raconte-moi-woippy Retour menu

  Dernière mise à jour : 9 octobre 2012

Presse locale : Informations, Faits divers, Courriers, Annonces ( 1966 )

Journaux consultés et abréviations utilisées Sources
Républicain Lorrain (RL)
Le Lorrain (LL)
  Les journaux consultés sont issus des collections de la Bibliothèque-Médiathèque de Metz-Pontiffroy,
des Archives municipales de Metz et des Archives départementales de la Moselle.
(références disponibles sur place)

| Année 1965 | Année 1966 : mai-août , septembre-décembre |


Année 1966 (Janvier à avril)

Dimanche 2 janvier 1966
Les vœux de « L’Union »

Après une année 1965 bien remplie, les membres de l’Union se préparent à poursuivre leurs efforts en 1966. Le comité, lors de sa récente réunion, a déjà retenu la date du dimanche 27 janvier pour sa soirée annuelle qui sera offerte à la population.
La société a accepté diverses invitations pour 1966, notamment pour les festivités qui seront organisées à Semécourt, Nomény, Crusnes et Farébersvillers. Par ailleurs, la traditionnelle Fête des Fraises, prévue pour le dimanche 26 juin, verra la participation de nombreuses sociétés de musique renommées de la région.
A l’aube de cette nouvelle année, le comité remercie tous les musiciens pour leurs efforts fournis l’année écoulée, classant la société parmi les plus actives de la région. Il adresse à tous ses membres et amis, ainsi qu’à toute la population de Woippy, ses vœux les plus sincères de bonne et heureuse année.
Le président informe les musiciens que la répétition de l’harmonie, prévue pour lundi, est reportée au jeudi 6 janvier, à 20 h., pour tous les exécutants de l’harmonie et de la batterie. Ce même jour, à 21 h., le comité recevra tous les musiciens à l’occasion de la présentation des vœux.
Le Football-Club en déplacement
Le championnat reprenant ses droits à compter du 9 janvier, les trois équipes du Football-Club matcheront en amical aujourd’hui dimanche.
- L’équipe première se déplacera à Châtel-Saint-Germain afin d’y rencontrer l’excellent « onze » local à 14 h. 30.
- La formation U.D.J.L.L. rendra visite à Ranguevaux, à 14 h. 30 ; en lever de rideau à 13 h.30, les équipes cadets des deux clubs opposées.

Blessé au triage
Attaché au triage de la gare de Woippy, un cheminot, M. Jean Nacaz, âgé de 40 ans, domicilié rue d’Alsace, à Woippy, a été victime d’un accident à son travail, hier vers 12 h. 40.
Souffrant de contusions multiples, il a été transporté à la clinique Ste-Croix. (RL)

Lundi 3 janvier 1966
Un chalet inondé à Woippy

Les sapeurs-pompiers sont intervenus, hier soir, vers 20 h. 30 ; à Woippy, où l’un des chalets occupés par les militaires canadiens était inondé par la brusque montée des eaux d’un ruisseau voisin. Ils ont procédé au déménagement du mobilier des pièces. (RL)

Au Conseil municipal
Lors de sa dernière séance, le conseil municipal a décidé de porter le taux de la taxe de l’enlèvement des ordures, à compter du 1er janvier 1965, à 100% du revenu des propriétés immobilières ; la taxe sur les appareils automatiques, perçue obligatoirement par les contributions, au coefficient 10 ; décidé le réemploi de la somme des dommages de guerre de l’église, à différents travaux restant encore à effectuer, et dans l’avenir immédiat, de procéder au remplacement de deux vitraux, et chargé le maire de conclure un marché, de gré à gré, avec l’entreprise Marcel Kléman ; approuvé le recrutement de M. Sébastien Lejeune, en qualité d’ouvrier communal, en remplacement de M. Gabel, admis à la retraite ; accorde une subvention de 100 francs pour le Noël des enfants de la maternelle de la cité des Quatre-Bornes ; décidé de conclure un marché de gré à gré avec l’Usine d’électricité de Metz, pour la réalisation de l’électrification de la zone industrielle de la Voie Romaine.
D’UNE SEMAINE À L’AUTRE
- LUNDI : à 20 h. 30, à la salle d’œuvres, répétition de l’harmonie (Union).
- MARDI : à 18 heures, entraînement pour les joueurs du football-club, aux vestiaires du stade Général-Gibon.
- MERCREDI : de 20 à 22 heures, à la salle d’œuvres, entraînement ping-pong. A 20 h. 30, au café Passe, réunion du comité du football-club.
- JEUDI : de 14 à 16 h. 15, à la salle d’œuvres, jeudi éducatif, organisé par l’A.P.F., pour tous les enfants d’âge scolaire. À 17 heures, à l’école des filles de Woippy-Centre, école de musique, cours de solfège. À 20 h. 30, à la salle d’œuvres, répétition de la batterie (Union). A 18 heures, entraînement des joueurs du football-club (vestiaires du stade Général-Gibon).
- VENDREDI : bibliothèque pour tous, de 16 à 18 heures, au presbytère de la rue de Biche. De 20 à 22 heures, à la salle d’œuvres, entraînement ping-pong. (RL)

Mardi 4 janvier 1966
Avec la recrudescence des chutes de pluie la situation s’est aggravée sur le front des crues


A Woippy, les chalets occupés par les militaires canadiens sont entourés
d’une nappe d’eau rendant leur approche fort hasardeuse.

Cette voiture, appartenant à un militaire de la R.C.A.F., baigne dans une
mare d’eau. Elle aura du mal à démarrer…
Le temps exécrable qui règne depuis plusieurs semaines a persisté sur la région messine. C’est ainsi que les inquiétudes, nées au lendemain du réveillon du Nouvel-An, à la suite des inondations, ne sont pas prêtes de d’atténuer, bien au contraire.
Avec la recrudescence des chutes de pluies, accompagnées, parfois, de neige fondue, malgré un vent violent soufflant en tempête, et qui aurait pu laisser présager que les nuages noirs amoncelés au-dessus du ciel lorrain seraient balayés, la situation s’est encore aggravée.
(…)
Par ailleurs, dans notre dernière édition, nous indiquions qu’à Woippy, par suite de la brusque montée d’un ruisseau voisin, les chalets occupés par les militaires canadiens étaient entourés d’eau.
Or, hier, la situation ne s’était guère améliorée. Autour de la plupart des maisons, des flaques immenses, profondes de plusieurs centimètres en certains endroits, rendaient critique la position des occupants, qui se trouvaient littéralement assiégés.
Seuls pouvaient sortie ceux munis de cuissardes. Certaines maisons étaient envahies, le parquet étant recouvert par une épaisseur de 2 à 3 cm d’eau et les pompiers ont dû intervenir pour déménager les meubles.
Et il ne semble pas que cela s’améliorera, les prévisions météorologiques n’étant guère optimistes. (…) (RL)

La municipalité de Woippy a présenté ses vœux à son maire

Le Conseil municipal de Woippy réuni autour de son maire, M. Debs
Dans la salle du conseil municipal, les édiles locaux, avec à leur tête, les adjoints MM. Floret, Moitry et Thiriet, ont été accueillis hier soir par M. André Debs, maire de la localité, à qui ils ont présenté leurs vœux, à l’occasion du nouvel an.
Ce dernier a prononcé, ensuite, une petite allocution, au cours de laquelle il a remercié ses collègues du conseil et à son tour leur a présenté ses vœux. Il en formula également pour la cité qui « avec vous, dit-il, dans l’union et la persévérance, pourra prétendre devenir une ville moderne, heureuse et prospère… » « Bien sûr, poursuit-il, nos fonctions ne sont pas de tout repos et sont la plupart du temps payées d’ingratitude, mais nous dirons : « J’ai fait ce que j’ai pu… ».
Après quoi, le garde champêtre de la localité, assisté de l’huissier de mairie, servirent à tous, le champagne pour sabler l’an nouveau.

- A l’aube de la nouvelle année, la MJC de Woippy remercie la population, qui l’encourage dans ses différentes activités, et lui adresse pour 1966 ses meilleurs vœux et l’invite à assister ou à participer aux différentes manifestations organisées par ses jeunes, au cours de l’année.
- Le terrain de Châtel-Saint-Germain étant partiellement inondé, seules deux équipes du Football-Club ont disputé leur match.
La formation UDJLL, en déplacement à Ranguevaux, s’est très bien comportée, face à l’équipe première locale, puisqu’elle obtint le nul (2-2).
En lever de rideau de ce match, les « cadets » écrasèrent leur adversaire (9-2). La palme revint à Alain Genevé qui inscrivit 4 buts à lui seul. (RL)

Jeudi 6 janvier 1966
Voiture contre autocar à Woippy

Hier, au cours de la matinée, une voiture est entrée en collision avec un autocar. Le choc fut assez brutal et tandis que le car s’immobilisait un peu plus loin, l’automobile était projetée que le trottoir, où elle se disloqua contre un poteau métallique. La voiture est hors d’usage, mais fort heureusement l’accident n’a pas fait de victimes.
Notre photo : sous le choc, le véhicule s’est plié en deux. (RL)

Samedi 8 janvier 1966
ÉCHOS DES QUATRE-BORNES

C’est mercredi prochain, le 12 janvier à 14 heures, que reprendront les cours ménagers pour adultes au centre familial et culturel, rue Gantrel.
Interrompus avant les fêtes de fin d’année, la reprise de mercredi aura pour but de fixer le programme pour le 1er trimestre de l’année 1966. Il y aurait donc intérêt à ce que le plus grand nombre de ménagères assiste à cette séance. Pour tous renseignements complémentaires, s’adresser à Mme Bouque, rue Fleurus, responsable de cette activité au sein du comité de l’Association familiale de la cité.
Comme les années précédentes, l’Association familiale organise sa fête enfantine de fin d’année. Elle aura lieu dimanche, 9 janvier au centre familial et culturel, rue Gantrel. La séance débutera à 14 h. 30 par la projection de deux films, un dessin animé : « Le Renard et le Loup » et un long métrage : « Les Robinsons de la mer ». Une distribution de friandises aura lieu à la sortie pour les enfants nés entre le 1er janvier 1954 et le 31 décembre 1964, sur présentation d’un bon spécialement distribué à cet effet.
Il est entendu que la séance de cinéma est réservée à tous les enfants, quel que soit leur âge, et qu’elle est gratuite.

Bonne année ! à l’UNION MUSICALE et son président
Au grand complet, l’Union musicale de Woippy, avec sa batterie et son harmonie, a souhaité la bonne année à son sympathique président, M. Sechehaye. L’unanimité s’était faite préalablement parmi tous les musiciens de présenter leurs vœux de la meilleure façon qui soit pour une société musicale, par un concert suivi d’un vin d’honneur. Ainsi, c’est au foyer que se déroula cette petite rencontre amicale de la nouvelle année, en présence de M. Thiriet, adjoint au maire, représentant la municipalité.
Notre photo : tous les musiciens de l’Union et leur président au début de cette amicale soirée.
Le week-end
Médecin de garde : téléphoner au 68.36.67.
Pharmacie de service : Fleurentin, rue de l’Eglise, samedi ouverture normale ; dimanche, permanence de 19 h à 20 h.
Marché de fleurs : samedi, de 14 h à 16 h, place du Champé.
À la Maison des Jeunes : samedi à 20 h 30, réunion des responsables des activités.
À l’Union de Woippy : samedi, à 17 h, aux vestiaires du stade Général-Gibon, cours d’instruments d’harmonie suivis, à 19 h, de cours d’instruments de batterie.
Sports : à 14 h 30, au stade St-Eloy, match de football en championnat FFF : CF St-Eloy - Vigy.
Au Football-Club : en championnat à Magny, Equipe UDJLL en championnat à Ars. Equipe cadets en championnat à Devant-les-Ponts.
Enlèvement des ordures ménagères
Il est rappelé que depuis le 3 janvier dernier, l’enlèvement des ordures ménagères s’effectue comme suit :
Lundi : cité Le Martet, centre-ville, Sonacotra et Saint-Eloy, rue Gambetta.
Mardi : rue du Rucher, cité des Quatre-Bornes, rue de Metz, rue Maison-Neuve, route de Thionville, quartier du Roi, Sainte-Agathe, route de Rombas, Bellevue, Saint-Remy.
Mercredi : cité Saint-Eloy (ensemble Sonacotra compris) et rue Gambetta.
Jeudi : cité Le Martet, centre-ville, route de Rombas, Sainte-Agathe, Bellevue et Saint-Remy.
Vendredi : rue du Rucher, cité des Quatre-Bornes, rue de Metz, rue de Maison-Neuve, cité Saint-Eloy avec l’ensemble Sonacotra, rue Gambetta, route de Thionville et quartier du Roi. (RL)

Dimanche 9 janvier 1966
Lundi. – A 20 h. 30, à la salle d’œuvres, répétition de l’harmonie (Union).
Mardi. – A 18 heures, entraînement pour les joueurs u Football-Club, aux vestiaires du stade Général-Gibon.
Mercredi. – De 20 h. à 23 heures, à la Maison des Jeunes, entraînement ping-pong.
Jeudi. – De 14 h. à 16 h. 30, à la salle d’œuvres, jeudi éducatif, organisé par l’A3P.F., pour tous les enfants d’âge scolaire. A 17 heures, à l’école des filles de Woippy-Centre, école de musique et cours de solfège. A 20 h. 30, salle d’œuvres, répétition de la batterie (Union). A 18 heures, entraînement pour les joueurs du Football-Club, aux vestiaires du stade Général-Gibon. A 20 h. 30, au café Passe, réunion du comité du Football-Club.
Vendredi. – Bibliothèque pour tous de 16 à 18 heures, au presbytère de la rue de Biche ; de 20 à 22 heures à la Maison des Jeunes, entraînement ping-pong. (RL)

Lundi 10 janvier 1966
Têtes couronnées pour la fête des Rois


Les membres du Club hippique de Saint-Remy arborant la couronne dorée sur leurs têtes.

AU CLUB HIPPIQUE DE SAINT-REMY, la tradition a été respectée en cette période de l’année, puisque le conseil des jeunes avait réuni tous ses membres pour fêter l’Epiphanie. De nombreux participants ont ainsi découvert la fève. Un goûter fut servi à tous, et l’après-midi se prolongea dans la joie. (RL)

Dimanche prochain concours de belote
La section des Engagés Volontaires locale invite les amateurs de belote à venir remporter le service à café et les nombreux autres prix, au concours qu’elle organise dimanche prochain 16 janvier, à 15 heures au café du Lion d’Or, nouvellement ouvert, par M. et Mme Coiffard. Samedi prochain 15 janvier, au café Jean-Paul, à Saint-Remy, à 20 heures, grand concours de belote. (RL)

Mardi 11 janvier 1966
Après avoir roulé en contrebas de la route, le véhicule est retombé sur ses roues dans un champ

Hier, vers 9 h. 15, une voiture qui circulait route de Thionville, a été accidentée à hauteur des Ets Berger, à la sortie de Metz.
Le véhicule venait du centre-ville et se dirigeait vers Thionville lorsqu’à la suite d’un dérapage sur le verglas, le conducteur, M. Gabriel Weyland, 34 ans, demeurant au presbytère de Valmunster, perdit le contrôle de on véhicule. Celui-ci monta sur le trottoir de droite puis, déséquilibré, tomba en contrebas de la route, arrachant les haubans d’un poteau télégraphique avant de se retourner puis de retomber sur ses roues dans un champ.
Au cours de cette embardée, la portière gauche fut arrachée et le conducteur, M. Weyland, fut éjecté et projeté à 12 mètres de son véhicule. Blessé au visage et souffrant en outre d’une fracture du bras gauche, il fut aussitôt transporté à l’hôpital Belle-Isle par un automobiliste de passage.
Quant au passager de la voiture, M. Charles Hippy, 61 ans, demeurant également au presbytère de Valumunster, il sortit pratiquement indemne de l’accident.
Les sapeurs-pompiers l’ont toutefois conduit à l’hôpital Belle-Isle pour un examen médical. Le constat a été effectué par la brigade des accidents du commissariat central.

Mercredi 12 janvier 1966
Le CF Saint-Eloi, en recevant l’avant-dernier Vigy, n’eut pas beaucoup de difficultés pour s’imposer face à un adversaire pas assez aguerri, pour les exigences du championnat ; les visiteurs eurent toutefois la mérite de ne jamais avoir fermé le jeu.
Alors que la match de l’équipe première du Football-Club, à Magny, était remis, la formation UDJLL s’imposa facilement à Ars-sur-Moselle par la score de 3 à 0 et conserve ainsi toutes ses chances, pour terminer en tête.
Les cadets écrasèrent leur voisin : Devant-les-Ponts, par le score de 6 à 0. Ce match fut à sans unique et Ringeisen, le goal de Woippy, n’eut à intervenir que trois fois. (RL)

Vendredi 14 janvier 1966
A L’ÉCOUTE DE LA M.J.C. DES QUATRE BORNES

La M.J.C. des Quatre-Bornes, bien que petite, ne manque pas d’activités. En cette époque où les jeunes sont souvent dénoncés pour leur oisiveté et leurs maladresses, il est bon de signaler leur activité et de nommer leur courage et leur volonté de créer lorsque cela est nécessaire.
Il est à noter la reprise des cours de cuisine : véritable classe d’enseignement d’art ménager et une excellente manière d’apprendre à gérer un budget familial, l’art de recevoir chez soi, le savoir-vivre, tout en enseignant l’art de cuisiner. Les prochaines séances auront lieu les 3 février et 13 mars et seront dirigées comme par le passé par Mlle Lesteven, du Centre mosellan d’enseignement ménager.
Le groupe folklorique de son côté, dont l’activité et le succès sont bien connus de tous, répare activement le concours départemental organisé par le C.O.J.M.
Quant à la section de tennis de table, elle se classe pour l’instant en tête de tournois inter-quartiers et inter-MJC.
L’activité photographique, pour sa part, a choisi la qualité au rendement. Elle oriente son travail vers la photo soignée et étudiée bien plus que sur la photo à caractère familial. Informons aussi que les jeunes organisent des séances de cinéma pour le quartier. Une séance aura lieu la dimanche 16 janvier, à 14 h. 30, avec le célèbre film : « Le train sifflera trois fois ». Ce film passera à 20 h. 30 pour les adultes.

NÉCROLOGIE : M. Maurice GÉRARD
Nous apprenons le décès, survenu hier soir, à son domicile, 2, rue de l’Eglise, de M. Maurice GÉRARD, ancien boucher-charcutier de la localité.
Très sympathiquement connu à Woippy et dans les environs, M. Gérard, qui disparaît à l’âge de 68 ans, à la suite d’une douloureuse immobilisation, laissera le souvenir d’une personne intègre, dont les qualités professionnelles étaient appréciées.
Les obsèques auront lieu demain samedi, à 10 heures, en l’église paroissiale.
En ces douloureuses circonstances, nous présentons à Mme Maurice Gérard, à ses deux filles dont l’une est mariée à M. Jean Hasselmann, de l’équipe technique de notre journal, et à toute la famille nos vives condoléances.

Prochainement aura lieu, à la mairie de Woippy, le mariage de M. Roger Heberlé, chauffeur-mécanicien, demeurant 43, rue Ferdinand-Sechehaye, avec Mlle Elisabeth Martz, ainsi que celui de M. Marcel Gillotot, manutentionnaire, demeurant 15, rue Ferdinand-Sechehaye, avec Mlle Christiane Spaeth, vendeuse.
Nos félicitations et meilleurs vœux de bonheur.
Dimanche prochain, au café du Lion d’Or, à 15 heures, les amateurs de belote pourront s’adonner à leur distraction préférée, au concours organisé par la section locale des Engagés Volontaires. L’enjeu principal est un service à café, accompagné de nombreux autre prix.

Carnet rose
De la clinique « Les Berceaux » nous apprenons la naissance d’une petite Valérie, deuxième enfant du foyer de Mme et M. Paul Bourger, dessinateur industriel à la Davum et ancien joueur du Football-Club, actuellement domiciliés à Talange, où l’heureux papa opère dans la club de football local.
Le nouveau bébé est également la petite-fille de Mme et M. Fernand Bourger, retraité SMS, demeurant rue Maison-Neuve et sympathiquement connus dans toute la localité.
Aux parents et grands-parents nous adressons nos félicitations et meilleurs vœux de prospérité au bébé.
CONCOURS DE BELOTE
Samedi, au café Jean-Paul à Saint-Remy, 20 heures. (RL)

Samedi 15 janvier 1966
LE WEEK-END

Médecin de garde : téléphoner au 68.36.67.
Pharmacie de service : Fleurentin, rue de l’Eglise, samedi, ouverture normale, dimanche permanence de 19 à 20 h.
Mairie : ouverte samedi, de 8 à 12 h., fermée l’après-midi.
Poste : ouverte samedi de 9 à 12 h. et de 15 à 16 h.
Marché aux fleurs : samedi, de 14 à 18 h. place du Champé.
A la Maison des Jeunes : Foyer libre, samedi, de 20 h. 30 à 22 h. 30 et dimanche, de 14 h. 30 à 19 heures.
A l’Union de Woippy : samedi, à 17 h. aux vestiaires du stade Général-Gibon, cours d’instruments d’harmonie, suivis à 19 h. de cours d’instruments de batterie.
Au Football-Club : équipe première, en amical, à Ars-sur-Moselle, à 14 h. 30 départ à 13 h. 45.
Concours de belote : samedi, à 20 h., au café Jean-Paul, à Saint-Remy, et dimanche, à 15 h. au café du Lion d’Or, rue Général-de-Gaulle.

Au Football-Club
Les joueurs « cadets » Delacour et Schmidtkonz sont convoqués, ce dimanche, pour disputer un match de coupe de Lait, avec la sélection de Moselle-Sud contre Moselle-Ouest, à 12 h. 45, à Hagondange. Rendez-vous, à 11 h. 45, à woippy.
Crédit agricole
L’assemblée générale de la Caisse locale de Crédit agricole de Woippy aura lieu le jeudi 20 janvier prochain, à 9 h. 30, salle d’œuvres (à côté de l’église).
Cette assemblée générale sera suivie d’une importante réunion d’information agricole au cours de laquelle de nombreuses personnalités traiteront un sujet d’actualité.
Tous les agriculteurs et ruraux de la région sont cordialement invités à cette belle manifestation agricole.
Ce soir samedi, à 20 h. au café Bermann, « Chez Jean-Paul », concours de belote, premier prix : jambon, service à café et nombreux lots. (RL)

Dimanche 16 janvier 1966
D’une semaine à l’autre

Lundi. A 20 h. 30, à la salle d’œuvres, répétition de l’Harmonie (Union).
Mardi. A 18 h., entraînement pour les joueurs du Football-Club, aux vestiaires du stade Général-Gibon.
Mercredi. De 20 h. 30 à 22 h. 30, à la Maison des Jeunes, entraînement ping-pong.
Jeudi. De 14 h. à 16 h.15, à la salle d’œuvres, jeudi éducatif, organisé par l’A.P.F., pour tous les enfants d’âge scolaire. A 17 heures, à l’école des filles de Woippy-Centre, école de musique et cours de solfège. A 20 h. 30, à la salle d’œuvres, répétition de la batterie (Union). A 9 h. 30, à la salle d’œuvres, assemblée générale du Crédit agricole.
Vendredi. Bibliothèque pour tous, de 16 à 18 heures, au presbytère, rue de Biche ; de 20 h. 30 à 22 h. 30, à la Maison des Jeunes, entraînement ping-pong. (RL)

Mercredi 19 janvier 1966
Au Football-Club

L’équipe première du Football-Club s’étant déplacée à Ars-sur-Moselle avec plusieurs remplaçants, effectua néanmoins un excellent match d’entraînement et surtout une excellente rencontre offensive, comme en témoigne le résultat final (8-7).
Delacour et Petitjean (remplaçant Schmidkonz, malade) se sont très bien comportés avec la sélection de Moselle-Sud, puisque leur adversaire, la sélection de Moselle-Ouest, s’inclina par 3 à 0.
A M. Lucien Vizé, le premier prix du concours de belote
Dimanche dernier se déroulait au café du Lion d’Or l’avant-dernier concours de belote organisé cette saison par la section locale des Engagés Volontaires.
Une cinquantaine de concurrents s’étaient présentés pour se livrer une âpre lutte. Le premier prix revint à M. Lucien Vizé, qui, avec 2.823 points, emporta le service à café, devant M. Julien Sidot qui, avec 2.746 points, se vit remettre le service à gâteaux. Le 3e prix, un superbe lot de 10 F, revint à M. Jean-Marie Gille, et le 4e prix à M. Henri Petitjean, qui, avec 2.594 points, se vit offrir un cadeau-surprise.
Le lot de consolation fut remis à M. Lucien Remiatte (1.687 pts).
Le dernier concours est fixé au 13 février, au café Albarède.
Mariage
Prochainement aura lieu, en mairie de Morhange, le mariage de M. Guy Vilbois, électricien, demeurant 66, rue Poincaré, dans cette ville, avec Mlle Mathilde Simon, vendeuse, demeurant à Woippy, 8, rue du 17-Novembre.
Nos félicitations et meilleurs vœux de bonheur. (RL)

Vendredi 21 janvier 1966
La caisse locale de Crédit agricole de Woippy fait le bilan d’une gestion positive


Sur notre photomontage : une vue de l’assistance, en haut, et du bureau de séance en dessous, pendant l’allocution de M. SEMIN, directeur de la Caisse régionale.
La Caisse de crédit agricole de Woippy a tenu son assemblée générale dans la salle d’œuvres de cette commune, sous la présidence de M. Maxime Bidon, entouré des membre de son conseil d’administration : MM. Paul Sechehaye, président d’honneur ; Charles Pierre, Paul Keller, Amédée de Ladonchamps, vice-présidents ; Germain Blanrue, Clément Mayot, Daniel Nafziger, Raymond François, Emile Paulin, Paul Giry, Marcel Michel, J.-M. Forfert, Joseph Brunot, J.-P. Barthelémy, Emile Venner, administrateurs ; Félix Bouvier, Ferdinand Jungling, Jean Heipp, commissaires aux comptes ; Lucien Nattier, directeur.
Dans l’assistance, composée de plus de soixante adhérents de la caisse locale, on notait, en outre, la présence de plusieurs personnalités invitées : MM. Semin, directeur de la caisse régionale ; Cahen, directeur de l’A.M.P.B. ; Debs, maire de Woippy ; Muller, chef des services extérieurs de la caisse régionale ; Cornet, ingénieur agricole ; Me Bestien, Me Hurtu, Me Garnier, notaires ; Perrin, inspecteur de la C.R. ; Pochen, maire de Pierrevillers ; Roussel, président de l’Union des coopératives fruitières de Woippy ; Thomas, chef de service de la mutualité sociale agricole ; De Ladoncamps, président de la coopérative fruitière de Woippy ; Valentin, responsable commercial de la région, etc.
- - -
Dès l’ouverture de la séance, le bureau fut complété par la désignation de deux scrutateurs en la personne de MM. Jean Bilaine et Clément Mayot, puis M. Perrin présenta le bilan de l’année et la commenta en faisant des comparaisons de résultats, soulignant l’importance pour les agriculteurs de sa grouper, tant au point de vue coopératif que financier.
Le nombre de sociétaires de la caisse est actuellement de 399, pour un capital de 104.520 F. 65 prêts ont été accordés dans l’année, pour un montant de 1.134.180 F et le montant des prêts en cours est de 3.400.684 F.
L’assemblée procéda ensuite au renouvellement des administrateurs sortants : MM. Paul Keller, Paul Giry, Joseph Brunot, Jean-Paul Barthelémy et Emile paulin. Les commissaires aux comptes désignés furent MM. Ferdinand Jungling, Félix Bonvier et Jean Heipp.

Les travaux statutaires de l’assemblée générale étant terminés, plusieurs conférences d’ordre technique furent faites successivement par MM. Semin, Cornet, Thomas et Debs.
M. Semin, après avoir remercié le président pour son invitation, félicita le conseil d’administration pou les résultats obtenus. Il fit part des dernières décisions gouvernementales et tous particulièrement du décret du 15 juillet 1965, concernant les nouvelles modalités d’attribution de prêts fonciers. Ces prêts auront les particularités suivantes : intérêts à 3 % dans tous les cas, plafond à 150.000 F, les surfaces de référence seront retenues comme moyen de calcul de base. Par contre, les prêts de première installation attribués aux jeunes agriculteurs ne seront plus limités par un plafond et passeront de 2 à 3 % d’intérêt. Le conseil d’administration sera toutefois obligé de limiter en certains cas leur montant, en raison de moyens de financement.
M. Semin parla également des nouvelles mesures fiscales, ainsi que de l’accord passé entre le Crédit agricole et le Crédit mutuel d’Alsace et de Lorraine.
M. Cornet parla sur le thème des investissements agricoles, tant du point de vue individuel que du point de vue collectif. Il conseilla aux agriculteurs d’apporter leur quote-part à la constitution du capital de toutes les coopératives existantes ou à créer, seul moyen de rendre possible leur gestion.
M. Thomas rappela aux adhérents de la mutualité sociale agricole tous les avantages que leur procure cet organisme. Il fit un rapport très détaillé sur tous les services mis à leur disposition et insista tout particulièrement sur le nouveau système de retraites que représente le R.E.P.M.A.
M. Debs, maire de Woippy, remercia les représentants de la caisse locale et régionale et formula le vœu que chaque adhérent ait une santé et une prospérité aussi florissantes que celles de la caisse locale, et que le nouveau ministre de l’Agriculture prenne à cœur les destinées de l’agriculture lorraine.

Le Football-Club reçoit son suivant immédiat : Montigny
Le stade Saint-Eloi sera, dimanche, le théâtre d’une importante rencontre de championnat. L’équipe première du Football-Club actuellement classée troisième, reçoit Montigny, son suivant immédiat.
Pour cette rencontre, espérons que Bertrand pourra aligner sa meilleure formation afin que les supporters de club soient satisfaits à l’issue du match. Coup d’envoi à 14 h. 30.
La formation U.D.J.L.L., dont l’adversaire en Coupe Sechehaye n’est toujours pas désigné, jouera en amical, au stade de La Maxe, à 14 h. 30.
Les cadets disputeront un match de championnat à Amanvillers, à 10 h. départ du siège de 9 heures.

Le C.F. Saint-Eloi à Trémery
Dimanche, les joueurs du C.F. Saint-Eloi devront disputer un difficile match à Trémery, où il n’est jamais facile de vaincre. Toutefois, si les frères Keller et Lejealle ne veulent pas être inquiétés par Ennery, qui les talonnent, ils doivent remporter les deux points.
Rendez-vous des joueurs aux vestiaires de Trémery à 13 h. 45.
Mariage
Prochainement aura lieu, à la mairie, le mariage de M. Paul Pagano, agent d’exploitation aux P.T.T., demeurant à Metz, 1, rue de Lorraine, avec Mlle Liliane Brulot, secrétaire, fille de M. Auguste Brulot, de sympathique chef de musique de l’Union, et demeurant 23, rue de Ladonchamps, à Woippy.
Meilleurs vœux de bonheur aux futurs époux et félicitations aux deux familles. (RL)

Samedi 22 janvier 1966
Le week-end

Médecin de garde : téléphoner au 68.36.67.
Pharmacie de service : Fleurentin, rue de l’Eglise, samedi ouverture normale ; dimanche, permanence de 19à 20 h.
Mairie : ouverture samedi, de 8 à 12 heures, fermée l’après-midi.
Poste : ouverte samedi, de 9 à 12 h. et de 15 à 16 heures.
Marché aux fleurs (fleurs, gerbes) : samedi de 14 à 18 h., place du Champé.
A la Maison des Jeunes : foyer libre samedi de 20 h. 30 à 22 h. 30, et dimanche de 14 h. 30 à 19 heures.
A l’Union de Woippy : samedi, à 17 h., aux vestiaires du stade Général-Gibon, cours d’instruments d’harmonie, suivis à 19 heures de cours d’instruments de batterie. (RL)

Mardi 25 janvier 1966
D’une semaine à l’autre

Mardi : A 18 h., entraînement pour les joueurs du Football-Club, aux vestiaires du stade Général-Gibon.
Mercredi : De 20 h. 30 à 22 h. 30, à la Maison des Jeunes, entraînement ping-pong.
Jeudi : De 14 h. à 16 h. 15, à la salle d’œuvres, jeudi éducatif, organisé par l’A.P.F., pour tous les enfants d’âge scolaire. A 17 h., à l’école de filles de Woippy-Centre, école de musique et cours de solfège. A 20 h. 30, à la salle d’œuvres, répétition de la batterie (Union). A 18 h., entraînement pour les joueurs du Football-Club, aux vestiaires du stade Général-Gibon. A 20 h. 30, au café Passe, réunion du comité du Football-Club.
Vendredi : Bibliothèque pour tous, de 16 h. à 18 h., au presbytère de la rue de Biche ; de 20 h. 30 à 22 h. 30, à la Maison des jeunes, entraînement ping-pong. (RL)

Le dégel est maintenant complet et n’a provoqué que des inondations partielles et localisées
(…)
Le danger des eaux d’infiltration
Au lotissement du chemin Saint-Eloi, les eaux d’infiltration de la Moselle ont transformé les jardins en mares et les abords des logements en bourbier.
Une situation qui, pour n’être pas vraiment tragique, n’en est pas moins très désagréable, et cause de multiples ennuis, est celle des habitations situées au niveau de la Moselle et des principaux cours d’eau, dont le niveau s’est sérieusement élevé au cours des derniers jours. C’est le cas des logements dits « sociaux » du chemin de Saint-Eloi, à Woippy, qui sont à la limité de l’inondation. Ce lotissement est construit de l’autre côté de l’autoroute, sur des terrains sablonneux qui se trouvent sensiblement au niveau de la Moselle, et pour cette raison très sensibles aux infiltrations dès que monte le niveau de la rivière. C’est ainsi que les caves d’assainissement qui ont été aménagées sous les pavillons sont, pour la plupart, inondées et inutilisables, tandis que les jardins ou les abords des habitations sont recouverts d’une couche d’eau, dont la profondeur varie entre quelques centimètres et un demi-mètre. Pour la même raison les voies d’accès et les terre-pleins avoisinant les logements ont été transformés en un véritable bourbier, où les habitants pataugent toute la journée. Certains d’entre eux ont même dû aménager des chemins provisoires en planches, en tôles ou en débris de construction, pour pouvoir entrer à peu près à pied sec dans leurs logements.
(…) (RL)

Mercredi 26 janvier 1966
La vie à Saint-Eloi - Maison-Neuve

Le comité directeur de l’Association populaire familiale communique : deux machines à laver sont à la disposition des membres aux prix de 2 F la demi-journée. Pour toute demande, s’adresser aux personnes responsables de ce matériel :
Cité SONACOTRA : Mme Claude Dory, entrée EG appt. 67, rue Corneille-Agrippa. Cité Saint-Eloi : M. et Mme Robert Helvic, 44, rue Roget, Saint-Eloi.
Par ailleurs, une machine à tricoter étant acquise, les demandes peuvent être formulée auprès de Mme Jacqueline Maisondieu, entrée EJ, appt. 92, Saint-Eloi SONACOTRA (location 0, 75 F la journée).
Voici en bref ce que furent les activités 1965 :
Installation d’une boîte à lettres côté face au N° 45, rue Sechehaye, Saint-Eloi.
Création et installation de deux abris pour les usagers de l’autobus, route de Thionville.
Ramassage des ordures ménagères cité Saint-Eloi d’une manière plus étendue hebdomadairement.
Deux panneaux « stop » sont en place au carrefour de La Maxe.
Un local construit en préfabriqué est édifié rue du Chapitre (derrière l’étang et les écoles) pour divers besoins de l’association.
Intervention auprès des pouvoirs publics pour la création d’un centre commercial inscrit au futur plan d’urbanisation (mise en fonctionnement prochainement).
Un groupement d’achat sera bientôt installé et réservé uniquement aux membres titulaires. Attribution sur sollicitation du comité APF de trois baraquements destinés aux jeunes de la cité (construction prévue face rue Roget).
D’autres démarches seront faites dans un proche avenir en vue de le sauvegarde des intérêts des familles.
Les « jeudis récréatifs » de l’A.P.F.
L’association populaire familiale de Woippy, à la demande de nombreuses failles, organise depuis maintenant trois mois, un service « jeudis éducatifs ».
Dans le cadre de cette activité, des animateurs bénévoles rassemblent tous les jeudis, de 14 à 15 h. 30, un nombre toujours croissant d’enfants de 4 à 12 ans, à la salle d’œuvres.
Tous ceux que les problèmes familiaux et éducatifs intéressent seront à même d’apprécier cet effort d’organisation collective des loisirs des enfants, en assistant à l’après-midi de détente, organisée demain jeudi, 27 janvier, à partir de 14 h., dans la salle d’œuvres. (RL)

Jeudi 27 janvier 1966
Aux propriétaires fonciers

L’agent de conservation du cadastre se tiendra à la disposition des propriétaires fonciers, à la mairie, vendredi 28 janvier, de 8 h. 30 à 12 h. et de 14 h. à 18 h.

Association populaire familiale
L’A.P.F. rappelle que dans le cadre de son service « Jeudis éducatifs » qui accueille les enfants de 4 à 12 ans tous les après-midi de 14 h. à 16 h. 30, elle a voulu mettre les habitants à même de juger de efforts accomplis depuis le mois de novembre.
Ce jeudi, à partir de 14 h., elle invite dans ce but les familles et les éducateurs ainsi que toute les personnes que le problèmes de l’enfance et de la jeunesse préoccupe, à assister à la petite fête organisée pour les enfants. Le bureau remercie par avance tous ceux qui apporteront aux animateurs le soutien de leur présence et demande aux personnes qui n’auraient pas été invitées personnellement de bien vouloir l’en excuser. (RL)

Vendredi 28 janvier 1966
Affluence enfantine à la salle d’œuvres aux jeudis éducatifs de l’A.P.F.


Les petits rois et les petites reines après la dégustation de la galette et
quelques-uns des jeunes gens qui les encadraient.
Pour tous les enfants de la commune, les « jeudis éducatifs », à la salle d’œuvres sont maintenant passés au rang de la bonne tradition.
Ces séances de détente et de loisirs pour la jeunesse sont le fruit des efforts de l’Association populaire et familiale. Celle d’hier, d’un cachet tout particulier, permit à une centaine de garçons et filles de profiter d’une joyeuse fête des Rois.
M. le Maire était représenté au cours de cet après-midi de détente par M. Jean et Mme Marchal, du conseil municipal. On notait également la présence de Mme Idoux, directrice de l’école des filles de la cité SNCF ; Mlle Krommenacker, assistante sociale ; M. Copeaux, directeur de l’école de garçons, et Hoffmann, directeur du foyer de la M.J.C.
Les enfants étaient encadrés par une dizaine de moniteurs et de nombreuses mères de famille. Divers jeux, chants et séances de poupées animées surent donner naissance à une ambiance des plus joyeuses, de bon ton pour couronner cette dixième séance, après sa création en novembre 1965.
Cet après-midi fut aussi l’occasion pour les organisateurs de l’A.P.F. d’intéresser les adultes aux problèmes familiaux et éducatifs, afin d’être à même de pouvoir un jour contribuer directement aux destinées de ces « jeudis éducatifs ». (RL)

Samedi 29 janvier 1966
Médecin de garde : téléphoner au 68.36.67.
Pharmacie de service : Fleurentin, rue de l’Eglise, samedi ouverture normale ; dimanche, permanence de 19 à 20 h.
Marché aux fleurs : Fleurs, bouquets, gerbes, samedi de 14 à 18 h., place du Champé.
A la Maison des Jeunes : foyer libre samedi de 20 h. 30 à 22 h. 30, et dimanche de 14 h. 30 à 19 heures.
Aux riverains
Les intéressés au libre écoulement des eaux des cours d’eau ci-après : ruisseau du champ Sautré-Fossé, du pré Gervais-Fossé, derrière les jardins de Saint-Remy, ruisseau du Patural, de Ladonchamps et ruisseau de Ladonchamps, sur le territoire de la commune de Woippy sont invités à procéder au curage des dits cours d’eau à vif profond et vieux bords.
Après expiration des délais impartis à cet effet, les travaux qui ne seraient pas régulièrement effectués, seront exécutés d’office aux frais de retardataires. (RL)

Dimanche 30 janvier 1966
D’une semaine à l’autre

Lundi : à 20 h. 30, à la salle d’œuvres, répétition de l’harmonie (Union).
Mardi : à 18 h., entraînement pour les joueurs du Football-Club, aux vestiaires du stade Général-Gibon.
Mercredi : de 20 h. 30 à 22 h. 30, à la Maison des Jeunes, entraînement ping-pong.
Jeudi : de 14 h. à 16 h. 30, à la salle d’œuvres, jeudi éducatif, organisé par l’A.P.F., pour tous les enfants d’âge scolaire. A 17 h., à l’école de filles de Woippy-Centre, école de musique et cours de solfège. A 20 h. 30, à la salle d’œuvres, répétition de la batterie (Union).
A 18 h., entraînement pour les joueurs du Football-Club, aux vestiaires du stade Général-Gibon. A 20 h. 30, au café Passe, réunion du comité du Football-Club.
Vendredi : bibliothèque pour tous, de 16 h. à 18 h., au presbytère de la rue de Biche. De 20 h. 30 à 22 h. 30, à la Maison des jeunes, entraînement ping-pong. A 20 heures, à la mairie, réunion de la commission des travaux du conseil municipal. (RL)

Mardi 1er février 1966
A bord d’une voiture achetée samedi, deux jeunes gens versent dans le fossé, route de Thionville


De cette voiture, fortement endommagée, le conducteur
et son passager sont sortis avec des légères blessures. 
Hier matin, vers 11 heures, une voiture automobile pilotée par M. Norbert Brenner, 19 ans, livreur, demeurant 17, avenue Bertier, à Thionville, qui circulait sous la pluie battante, route de Thionville, à la sortie de Metz, manqua un virage et dérapa sur la chaussée à hauteur des Ets. Berger.
Le véhicule monta sur la banquette pour se jeter finalement dans un fossé assez profond à cet endroit.
De l’amas de ferraille sortirent, quelque peu commotionnés, le conducteur qui souffrait de contusions à la jambe gauche, et son passager, M. René Burtz, demeurant 6, rue des Lilas, à Manom, qui avait l’index de la main droite fracturé.
Les deux blessés ont été transportés à l’hôpital Bon-Secours par l’ambulance des sapeurs-pompiers.
A noter que M. Brenner avait acheté samedi dernier cette voiture d’occasion chez un garagiste de la région et possédait son permis de conduire depuis le 24 janvier dernier. C’est au retour de la préfecture de Metz, où il était venu faire immatriculer son véhicule, qu’il fut accidenté. (RL)

Mercredi 2 février 1966
Hier à 19 h. 05, M. Joseph Leclaire, 23 ans, habitant 4, rue Robert-Schumann, à Woippy, employé S.N.C.F., qui se déplaçait à cyclomoteur, est entré en collision, avec une moto, rue de la Gare, à Woippy.
Contusionné à la jambe gauche et se plaignant de la tête, il a été pris en charge par les sapeurs-pompiers et conduit à l’hôpital.

Jeudi 3 février 1966
Nécrologie :
Mme Aldo RUPIL
C’est à la suite d’une longue et douloureuse maladie que Mme Aldo RUPIL vient de décéder à l’âge de 46 ans. Elle était originaire de Rombas, et vit le jour en 1920.
La défunte épousa en premières noces M. Maurice Guerquin, qu’elle eut la douleur de perdre en 1959. De cette union naquirent Christine, épouse de M. Jean-Marie Gilles, domicilié 4, rue Robert-Schuman, à Woippy ; Serge, restaurateur à Metz ; Mireille, épouse de M. Jean Thilly, demeurant à Metz-Borny, et Patrice, électricien, demeurant aussi à Woippy.
En secondes noces la disparue avait épousé, en 1961, M. Aldo Rupil, de Maizières-lès-Metz. Les obsèques auront lieu demain vendredi, à 10 h. 30, en l’église Notre-Dame, suivis de l’inhumation au cimetière de l’Est.
A la famille éprouvée, nous présentons nos biens sincères condoléances. (RL)

Vendredi 4 février 1966
A La Maxe, Patrick (4 ans ½)
Les jambes broyées par un camion

Un accident des plus navrants s’est produit, hier après-midi, non loin du quartier St-Eloi. La victime en a été un bambin de quatre ans et demi, Patrick Grosclaude, demeurant chez ses parents, 19, rue Victor-Poulain. Patrick était parti avec ses sœurs pour faire quelques courses dans le quartier. Il était environ 16 h. 40 lorsque soudain le garçonnet échappa à toute surveillance et se jeta sous les roues d’un camion qui circulait rue du Fort-Gambetta, à La Maxe. L’enfant fut horriblement blessé. Atteint de fractures multiples aux jambes, le bassin écrasé. Il fut aussitôt conduit par les sapeurs-pompiers à l’hôpital Bon-Secours, où son état a été jugé très grave.
La brigade des accidents du commissariat central s’est rendue sur place pour effectuer l’enquête d’usage et définir les responsabilités.

Statistique 1965
Au cours de l’année 1965, 34 mariages, 47 décès et 289 naissances ont été enregistrées à l’état civil de la commune. (RL)

Samedi 5 février 1966
Des cambrioleurs emportent le coffre-fort d’une entreprise à Woippy

Au cours de la nuit de jeudi à hier, des individus se sont introduits par effraction dans les locaux de la maison Colgate-Palmolive, 71, rue de Ladonchamps à Woippy.
En longeant la voie ferrée, ils ont réussi à passer par une fenêtre qu’ils avaient fracturée. Après une fouille en règle à l’intérieur, ils ont emporté un petit coffre-fort qui contenait 100.000 anciens francs.
Ils ont également fait main basse sur divers outils. La direction de l’établissement a déposé plainte et la police a ouvert une enquête.

Grièvement blessé par un camion à La Maxe, le petit Patrick a succombé à ses blessures
Dans notre précédente édition, nous avons signalé le terrible accident dont a été victime, jeudi après-midi, un bambin du quartier Saint-Eloi. L’enfant, Patrick Grosclaude, 4 ans et demi, demeurant chez ses parents, 19, rue Victor-Poulain, s’était jeté sous les roues d’un camion, rue du Fort-Gambetta à La Maxe.
Le malheureux eut les jambes broyées et le bassin écrasé par les roues du lourd véhicule. Les sapeurs-pompiers le transportèrent dans un état désespéré à l’hôpital Bon-Secours, où l’on tenta l’impossible pour le sauver. Patrick dut être amputé des deux jambes, mais il souffrait également de fractures du crâne. Il devait succomber, hier matin, à ses terribles blessures. Dans ces douloureuses circonstances, nous présentons à la famille nos biens sincères condoléances.

Le week-end
Mairie : ouverte aujourd’hui, de 8 à 12 heures, fermée l’après-midi.
Poste : ouverte aujourd’hui, de 9 à 12 heures et de 15 à 16 heures.
Médecin de service : téléphoner au 68.36.67.
Pharmacie de service : Fleurentin, rue de l’Eglise, samedi ouverture normale ; dimanche, permanence de 19 à 20 h.
Marché aux fleurs, bouquets, gerbes : aujourd’hui, de 14 à 18 heures, place du Champé.
A la Maison des Jeunes : ce soir, à 20 h. 30, réunion des responsables des activités ; demain, de 15 à 19 heures, foyer libre.
A l’Union : ce samedi, à 18 heures, aux vestiaires du stade Général-Gibon, cours d’instruments de batterie.
Sport - Football : demain, équipe première du Football-Club, match amical à Pagny, à 14 h.30 ; équipe U.D.J.L.L., match de championnat à Hagondange, à 14 h.30 ; cadets, match de championnat à Sainte-Marie-aux-Chênes, à 13 h. 30.
Le Football-Club en amical à Pagny
Le championnat faisant trêve, l’équipe première du Football-Club se déplacera, demain, à Pagny, pour y disputer une rencontre amicale, à 14 h. 45. Ce match permettra à Bertrand d’effectuer quelques essais, avant la rencontre de championnat du 13 février, contre Magny. Départ du siège à 13 h. 30. délégué : MM. Webert et Thiriet.
- - -
La formation UDJLL matchera en championnat à l’Union Hagondange, à 15 h. Les protégés de Petitjean, s’ils veulent encore avoir des chances pour remporter le titre, doivent obtenir les deux points. Départ du siège à 14 h. Délégués : MM. Petitjean et Bourgeois.
- - -
Les cadets se déplaceront à Saint-Marie-aux-Chênes, pour y rencontrer la formation correspondante locale, à 13 h. 15. Départ du siège à 12 h. 15. Délégués : MM. Clausse, Hallinger, Ravidas.

Aux automobilistes
Ce samedi, jusqu’à midi, le centre mobile de sécurité de l’Automobile Club de la Moselle sera place de la Mairie où il procédera à la vérification gratuite de la direction, des freins et des phares des voitures qui lui seront présentées.
A l’Union de Woippy
Exceptionnellement, les cours d’instruments d’harmonie, qui sont donnés chaque samedi, à 17 h., aux vestiaires du stade Général-Gibon, n’auront pas lieu cette semaine. (RL)

Dimanche 6 février 1966
D’une semaine à l’autre

Lundi : à 20 h. 30, à la salle d’œuvres, répétition de l’harmonie (Union).
Mardi : à 18 h., au stade Général-Gibon, entraînement des joueurs du Football-Club.
Mercredi : de 20 h. à 22 h. 30, à la Maison des Jeunes, entraînement ping-pong.
Jeudi : de 14 h. à 16 h. 30, à la salle d’œuvres, jeudi éducatif, organisé par l’A.P.F., pour tous les enfants de 4 à 12 ans ; à 18h., au stade Général-Gibon, entraînement des joueurs du Football-Club ; à 17 h., à l’école de filles de Woippy-Centre, école de musique et cours de solfège ; à 20 h. 30, à la salle d’œuvres, répétition de la batterie (Union) ; à 20 h. 30, au café passe, réunion du comité du Football-Club.
Vendredi : bibliothèque pour tous, de 16 h. à 18 h., au presbytère de la rue de Biche ; de 20 heures à 22 h. 30, à la Maison des jeunes, entraînement ping-pong.
Mariages
Prochainement seront célébrés à la mairie de Woippy, les mariages de : M. Jean-Pierre Dudeck, déménageur, demeurant 3, rue Ferdinand-Sechehaye, avec Mlle Lydia-Catherine Bullinger, vendeuse, demeurant 1, rue Ferdinand-Sechehaye ; M. François Guillon, officier, demeurant 2, rue Monge, à Tarascon (Bouches-du-Rhône), avec Mlle Marcelle Niclos, demeurant 40, route de Thionville ; M. Jacques Simion, mécanicien, demeurant 89, rue du Puit-d’Ait, Malancourt-la-Montagne, avec Mlle Irène Keeppel, coupeuse, 76, rue de Ladonchamps.
Nos félicitations et meilleurs vœux de bonheur aux futurs époux. (RL)

Mardi 8 février 1966
Echos des Quatre-Bornes

Aujourd’hui mardi, à 20 h. 30, dans la salle du centre socioculturel des Quatre-Bornes, aura lieu une soirée de discussions, animée par « l’école des parents ».
On a beaucoup parlé jusqu’alors des garçons et ceux-ci furent souvent au centre des discussions. Combien de fois l’adolescent fut-il examiné sous toutes les formes de son caractère ?
C’est donc à juste titre, que les filles auront l’honneur de se voir sur la sellette. N’ont-elles pas, elles aussi, ce désir d’indépendance qui se manifeste à l’époque de l’adolescence ? Après la projection du cas concret filmé, jeunes et adultes confronteront ce soir leurs idées sur le sujet. L’adolescence comporte encore de problèmes qui ne sortiront encore pas demain de l’actualité et qui sont d’une importance capitale pour l’avenir de la société.
Actuellement, des ouvriers de la ville débroussaillent le bois du Coupillon, à côté de l’école maternelle, rue du Coupillon. Déjà la partie longeant la route a été « aérée », ce qui donne un aspect tout nouveau à ce petit coin de rue ainsi qu’à tout ce quartier. Ce travail, demandé et réclamé avec insistance depuis des années déjà par l’Association familiale, a trouvé enfin une issue positive tout à l’honneur des services compétents de la ville. Il reste à y installer, pour la période de l’été, des bancs publics afin de permettre aux mamans et personnes âgées de s’y réfugier pendant les grandes chaleurs. Néanmoins, tout ce travail est inutile si les habitants du coin ne respectent pas la propreté des lieux. En effet, le dépôt d’ordures y est formellement interdit et ceci a été rappelé à différentes reprises déjà.
Une précision de la municipalité
La municipalité tient à préciser que l’installation d’une boîte aux lettres, la mise en place d’abris autobus, le ramassage des ordures ménagères par les employés communaux et la pose de panneaux « stop » ont été décidés par le conseil municipal et financés sur le budget communal. Ces réalisations ayant été conçues dans l’intérêt de tous serviront à l’ensemble de la population. (RL)

Mercredi 9 février 1966
Echos des Quatre-Bornes

Dans sa dernière réunion, le comité de l’Association familiale a fait un tour d’horizon général sur la situation de l’association. Il a fixé l’assemblée générale au 6 mars prochain, à 14 h. 30, au centre familial ; fixé sa prochaine réunion au vendredi 4 mars ; donné son accord de location de la salle pour un mariage ; fixé le goûter des vieux en principe au 27 mars, et constaté avec satisfaction qu’enfin les services de la ville ont fait procéder au nettoyage et débroussaillage du bois du Coupillon en une grande partie de sa surface. Il est à espérer que ce travail sera définitivement achevé dans les jours qui viennent. Ila refusé à l’unanimité une demande de location de la salle du centre à une personne étrangère à la cité. L’agrandissement du centre a été évoqué aussi et une nouvelle démarche sera entreprise incessamment pour rappeler aux H.L.M. leur promesse faite dans ce sens.

Le prochain cours de cuisine a lieu aujourd’hui mercredi, à 14 heures, au centre familial. Le 23, au centre également, ce sera le tour de la couture. Les dames et jeunes filles s’intéressant à ces différents cours sont priées d’y assister en grand nombre. Il est précisé que ces cours sont entièrement gratuits.

Nouvelles brèves
La commission des fêtes du conseil municipal se réunira vendredi, à 20 heures, à l’hôtel de ville.
A partir de dimanche prochain, les paroissiens du quartier Saint-Eloi - Maison-Neuve pourront assister à deux messes (9 h. 30 et 10 h. 30), dans le local habituel, aménagé à l’intérieur des Ets Keil.
Le Ligue lorraine de football organisera, le 3 avril prochain, sur le stade Général-Gibon, les éliminatoires du plus jeune footballeur, et demande au Football-Club local de lui prêter son concours.
Durant les fêtes pascales prochaines, le Football-Club local organisera un tournoi « cadets » avec la participation des équipes de Tomblaine, du C.O. Metz-Bellecroix, de Vigy et de Woippy.
Dimanche prochain aura lieu au café Albarède, rue de l’Eglise, le dernier concours de belote de la saison, organisé par la section locale des Engagés volontaires. Un superbe jambon fumé en sera le principal enjeu. Début du concours à 15 heures.

Jeudi 10 février 1966
Coupure de courant

L’Usine d’Electricité de Metz communique :
Le courant sera coupé demain vendredi 11 février, de 13 h. à 14 heures, rues de Briey et du Pâquis, pour raccordement B.T.
Au Souvenir Français
Dimanche dernier, le comité de la section du Souvenir français tenait une très importante réunion.
Le président Henry, après avoir évoqué la belle cérémonie du 11 Novembre, donna quelques précisions, concernant l’évolution de l’édification du nouveau monument aux Morts. Une assemblé générale a été également envisagée, dont la date sera communiquée en temps utile ; pour terminer, il distribua les carnets d’encaissement de la cotisation annuelle qui s’effectue par quartier. (RL)

Vendredi 11 février 1966
Les activités de « l’Union »

Au cours de la réunion du comité de l’Union, du 8 février dernier, le responsable chargé de l’encaissement des cotisations 1966 a fait part de l’accueil chaleureux qui lui a été réservé. Aussi le président et les membres du comité tiennent à remercier tous ceux qui leur ont témoigné leur intérêt.
C’est un précieux encouragement à continuer l’œuvre qu’ils veulent mener à bien pour trouver pour les anciens et les jeunes des loisirs, des distractions intéressantes et utiles, pour parfaire l’éducation des enfants qui sortent de l’école et pour apporter un concours actif aux manifestations diverses organisées.
A l’intention de ses membres, la société prépare une grande soirée musicale pour le 27 février ou le 20 mars. Il est rappelé aux musiciens désirant venir grossir les rangs de la société, qu’ils peuvent se présenter au chef de musique ou au chef de batterie, au cours des répétitions qui ont lieu à la salle d’œuvres, à 20 h. 30, le lundi pour l’harmonie et le jeudi pour la batterie. Par ailleurs, le cours de solfège donne entière satisfaction au chef de musique. En effet, plus de trente élèves suivent les cours avec assiduité.
Au cours de cette réunion, il a été évidemment question de la traditionnelle fête des fraises, qui aura lieu le 26 juin prochain. La préparation de ces festivités est en bonne voie. Le concours de huit sociétés de musique est déjà assuré. Pour les chars, il sera fait appel aux différentes sociétés locales, lors d’une très prochaine réunion. (RL)

Samedi 12 février 1966
NÉCROLOGIE : M. Henri FELTZ

Ancien chef de corps de sapeurs-pompiers
C’est avec surprise que l’on a appris hier le décès de M. Henri Feltz, survenu à l’âge de 69ans à l’hôpital Sainte-Croix de Metz, où il venait d’être admis.
Très estimé à Woippy pendant de longues années, le défunt exerça la lourde charge de chef de corps de sapeurs-pompiers de la localité. Il vit le jour le 18 mars 1897 à Paris et, dès l’âge de six ans, il vint avec ses parents se fixer dans la localité.
De son union avec Mlle Claire Simon, de Saint-Julien, naquirent quatre enfants : Joséphine, mariée à M. Auburtin, chef de canton S.N.C.F., demeurant à la cité des Quatre-Bornes ; Léon, sous-officier au corps professionnel de sapeurs-pompiers de Metz ; Jean, sous-directeur de la Banque Mosellane à Metz ; et Roger, agent technique dans une société d’études et de travaux. Le défunt jouissait d’une retraite largement méritée puisque, pendant de longues années, il se dépensa à la S.A.F.E. et il se dévoua sans compter dans le corps de sapeurs-pompiers. Les obsèques ont lieu lundi, à 9 h. 30, en l’église paroissiale.
A son épouse, à ses enfants et petits-enfants nous adressons nos sincères condoléances.

Le week-end
Pharmacie de garde. – Fleurentin, rue de l’Eglise, samedi, ouverture normale ; dimanche, permanence de 19 à 20 heures.
Marché aux fleurs, bouquets, gerbes. – Samedi, de 14 à 18 heures, place du Champé. Maison des jeunes. – Samedi, de 21 h. 30 à 23 heures, et dimanche de 14 h. 30 à 19 heures, foyer libre.
A l’Union. – Cours d’instruments d’harmonie samedi à 17 heures, aux vestiaires du stade Général-Gibon, suivis, à 19 heures, de cours d’instruments de batterie.
Concours de belote. – Dimanche, à 15 heures, au café Albarède, rue de l’Eglise, organisé par les Engagés volontaires.
Football-Club. – Equipe première : match de championnat à Marly à 15 heures. Equipe U.D.J.L.L. : match amical à Richemont à 13 h. 15. Cadets : match de championnat au stade Saint-Symphorien, contre le F.C. Metz, à 13 h. 15.

Avis mortuaire
Monsieur Henri FELTZ, décédé à Metz le 11 février 1966 dans sa 69e année. Woippy, 6, place du Champé.

Dimanche 13 février 1966
L’Association populaire familiale de Woippy-Centre - quartier du Roi, rappelle aux pères et mères de familles, ainsi qu’aux jeunes époux, tous concernés par le contrôle des naissances, qu’une réunion d’information est organisée sur ce sujet lundi 14 février, à 20 h. 30, salle du Centre médico-social, rue De-Gaulle à Woippy-Centre. Un médecin du Centre mosellan de préparation au mariage répondra aux questions que tous se posent dans le respect des convictions religieuses ou philosophiques.
Mariages
Prochainement aura lieu à la mairie de Réding le mariage de M. Jean Bour, chaudronnier à Woippy, 9, rue de Lorraine, avec Mlle Rose Schoennenberger, demeurant à Réding. A la mairie de Woippy, celui de M. Gérard Gourjeandre, dessinateur industriel, demeurant à Rombas, avec Mlle Ginette Beck, de Woippy, 2, rue du Graoully.
Nos félicitations et vœux. (RL)

Lundi 14 février 1966
Lundi. – A 20 h.30, à la salle d’œuvres, rue de Biche, répétition de l’harmonie.
A 20 h. 30, au centre médico-social de la rue Général-de-Gaulle, conférence donnée par un médecin du Centre mosellan de préparation au mariage, sur le problème du contrôle des naissances.
Mardi. – A 18 h., au stade Général-Gibon, entraînement des joueurs du Football-Club.
Mercredi. – A 22 h. 30, à la salle d’œuvres, assemblée générale annuelle de la Maison des Jeunes de Woippy.
Jeudi. – De 14 h. à 16 h. 30, à la salle d’œuvres, jeudi éducatif, organisé par l’A.P.F., pour les enfants de 4 à 12 ans. A 18 heures, au stade Général-Gibon, entraînement des joueurs du Football-Club. A 17 h., à l’école de filles de Woippy-Centre, école de musique et cours de solfège. A 20 h. 30, à la salle d’œuvres, répétition de la batterie (Union). A 20 h. 30, au café Passe, réunion du comité du Football-Club.
Vendredi. – Bibliothèque pour tous, de 16 h. à 18 h., au presbytère de la rue de Biche. De 20 h. à 22 h. 30, à la Maison des Jeunes, entraînement de ping-pong. (RL)

Mardi 15 février 1966
M. Robert Louis remporte le concours de belote

Le dernier concours de belote organisé cette saison par la section locale des engagés volontaires, au café Albarède, vit la participation de 52 concurrents. Le 1er prix revint finalement à M. Robert Louis, qui, avec 2.842 points, remporta un superbe jambon. M. Gabriel Hugnet, avec 2.776 points eut droit au 2e prix (2 sacoches et 1 bouteille de vin) ; Roland Mangenot s’adjugea le 3e prix avec 2.685 points ; M. Lucien Vizé remporta le 4e, et M. Jean Remiatte le 5e. Il y eut encore onze prix et tous les participants se virent remettre un cadeau. Le prix de consolation revint à M. Carlo Arielli (1.675 points).
Le président des E.V. remercie toutes les personnes qui, par leurs cadeaux et leur aide, ont contribué à la réussite de cinq concours organisés cette saison, et donne rendez-vous à tous les amateurs de ce jeu pour la prochaine saison, au mois de novembre.

Chez les Anciens Combattants
Samedi dernier, le comité de la section U.N.C. tenait une très importante réunion d’information. Le président henry, membres du bureau du groupe de Lorraine, donna connaissance des procès-verbaux des réunions de cet organisme, puis des décisions prises au cours de ces entrevues. Il informa les membres présents (au complet), des congrès départemental et national qui auront lieu, le premier, à Mittersheim, le 15 mai, le second à Amiens, du 19 au 22 mai. Une réunion des présidents et secrétaires de sections aura lieu à Metz, au courant du mois de mars. L’assemblée générale a été fixée au dimanche 20 mars.

Demain : Assemblée générale de la maison des jeunes
L’assemblée générale annuelle de la Maison des Jeunes et de la Culture aura lieu demain, mercredi, à 20 h. 30, à la salle d’œuvres, rue de Biche.
L’ordre du jour prévoit les comptes rendus moral et financier et la réélection du tiers sortant du comité. Il est inutile d’insister sur l’importance de cette assemblée générale qui fera connaître également le fonctionnement et la vie de la M.J.C. La présence de tous ceux qui s’intéressent à la jeunesse est donc souhaitable, de même que la présence de tous les membres à cette manifestation. (RL)

Mercredi 16 février 1966
Une réunion d’information de l’A.P.F.
L’Association populaire et familiale de Woippy-Centre a organisé au centre médico-social de la rue Général-de-Gaulle une soirée d’information à laquelle les habitants avaient répondu nombreux, sur le problème primordial qu’est la régulation et le contrôle des naissances. Cette réunion d’information fut animée par un médecin du centre mosellan de préparation au mariage qui répondit à des questions nombreuses dans le vaste domaine des convictions religieuses. Après quelques projections qui étoffèrent cette soirée, le médecin donna lui-même la conclusion des problèmes soulevés : « Les différentes méthodes de régulation des naissances doivent être jugées d’après la conception philosophique de l’homme et de l’humanité ».

Petits échos du Football-Club
Dimanche prochain, à 14 h. 30, l’équipe première du Football-Club disputera un match de retard de Coupe Michaux, contre le CO Metz-Bellecroix, au stade Saint-Eloi.
Le même jour, à 14 h. 30 également, la formation UDJLL disputera un match de retard Coupe Sechehaye au stade de La Maxe, contre Magny.
Le 3 avril prochain, à l’occasion de l’inauguration du stade Général-Gibon, se dérouleront les éliminatoires du concours du jeune footballeur.
Durant les fêtes de Pâques, le stade Général-Gibon sera le théâtre d’un tournoi « cadets » avec la participation des équipes de Tomblaine, CO Metz-Bellecroix, Vigy et Woippy.
Le 24 avril et le 1er mai, un tournoi UDJLL est également organisé par le F.C.W.. Les équipes de La Maxe, Augny et Tomblaine y participeront.
A l’occasion de la fête des fraises, le challenge « André-Dubois » est mis en compétition et les habitants du stade Général-Gibon pourront y voir évoluer les formations de Devant-les-Ponts, CF St-Eloi et le Football-Club local.
Entre les deux finales du challenge de la Fidélité, le 1er mai, se déroulera un match d coupe du Lait (cadets).
Le dimanche et lundi de Pâques, l’équipe première participera à un challenge organisé par le CF St-Eloi. (RL)

Vendredi 18 février 1966
Les jeunes et le conseil d’administration de la M.J.C. ont étudié en commun le programme des activités
Notre photo : l’assistance au cours de cette importante assemblée générale.
Le conseil d’administration de la Maison des jeunes et de la culture a tenu à la salle d’œuvres rue de Biche, ses assises annuelles devant une assistance de jeunes fort nombreuse.
Aux côtés du directeur de la M.J.C., M. Hoffmann, on notait la présence du président du conseil d’administration, M. Debs, maire de Woippy, ainsi que celle de MM. Thiriet et Moitry, adjoints au maire ; Prat, directeur départemental des M.J.C. ; Ravidas, Sautereau et plusieurs conseillers municipaux.
Les différents points inscrits à l’ordre du jour furent successivement abordés, faisant l’objet d’une étude soutenue de la part de tous les membres du conseil municipal, des personnalités invitées et de l’assistance.
Après la présentation des comptes moraux et financiers par les différents rapporteurs, il fut procédé à l’élection du tiers sortant du conseil.
Les projets vinrent, à leur tour, nourrir les débats fort animés. Il fut discuté des différentes activités de la M.J.C. : section de volley-ball, théâtre, basket, ping-pong, danses folkloriques, photos, cross et confection de chars pour la fête des Fraises. A noter également un grand projet d’excursion au cours de l’été prochain, dans le midi, en U.R.S.S. et en Israël, excursions organisées par la Fédération départementale des M.J.C.

M. André Debs, réélu président de la M.J.C.
A la suite de l’assemblée générale de la M.J.C., de Woippy, les membres du Conseil d’administration se sont réunis et ont formé leur bureau, qui se compose comme suit : président : M. André Debs, maire ; vice-président : M. Pierre Sautereau ; secrétaire : Mlle Lebrun ; secrétaire adjoint : M. Rohrmann ; trésorier : M. Lambolley ; trésorier adjoint : Mlle Sautereau ; membre assesseur : M. Adnot, commissaires au comptes : MM. Bor Gérard, Debs Jean et Mme Rohrmann ; directeur : M. Jules Hoffmann ; membres élus : MM. Kanny, Lebrun, B. Ringeisen, Mlle Beranger, MM. Schuster père et fils, Paul Moitry, Wurster, Roche, Claude Vasseur, Maury, Gérard Charette, Michel Bertrand, Martzel.
Membres associés : MM. Thiriet et Albarède (Union de Woippy) ; Ravidas et Hallinger (Football-Club) ; Mme Wittmann (A.P.F. Woippy-Centre).

Union des coopératives agricoles des producteurs de fraises
Les membres des coopératives adhérentes à l’Union des coopératives agricoles sont invités à la réunion organisée par le Centre technique interprofessionnel des fruits et légumes, dimanche 20 février, à 15 heures, à la salle d’œuvres rue de Biche à Woippy.
L’orateur, M. Durieux, prendra pour thème la normalisation des fruits et légumes notamment pour les fraises.
Une projection sera faite sur les méthodes employées par la Coopérative de Plougastel, pour la culture, la cueillette et l’emballage des fraises.
Tous les membres des coopératives adhérentes à l’Union des coopératives agricoles se feront un devoir d’assister à cette instructive conférence. (RL)

Samedi 19 février 1966
Le week-end

Médecin de service: téléphoner au 68.36.67. Pharmacie de garde : Fleurentin, rue de l’Eglise, samedi, ouverture normale ; dimanche, permanence de 19 à 20 h.
A la Maison des jeunes : samedi, de 20 h. 30 à 22 h, foyer libre ; dimanche, pas de foyer. Réunion des producteurs de fraises : dimanche, à 15 h., à la salle d’œuvres, rue de Biche.

Nécrologie : M. Louis SCHMITT
C’est à l’âge de 66 ans qu’est décédé M. Louis SCHMITT, domicilié dans la localité. Marié avec Mlle Marie Mayot, il était le père de trois enfants : Jean-Marie, Thérèse, épouse de M. Jean Mangenot, et Pierre. Depuis plusieurs années il jouissait d’une retraite méritée.
Les obsèques auront lieu lundi, à 9 h. 30, en l’église paroissiale. Nos sincères condoléances à la famille. (RL)

Dimanche 20 février 1966
Répétition à l’Union

En vue de la préparation du concert qui sera donné le 20 mars prochain, à l’occasion de la Mi-Carême, une répétition générale exceptionnelle aura lieu pour l’harmonie et le batterie, aujourd’hui dimanche, à 14 h. 30, à la salle d’œuvres. La présence de tous les exécutants est indispensable. (RL)

Lundi 21 février 1966
Réunion du Comité technique des producteurs de fraises

Nos photos : en haut, le bureau au cours de l’exposé de M. Durieux ; en bas, une partie de l’assistance.

Les fraisiculteurs de la localité, et ils sont nombreux, assistaient, hier après-midi, à une séance du comité technique des producteurs de fraises, séance d’information, de normalisation et de vulgarisation des fruits et des légumes.
Cette réunion était placée sous la présidence de M. Roussel, président de l’Union des producteurs de fraises.
On notait au bureau la présence des MM. Heintz, inspecteur principal à la répression des fraudes ; Durieux, du centre technique interprofessionnel des fruits et des légumes, conférencier du jour ; Marchal et Herpp, mandataires pour la vente des fraises ; Paulin, vice-président des producteurs de fraises de Woippy.
Après l’exposé de M. Durieux sur la normalisation et la vulgarisation, M. Heintz parla de la nécessité d’une bonne présentation et d’une excellente qualité.

Quand l’Union pense à sa majesté Carnaval

Notre photo : Quand la musique veut aussi s’amuser en amusant les autres !
Au point de départ… Il s’agissait d’une répétition, mais les membres de l’Union oubliant leurs instruments, préférèrent donner un spectacle amusant aux habitants de la localité. Faux nez, fausses barbes et gibus en goguette, ils s’en allèrent à travers les rues pour la plus grande joie de tous. (RL)

Mardi 22 février 1966
D’une semaine à l’autre

Lundi : à 20 h. 30, à la salle d’œuvres, rue de Biche, répétition de l’Harmonie (Union).
Mardi : à 18 h., au stade Général-Gibon, entraînement des joueurs du Football-Club.
Mercredi : de 20 à 22 h. 30, à la Maison des Jeunes, entraînement ping-pong.
Jeudi : à partir de 14 h. à la salle d’œuvres, après-midi éducatif, organisé par l’A.P.F. ; à 17 h., à l’école de filles de Woippy-Centre, école de musique et cours de solfège ; à 18 h., au stade Général-Gibon, entraînement des joueurs du Football-Club ; à 20 h. 30, à la salle d’œuvres, répétition de la batterie (Union) ; à 20 h. 30, au café Passe, réunion du comité du Football-Club.
Vendredi : bibliothèque pour tous, de 16 à 18 h., au presbytère de la rue de Biche ; à 20 h., à l’hôtel de ville, réunion de la commission administrative du conseil municipal ; de 20 à 22 h. 30, à la Maison des Jeunes, entraînement ping-pong.

Carnet blanc
Prochainement aura lieu en ma mairie de Sarry (Marne), le mariage de M. Gérard Sautereau, dessinateur, demeurant 23, rue de Lorraine, à Woippy, avec Mlle Chantal Maillet, infirmière, demeurant à Sarry. Le futur jeune marié est le fils de Mme et M. Pierre Sautereau, inspecteur S.N.C.F. et vice-président du conseil d’administration de la M.J.C.
Nos meilleurs vœux de bonheur aux futurs époux et compliments aux familles.

Coupure de courant au lotissement St-Eloi
L’Usine d’Electricité de Metz communique :
Le courant sera coupé aujourd’hui mardi, de 8 h. 30 à 16 heures au lotissement Saint-Eloi, pour travaux B.T.

Naissance
De la clinique « Les Berceaux », nous parvient la nouvelle de la naissance d’une petite fille, prénommée Cendrine, premier enfant au foyer de Mme et M. Jean-Marie Passe, les sympathiques gérants du café National, siège du Football-Club.
Nos félicitations aux parents et meilleurs vœux de prospérité au bébé.


Mardi 23 février 1966
Assemblée générale des Producteurs de Fraises

Les membres de la Coopérative des producteurs de fraises sont invités à assister à l’assemblée générale ordinaire qui aura lieu le dimanche 13 mars à 15 heures, à la salle d’œuvres, rue de Biche. (RL)

Jeudi 24 février 1966
Réunion syndicale

Les syndicats des cheminots C.F.D.T. et C.G.T. organisent à l’occasion de la journée revendicative de jeudi 24 février, une réunion de protestation, à 15 h., au café Lion-d’Or.
Chez les anciens combattants
Les anciens combattants qui n’auraient pas reçu le journal des A.C. depuis le 1er janvier dernier, sont priés de la faire savoir au président de la section locale, M. Léon Henry, rue Maréchal-Foch. (RL)

Samedi 26 février 1966
Le week-end

Médecin de garde: téléphoner au 68.36.67.
Pharmacie de garde : Fleurentin, rue de l’Eglise ; samedi, ouverture normale ; dimanche, permanence de 19 à 20 h.
Une résolution des cheminots C.G.T. et C.F.D.T.
Réunis sous la présidence des responsables syndicaux, CFDT et CGT, les cheminots de Woippy ont voté une résolution énumérant les mêmes revendications que celles formulées par les représentants CGT des « Roulants » du 7e arrondissement, avec une revendication supplémentaire : celle de la suppression des abattements de zones. (RL)

Lundi 28 février 1966
En raison des prochaines festivités et manifestations, une répétition d’ensemble de l’harmonie et de la batterie aura lieu lundi, à 20 h. 30, à la salle d’œuvres, rue de Biche. (RL)

Mardi 1er mars 1966
Vendredi, réunion du conseil municipal

Le conseil municipal se réunira en séance ordinaire vendredi prochain, à 20 heures, à la mairie. A l’ordre du jour : budget primitif 1966 ; emprunt destiné au financement des travaux d’élargissement et d’aménagement de rues ; personnel communal (recrutement ouvriers, majoration des traitements, avancement d’échelons) ; subvention aux sociétés ; électrification de la zone industrielle ; etc.
Le mardi
Mairie : ouverture de 8 à 12 h. et de 14 à 18 heures.
Poste : ouverture de 9 à 12 h. et de 165 à 18 heures.
Football-Club : entraînement à 18 heures. Rendez-vous aux vestiaires du stade Général-Gibon.
Carnet blanc
Prochainement aura lieu à la mairie de Metz le mariage de M. Jean-Claude Chauvin, fraiseur, demeurant 12, rue des Ardennes, avec Mlle Marie-Anne Lombard, ouvrière, demeurant à Metz, 1/421, rue Charles-Nauroy.
Nos félicitations et meilleurs vœux de bonheur aux futurs époux.
Assemblée générale de la FEVAL
Dimanche prochain, à 15 heures, au café du Lion-d’Or, assemblée générale annuelle de la section locale des engagés volontaires suivie d’un vin d’honneur. (RL)

Mercredi 2 mars 1966
En bref

Ce mercredi, de 20 h. 30 à 23 h., à la Maison des Jeunes, rue de Biche, entraînement ping-pong.
Mairie : du lundi au vendredi, ouverte de 8 à 12 h. et de 14 à 18 h. ; samedi, ouverte de 8 à 12 heures.
Poste : du lundi au vendredi, ouverte de 9 à 12 h. et de 15 à 18 h. ; samedi, ouverte de 9 à 12 h. et de 15 à 16 h.
L’enlèvement des ordures ménagères s’effectue comme suit :
Lundi : cité le Martet, centre-ville, rue Gambetta, cité Sonacotra et St-Eloi.
Mardi : rue du Rucher, cité des Quatre-Bornes, rue de Metz, rue de Maison-Neuve, route de Thionville, quartier du Roi, route de Rombas, Bellevue et Saint-Remy.
Mercredi : rue Gambetta, cité Sonacotra et St-Eloi.
Jeudi : cité le Martet, centre-ville, route de Rombas, Sainte-Agathe, Bellevue et St-Remy.
Vendredi : cité des Quatre-Bornes, rue de Metz, rue de Maison-Neuve, route de Thionville, rue Gambetta, cité Sonacotra et St-Eloi, quartier du Roi.
Une session pratique de coupe et couture aura lieu prochainement à Woippy. Ces cours, d’intérêt social, s’adressent, tant aux jeunes filles qu’aux mères de famille qui pourront y apprendre l’essentiel de la coupe familiale.
Pour tous renseignements complémentaires, s’adresser au secrétariat de la mairie.
Assemblée générale extraordinaire des producteurs de fraises
Les membres de la Coopérative des producteurs de fraises sont invités à assister à l’assemblée générale extraordinaire qui, le dimanche, 13 mars, à 15 h., à la salle d’œuvres, rue de Biche, suivra l’assemblée ordinaire.
Ordre du jour : Rapport moral, compte-rendu financier, prolongement des statuts de la coopérative, etc. (RL)

Jeudi 3 mars 1966
Nouveau retraité, M. Pierre SPAETER a quitté ses collègues de la gare de triage

Une chaleureuse fête de famille s’est déroulée à la cantine de la gare de triage à l’occasion des adieux d’un des nombreux employés, le sympathique chef de manœuvres principal, M. Pierre Spaeter.
Présidée par le chef d’établissement du triage, cette cérémonie, non dénuée pour autant d’une petite note d’émotion, se déroula en présence d’une délégation du triage de Metz-Sablon, conduite par M. Marcel Schneider. Après une trentaine d’année au service de la S.N.C.F., nous présentons à M. Spaeter nos vœux de longue et douce retraite parmi ses enfants et petits-enfants.
Notre photo : M. Spaeter, entouré de ses chefs et collègues, après avoir reçu le cadeau de l’amitié. (RL)

Aujourd’hui
Ce jeudi, de 14 à 16 h. 30, après-midi éducatif à la salle d’œuvres, rue de Biche, organisé par l’Association populaire familiale, pour les enfants de 4 à 12 ans.
Ce jeudi, à l’école des filles du Centre, école de musique et cours de solfège ; à 20 h. 30, à la salle d’œuvres rue de Biche, répétition de la batterie. (RL)

Vendredi 4 mars 1966
Aujourd’hui

Bibliothèque pour tous : de 14 à 18 heures, au presbytère, rue de Biche.
Réunion du conseil municipal : à 20 heures, à l’hôtel de ville.
Entraînement ping-pong : de 20 h. à 22 h. 30, à la Maison des Jeunes, rue de Biche.
Dimanche, assemblée générale de la FEVAL
Assemblée générale annuelle de la section locale des engagés volontaires, dimanche, à 15 heures, au café du Lion-d’Or. Cette réunion, qui sera clôturée par un vin d’honneur, comportera un ordre du jour très chargé et notamment la fixation du calendrier des fêtes de 1966 et le renouvellement du bureau pour deux ans. (RL)

Amicale manifestation chez Delattre-Levivier pour le départ de deux retraités
Une petite fête a marqué aux Ets Delattre-Levivier, à Woippy, le départ de deux nouveaux retraités.
Outre leurs compagnons de travail, étaient présents : MM. Compère, directeur de l’usine de Woippy ; Gauthiez, ancien directeur de l’établissement ; Goulain et Corsini, chefs de service des deux héros du jour, et Gronnwald, lequel avait organisé la manifestation.
M. Victor LECHIFFLART, âgé de 65 ans travaillait depuis dix ans au service
« débit centralisé » comme poinçonneur. Il habite rue Franiatte à Montigny où il compte vivre auprès de son épouse sans pour autant négliger la pêche et le jardin qui seront ses occupations favorites.
M. Guillaume GRIBELBAUER, 65 ans le 31 août prochain quitte l’usine après huit ans accomplis au service « Entretien » comme électricien. C’est à son domicile, route de Metz, à Woippy, qu’il compte passer sa retraite. Il y rejoindra son épouse de laquelle il a deux enfants : l’un Joseph, est lieutenant de gendarmerie à Révigny, l’autre, une fille, Mme Natier, demeure à Woippy.
Le directeur, M. Compère, après avoir retracé la carrière, et souligné les mérites des deux nouveaux retraités, leur remit à chacun un cadeau. M. Victor Lechifflart reçu un transistor, M. Gribelbauer, un fauteuil-relax.
Un vin d’honneur termina dans la joie la manifestation.
Nos vives félicitations et nos souhaits de bonne et longue retraite à MM. Lechifflart et Gribelbauer.
Notre photo : autour des deux retraités, directeurs, chefs de service et collègues se sont groupés pour la photo-souvenir.

Jaloux, il enchaînait sa femme…
6 semaines de prison (avec sursis) pour le « mari négrier » de Metz !

METZ. – Il y a un mois environ, nous avons fait état de l’arrestation de X., vingt-huit ans, chauffeur, demeurant rue du Fort-Gambetta, à Woippy. D’une jalousie maladive, X. avait menacé son épouse (Y, vingt-sept ans) de la tuer si elle quittait son domicile et, pour être sûr d’être obéi, il lui avait attaché à la cheville une énorme chaîne à laquelle était soudé un gros piston de camion.

Reconstitution sur une jambe qui n'est pas celle de l'épouse maltraitée

Le 31 janvier, Mme X. décida néanmoins de se rendre à son travail, dans un hôtel de Metz. Traînant ce « boulet » insolite, elle partit à pied… et fit le reste du chemin en auto-stop. Le patron de l’hôtel, éberlué, scia la chaîne, mais il avait à peine terminé ce travail que X., plus jaloux que jamais, arriva en brandissant un revolver. L’arrivée de la police mit fin à cette scène et l’« esclavage » de la jeune femme.
Le mari a comparu hier devant le tribunal correctionnel pour violences et voies de faits, ainsi que pour détention d’armes de 4e catégorie.
Le président à X. :
- Vous soupçonniez votre femme d’infidélité ?
- A la longue, oui. Elle rentre de plus en plus tard le soir.
Le président à Mme X :
- Où allez-vous le soir ?
- J’allais voir ma famille, mes sœurs.
- Pourquoi aviez-vous décidé de travailler bien que vous ayez quatre enfants ?
- Parce que mon mari ne gagne pas assez.
- Il vous maltraitait depuis longtemps ?
- Depuis son retour de service militaire.
Le substitut, M. Lelièvre, rappela les sévices que X. faisait endurer à sa femme : coups de ceinture, menaces à l’aide d’un revolver, etc. L’avocat, Me Kieffer, présenta quant à lui, son client comme un sentimental, un amoureux dont la maxime était : « Qui aime bien, châtie bien ».
S’il n’y avait pas eu le piston du camion, l’affaire en serait restée au stade de la querelle de ménage, mais ces procédés, peu compatibles avec l’émancipation de la femme, méritaient une sanction.
Compte tenu d’une détention préventive d’un mois, le tribunal a condamné X. à trois semaines de prison avec sursis pour les violences et autant pour la détention d’armes. Il est donc ressorti libre du palais de justice. (RL)

Dimanche 6 mars 1966
La journée dominicale

Pharmacie de garde : Fleurentin, rue de l’Eglise, permanence de 19 à 20 h.
Médecin de service : Téléphoner au 68.36.67.
Assemblée générale de la FEVAL. – A 15 heures, au café du Lion-d’Or.
Maison des Jeunes. – Foyer libre de 14 h. 30 à 19 heures.
Sports. – Football, au stade St-Eloi, à 15 h. : F.C.Woippy1 - APM Metz1 ; au stade de La Maxe, à 15 heures : FC Woippy (UDJLL) - Ban-Saint-Martin (UDJLL). (RL)

Lundi 7 mars 1966
AU CENTRE CULTUREL DES QUATRE-BORNES
Jeunesse et folklore

C’est une dynamique soirée, égayée de mille couleurs qui était offerte aux habitants et particulièrement aux jeunes du quartier des Quatre-Bornes, au cours du spectacle folklorique « Chants et danses du monde », présenté par les jeunes de la M.J.C.
Cette manifestation de danses, chants, rondes costumées, se déroula devant un public nombreux et vivement intéressé, au centre social et culturel des Quatre-Bornes, dans une salle des fêtes spécialement aménagée.
Tour à tour, chacun put vagabonder des Flandres hollandaises au Roussillon, de la Bretagne à l’Europe centrale, en passant par les Etats-Unis.
Le groupe folklorique de la M.J.C., composé de 16 jeunes gens et jeunes filles, de réputation confirmée depuis que les concours départementaux ont su les faire apprécier, fit une fois encore preuve d’un très sûr talent.
« Jack and Mike », consacrés pendant leur passage au « Cabaret de l’Echelle », participèrent au spectacle en présentant une agréable fresque de l’Amérique actuelle. Une bonne soirée qui ne demande qu’à se perpétuer dans de nouveaux centres de jeunes, toujours ouverts à la gaieté folklorique.

Extension demandée par l’Association familiale

En haut : une partie de l’assistance ; en bas : le bureau au cours de l’intervention de Monsieur Mondon.

L’assemblée générale de l’Association familiale des Quatre-Bornes s’est tenue hier matin au Centre culturel du quartier, en présence de M. Mondon, député-maire.
M. Holvek, président, entouré des membres du bureau, MM. Knoll, vice-président ; Stutzmann, secrétaire, après lecture des différents rapports exprima les désirs de l’association. Après dix ans de fonctionnement le centre culturel du quartier, le premier d’ailleurs qui fut construit à Metz, se révèle trop exigu, il faudrait donc prévoir des additifs ; en période pluvieuse, les rues sont complètement envahies par l’eau et difficiles à traverser ; par ailleurs, les mères de famille, et elles sont nombreuses, jugent, à juste titre, les trottoirs insuffisants à la sauvegarde de leurs enfants.
M. Mondon, fort compréhensif, comprenant l’exiguïté du centre, promit de faire quelque chose très prochainement, en collaboration, d’ailleurs avec l’Office d’H.L.M. de la ville.
Le terrain de sports jouxtant le centre sera réaménagé et modernisé, et une équipe de volley pourra s’y installer. Une bibliothèque fonctionne déjà aux Quatre-Bornes, avec un roulement d’environ trente familles.
M. Mondon signale que la décentralisation de la bibliothèque municipale est en train de s’effectuer avec un grand bonheur, qu’à M. Harotte, bibliothécaire, est venu s’ajouter un adjoint, et qu’un second viendra bientôt les aider.
Cette extension de personnel a été rendue nécessaire par les différentes implantations de bibliothèques de quartier. Des points de détails furent ensuite réglés. (RL)

La section locale de la FEVAL a reconduit son bureau pour deux ans

Le groupe des participants à l’assemblée général annuelle.
L’assemblée générale annuelle de la section locale de la Fédération des engagés volontaires alsaciens et lorrains, connut une affluence tout à fait remarquable.
C’est le secrétaire, M. Jean Albarède, qui ouvrit la séance en donnant lecture du procès-verbal de la dernière assemblée. Le rapport d’activité pour l’année écoulée, fut présenté par le président, M. Albert Billotte, tandis que le trésorier, M. Gabriel Billotte, brossa le tableau financier. On procéda ensuite à la fixation du calendrier des manifestations pour 1966 et le bureau fuit reconduit dans sa totalité pour deux ans. On notait également la présence de M. Sechehaye, président d’honneur, auquel le président Billotte remit un cadeau-souvenir ; de M. Victor Adam, président départemental et de M. René Bour, représentant le bureau fédéral. Ce dernier présenta une physionomie de récent congrès fédéral, avant que tout le monde ne se retrouve pour un vin d’honneur. (RL)

Mardi 8 mars 1966
Le comité de l’Union se réunira demain mercredi, à 20 h. 30, au centre médico-social de la rue Général-de-Gaulle. Présence de tous les membres indispensable.
Le comité d’érection du nouveau monument aux Morts se réunira vendredi prochain, à 20 h., à l’hôtel de ville. Présence de chaque membre est souhaitable. (RL)

Mercredi 9 mars 1966
La journée du mercredi

Maison des jeunes : entraînement de 20 h. à 22 h. 30, à la salle d’œuvres, rue de Biche. Union : réunion du comité à 20 h. 30, au centre médico-social, rue Général-de-Gaulle. A l’écoute de la M.J.C.
La Maison des Jeunes et de la Culture lance actuellement de nouvelles activités :
Le basket : pour les jeunes filles de plus de 15 ans ; entraînement les mercredis et samedis de 17 h. 30 à 19 h., qui sera effectué au terrain aménagé derrière l’école du quartier du Roi (Cité SNCF). Les inscriptions sont reçues, soit chez Mme Gauthier, 8, rue de Franche-Comté, à la Cité SNCF, soit à l’entraînement.
Les danses folkloriques, dont les répétitions se dérouleront à la salle d’œuvres, les mardis, de 20 h. 30 à 22 h. 30, à compter du 15 mars prochain. (RL)

Jeudi 10 mars 1966
Ce soir, assemblée générale de l’Association populaire et familiale de Saint-Eloi - Maison Neuve
L’APF tient son assemblée générale ce jeudi, à 20 heures, au siège social, rue du Chapitre (derrière les écoles du quartier).
Au programme : présentation des membres du comité ; exposé succinct sur les buts de l’association ; compte rendu des résultats obtenus depuis sa création ; futur plan des travaux à faire aboutir dans un avenir très proche ; création d’une garderie d’enfants ; organisation du « jeudi récréatif » destiné aux jeunes de 6 à 12 ans ; création prochaine d’une centre pour consultation des nourrissons ; création d’un groupement d’achats et d’un cours d’enseignement ménager ; intervention auprès des services compétents pour l’installation d’un centre commercial et d’un débit de tabac ; intervention auprès des pouvoirs publics pour l’état et l’entretien des routes, trottoirs, lumières des quartiers, etc.
La journée du jeudi
Association populaire familiale : de 14 h. à 16 h. 30, après-midi éducatif pour les enfants de 4 à 12 ans.
Union : école de musique et cours de solfège à 17 h., à l’école de filles du Centre ; répétition de la batterie à 20 h. 30, salle d’œuvres, rue de Biche.
Football-Club : entraînement à partir de 18 h., rendez-vous des joueurs aux vestiaires du stade Général-Gibon ; réunion du comité à20 h. 30, au café Passe. (RL)

Vendredi 11 mars 1966
La journée du vendredi

Bibliothèque pour tous : de 16 h. à 18 h., au presbytère, rue de Biche.
Maison des Jeunes : entraînement ping-pong de 20 h. à 22 h. 30.
Comité d’érection du nouveau monument aux Morts et commission des fêtes du conseil municipal : à 20 heures : réunion à l’hôtel de ville.
Producteurs de fraises
Les membres de la Coopérative des producteurs de fraises sont invités à assister à l’assemblée générale extraordinaire qui aura lieu dimanche prochain, à 15 h., salle d’œuvres, rue de Biche et qui suivra l’assemblée ordinaire. (RL)

Samedi 12 mars 1966
Nécrologie :
M. Jacques CLÉMENS
De l’hôpital Saint-Croix, à Metz, nous apprenons le décès de M. Jacques CLÉMENS, survenu à l’âge de 22 ans, après une longue et douloureuse maladie.
Le défunt, qui habitait chez ses parents, au 26, de la rue Roget, à la cité Saint-Eloi, vit le jour le 2 décembre 1944, à Centegavelle (Haute-Garonne). Deuxième d’une famille de huit enfants, le disparu fut atteint, dès son plus jeune âge, de paralysie. De ce fait, ne pouvant avoir un emploi permanent, il aidait, par différents travaux, tout son entourage. Atteint depuis quelques temps d’une maladie implacable, qui devait d’ailleurs l’emporter, il fut hospitalisé, il y a quelques semaines.
A ses parents, ainsi qu’à toute l famille, nous adressons nos sincères condoléances.

« L’Union » à la cavalcade Semécourt
« L’Union » participera à la cavalcade organisée demain dimanche par « La Détente » de Semécourt. Rassemblement des musiciens en tenue, avec casquette, à 14 h., à la salle d’œuvres.
Médecin de service : téléphoner au 68.36.67.
Pharmacie de garde : Fleurentin, rue de l’Eglise (dimanche, permanence de 19 à 20 h.). (RL)

Dimanche 13 mars 1966
L’Association populaire familiale de Saint-Eloi - Maison-Neuve envisage la création d’une garderie d’enfants

Dans son local de la rue du Chapitre, l’Association Populaire et Familiale de Saint-Eloi - Maison-Neuve a tenu ses assises annuelles. En présence d’une assistance fournie, les membres du comité furent présentés. Il s’agit de MM. Maisondieu, président ; Klock, vice-président ; Delcambre, trésorier ; Millot, secrétaire, et Helvic, secrétaire adjoint.
On procéda ensuite à un compte rendu des activités de cette jeune A.P.F., créée il y a un an à peine. Parmi les résultats les plus positifs à relever, l’obtention d’une subvention de la ville de Metz pour couvrir une partie des frais de fournitures scolaires des enfants des 85 familles adhérentes n’est pas des moindres. Le projet évoqué à la réunion et qui souleva le plus d’enthousiasme est l’implantation d’une garderie d’enfants. On parla également des « jeudis récréatifs », qui verront bientôt le jour et qui seront destinés aux jeunes de 6 à 12 ans ; de la création d’un groupement d’achat ; d’un cours d’enseignement ménager ; de l’installation prochaine d’une centre commercial et d’un débit de tabac. L’A.P.F. est également intervenue auprès des autorités pour obtenir un meilleur entretien des routes et des trottoirs du quartier, ainsi qu’une amélioration de l’éclairage public.

NÉCROLOGIE
M. Jacques CLÉMENS
Nous signalions dans note édition d’hier le décès, survenu, à l’âge de 22 ans, après une longue et douloureuse maladie, de M. Jacques CLÉMENS, demeurant chez ses parents, 26, rue Roget, à la cité St-Eloi. Les obsèques auront lieu demain, lundi, à 10 heures, en l’église paroissiale et l’inhumation au cimetière Chambière. Nous renouvelons nos condoléances à la famille.

Concours de pétanque, organisé par la section locale de la Pétanque Mosellane, ce dimanche à 14 heures, place de France. Triplettes et à la mêlée. Renseignements au café Albarède, en matinée. (RL)

Lundi 14 mars 1966
Les producteurs de fraises de Woippy
se sont prononcés pour la prolongation de leur coopérative

Les producteurs de fraises de Woippy sont venus en grand nombre assister à l’assemblée générale ordinaire de leur coopérative à la salle d’œuvres. Cette réunion était présidée par M. Amédée de Ladonchamps.
Les rapports moral et financier dénotèrent un bilan très positif de la coopérative. Au cours de l’assemblée extraordinaire, les producteurs se prononcèrent à l’unanimité, pour la prolongation de leur coopérative, puis l’on passa au renouvellement partiel des membres du conseil d’administration.
Notre photo : une vue de l’assistance au cours des débats à la salle d’œuvres.

Le 22 mai : inauguration du nouveau monument aux Morts
Le comité d’érection du nouveau monument aux Morts s’est réuni sous la présidence de M. Henry, et en présence de MM. Thiriet et Floret, adjoints au maire, de MM. Bourgeois, Lahaire et Ravidas, de la commission des fêtes du Conseil municipal.
L’inauguration a été fixée au dimanche 22 mai, il sera demandé le concours de toutes les sociétés locales ; à cet effet, une réunion aura lieu le mois prochain. (RL)

Mardi 15 mars 1966
A la veille du printemps « officiel », « EXOTICA » vous offre tout ce dont votre jardin a besoin


En se promenant à EXOTICA, de gauche à droite : un coin de verdure qui donnera des idées harmonieuses aux jardiniers amateurs ; des poteries, qui auront leur place au grand air ou dans un appartement ; M. Jean KEMPNICH, qui réalisa et dirige ce libre-service du jardin devant une panoplie d‘outils nécessaires à l’entretien.

Le printemps vient doucement, les jardins se réveillent après de longs mois d’hiver et les amateurs jardiniers, pris d’une irrésistible envie de s’adonner à leur passe-temps favori, se trouvent trop souvent aux prises avec des difficultés multiples.
Ces difficultés seront désormais résolues. Un libre-service pour jardin, « EXOTICA », vient d’ouvrir 53, route de Thionville, à Woippy.
Jean KEMPNICH, petit-fils d’Ernest Kempnich, fondateur d’une véritable « dynastie » d’horticulteurs après de sérieuses études horticole, fit différents stages de perfectionnement. Il devait s’arrêter dix mois aux Etats-Unis où il fut frappé par les libres-services pour le JARDIN, où, tout dans un espace relativement restreint, se trouvait réuni.
A l’image de l’Amérique, la Hollande, l’Allemagne avaient déjà adopté cette formule séduisante et pratique. M. Jean Kempnich, fort d’un merveilleux enthousiasme et de son expérience américaine, décida de monter « EXOTICA » qui peut répondre à toutes exigences et les amis du jardinier amateur le plus difficile.
Dans un grand hall sympathique, arrangé avec un goût sûr, est présentée un variété infinie d’outillage spécial pour le jardin – entre autres des tondeuses, de la plus simple à la plus perfectionnée – des graines, des engrais, des oignons, des insecticides, des plantes vertes et des poterie qui trouveront place aussi bien dans les jardins que dans des appartements raffinés. Un charmant « coin de verdure » où les plantes vertes voisinent avec de merveilleuses azalées donne la note de couleur et de vie à ce hall de vente et d’exposition.
Deux immenses verrières conçues sur le mode des serres offrent un grand choix de plantes vertes, à repiquer, en pots, etc.
« EXOTICA », libre-service de « CYCLAMEN », rue Serpenoise, à Metz, est OUVERT le DIMANCHE.
On peut, au hasard d’une promenade, satisfaire aux exigences de son jardin et s’éclairer des conseils autorisés de jeunes vendeurs ayant fait des études horticoles. À « EXOTICA » on pourra également demander les soins d’un paysagiste, soit pour un simple entretien, soit pour une décoration entièrement nouvelle.
Un grand parking accueille tous les promeneurs et les amis des jardins.

La journée du mardi
Football-Club : entraînement à 18 h. Rendez-vous aux vestiaires du stade Général-Gibon.
Foyer des Jeunes : répétition de danses folkloriques, de 20 h. 30 à 22 h., à la salle d ‘œuvres, rue de Biche.
Le F.C.W. disputera les quarts de finale de la coupe Sechehaye
Disputant deux matches de coupe (Michaux et Sechehaye), les équipes « seniors » du Football-Club s’en sont revenues avec une défaite et une victoire. La première, opposée à l‘équipe correspondante de Moulins-Alger, fournit un match assez quelconque et, à la suite d’un mauvais contre de son demi-centre Bertrand, dut encaisser l’unique but de la partie, au début de la deuxième mi-temps.
La formation U.D.J.L.L., en déplacement au C.O. Metz-Bellecroix, réalisa une partie très courageuse et, grâce à deux buts de Remiatte et Laurent, remportèrent la victoire. De ce fait, elle se qualifie pour disputer les quarts de finale de la coupe Sechehaye contre Bataville, dimanche prochain à Woippy.
SORTIE DE LA F.E.V.A.L.
La F.E.V.A.L. de la Moselle organise, le dimanche 29 mai, une sortie à Verdun. La section locale invite ses membres amis et sympathisants à participer à cette excursion.
Les personnes intéressées sont priées de se faire inscrire avant dimanche prochain, soit chez le président Albert Billotte, 32, rue de l’Eglise, soit chez M. Jean Albarède, tenancier du café de la rue de l’Eglise. (RL)

Mercredi 16 mars 1966
UNE BELLE SOIRÉE SE PRÉPARE À L’UNION

C’est dimanche 20 mars à 20 h. 30, que l’Union de Woippy donnera sa grande soirée annuelle à la salle d’œuvres, rue de Biche.
Pour satisfaire les plus difficiles, le chef de musique, M. Augustin Brullot, avec le concours du chef de batterie, M. Joseph Bott, a mis au point un programme musical grandiose, dont voici les grandes lignes : « Le Joyeux Forgeron », une marche de Peter ; « Martha », une sélection sur l’opéra de Flatow ; « Chanson indoue », de Rimsky-Korsakov ; deux mélodies de Delmet, avec comme soliste Jean Albarède ; « Vie d’artiste », de Johann Strauss, « Si tous les gars du monde », de Georges Van Parys ; « Au Pays d’Oc », sélection sur des airs populaires de Garric ; pot-pourri sur des airs alsaciens, de Edel ; « La Leçon de Letkiss », de Raimo Leytinen ; « La Marche de Babette », de Gilbert Bécaud. Ce sera donc une soirée à ne pas manquer ; toute la population est cordialement invitée. Il est précisé que les membres cotisants de l’Union bénéficieront d’une entrée gratuite sur présentation de leur carte de membre.
Au cours de cette soirée, les musiciens présenteront aux autorités locales leur nouvelle tenue d’été.
Tous les musiciens sont priés d’assister aux dernières répétitions avant cette grande soirée qui auront lieu jeudi et samedi, à 20 h. 30 précises.

La journée du mercredi
Entraînement basket : Pour les jeunes filles de plus de 15 ans de 17 h. 30 à 19 h., au terrain situé derrière l’école du quartier du Roi.
Entraînement ping-pong : A la Maison des Jeunes, rue de Biche, de 20 à 22 h. 30.

Mariages
Prochainement aura lieu à la mairie d e Woippy, le mariage de M. Pierre Edouard REGHAM, adjoint technique, 5, rue Deville à Plappeville, avec Mlle Françoise NATIER, secrétaire, 10, rue de Ladonchamps, à Woippy ; ainsi que celui de M. Jean-Paul ZANGA, technicien, demeurant à Metz, 115, rue Saint-Pierre, avec Mlle Raymonde GROSMANGIN, employée de librairie, demeurant à Woippy, 72, rue de Metz.
Nos félicitations et meilleurs vœux ce bonheur aux futurs époux.
La révision des vaccins antivarioliques aura lieu le mercredi 23 mars à 10 heures, au Centre médico-social de la rue Général-de-Gaulle.
Les agriculteurs sont priés de retirer au secrétariat de la mairie les bons d’essence détaxée. (RL)

Jeudi 17 mars 1966
Tennis de table à la M.J.C. des Quatre-Bornes

La section tennis de table de la Maison des Jeunes et de la Culture des Quatre-Bornes a pris cette saison un départ que bon nombre de groupes peuvent envier.
En effet, cette section, depuis le début du championnat inter-M.J.C., se trouve actuellement en tête du groupe. Le succès ne s’arrêtent pas là car les pongistes restent aussi invaincus dans le challenge inter-quartier, organisé par le C.O.J.M.
La dernière rencontre en date occasionna la venue de l’équipe de Terville, une des meilleures de la métropole du fer, qui se classe également à la première place de son groupe inter-M.J.C. Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, la section des Quatre-Bornes se rendra prochainement à Dabo pour représenter Metz à un tournoi qu’organisera la M.J.C. locale.
Notre photo : une vue d’ensemble prise au cours de la rencontre Les Quatre-Bornes - Terville. (RL)

La journée du jeudi
Après-midi éducatif. – De 14 h. à 16 h. 30, organisé par l’Association populaire familiale à la salle d’œuvres rue de Biche.
Union de Woippy. – Ecole de musique et cours de solfège à 17 heures à l’école de filles de Woippy-Centre ; à 20 h. 30, à la salle d’œuvres, rue de Biche, répétition d’ensemble : batterie-harmonie.
Football-Club. – A 18 heures, entraînement. Rendez-vous des joueurs aux vestiaires du stade Général-Gibon. Réunion du comité à 20 h. 30, au café Passe. (RL)

Vendredi 18 mars 1966
A l’écoute de l’Association familiale populaire Saint-Eloi - Maison-Neuve
Une permanence se tient tous les samedis, de 14 h. à 16 heures, au siège social, rue du chapitre. Elle est assurée à tour de rôle par un membre du comité. Tous renseignements, tant administratifs et privés que d’ordre général pourront être donnés aux familles (allocations familiales, Sécurité sociale, scolarité, colonie de vacances, etc.).

Les inscriptions des personnes bénévoles susceptibles de prêter leur concours pour l’encadrement des enfants, le jeudi après-midi seulement, sont priées de se faire inscrire au siège durant cette permanence. Ces séances ne pourront débuter dans l’intérêt des familles que lorsque le nombre de surveillants et surveillantes atteindra le quotient normal.

Les adhésions en qualité de membre seront également reçues durant les heures d’ouverture au siège. Sera remis dès lors, en sus des avantages « réduction », un imprimé « Bon pour commande » au groupement d’achat.

La journée du vendredi
Bibliothèque pour tous : De 16 à 18 heures, au presbytère de la rue de Biche.
Maison des Jeunes : Entraînement ping-pong de 20 à 22 h. 30. (RL)

Samedi 19 mars 1966
LE WEEK-END

Mairie. – Ouverte samedi de 8 à 12 heures. Fermée l’après-midi.
Poste. – Ouverte samedi de 9 à 12 h. et de 15 à 16 heures.
Médecin de service. – Téléphoner au 68.36.67.
Pharmacie de garde. – Fleurentin, rue de l’3glis, samedi, ouverture normale. Dimanche, permanence de 19 à 20 heures.
Marché aux fleurs, bouquets et gerbes. – Samedi de 14 à 18 h., place du Champé.
Union de Woippy. – Samedi à 17 heures, aux vestiaires du stade Général-Gibon, cours d’instruments d’harmonie, suivis à 19 heures de cours d’instruments de batterie ; à 20 h. 30, à la salle d’œuvres, rue de Biche, répétition d’ensemble batterie-harmonie.
Soirée musicale annuelle de l’Union. – Dimanche à 20 h. 30, à la salle d’œuvres, rue de Biche.
Football. – Dimanche à 15 h., au stade Saint-Eloi, match de championnat Woippy I – ESJ Montigny I ; à 15 h. au stade de La Maxe, en coupe Sechehaye et en quart de finale : Woippy UDJLL – Bataville.

Cheminots C.F.D.T.
Les cheminots C.F.D.T. de Woippy et environs tiendront leur assemblée générale aujourd’hui samedi, à 15 h., au café National. A l’ordre du jour : rapports moral et d’activité sur la situation générale et professionnelle.

DEMAIN, SOIRÉE ANNUELLE DE L’UNION
Demain dimanche, les amateurs de musique, de spectacle et de gaieté pourront assister à la soirée annuelle organisée par l’Union de Woippy à 20 h. 30 à la salle d’œuvres, rue de Biche. Au programme, préparé en commun par M. Augustin Brulot, chef de musique, et M. Joseph Bott, chef de batterie, figurent notamment les morceaux suivants : : « Le Joyeux Forgeron », une marche de Peter ; « Martha », une sélection sur l’opéra de Flatow ; « Chanson indoue », de Rimsky-Korsakov ; deux mélodies de Delmet, avec comme soliste Jean Albarède ; « Vie d’artiste », de Johann Strauss, « Si tous les gars du monde », de Georges Van Parys ; « Au Pays d’Oc », sélection sur des airs populaires de Garric ; pot-pourri sur des airs alsaciens, de Edel ; « La Leçon de Letkiss », de Raimo Leytinen ; « La Marche de Babette », de Gilbert Bécaud.
Les membres cotisants de la société bénéficieront d’une entrée gratuite sur présentation de leur carte.
Au cours de cette soirée, les musiciens présenteront aux autorités locales leur nouvelle tenue d’été.
Tous les musiciens sont priés d’assister aux dernières répétitions avant cette grande soirée qui auront lieu jeudi et samedi, à 20 h. 30 précises. (RL)

Dimanche 20 mars 1966
Le syndicat des cheminots C.F.D.T. de Woippy et environs a défini ses objectifs

Le groupe des cheminots C.F.D.T. réuni au café National.

Le syndicat des cheminots C.F.D.T. de Woippy et environs a tenu son assemblée générale au café National sous la présidence de M. Lucien Kron.
Le rapport d’activité et d’orientation fut présenté par M. Pierre Ficot, qui rappela la présence immédiate du syndicat dès la création du triage de Woippy. Il signala également que les groupes actifs d’Hagondange, Uckange et Rombas sont rattachés au syndicat de Woippy qui s’est surtout affirmé à l’occasion des différents problèmes posés par l’implantation du nouveau triage, logements, indemnités de déplacement, transport sur les lieux de travail, reclassement en raison de la modernisation, conditions et horaires de travail, etc.
L’orateur traita également de l’actuelle évolution de la C.F.D.T. et des activités internes récemment réglées par le Conseil syndical. Il présenta un plan de restructuration dudit syndicat : travail en commun entre les adhérents du personnel d’exécution et de maîtrise, réunion des groupes et sections des différents services, etc.
Après lecture faite par M. Olry du rapport financier, l’assemblée procéda à l’élection du nouveau bureau ainsi composé : L. Kron, président ; P. Huth, vice-président ; R. Olry, secrétaire ; P. Ficot, secrétaire adjoint ; R. Spielmann, trésorier ; P. Moyon, trésorier adjoint ; G. Delivron, responsable de cadres A. Zimmermann, représentant des retraités ; C. Zimmermann, informations ; R. Conrard, service EX ; J. Fixe, service MR ; P. Ficot, service VB ; ainsi que MM. P. Gilles et J. Meyer, nommés réviseurs aux comptes.
Au cours de l’exposé qui suivit, Monsieur René Wenger, président de l’Union des cheminots C.F.D.T. d’Alsace et de Lorraine, développa les questions revendicatives de la corporation, insistant tout particulièrement sur le problème des salaires qui reste le souci majeur du syndicat.
Finalement, l’assemblée désigna ses représentants au prochain congrès de la Moselle fixé pour le 27 mars prochain. (RL)

Lundi 21 mars 1966
Examens d’équitation au Club hippique de Saint-Remy
Grand branle-bas, hier, au Club hippique de Saint-Remy, où se déroulaient les examens d’équitation des 1er, 2e et 3e degrés.
C’est devant un jury composé de M. Cournault, directeur des haras de Strasbourg ; du colonel Emanuelli, inspecteur itinérant de la fédération française de sports équestres et de M. Ritter, vice-président de la Ligue de Lorraine et d’Alsace, que les quelque 35 candidats au premier degré se plièrent, dans la matinée, aux différentes disciplines imposées. Le président du club, M. Senzig ne cacha pas sa satisfaction en constatant que 34 de ces élèves formés par Claudon, le maître de manège, avaient été reçus.
L’après-midi fut consacré aux autres examens, plus difficiles, bien entendu, mais qui permirent d’enregistrer d’heureux résultats. Le colonel Emmanuelli, à l’issue de ces examens, félicita chaudement le président pour les efforts entrepris par le club qui est devenu une véritable pépinière de jeunes, dont la formation est plus que méritoire.
Les résultats
- Premier degré
Mlle Acremen Jacqueline, M. Andres Philippe, M. Bournique Michel, M. Bloch Pierre, Mlle Duport Mireille, Mlle Dillinger Françoise, M. Dillinger Jean, M. Figuère Jean, Mlle Fourmentin Christiane, M. Gery Gilbert, Mme Géry Jacqueline, Mme Guérin Anelise, M. Hanser Philippe, M. Jon Roger, Mlle Jaeger Yolande, M. Koeppel Marc, Mlle Lemoitie Jacqueline, Mlle Louhichi Myriame, M. Louis J.-Michel, M. Mulling Henri-Jean, M. Michel Jacques, M. Martinet Alois, M. Nadé Patrice, Mlle Pernin Marie-Chantal, Mlle Poirier M.-Madeleine, Mlle Saccani Jocelyne, Mlle Schauffelberger Françoise, M. Varoqui Claude, Mlle Boyon Josianne, M. Boyon Eddy, M. Schmitt Jacques, M. Schmitt J.-Paul, M. Berton José, M. Simony Bernard.
- Deuxième degré
(11 reçus sur 11)
M. Arnold Denis, M. Bizeul Michel, M. Bizeul Christian, Mlle Birhot Anne-Marie, M. Gehenne J.-Paul, M. Hebert-Suffrin Yves, Mlle Halbardier Monique, M. Ledy Claude, Mlle Nimsgern Monique, Mlle Oemke Sylvie, M. Nolot Christian.

Aubade traditionnelle de l’Union à la population
La salle d’œuvres, pourtant vaste, était trop petite pour accueillir l’assistance au concert annuel de l’Union. Les musiciens étaient dirigés par M. Brulot, et le chef de batterie était M. Bott qui contribuèrent pour beaucoup à la réussite de cette aubade à la population.
Les musiciens de l’Union interprétèrent tout d’abord « Le joyeux forgeron », avant d’exécuter des morceaux plus modernes.
On remarquait dans la salle la présence de M. Debs, maire, de ses adjoints, MM. Moitry, Thiriet, Floret et Natier, ainsi que des directeurs et directrices d’écoles de la commune.

Mardi 22 mars 1966
Mariages

Prochainement aura lieu à la mairie de Metz, le mariage de M. Pierre BOHLER, décorateur-étalagiste, demeurant 9, rue Victor-Poulain, avec Mlle Michèle FRANTZWA, coiffeuse à Metz, 3, rue L.-Ganne ; à la mairie de Woippy, sera célébré le mariage de M. Gérard GUITTON, peintre en bâtiments, demeurant 49, rue Ferdinand-Sechehaye, avec Mlle Paulette PELLETIER, même adresse.
Nos félicitations et meilleurs vous de bonheur.
À l’écoute de la M.J.C.
La Maison des Jeunes et de la Culture vient de lancer avec succès danses folkloriques et basket féminin. Les jeunes gens et les jeunes filles de plus de 15 ans, intéressés par ces activités, sont avisés des heures de répétition et d’entraînement :
Danses folkloriques : le mardi, de 20 h. 30 à 23 h. 30, à la salle d’œuvres.
Basket féminin : le mercredi et le samedi, de 17 h. 30 à 19 heures, derrière l’école de la cité S.N.C.F.
La journée
Football-Club : entraînement à 18 heures (rendez-vous aux vestiaires du stade Général-Gibon).
Foyer des Jeunes : répétition de danses folkloriques, de 20 h. 30 à 22 heures, à la salle d’œuvres. (RL)

Mardi 23 mars 1966
La journée

Vaccination antivariolique : révision des vaccins à 10 heures, au Centre médico-social, rue Général-de-Gaulle.
À la Maison des Jeunes : entraînement ping-pong, de 20 h. à 22 h. 30. (RL)

Jeudi 24 mars 1966
Au conseil municipal : Camille Hilaire décorera la maternelle du quartier du Roi Le conseil municipal qui s’est réuni dernièrement a accordé différentes subventions aux sociétés locales ; adopté le projet de budget primitif 1966 ; décidé de contracter un emprunt de 300.000 F destiné au financement des travaux d’élargissement et d’aménagement de rues ; l’ouverture d’une régie de recettes et nommé M. Pierre Debs secrétaire général, en tant que régisseur titulaire, et M. Michel Steffens, commis ; de faire procéder par les Ets Zeech à la réparation de l’horloge communale ; autorisé le maire à signer un marché de gré à gré avec M. Camille Hilaire, artiste peintre, concernant la décoration de l’école maternelle ; signer un marché de gré à gré avec Moselec concernant l’électrification de la zone industrielle ; d’établir l’acte d’acquisition de terrains avec différents propriétaires riverains, en vue de construction de trottoirs et de collecteurs eaux, vanne et fluviales, de la rue du Rucher.
ENTRAIDE RURALE
Il est rappelé aux sociétaires de la section que la Coopérative de consommation « L’Entraide rurale », tiendra son assemblée générale ordinaire dimanche, à 15 heures, au café Bader.
Les sociétaires, dans l’impossibilité d’y assister, pourront remettre leur pouvoir au magasin, place du Champé, ou dans la boîte aux lettres de la coopérative, d’ici samedi.
La journée
Après-midi éducatif : organisé par l’APF de Woippy-Centre - Quartier du Roi, de 14 à 16 h. 30, salle d’œuvres, rue de Biche, pour les enfants de 4 à 12 ans.
Union de Woippy : école de musique et cours de solfège à 17 heures, à l‘école de Woippy-Centre. La répétition de la batterie est annulée.
Football-Club : à 18 heures, entraînement (rendez-vous aux vestiaires du stade Général-Gibon). Réunion du comité à 20 h. 30, au café Passe (organisation du concours du jeune footballeur). (RL)

Vendredi 25 mars 1966
Bibliothèque pour tous. – De 16 à 18 heures, au presbytère de la rue de Biche.
Maison des Jeunes. – Entraînement de ping-pong, de 20 h. à 22 h. 30. (RL)

Samedi 26 mars 1966
LE WEEK-END

Médecin de service: téléphoner au 68.36.67.
Pharmacie de garde : Fleurentin, rue de l’Eglise. Samedi, ouverture normale ; dimanche, permanence de 19 à 20 h.
Entraide rurale : assemblée générale dimanche, à 15 heures, au café Passe (National).
Maison des Jeunes : samedi, de 20 h. 30 à 23 h., et dimanche de 15 à 19 h., foyer libre. (RL)

Dimanche 27 mars 1966
Soirée familiale de l’A.P.F.

L’Association populaire familiale organise, aujourd’hui dimanche, à partir de 20 h. 30, une soirée familiale de détente, à la salle d’œuvres (centre).
L’entrée sera gratuite et les organisateurs espèrent accueillir de nombreuses familles et les jeunes gens, qui désirent passer, ensemble, une soirée agréable. (RL)

Lundi 28 mars 1966
À l’Union

Ce lundi, à 20 h. 30, à la salle d’œuvres, rue de Biche, répétition de l’harmonie, sous la direction d M. Auguste Brulot.
Mariages
Prochainement aura lieu à la mairie de Metz le mariage deM. Gothier SENFTLEBEN, boulanger, demeurant 5 ter, impasse Saint-Jean, à Metz, avec Mlle Edith IDESHEIM, vendeuse, demeurant à Woippy, 7, rue du Graoully ; ainsi que celui de M. Jean RIFFEY, commerçant, 1, rue Serpenoise à Metz, avec Mlle Fifi MEROUANI, sténodactylo, demeurant à Woippy, 4, rue de Champagne ; à la mairie de Gérardmer sera célébré le mariage de M. Christian VIRY, employé S.N.C.F., demeurant à Woippy, 3, route de Rombas, avec Mlle Marie-France SERTELET, confectionneuse, demeurant quartier Kléber à Gérardmer.
Nos félicitations et meilleurs vœux de bonheur aux futurs époux. (RL)

Mardi 29 mars 1966
La coupe C.O.J.M. du folklore au groupe M.J.C. des Quatre-Bornes

Le groupe de la M.J.C des Quatre-Bornes présentant, dimanche, la danse bretonne de jabadao.
Dimanche s’est tenu, dans la salle des fêtes du lycée d’Etat « Louis-Vincent », le concours de danses folkloriques organisé par le C.O.J.M.
Voici les résultats complets de cette manifestation : 1) Metz-Quatre-Bornes, 91,5 points ; 2) Maison des jeunes et de la culture, 90 points ; 3) Moulins-lès-Metz, 89,5 points ; 4) Foyer des jeunes travailleurs de Metz, 83 points ; 5) « Les Sokals », 82,5 points ; 6) Temple-Neuf, 80,5 points ; 7) Fédération des œuvres laïques, 78 points ; 8) Bon-Pasteur, 77 points ; 9) Rozérieulles, 76,5 points ; 10) ex æquo : Magny (2) et Ternel, 75 points ; 12) Magny (1), 73,5 points ; 13) Longeville-lès-Metz, 70 points ; 14) Sablon, 66 points ; 15) « Loisirs et Culture » Montigny, 61 points ; 16) Metz-Patrotte, 60 points.
C’est le président du jury, M. Schneider, qui donna lecture du palmarès, tandis que M. Ponce, directeur du service départemental de la jeunesse et des sports remit les coupes.

Dans son atelier parisien, on voit ici le jeune artiste messin travaillant à un motif dans la glaise, tandis que son épouse,
artiste peintre, assiste à cette première élaboration.

Messin d’origine, l‘artiste Bernard Copeaux
participera au Salon de la jeunes sculpture

Depuis qu’il a quitté l’Ecole des arts appliqués de Metz dont il a suivi les cours en même temps que son épouse (originaire elle de Thionville), le Messin Bernard Copeaux a fait son chemin dans la capitale.
Il y a suivi les cours des Beaux-Arts pendant un certain temps avant de se lancer dans un genre qui exige le talent : la sculpture informelle. A 24 ans, il s’y est assez imposé pour figurer parmi les exposants du prochain Salon de la jeune sculpture 1966, qui se tiendra cette année place des Vosges, à Paris, du 7 juin au 10 juillet.
Accompagné de Mme Copeaux, née Gabrielle Bischoff, qui mène à ses côtés une carrière d’artiste peintre, Bernard Copeaux est venu nous annoncer cette promotion dans le monde des arts que constitue l’admission au salon de la jeune sculpture. Il nous a montré des reproductions de ce qu’il a fait aussi bien avec la gouge qu’avec la glaise ; c’est très équilibré avec des volumes parfaitement bien répartis. Quoique détachées de tout motif formel, beaucoup de ses réalisations sont végétales d’inspiration et l’on pense à des jaillissements de chanterelles.
L’artiste voudrait réaliser dans l’avenir de motifs d’ornementation destinés à des jardins.

Journée du mardi
Football-Club : entraînement à 18 h., rendre-vous aux vestiaires du stade Général-Gibon. Foyer des jeunes : répétition de danses folkloriques, de 20 h. 30 à 22 h., à la salle d’œuvres. Scouts : réunion de la section locale à 20 h. 30.

Les membres de la section des combattants U.N.C., ayant servi dans l’armée allemande pendant la guerre de 1914-18 et furent faits prisonniers par les armées françaises ou alliées, sont priés de bien vouloir prendre contact, de toute urgence, avec le président-secrétaire, M. Léon Henry, 55, rue du Maréchal-Foch, afin de constituer leur demande de pécule de prisonnier de guerre, accordé par la loi des finances et l’arrêté ministériel du 29 octobre 1965. (RL)

Mercredi 30 mars 1966
Double départ à la retraite à la gare de WOIPPY

Une sympathique cérémonie a été organisée à la cantine de la gare de triage de Woippy, à l’occasion du départ à la retraite de M. Robert Ilgen, facteur-chef, et de M. Jean Kury, sous-chef de gare de 2e classe. Le premier est entré à la SNCF en 1929 et le second en 1936. C’est de leur carrière digne d’éloges, que M. Grosse, chef de gare principal, parla devant une nombreuse assistance. Il félicita les deux retraités et leur souhaita un long repos entourés de l’affection des leurs. La plupart des camarades de MM. Ilgen et Kury, avaient tenu à assister à la petite fête donnée à cette occasion. On remarquait également la présence de MM. Jaugey, chef de gare adjoint ; Klein, sous-chef de gare principal, et Meyer, chef de bureau du personnel.
Un cadeau fut remis à chacun des retraités, à l’issue d’un vin d’honneur et d’une petite sauterie, animée par un orchestre du cru. Nous souhaitons une longue et paisible retraite à MM. Ilgen et Kury.
Notre photo : Les deux retraités (assis) entourés de leurs camarades de travail.

A la Maison des Jeunes : entraînement ping-pong de 22 à 22 h. 30 à la salle d’œuvres rue de Biche.
Le jour de Pâques ainsi que le lundi, le C.F. Saint-Eloi organise un tournoi de football, avec la participation des équipes de Rombas, A.P.M. Metz et le Football-Club de Woippy. Le tirage au sort des rencontres a lieu ce jeudi à 19 heures, au café Gouy, route de Thionville. (RL)

Jeudi 31 mars 1966
NÉCROLOGIE :
Mme Vve Emile GUEDRA
Nous apprenons le décès de Mme Vve Emile Guedra, née Julienne Bourgeois, survenu dans sa 86e année.
La défunte, qui vit le jour en 1880 à Plesnois, vin se fixer en notre localité lors de son mariage, en 1906, avec M. Emile Guedra, qu’elle eut la douleur de perdre en 1913 à la suite d’un accident du travail.
De leur union naquit un fils, Gabriel, retraité SNCF, et sympathiquement connu dans notre localité, qui par son union avec Mlle Augustine Dusselle, permit à la disparue de connaître deus petits-enfants : James, actuellement directeur d’une entreprise de matériel de pesage à Dunkerque, et Danielle, mariée à M. Prud’homme, pâtissier à Metz. La défunte eut ces derniers temps la joie de voir sa première arrière-petite-fille Valérie.
Le obsèques ont lieu ce vendredi, à 9 h. 30, en l’église paroissiale.
A toute la famille, nous adressons nos sincères condoléances.

LA JOURNÉE
Association populaire familiale. – De 14 h. à 16 h. 30, après-midi éducatif, à la salle d’œuvres, rue de Biche, pour les enfants de 4 à 12 ans.
Union.. – A 17 h., à l’école de filles du Centre, école de musique et cours de solfège; à 20 h. 30, à la salle d’œuvres, rue de Biche, répétition de la batterie.
Football-Club. – A 18 h., entraînement; rendez-vous des joueurs aux vestiaires du stade Général-Gibon. Réunion du comité à 20 h. 30, au café Passe.

Club familial Saint-Eloi. – A 19 h., tirage au sort du challenge de Pâques, au café des Routiers Gouy, route de Thionville, en présence des délégués des clubs invités : U.L. Rombas, A.P.M. Metz, F.C. Woippy.
Dimanche, concours du jeune footballeur
Le stade Général-Gibon, qui n’était plus utilisé depuis la fin de la saison dernière, suite à différents aménagements, sera le théâtre, dimanche, à l’occasion de sa réouverture, d’une importante manifestation sportive. En effet, la Ligue lorraine de football, avec la participation du Football-Club, organise le concours du jeune footballeur, réservé à tous les jeunes du département, nés en 1949, 50 et 51 et licenciés dans un club. La participation d’une cinquantaine de candidats est prévue pour les différentes épreuves qui débuteront à 8 h. 30. Les candidats, qui doivent obligatoirement se faire inscrire à la Ligue lorraine de football, 19, rue du Grand-Verger, à Nancy, sont convoqués pour le début du concours, aux vestiaires du stade. (RL)

Vendredi 1er avril 1966
Le groupe folklorique des Quatre-Bornes fête sa 10e coupe

Après son succès de dimanche, le groupe folklorique des Quatre-Bornes, au cours d’une petite fête en l’honneur de sa dixième coupe, a donné le programme de ses manifestations à venir. C’est en effet Moyeuvre, Longeville, Woippy et Richemont qui seront les premiers à applaudir les nouveaux vainqueurs du concours de danses folkloriques organisé par le COJM. Souhaitons maintenant à ce sympathique groupe des Quatre-Bornes encore de nombreuses coupes et de brillants succès au début de cette nouvelle saison de folklore.
Notre photo : Le groupe folklorique des Quatre-Bornes en costume alsacien.

La journée
Bibliothèque pour tous. – De 16 h. à 18 h., au presbytère, rue de Biche.
À la Maison des Jeunes. – Entraînement de ping-pong de 20 h. à 22 h. 30, salle d’œuvres.
Dimanche :
Tirage au sort du challenge M.-Clausse
Durant les fêtes pascales, le stade Général-Gibon sera le théâtre d’un challenge de football, offert par M. Marcel Clausse et réservé aux cadets, avec la participation des équipes de Tomblaine, du C.O. Metz-Bellecroix, de Vigy et la formation locale.
Le tirage au sort de rencontres aura lieu dimanche, à 11 h. 30, au café des Routiers (Gouy), route de thionville.
À l’écoute de la M.J.C.
Les membres participant aux activités de volley-ball et basket sont avisés que les entraînements sont supprimés en raison des vacances de Pâques. (RL)

Samedi 2 avril 1966
Le week-end

Médecin de service. – tél. 68.36.67.
Pharmacie de garde. – Fleurentin, rue de l’Eglise (dimanche, permanence de 19 à 20 heures).
Football-Club. – Tirage au sort du challenge Marcel-Clausse demain dimanche, à 11 h. 30, au café Gouy-Hourt. (RL)

Lundi 4 avril 1966
La répétition de l’harmonie de cette semaine (lundi) est annulée. Par contre, une répétition d’ensemble (harmonie-batterie) aura lieu jeudi, à 20 h. 30 à la salle d’œuvres.
Durant les fêtes pascales, le stade Saint-Eloi sera le théâtre d’un important tournoi de football. Le tirage au sort placé sous la présidence de M. Etienne Keller, en présence des représentants des clubs participants, a fixé l’ordre des rencontres comme suit : à 14 h., F.C.Woippy contre U.L. Rombas ; à 16 h., A.P.M. Metz contre F.C.Woippy. (RL)

Mardi 5 avril 1966
Randonnée à Verdun pour le Cercle hippique de Saint-Remy
Notre photo : Les quatorze cavaliers du groupe hippique de St-Remy, conduits par le dynamique président M. Senzig, ont couvert 100 km à cheval entre Metz et Verdun en empruntant les chemins les plus propices à leur randonnée de quatre jours.

La journée du mardi
À 18 h., stade Général-Gibon, entraînement des joueurs du Football-Club.
À 20 h. 30, répétition du groupe folklorique de la M.J.C., salle d’œuvres, rue de Biche.

À propos du stationnement
Le stationnement unilatéral alterné bimensuel n’est pas observé, rue de la Gare et rue de Metz notamment. Des sanctions très sévères vont dorénavant être appliquées à tous contrevenants. (RL)

Mercredi 6 avril 1966
Tirage au sort pour le Challenge Marcel-Clausse

Le tirage au sort du challenge Marcel-Clause, réservé aux cadets, placé sous la présidence du donateur, entouré de M. Lahaire, conseiller municipal, et de représentants des clubs invités, a fixé comme suit l’ordre des rencontres qui se dérouleront au stade Général-Gibon, le dimanche de Pâques : Vigy - Tomblaine à 14 h., C.O. Metz-Bellecroix - F.C.Woippy, à 16 heures. Les finales auront lieu aux mêmes heures, le lendemain.
Notre photo : Une partie de l’assistance à l’issue du tirage au sort. (RL)

Jeudi 7 avril 1966
À l’Union

Les exécutants sont priés d’assister à la répétition générale harmonie-batterie, ce jeudi, à 20 h. 30, salle d’œuvres. Se munir du matériel de pas redoublés.
Au Football-Club
En vue des différents challenges, séance exceptionnelle d’entraînement, ce jeudi, à 13 heures, au stade Général-Gibon. La présence de tous les joueurs inscrits au club est indispensable. Le comité se réunira ce soir, à 20 h. 30, au café Passe. (RL)

Vendredi 8 avril 1966
Vingt et un reçus aux éliminatoires du jeune footballeur
Ce dernier dimanche, la Ligue de football, avec la participation du Football-Club, organisait les éliminatoires du concours du jeune footballeur, sur le stade Général-Gibon.
62 candidats, de toute la région, se sont présentés, 21 ont été reçus.
Le jury était composé de MM. Birtel, Eypert, Genevé, tous trois de la Ligue de Lorraine, secondés par les membres du Football-Club.
Parmi les personnalités présentes, on notait la présence de M. André Debs, maire, de ses adjoints, et plusieurs conseillers municipaux.

Les services publics et les fêtes pascales
Mairie. – Fermée vendredi et lundi, permanence d’état civil samedi matin.
Ramassage des ordures ménagères. – Mardi 12 et jeudi 14 : Cité Le Martet, Sonacotra, Saint-Eloi et centre-ville ; mercredi 12 et vendredi 15 : Cité des Quatre-Bornes, Cité SNCF, route de Rombas, Bellevue, Saint-Remy.
Poste. – Fermée vendredi et dimanche ; samedi, ouverte de 9 à12 h. et de 15 à 16 h. ; lundi, permanence pour télégramme et téléphone uniquement, de 9 h. à 12 h. ; vendredi, dimanche et lundi, pas de levée de boîtes aux lettres.

Chronique religieuse
Horaire des messes du dimanche
Eglise paroissiale : 8 h., 10 h. et 18 heures.
Chapelle Sainte-Bernadette (Quatre-Bornes) : jusqu’au 1er mai : 8 h., 10 h. 30 et 18 h. ; de mai à octobre : 7 h. 30 et 10 h. 30.
Paroisse Maison-Neuve - Saint-Eloi : (provisoirement dans un local des Ets Keil, route de Thionville, 9 h. 30 et 10 h. 30. (RL)

Samedi 9 avril 1966
Challenge Marcel-Clausse

Dimanche et lundi de Pâques se déroulera, au stade Général-Gibon, un tournoi de football cadets ayant comme principal enjeu le challenge Marcel-Clausse. En match éliminatoire, demain dimanche, à 14 heures, Tomblaine sera opposé à Vigy, tandis qu’à 16 heures, Woippy rencontrera le C.O. Metz-Bellecroix. Les finales auront lieu lundi, aux mêmes heures. Les différents vainqueurs se verront ensuite remettre leurs prix au cours d’un vin d’honneur qui aura lieu à 18 heures, salle d’œuvres, rue de Biche.

Week-end pascal
Mairie. – Permanence pour l’état civil ce samedi, de 8 à 12 heures. Fermée dimanche et lundi.
Poste. – Ouverte ce samedi de 9 à 12 heures et de 15 à 16 heures. Fermée dimanche. Lundi, permanence de 9 à 11 heures (télégrammes et téléphone uniquement).
Médecin de service. – Téléphoner au 68.36.67.
Pharmacie de garde. – Pharmacie Fleurentin, rue de l’Eglise. Ce samedi, ouverture normale. Demain, dimanche ainsi que lundi, permanence de 19 à 20 heures.
Marché aux fleurs. – Ce samedi de 14 à 19heures.
Football. – Demain dimanche et lundi, à partir de 14 heures : au stade Saint-Eloi : challenge du C.F. avec la participation des équipes premières de Rombas, de l’A.P.M. Metz et du F.C.Woippy ; au stade Général-Gibon : challenge Marcel-Clausse, réservé aux cadets avec la participation des équipes de Tomblaine, du C.O. Metz-Bellecoix, de Vigy et du F.C.Woippy. (RL)

Mardi 12 avril 1966
À TRAVERS LES CHALLENGES DE PÂQUES
Sur leur terrain les joueurs du C.F. Saint-Eloi Woippy avaient invité les équipes de l’A.P.M. Metz, de l’U.L. Rombas et le F.C. Woippy pour disputer le traditionnel challenge de Pâques. Les parties furent mouvementées et le C.F. Saint-Eloi fut fortement encouragé par les jeunes supporters du quartier.
Toujours à Woippy, mais sur le stade Général-Gibon, le challenge Marcel-Clausse mettait aux prises les équipes cadets de Vigy, Tomblaine, C.O. Bellecroix et F.C. Woippy. Une belle assistance vint soutenir les joueurs et applaudir l’équipe de Woippy. (RL)

Mercredi 13 avril 1966
Aujourd’hui

Maison des jeunes, à la salle d’œuvres, rue de Biche, entraînement ping-pong, de 20 h. à 22 h. 30.
Scouts de France : à 20 h., réunion au local habituel. (RL)

Jeudi 14 avril 1966
À l’Union

Répétition générale exceptionnelle ce jeudi, à 20 h. 30, à la salle d’œuvres, rue de Biche.
Vu l’importance de la séance, M. Auguste Brulot, chef de musique, demande la présence de tous les exécutants.
Football-Club
Entraînement ce jeudi des joueurs seniors, juniors et cadets, à partir de 18 heures, au stade Général-Gibon.
Le même jour, à 20 h. 30, réunion du comité, au café Passe. (RL)

Vendredi 15 avril 1966
Aujourd’hui

Bibliothèque pour tous : De 16 à 18 h., au presbytère, rue de Biche.
A la Maison des Jeunes : Entraînement ping-pong, de 20 h. à 22 h. 30, à la salle d’œuvres, rue de Biche. (RL)

Samedi 16 avril 1966
Deux voitures entrent en collision au pont de Rombas : 3 blessés

Hier matin, vers 8 h. 30, deux voitures automobiles qui circulaient route de Rombas sont entrées en collision à hauteur du pont, non loin des Ets Berger.
L’un de véhicules était piloté par M. Gérard Moinier, 32 ans, employé de banque, domicilié 7, chemin de Relaumont, à Metz-Tivoli, qui a été légèrement blessé, ainsi que son passager, M. Emile Dehe, 22 ans, également employé de banque, demeurant rue du Commandant-Brasseur.
La conductrice de la seconde voiture, Mlle Gisèle Flauss, 25 ans, retoucheuse à Vitry-sur-Orne, 17, rue de Gandrange, souffre de légères contusions.
Les blessés, transportés à l’hôpital Saint-Blandine par l’ambulance Hunault, ont pu rejoindre leurs domiciles après soins.

La journée
Mairie : ouverte de 8 à 12 h. Fermée l’après-midi.
Poste : ouverte de 9 à 12 h. et de 15 à 16 h.
Médecin de garde : téléphoner au 68.36.67.
Pharmacie de service : Fleurentin, rue de l’Eglise, ouverture normale (dimanche, permanence de 19 à 20 h.).
Marché aux fleurs : de 14 à 18 h., place du Champé.
Maison des jeunes : foyer libre de 20 h. 30 à 23 h. (dimanche de 14 h. 30 à 19 h.).
Union : cours d’instruments d’harmonie, à 17 h., aux vestiaires du stade Général-Gibon, suivis à 19 h., de cours d’instruments de batterie (samedi).
Football : dimanche, à 15 h., au stade Général-Gibon : F.C. Woippy I – Faulquemont ; au stade de La Maxe : F.C. Woippy U.D.J.L.L. – La Maxe.

M. Jean REDT fête ses 80 ans
Le sympathique porteur de journaux, M. Jean Redt, de Saint-Remy, qui, tous les matins, apporte « Le Républicain Lorrain » aux habitants du hameau, vient de fêter ses 80 ans au milieu des siens. En effet, il vit le jour à Roussy-le-Village le 15 avril 1886. C’est après son mariage qu’il se fixa à Sait-Remy. Sept enfants vinrent agrandir son foyer, dont cinq sont encore en vie.
Depuis une vingtaine d’années, Monsieur Redt jouit d’une retraite bien mérité de la S.N.C.F. Encore très actif, il aime à s’occuper à son jardin.
Bon anniversaire à M. Redt, avec le souhait de la voir encore longtemps servir les nouvelles quotidiennes aux habitants de Saint-Remy. (Photo Palace) (RL)

Dimanche 17 avril 1966
De l’inédit : un tournoi de tennis de table

Dans le cadre de ses activités 1966, la M.J.C. organise pour la première fois dans la cité des fraises un tournoi de tennis de table, auquel participeront une vingtaine de maisons et foyer du département.
La date du 24 avril a été retenue pour cet événement sportif.
L’enjeu du tournoi est la coupe offerte par le Dr Bernard Schmitt, président-fondateur du Kivanis-Club, à Metz.
Les 8 meilleurs joueurs se verront remettre une médaille souvenir offerte par le donateur du trophée.
Un programme détaillé de la manifestation sera communiqué dans une prochaine édition. (RL)

Mardi 19 avril 1966
COURS DE COUPE ET DE COUTURE
30 femmes et jeunes filles viennent de suivre durant un mois des cours de coupe et de couture, organisés par le Centre français d’enseignement pratique. Quatre séances de deux heures (9 h. 30 à 11 h. 30, 14 à 16 h., 17 h. 30 à 19 h. 30, 19 h. 30 à 21 h. 30) permettent aux stagiaires de venir lors d’un moment de loisir, sans pour cela déranger leur ménage. Mlle Klein, monitrice diplômée, donne les cours dans une salle aménagée à cet effet au 14 de la rue du Général-de-Gaulle.
Notre photo : Un groupe d’élèves écoutant leur monitrice. (RL)

Carnet blanc
Prochainement aura lieu à la mairie de Sainte-Marie, le mariage de M. Michel Glein, chauffeur à Woippy, 10, rue d’Alsace, avec Mlle Liliane Gebus, 9, Grand-Rue à Sainte-Marie. A la maire de Metz, sera célébré le mariage de M. Jean-Claude Hody, chauffeur, à Woippy, 11, rue du Pâquis, avec Mlle Anita Adam, mécanographe, à Metz, 23, rue Paixhans ; ainsi que celui de M. Alain Cammas, soudeur-monteur, à Metz, 37, rue Chambière, avec Mlle Josette Chaube, à Woippy, rue du 14-Novembre, N°4.
Nos félicitations et meilleurs vœu de bonheur aux futurs époux.
La journée
A 18 heures, au stade Général-Gibon, entraînement des joueurs du Football-Club.
A la Maison des Jeunes. – Répétition du Groupe folklorique à 20 h. 30, à la salle d’œuvres, rue de Biche.
« Coopérateurs de Lorraine »
Les sociétaires Coopérateurs de Lorraine sont invités à assister à l’assemblée annuelle de la section qui aura lieu ce mercredi 20 avril, à la salle réservé du café du Lion d’Or, à 15 heures, pour le cantre-ville, et le même jour à 17 heures, au Chardon Lorrain, pour Woippy - Quatre-Bornes.
Ordre du jour : bilan 1965, fixation de la ristourne, élection de l’administration et du comité de section.
Une tombola gratuite sera tirée à l’issue de l’assemblée.

LES GRANDS ENSEMBLES (par Michel BRUGENEUR)

I - BELLECROIX, CITÉ-DORTOIR DE METZ, A SU DEVENIR HUMAINE (RL, dimanche 17 avril 1966)

II - AUX PORTES DE METZ, LA TRISTE CITÉ DU CHEMIN SAINT-ÉLOI

Cette rue-là est particulièrement éprouvée en ce moment. « Sur les occupants de dix maisons qui la composent, cinq personnes sont en prison… »
Roland M., qui me fait visiter la cité du « Chemin de Saint-Eloi » énonce cette constatation comme un élément de statistique. Ne croyez-pas pourtant qu’elle le laisse indifférent. Il hoche la tête : « Il y a beaucoup à faire ici… »
Roland M. est éducateur affecté à la jeunesse de ce quartier où la municipalité n’aime pas voir traîner les journalistes. C’est un colosse de vingt-huit ans dont la silhouette, la psychologie à la fois généreuse et réaliste, la force tranquille, évoquent irrésistiblement ces héros de films américains que l’on voit s’intégrer dans les pires bandes de blousons noirs et, après mille aventures et vingt bagarres, les ramener dans le droit chemin par la seule vertu de leur prestige.
Une piste en guise de route
Le décor est triste. Ici, pas de hautes façades trouées de centaines de fenêtres aux superpositions géométriques. La « cité » est constituée par des alignements interminables de petites maisons individuelles collées les unes aux autres et toutes tellement identiques : même porte, même disposition des fenêtres, même dimensions, qu’il doit falloir une certaine habitude pour ne pas se tromper de domicile.
Les rues ne sont pas terminées. Ça et là, les portes débouchent sur des embryons de trottoirs, ailleurs sur de la simple terre glaise, ailleurs encore sur des ébauches de jardinets entourés de grillages.
« Plus tard, il y aura de vraies chaussées et de vrais trottoirs », affirme mon guide qui ne ferait pas ce métier s’il n’était doté d’un optimisme congénital.

La cité du chemin Saint-Eloi : sans commentaire.
Plus tard, c’est possible. Pour l’instant, les files de maisonnettes ne regardent rien que des voies boueuses, des chantiers abandonnés, des terrains vagues. Le chemin Saint-Eloi, seul moyen d’accès, est plutôt une piste qu’une route et, comme pour murer symboliquement les hôtes de la cité, un talus supportant une voie de chemin de fer masque la perspective vers la ville.
Dans le jargon de l’urbanisme officiel cela se nomme un P.S.R. (Programme social de relogement). Certaines personnes, pour définir les objectifs de ce P.R.S. ont employé une formule aux résonances chirurgicales : « abcès de fixation ».
Avant de critiquer, il faut connaître toutes les données du problème. On me l’a expliqué :
« Les familles qui habitent ici logeaient autrefois soit dans de vieilles casernes désaffectées soit dans des baraquements pires qu’insalubres. La plupart n’ont pas de fonctions sociales bien définies, travailleurs intermittents, chômeurs, plus ou moins professionnels, déclassés pour ne pas dire pire. Des inadaptés comme il en existe dans toutes les villes. Beaucoup ont eu des démêlés avec la justice. C’est surtout à cause de leur inaptitude sociale qu’au lieu de les loger dans des immeubles collectifs, on leur a donné des petits pavillons où ; du moins, ils sont chacun chez soi ».
Soyons juste. Si le P.S.R. ne ressemble pas à un quartier résidentiel, il constitue, du moins, pour ceux qui l’habitent un progrès fondamental. Ils étaient condamnés au taudis sans nul espoir d’en sortir par leurs moyens. Ils ont, maintenant, un vrai toit, des murs propres, un relatif confort, avec l’eau courante, le gaz, l’électricité.
Que dis-je… on remarque même quelques petites autos aux abords des maisons et un certain nombre d’antennes de télévision.
- Ouais, soupire mon jeune éducateur. Mais il n’est pas sûr que les propriétaires de ces voitures ou de ces postes aient réglé leur loyer.
Les loyers sont relativement inférieurs à la valeur locative normale des logements mais la difficulté est de faire admettre à des locataires qui ne la furent jamais réellement, la légitimité de cette redevance.
Un quartier où l’on ne s’aime pas
Une camionnette passe en cornant à pleine trompe. Quand elle s’arrête, des femmes sortent des habitations et viennent, cabas en main, prendre leur tour à l’arrière. Ce commerce ambulant est le seul de la cité. A tour de rôle, le boucher, l’épicier, le boulanger viennent ainsi proposer leurs marchandises.
- Pour ce qu’ils ne vendent pas ou si l’on a raté le passage parce qu’on était ailleurs, m’a dit une femme avec mauvaise humeur. Il faut descendre en ville. C’est une véritable expédition. Attendre un bus quelque fois une demi-heure et l’attendre à nouveau pour revenir.
- Mais, ne pourriez-vous vous obliger entre voisins ?
Elle hausse les épaules.
Vous savez : ici, on vit chacun pour soi. La moitié de la cité déteste l’autre. On ne manque pas de raisons pour cela ; des histoires de gosses, de femmes, de maris. Sans parler du reste : les vols, les commérages…
Mon jeune guide confirme :
- C’est malheureusement vrai. Il y a aussi des haines raciales. Tenez : une famille de Nord-Africains est si unanimement détestée qu’il ne se pas de jour sans que ses membres soient victimes de brimades. On cherche querelle aux garçons, on insulte des filles. Le jeu à la mode consistait à leur casser les carreaux à coup de pierre. Non seulement ils se barricadent chez eux mais, de plus, ils se sont entourés d’un grillage pour arrêter les pavés.
Cent cinquante familles vivent là.
Le premier jour fut un jour de fête. On put même espérer qu’en donnant un cadre décent à la cohorte des malchanceux on allait susciter des sentiments de dignité et de rédemption.
Eternelle illusion des sociologues : la civilisation est toujours une longue patience.
- Y a-t-il une école ?
Roland me désigne des baraquements préfabriqués.
- Nous n’avons encore que quelques classes primaires à mi-temps. Plus tard…
On a dû fermer la maison des jeunes
Le drame, c’est naturellement la jeunesse.
Les gosses traînent un peu partout, jouent dans les rues. Ils sont, comme leurs parents, isolés dans cette société à l’écart.
Il y a une centaine d’adolescents de 14 à 18 ans.
Avez-vous une maison de jeunes ?
C’est bien connu : « les maisons de jeunes » sont la panacée officielle contre la délinquance. A deux reprises, avoue Roland M., on a essayé d’en ouvrir une. Nous avions un local prêté par un curé. La première fois, on a dû le fermer à cause de scandales divers. La maison servait surtout de lieu de rassemblement pour des équipes d durs qui y préparaient des expéditions pas très catholiques. On l’a ouvert une deuxième fois, car c’est tout de même le seul moyen de créer un noyau, d’exercer une influence. J’ai tout de même réussi à me faire accepter, considérer comme un copain par un certain nombre de ces gars et de ces filles.
Malheureusement, je ne sais à la suite de quoi, la clé de la « maison » avait été confiée à un délinquant, un petit dur qui avait une influence sur les pires éléments de la jeunesse. Il y a eu des vols d’argent, des plaintes, des bagarres. De nouveau, il a fallu interrompre l’expérience. Pourtant, je ne renonce pas…
La mission du jeune éducateur est difficile mais grandiose. Il lui faut toute son énergie, toute sa foi pour persévérer et il et certain que, malgré les embûches, il a déjà obtenu des résultats : il a su gagner la confiance, rassembler un petit groupe qu’il oppose aux pervers et aux inconscients. Mais comment protéger les filles qui, dès la quinzième année, déjà averties par l’exemple des adultes, sont victimes de la promiscuité, de la solitude, des sollicitations des jeunes garnements et de la voix corruptible des juke-boxes ?
Ce qui fait peut-être, le plus de peine à Roland M., c’est précisément cette ségrégation dont ses amis sont victimes. Il me montre un groupe d’immeubles style HLM qui de dresse à moins de cent mètres de la cité.
C’est le groupe d’habitation de la SONACOTRA. Les gens qui l’habitent ont dressé une sorte de frontière morale entre eux et la cité : ni les adultes, ni les enfants ne la franchissent. Jamais ceux de la SONACOTRA ne viennent ni ne passent sur le territoire de la « Cité ». Ce serait les seuls voisins possibles, les seuls contacts. Or les habitants du quartier Saint-Eloi ressentent plus qu’on ne croit cette mise à l’index. Pour les jeunes, c’est un affront qui les replie, les rejette dans leurs origines, les regroupe dans une sorte d’excommunication.
On ne peut pas reprocher aux législateurs municipaux d’avoir construit des maisons pour les déshérités. Le problème des inadaptés est de partout et de toujours. Pourtant, il est à craindre que ce ne soit pas une bonne solution de les regrouper dans une sorte de colonie « extra muros », ce qui aboutit à consacrer officiellement leur condition. L’expérience de l’abbé Pierre avec des principes analogues n’a-t-elle pas abouti à une terrible faillite, créant dans certaines banlieues parisiennes de véritables foyers de délinquance et de dégradation humaine où l’élément sain est étouffé et où la jeunesse n’a aucune chance de s’en sortir.
Même si d’admirables garçons comme Roland M… rament de toutes leurs forces à contre-courant.

Route de Magny : du « provisoire » qui dure depuis 14 ans
(…)

Mercredi 20 avril 1966
Concours d’entraînement pour les cavaliers du Club hippique de Saint-Remy

Concours d’entraînement pour les cavaliers du club hippique de Saint-Remy auxquels étaient venus se joindre leurs amis des sociétés similaires de Thionville et de Saint-Avold ainsi que de l’Eperon messin. Le jury était formé de MM. Helmer, président de l’Eperon messin ; Daster, vice-président de la Société thionvilloise, et Seichepine, président de celle de Saint-Avold.
Le concours comportait tris épreuves dont nous avons donné les résultats.
Notre photo : les vainqueurs de la première épreuve, en compagnie de M. Senzig, président du C.H.S.R.

Le nouveau monument aux Morts sera inauguré le 22 mai
Un projet vieux de plusieurs années devient cette fois une réalité. En effet, le nouveau monument aux Morts, destiné à remplacer le « calvaire » qui se dresse devant l’entrée de l’église, est actuellement en voie d’installation rue de Biche, sur l’emplacement d’un jardin acquis par la municipalité.
Conçu par M. Pitet, l’excellent architecte messin, ce monument aux lignes sobres sera inauguré le 22 mai prochain, en présence de nombreuses personnalités locales et départementales.
Actuellement, l’entreprise Batavoine de Woël (Meuse) s’emploie à dresser l’entourage de pierre autour de la stèle qui s’élèvera à plus de quatre mètres de hauteur. Dans peu de jours, tout sera terminé, à la grande satisfaction de la population.
Le programme des festivités a déjà été établi par le maire, M. debs, et son conseil municipal. Les différentes personnalités seront accueillies à 14 h. 30 et à 15 heures un office religieux sera célébré. A 15 h. 45 se déroulera l’inauguration et la bénédiction qui sera donnée par l’aumônier militaire.
A 16 h. 30, un vin d’honneur sera servi à la salle d’œuvres.

La journée du mercredi
Maison de Jeunes. – A la salle d’œuvres, rue de Biche, entraînement de ping-pong en vue du challenge Bernard-Schmitt de dimanche prochain. Aux mêmes endroit et heure, réunion des responsables de l’organisation du challenge.
Scouts de France. – A 20 heures, réunion de la section locale, rue de Biche.
Coopérateurs de Lorraine. – Assemblée générale annuelle à 15 heures, au café du Lion-d’Or, pour les habitants de Woippy-Centre, et à17 heures, au Chardon Lorrain, pour les habitants de la cité des Quatre-Bornes. (RL)

Jeudi 21 avril 1966
La journée

A.P.F. de Woippy-Centre : après-midi éducatif, de 14 h. à 16 h. 30, à la salle d’œuvres, rue de Biche, pour les enfants de 4 à 12 ans.
Union : à 17 h., à l’école des filles de Woippy-Centre, école de musique et cours de solfège ; à 20 h.. 30, à la salle d’œuvres, répétition de la batterie.
Football-Club : à 18 h., au stade Général-Gibon, entraînement des joueurs seniors, juniors et cadets ; à 20 h. 30, au café Passe, réunion du comité.

Mariage
Prochainement aura lieu, à la mairie de Woippy, le mariage de M. Gilbert Malmonté, chauffeur d’engin, demeurant rue Victor-Poulain N°39, avec Mlle Eliane Godard, de Brieules-sur-Meuse ; ainsi que celui de M. Christian Bodin, réceptionniste, demeurant rue de la Fontaine N°2, avec Mlle Marie-Louise Schmitt, employée de banque, demeurant à Metz, 16 rue Mozart.
Nos félicitations et meilleurs vœux de bonheur aux futurs époux.

Challenge de la Fidélité
Le Football-Club organise le 1er mai le challenge de la Fidélité, réservé à des équipes U.D.J.L.L. Le tirage au sort, effectué dimanche dernier au siège du club, a fixé l’ordre des rencontres comme suit : à 14 h., Tomblaine - Augny ; à 15 h. 45, match de coupe du Lait (cadets) ; à 17 h. 15, Woippy - La Maxe. (RL)

Vendredi 22 avril 1966
La M.J.C. prépare le challenge de tennis de table

Dimanche prochain 24 avril se déroulera à la Maison des Jeunes et de la Culture, rue de Biche, un challenge de tennis de table, groupant une vingtaine de maisons du département. Afin de remercier le Dr Bernard Schmitt, président-fondateur du Kiwanis-Club de Metz, donateur de la coupe mise en compétition, ainsi que des différentes médailles, attribuées aux huit premiers, les jeunes de la M.J.C. de Woippy ont tenu à lui envoyer des cartes de remerciements dédicacées, affranchies du timbre de la Maison des Jeunes.

La journée du vendredi
Bibliothèque pour tous. – De 16 h. à 18 h., au presbytère de la rue de Biche.
Entraînement ping-pong : à la Maison des Jeunes, rue de Biche, de 20 à 23 heures. (RL)

Samedi 23 avril 1966
Le samedi

Médecin de service : téléphoner au 68.36.67. – Pharmacie : Fleurentin, rue de l’Eglise, samedi, ouverture normale (dimanche, permanence de 19 à 20 h.). – Marché de fleurs : de 14 à 18 h., place du Champé. – Réunion : de la commission des fêtes du conseil municipal ainsi que du comité d’érection du nouveau monument aux Morts, à 20 h. 30, à l’hôtel de Ville. (RL)

Dimanche 24 avril 1966
Concours amical de pétanque

Ce dimanche 24 avril, place de France, au quartier du Roi, la Pétanque Mosellane organise un concours amical, à la mêlée, ouvert aux licenciés et sympathisants. Inscriptions : 2 F par personne. Prix au prorata des joueurs.

Challenge Dr-Bernard-Schmitt
La Maison des Jeunes organise, ce dimanche, dans la salle d’œuvres, rue de Biche, un tournoi de tennis de table, groupant une vingtaine de maisons de la région. Ci-dessous le programme de cette manifestation sportive : De 8 à 17 h. : Eliminatoires, huitièmes, quarts et demi-finales. A 17 h. : finales.
A 18 h., les différents vainqueurs se verront remettre leurs prix par le docteur Bernard Schmitt, en présence des différents personnalités invitées. (RL)

Lundi 25 avril 1966
Nécrologie : M. Joseph GLAD

Nous apprenons le décès de M. Joseph GLAD, qui était âgé de 76 ans. Le défunt faisait partie d’une famille bien connue dans la localité. Il travaillait à la S.M.S. d’Hagondange.
Ses obsèques auront lieu demain, à 9 h. 30, en l’église paroissiale.
Nous présentons à ses proches, l’expression de nos sentiments attristés. (RL)

Mardi 26 avril 1966
La journée

Footballeurs. – Au stade Général-Gibon : à 18 h., entraînement des joueurs.
Maison des Jeunes. – Répétition du groupe folklorique, à 20 h. 30, à la salle d’œuvres, rue de Biche.
A.P.F. de Maison-Neuve - Saint-Eloi. – Réunion à 18 h. 30 au local habituel. Toutes les familles et habitants du quartier y sont invités.
Scouts de France
La réunion hebdomadaire de cette semaine prévue pour mercredi est reportée à jeudi à 20 h., au local habitue.
Football-Club
Les cadets de Moselle-Sud rencontreront pour le compte de la Coupe du Lait leurs homologues, de Meurthe-Nord, le 1er mai, à 15 h. 30, au stade Général-Gibon. En vue de parfaire leur condition, les cadets de Moselle-Sud matcheront en amical demain mercredi, à 18 h. 15, contre une sélection Woippy - Devant-les-Ponts, au stade Général-Gibon. Les joueurs des deux formations sont convoqués pour 18 h. aux vestiaires du stade.
A l’Union
L’école de musique et les cours de solfège du jeudi sont reportés à samedi 30, à 17 heures, à l’école des filles de Woippy-Centre. (RL)

Mercredi 27 avril 1966
Maison des Jeunes. – Entraînement ping-pong, à la salle d’œuvres, rue de Biche, de 20 h. 0 23 h.
Football. – A 18 h. 15, au stade Général-Gibon, match amical: cadets de Moselle-Sud contre une sélection cadets Woippy - Devant-les-Ponts. (RL)

Jeudi 28 avril 1966
Le 1er mai avec l’Union

La société de musique de l’Union participera, dimanche, à la fête de printemps organisée par le Foyer rural de Colligny.
Départ des musiciens à 13 h. 45, à la salle d’œuvres, en tenue d’hiver, avec carnet de pas redoublés.
Sortie des familles
La sortie prévue pour le 1er mai, aura bien lieu à Saulny. Rendez-vous est donné à 10 h., aux habitants du quartier du Roi (cité S.N.C.F.) sur la place de France, devant l’économat S.N.C.F. ; aux habitants de Woippy-Centre, à l’angle des rues de Briey et Maréchal-Leclerc (devant le lavoir).
Si les conditions atmosphériques ne le permettent pas, la sortie serait remise. Prévoir un repas froid à emporter et se munir de jeux, ballon,s, etc. Le transport est assuré.
La journée du jeudi
A.P.F. de Woippy-Centre. – Après-midi éducatif, de 14 h. à 16 h. 30, à la salle d’œuvres, rue de Biche, pour les enfants âgés de 4 à 12 ans.
Union de Woippy. – Répétition de la batterie à 20 h. 30, à la salle d’œuvres, rue de Biche. Football-Club. – A 18 heures, au stade Général-Gibon, entraînement des joueurs seniors, juniors, cadets ; à 20 h. 30, au café Passe, réunion du comité.
Scouts de France. – Réunion de la section locale à 20 heures, au local de la rue de Biche. Dimanche, au stade Général-Gibon, plusieurs rencontres : deux pour les éliminatoires du challenge de la Fidélité, une pour le compte de la Coupe du Lait. A 14 heures : Tomblaine rés. - Augny U.J.L.L. ; à 15 h. 30, Coupe du Lait : cadets de Moselle-Sud - cadets de Meurthe-Nord ; à 17 h. 15, Woippy U.J.L.L. – La Maxe.

Challenge Docteur-Schmitt
Organisé par MM. Lamboley, trésorier de la M.J.C., et Martzel, responsable de l’activité ping-pong, le challenge Dr Bernard-Schmitt a connu un grand succès.
Plus de 120 jeunes participèrent à la compétition, et c’est finalement M. Marcel Saint-Eve, du foyer de Moulins, qui remporta le trophée par 2 sets à 1, sur M. Martin, du foyer Saint-Augustin de Metz.
Mlle Myriam Bloch (M.J.C. Woippy), MM. Wilhelm (foyer de Moulins), Brunella (foyer Saint-Augustin), Orovel (foyer des Jeunes Travailleurs), Martzel (M.J.C. Woippy), Robert (foyer du Sablon), Christian (Sainte-Barbe) obtinrent chacun une médaille.
Parmi les personnalités venues encourager les joueurs, on notait M. Debs, maire ; MM. Moitry, Thiriet, Floret, Natier, adjoints ; MM. Jean, Lahaire, Ravidas, Schuster, conseillers municipaux ; M. et Mme Choler, directeurs d’écoles ; MM. les Drs Scharff et Tordjmann ; M. Sechehaye, président de l’Union ; M. de Louyot, directeur du foyer « Moisson Nouvelle », etc.
Au cours de la remise de prix par M. le Dr Barnard Schmitt, M. Hoffmann remercia le donateur pour la magnifique coupe et les différentes médailles gracieusement offertes. (RL)

Vendredi 29 avril 1966
La journée du vendredi

Bibliothèque pour tous : De16 à 18 h., au presbytère de la rue de Biche.
Entraînement ping-pong : A la Maison des Jeunes, rue de Biche, de 20 à 23 h.
Paroisse Maison-Neuve - St-Eloi : Réunion à 20 h. 30, pour les habitants du quartier, au local situé derrière l’école, au sujet des problèmes de la paroisse.
A l’écoute de la M.J.C.
La Maison des Jeunes de Woippy-Centre organise, le dimanche 1er mai, un rallye pédestre, auquel tous les jeunes sont invités à participer. Départ à 9 h., place de la Mairie (déjeuner tiré du sac). (RL)

Samedi 30 avril 1966
La sortie du 1er mai, organisée par l’A.P.F., aura lieu à Saulny. Le rendez-vous est fixé pour les habitants du quartier du Roi (cité S.N.C.F.), à 10 heures, place de France, devant l’économat de la S.N.C.F. ; les habitants de Woippy-Centre se retrouveront à l’angle des rues de Briey et Maréchal-Leclerc (devant le lavoir).
Le repas sera tiré du sac et il est recommandé de se munir de jeux.

Médecin de service. – Téléphoner au 68.36.67.
Pharmacie de garde. – M. Fleurentin, rue de l’Eglise, samedi, ouverture normale ; dimanche, permanence de 19 à 20 h. (RL)

| Année 1965 | Haut de page | Année 1966 : mai-août , septembre-décembre |

raconte-moi-woippy Retour menu