont été surpris par le gérant alors qu'ils fouillaient les poches d'une veste afin de s'emparer d'une somme d'argent.
Les trois coupables, âges de 19 ans, ont été ramenés au commissariat central. Quant à la victime, elle a porté plainte.

CARNET DU JEUDI
• Salle Saint-Exupéry : Foyer Saint-Eloy, de 18 à 18 h 30 ; gymnastique FCW de 18 h 30 à 20 h 30 ; APM éducation physique de 20 h 30 à 22 h ; Ets Laboratoire et Ets Dumas, tennis, de 20 h 30 à 22 h.
• Centre social et culturel, rue du Chapitre : Ping-pong de 17 à 19 h ; CANAN, couture, de 14 à 17 h 30 ; Club Saint-Eloy, de 16 à 17 h ; église réformée, de 20 à 22 h ; Labo-Photo, de 20 à 22 h.
• Centre social Pré-Génie, Boileau, Bonne-Fontaine : Réunion du 3e âge de 14 à 18 h ; ping-pong de 16 à 21 h ; judo adultes et minimes à 18 h 30.
PETITES NOUVELLES
• La bibliothèque pour tous sera fermée ce vendredi.
• Les bureaux de la CMDP seront fermés du jeudi 27 à 19 h au mardi 1er avril à 9 h.
• Il n'y aura pas de répétitions de la société de musique l'Union aujourd'hui jeudi, ni le vendredi saint, par contre, samedi, l'école de musique fonctionnera comme à l'accoutumée et les horaires sont inchangés.
• La ville recrute un surveillant de travaux, conditions définies par le statut du personnel communal ; prière d'adresser les candidatures à M. le Maire de Woippy.
• Une estimation officieuse à été faite pour la commune de Woippy à la suite du dernier recensement. Il s'avère que la population est passée à 13500 habitants ; ce chiffre est approximatif, compte tenu des fluctuations d'entrées et de sorties qui ont pu se produire pendant ce recensement.
• Le marché hebdomadaire du vendredi, place Jean-Perrin n'aura pas lieu.
• La salle St-Exupéry sera fermée du vendredi 28 au 31 mars inclus ; les activités des différentes associations sont de ce fait supprimées.

Vendredi 28 mars 1975.
L'ACCES AU C.E.S. : DES VOIES SÉPARÉES

La circulation des piétons, cycles et cyclomoteurs est interdite sur la chaussée de la voie d'accès au C.E.S. de la route de Norroy-le-Veneur. Les piétons devront emprunter le chemin prévu à leur intention ; les cycles et cyclomoteurs la piste cyclable. Sur cette même voie, les véhicules automobiles ne devront pas circuler à une vitesse supérieure à 30 km/h. Les panneaux de signalisation nécessaires seront apposés pour permettre l'application des présentes dispositions.
LES ORGUES RÉNOVÉES INAUGURÉES DIMANCHE
Une bonne nouvelle : les orgues de l'église Saint-Etienne ont été rénovées récemment. En effet, celles-ci avaient besoin d'éléments nouveaux et surtout d'un complément de jeux qui, au nombre de cinq, ont été mis en place dernièrement.
C'est grâce à la compréhension et à la diligence du conseil de fabrique que cette opération a pu être effectuée. Le sympathique organiste, M. Estienne, pourra dorénavant tout à loisir offrir un meilleur ensemble musical.
L'inauguration aura lieu dimanche jour de Pâques, avec le concours de M. Hahrs, trompettiste, premier prix du Conservatoire de Metz.

Samedi 29 mars 1975
DERNIÈRE RENCONTRE DE LA SAISON AU FOYER DES ANCIENS

Une réunion très sympathique a eu lieu à la salle interassociations pour le dernier mardi « goûter-rencontre » des anciens. MM. Debs, maire, Thiriet, Drosse, Glad, adjoints, avaient tenu à être présents pour cette « dernière ». Quelque quatre-vingt-dix anciens écoutèrent dans le calme et avec attention les quelques mots du président, M. Schmitt, qui remercia tout particulièrement M. Walter, du service social à la mairie et tous et toutes les bénévoles qui contribuent à la bonne marche du foyer et surtout à sa bonne humeur. M. Thiriet, au nom de la municipalité, mit l'accent sur le fait que ces mardis sont très constructifs et permettaient à chacun et à chacune de pouvoir se retrouver pour quelques heures. Il souhaita à tous de les retrouver le premier mardi d'octobre. Ensuite, on leva son verre, on trinqua et on dansa pour se donner rendez-vous lors du voyage de clôture qui aura lieu prochainement.

Dimanche 30 mars 1975
De la crise ... à la crise sociale

Des représentants de la section socialiste et des cellules communistes de Woippy se sont rencontrés le mercredi 26 mars pour examiner la situation politique municipale et les conséquences de la crise de l'emploi et de la politique gouvernementale d'austérité pour les travailleurs. « Ils sont tombés pleinement d'accord sur leur analyse » soulignent-ils.» « Sur le plan municipal d'abord, le vote important du budget de 1975, acquis sans débat démocratique, a dévoilé la véritable nature de l'équipe dirigeante, constatent les responsables locaux PS-PCF.
La municipalité, en pratiquant une politique de prestige (construction d'une nouvelle mairie : coût 1 milliard) hypothèque gravement l'avenir des finances municipales. Il y aurait d'autres priorités : par exemple, construction de crèches, de terrains de sports, de lotissements pour jeunes ménages, aide aux logements sociaux pour l'accession à la propriété, sur des terrains appartenant à la commune ; amélioration et développement de l'éclairage public, rénovation de la voirie (trop de chaussées sont en mauvais état).
Une municipalité vraiment responsable aurait adopté d'autres choix que ceux faits par celle qui est actuellement en place. »
« À ces carences de la gestion municipale, poursuivent les responsables des sections et cellules s'ajoute, et ce n'est pas le moins grave, la passivité totale de cette équipe en face de la crise de l'emploi qui sévit aussi à Woippy : réductions d'horaires et blocage des salaires dans de nombreuse entreprises locales - EGO-FRANCE - SCHOLTES - ... La réduction des activités économiques locales et régionales est telle qu'elle se répercute sensiblement sur le trafic de la gare de triage. » Les responsables locaux du parti communiste et du parti socialiste condamnent l'austérité, l'escalade des prix, l'intoxication qui entretient une campagne anti-communiste virulente pour masquer les échecs du pouvoir pris entre l'inflation et le chômage. » Ils prennent l'engagement, « conformément aux décisions du comité de liaison des partis de gauche, de coordonner leurs efforts pour assurer le plein succès de la campagne d'information sur l'emploi et la vie chère et de promouvoir les solutions préconisées par le programme commun de gouvernement. »

| Année 1974 | Haut de page | Année 1975 : avril-juin , juillet-septembre , octobre-décembre | Année 1976 |

raconte-moi-woippy Retour menu