raconte-moi-woippy Retour menu

Presse locale : Informations, Faits divers, Courriers, Annonces ( 1958 )

Journaux consultés et abréviations utilisées Sources
Républicain Lorrain (RL)
Le Lorrain (LL)
 
  Les journaux consultés sont issus des collections de la Bibliothèque-Médiathèque de Metz-Pontiffroy,
des Archives municipales de Metz et des Archives départementales de la Moselle.
(références disponibles sur place)

| Année 1957 : juillet-décembre | Année 1958 : mai-août |

Année 1958 ( Janvier à avril )

Mercredi 1er janvier 1958
PERMANENCE MÉDICALE

Médecin de service du mardi 31 décembre, à 21 h., au jeudi 2 janvier, à 7 h., pour Woippy, Marange et leurs environs : Docteur Scharf, Woippy, tél. 60.69.09. (LL)

Vendredi 3 janvier 1958
Société de Musique « L’Union »

Demain samedi, à 20 heures, au siège, café Frentzel, répétition de la Musique, en vue de la préparation du programme de la séance théâtrale.
Répétition pour la batterie, à la même heure, au café Dubois.
F.C. Woippy
Programme du 5 janvier :
Equipe première, en championnat, contre Montigny. Sont convoqués, pour 14 heures, au stade du Canal : Hupp, Gusse, Hodapp, Zahn J., Genet, Jacques, Nunenthal, Morette, Wébert I., Petitjean, Mellinger, Tutin et Bellinger ; délégué : M. Fenard.
Equipe juniors, en amical, contre Transelec Metz, à 10 heures, au stade du Ban-Saint-Martin. Sont convoqués à 9 heures, au siège : Rimlinger, Bott, Vagner, Vizé, Troester, Bourger, Popowitch, Mangenot, Duval, Claude, Danlion, Lang, Koch, Zahm R. et Clément R. ; délégué : M. Yvon. (RL)

Samedi 4 janvier 1958
Demain, fête familiale des ACMNR

La petite fête familiale de la section locale des A.C. Malgré-Nous et Réfractaires, aura lieu demain dimanche, dans la salle du café du Lion d'Or. En voici le programme :
14 h. 15 : réception des membres et de leur famille ; 14 h. 30 : réception des invités (autorités locales et départementales) ; 15 h. 15 : séance récréative ; 16 h. 15 : goûter offert aux enfants et à leurs parents ; vin d'honneur ; à l’issue du goûter, remise des colis aux enfants, veuves, ainsi qu'aux membres célibataires ou mariés sans enfant ; titrage de la tombola.
Permanence médicale
Médecin de service depuis aujourd’hui samedi jusqu'au lundi 6, à heures, pour les localités de Woippy, Marange et leurs environs : Docteur Gourvennec, à Marange-Silvange, tél. 101, à Maizières-lès-Metz. (RL)
Fête familiale de la section des Malgré-Nous
Dimanche 5 janvier, salle du café du Lion d’Or, à Woippy, se déroulera une petite fête familiale, réservée aux membres de la section et à leurs familles, dont voici le programme :
14 h. 15 : Réception des membres et de leurs familles.
14 h. 30 : Réception des autorités locales et militaires.
14 h. 45 : Séance récréative.
16 h. 15 : Goûter offert aux enfants et à leurs parents. Vin d’honneur.
A l’issue du goûter, remise des colis aux enfants, veuves ainsi qu’aux membres célibataires ou mariés sans enfants. Tirage de la grande tombola.
En cas d’empêchement, prévenir le comité en temps voulu, pour lui permettre de prendre toutes dispositions utiles.
SOCIÉTÉ DE MUSIQUE L’UNION
En vue de la préparation du programme de la séance théâtrale, une répétition aura lieu aujourd’hui, au café Frentzel.
Pour la batterie, la répétition aura lieu au café Dubois.
GÉNÉROSITÉ
Une somme de 5 300 fr. a été remise à la Coopérative scolaire par M. Tailleur Henri, adjudicataire de la fête patronale. Très sensible à ce geste, tous les membres de la coopérative remercient bien sincèrement les organisateurs et forains qui ont contribué généreusement à cette collecte. (LL)

Lundi 6 janvier 1958
La fête de famille des Malgré-Nous à Woippy

Afin de répartir des cadeaux entre les enfants de leurs membres, les A.C. « Malgré-Nous » et Réfractaires de Woippy avaient organisé hier une fête de famille qui s’est déroulée dans une ambiance des plus sympathiques.
A la table d’honneur on notait la présence de MM. Jungling, maire ; l’abbé Heintz, remplaçant l’abbé Bémer, souffrant ; Mangenot et Copeaux, adjoints ; Ternig, vice-président départemental des « Malgré-Nous » ; Thiriet, secrétaire départemental ; Henry, président de l’U.N.C. ; Billotte, des Engagés volontaires ; Auburtin, président de la section locale des « Malgré-Nous ».
Une séance récréative préluda au goûter et à la distribution des cadeaux, attentions qui recueillirent l’approbation unanime de la juvénile assistance.
Notre photo (Ed. L.) : Les enfants des « Malgré-Nous » ont apprécié les divertissements. (LL)

Les Anciens Combattants, Malgré-Nous et Réfractaires de Woippy ont pensé au Noël des enfants et des veuves
Sous l’impulsion de son dévoué président, la section de Woippy des anciens combattants « Malgré-Nous » et réfractaires a voulu organiser une fête de Noël à l’intention des enfants de ses membres, mais aussi des veuves. Elle y est parvenue remarquablement et la manifestation d’hier peut se classer parmi les plus belles réussites de cette association. Dans la vaste salle du café du Lion d’Or, une centaine d’enfants se trouvèrent réunis avec leur famille, et en présence de M. Jungling, maire de Woippy ; M. l’abbé Heintz, représentant M. l’abbé Bémer, curé de la paroisse ; des adjoints et conseillers municipaux, du personnel enseignant, ainsi que de M. Henry, président de l’U.N.C. ; M. Billotte, président des Engagés Volontaires ; les délégués de l’Union représentant M. Sechehaye empêché ; M. Ternig, vice-président départemental et président de la section de Rombas des A.C.M.N.R. ; M. Thiriet, secrétaire départemental et président d’honneur de la section ; M. Gérard, ancien président de la section qui revint spécialement de Mirecourt pour cette journée.
Tous furent accueillis par le président. Celui-ci, dans son allocution, remercia tous les donateurs et les membres bienfaiteurs pour leur appui et leur aide. Il rendit également hommage à ceux qui se dévouèrent pour l’organisation de la fête, MM. Bohr, Rouyer, Dietenbeck, Thiriet, Charreaux et Didier.
Le président évoqua aussi les tristes Noëls des années 1943 et 1944 et souhaita, en terminant, voir se maintenir l'esprit de camaraderie qui anime les membres.
Une matinée récréative se déroula alors, marquée par diverses attractions, puis le goûter fut servi aux enfants en même temps que les adultes étaient conviés au vin d'honneur. Au cours de celui-ci, diverses allocutions furent prononcées, notamment par M. Jungling, maire de Woippy, M. Thiriet, représentant le Comité départemental, MM. Henry, Billotte et Ternig. Enfin, la distribution des colis aux enfants et aux veuves mit fin dans la joie à cette sympathique réunion familiale. (RL)

Mercredi 8 janvier 1958

Dominée par la tour carrée d’une ancienne maison de maître, l’école du Coupillon


A la maternelle, Joëlle fait état, sous l’œil intéressé d’un jeune compagnon, de ses dons pour la peinture.
 
Chez les « grands », Mme CHATELAIN procède à la répartition de la pâte à modeler, de laquelle doivent sortir des cendriers. (Photos J.-E. A.)

Joli nom ma foi, et plus joli site encore que ce « Coupillon » qui samedi prochain, à 11 h. 30, verra les autorités académiques et municipales inaugurer la nouvelle maternelle, trait d’union entre les confins messins de Devant-les-Ponts et Woippy.
L’école reçoit, d’accord avec les deux municipalités, jusqu’à une soixantaine de petits « Woippyciens ».
Elégamment construite, la nouvelle maternelle est due au talent de M. Bouchard, architecte, et Mlle Marthe Hamue, artiste-peintre, en assurera la décoration murale quand la belle saison sera venue.
Pour l’instant, le quartier, mi-champêtre, mi-sylvestre, est déjà animé par un gai babillage, puisque deux classes enfantines fonctionnent depuis la grande rentrée. Deux autres classes, émigrées des Quatre-Bornes, sont venues s’y ajouter. Et les possibilités ne sont pas épuisées, six classes sont prévues, pour le jour où ce nouveau secteur sera totalement construit. La proche et importante maison d’habitation du corps enseignant, est un autre indice du développement de cette banlieue.
En attendant la consécration officielle, « bonne année » au Coupillon et à son petit monde. (LL)

Mercredi 8 janvier 1958
La nouvelle école maternelle du Coupillon, véritable paradis pour enfants,
sera inaugurée samedi par de nombreuses personnalités

Depuis longtemps, l’importance prise par le quartier des Quatre-Bornes, peuplé à souhait d’une multitude d’enfants, avait posé le problème de la création d’une maternelle. Celle située au cœur de ce quartier animé s’était avérée trop restreinte et il fallut bien songer à trouver les crédits nécessaires pour que soit construit un bâtiment qui répondra aux vœux de centaines de mamans.
Et c’est ainsi que s’érigea, sur un terrain magnifiquement situé de la rue du Coupillon, un ensemble plaisant au regard et dont les plans furent étudiés avec soin par l’architecte M. Bouchard.
La façade aux lignes élégantes est maintenant éclairée par une série de baies laissant pénétrer la lumière et le soleil dans les quatre classes et la vaste salle de jeu encombrée de jouets de toutes sortes dont deux girafes au col quelque peu réduit, mais dont les pelages se marient avec bonheur avec les teintes grises et jaunes des portes et des murs.
La maternelle a accueilli ses premiers visiteurs en herbe le 15 octobre. Les deux classes de l’ancienne école y ont trouvé refuge, le même jour, les deux classes recevaient les moins de six ans qui n’avaient jusqu’ici pu trouver place.
Ils sont venus, accompagnés de leurs mamans, de tous les coins de ce quartier et d’une large partie du territoire de Woippy. Gentiment, ils ont été pris en charge par leur nouvelle directrice Mme Chaplain et ses collaboratrices Mmes Genson, Stauf¬fer et Louis.
Chacune d'entre elles s'employa à leur faire découvrir les joies d'une vraie école maternelle, avec ses jeux, ses chants, ses danses rythmiques et aussi ses petits travaux d’initiation à la lecture, au calcul et aux exercices graphiques.
Maintenant, les quelque 135 bambins sont largement acclimatés et attendent l’inauguration officielle des locaux qui aura lieu samedi, à 11 h. 30, en présence de nombreuses personnalités.
Sur nos photos, d’une part : l’important groupe des bambins de la nouvelle maternelle bénéficiant d’une large récréation et, d’autre part, deux salles de classe bien fréquentées [ non reproduite ici ]. (RL)

Mercredi 8 janvier 1958
Après la belle fête des A.C.M.N.R. de Woippy

Comme nous l’avons relaté hier, la fête familiale organisée par la section locale des A.C.M.N.R. de Woippy, obtint le plus magnifique succès. Les enfants, notamment, furent particulièrement gâtés au cours de cet après-midi.
Sur notre photo : les personnalités à la table d’honneur, pendant cette manifestation amicale. Le comité de la section locale des A.C.M.N.R. informe les détenteurs des billets de participation à l’Arbre de Noël, qui n’auraient pas encore été retirés, de faire prendre les lots chez M. René Thiriet, 66, rue de Metz.
Il s’agit des numéros suivants : 230, 419, 422, 431, 445, 914, 920, 948, 951, 959, 1036, 1039, 1141, 1149, 1152, 1156, 1175, 1258, 1261, 1354, 1356, 1369, 1371, 1380, 1382, 1386, 1391, 1393, 1407, 1409, 1412, 1417, 1424, 1429, 1436, 1439, 1445, 1462, 1465, 1475, 1480, 1484, 1487, 1492.
Les lots qui ne seront pas retirés le 15 janvier resteront acquis à la société. (RL)

A.C. et Malgré-Nous ont fait des heureux
Le comité de la section locale des A.C.M.N.R. informe les détenteurs des billets de participation à l’arbre de Noël, qui n’auraient pas encore été retirés, de bien vouloir faire prendre les lots chez M. René Thiriet, 66, rue de Metz. Il s’agit des numéros suivants : (....) Les lots qui ne seront pas retirés pour le 15 janvier 1958 resteront acquis à la société. (LL)

Vendredi 10 janvier 1958
Dimanche, soirée théâtrale de la JOCF

Depuis quelques semaines, les jeunes filles de la JOC préparent avec ardeur une soirée théâtrale qui aura lieu le dimanche 12 janvier, dans la salle du Lion d’Or (café Wagner). Répétition générale à 15 heures, à laquelle sont particulièrement invités les enfants. Soirée de gala à 20 heures, réservée à toute la population.
Au programme : un ballet en deux actes exécuté par douze fillettes sous la direction de sœur Stéphanie ; puis une comédie dramatique : « Elle a eu tort » ; une comédie gaie : « Ma bonne Zoé » ; pour terminer : « Le vrai Noël », un noël moderne et émouvant.
Une agréable surprise est prévue en complément. (LL) (RL)
Réunion des conscrits
Il est rappelé aux conscrits de la classe 1959 qu'une réunion aura lieu demain samedi, à 20 h. 30, au café Paulin Albarède. Présence indispensable.
Société de Musique
La répétition de musique aura lieu, demain samedi, à 20 h., au siège, café Frentzel. Les musiciens, au complet, prépareront le concert qu'ils interpréteront prochainement. Tous leurs amis sont cordialement invités à venir les applaudir. Le président et le comité remercient sincèrement les membres actifs, honoraires et bienfaiteurs qui ont acquitté leurs cotisations pou 1958. Il leur sera réservé un chaleureux accueil aux prochaines séances théâtrales, pour lesquelles ils bénéficieront de places à demi-tarif.
Engagés volontaires
La section locale organise son quatrième concours de belote le dimanche 19 janvier, à 15 h., au café Paulin Albarède. Les amateurs de belote pourront se faire inscrire au café même. (RL)

Samedi 11 janvier 1958
Permanence médicale

La permanence médicale pour le secteur de Woippy, de Marange et des localités environnantes sera assurée depuis ce soir samedi à 21 heures jusqu'a lundi à 7 heures par le Dr Tordjman (tél. 60.68.12 à Woippy).
Soirée dansante
Une grande soirée dansante aura lieu le 19 janvier, à partir de 20 heures, dans la salle du Lion d'Or, avec le populaire accordéoniste Olivier Perfetti et son chanteur Jo Sivert, qui animeront la « Danse de l'Orange ». On y applaudira également le trio junior : Martin Claude, Gusse Claude et Savory Joseph. (RL)

Dimanche 12 janvier 1958

En cette journée inaugurale, la nouvelle école maternelle, qui aligne sa magnifique façade au centre de la rue du Coupillon, arborait un air de fête avec ses drapeaux flottant au vent et ses fleurs disposées à profusion dans les salles où la lumière pénètre à flots.
Nous avons déjà eu l’occasion, dans une précédente édition, de dire combien avait été appréciée, par toute les mamans du quartier des Quatre-Bornes et d’une partie de Woippy, l’exécution d’un projet longtemps caressé par celles-ci.
C’est maintenant chose faite et, au cours de la manifestation qui se déroula hier matin dans le cadre même de l’établissement, chacun se plut à admirer sans réserve cette œuvre due au talent de l’architecte M. Bouchard et d’entrepreneurs de qualité.
Parmi les nombreuses personnes présentes, on pouvait noter la présence de MM. Mondon, député-maire de Metz ; Holderith, inspecteur d’académie ; Terré, inspecteur primaire ; les adjoints au maire Goulon et Vincent ; Jungling, maire de la localité voisine de Woippy ; Mlle Thiam et M. Navel, conseillers municipaux ; Berrier, maire de Plappeville et représentant M. Bouchard, actuellement souffrant ; Gaillot, secrétaire général de la mairie, et de nombreux chefs de services dont MM. Frankum, chargé des questions scolaires ; Kluse, etc. ; Mlle Schirch, inspectrice des écoles maternelles ; l’abbé Eberhart, représentant le chanoine Soissong, curé de la paroisse ; le pasteur Peloux et l’Iman, Si Boualem.
Ces personnes furent accueillies par Mme Chaplain, la sympathique et compétente directrice de la nouvelle école maternelle, et visitèrent les quatre salles dans lesquelles de gracieux bambins étaient fort affairés dans les diverses occupations réservées à leur âge. Chacun et chacune, indifférents à ce déploiement d’autorités venues les visiter, étalaient leur savoir-faire en exécutant soit de puérils dessins ou en confectionnant avec amour de fragiles objets, témoignant déjà d’une autorité certaine en la matière.


En haut : la peinture ne semble guère avoir de secrets pour cette charmante enfant, alors que (en bas) M. Mondon et la directrice Mme Chaplain contemplent, admiratifs, le travail de jeunes artistes en herbe.
La situation scolaire à Metz…
Puis, dans l’immense salle de jeux, agrémentée d’installations les plus modernes et égayée par le chant d’un couple d’oiseaux enfermés dans sa cage dorée, M. Mondon s’adressa à l’assistance pour se féliciter tout d’abord d’une pareille réussite, qui prouve combien la ville de Metz, laquelle compte presque 100 000 habitants, est soucieuse de ses constructions scolaires. Il insista sur le fait que dans cet établissement, vont vivre 71 enfants de Metz et 61 de Woippy. Les travaux débutèrent, rappela-t-il, en septembre 1956 et furent menés à bien en octobre 57. Il remercia les entrepreneurs, les différents corps de métiers qui s’attelèrent à cette œuvre, sans oublier l’architecte M. Bouchard et pria M. Berrier de transmettre à celui-ci ses sincères félicitations. « On a voulu faire quelque chose de correct en tenant compte des normes techniques et financières », déclara le maire, lequel rappela que Metz avait en 1938, 165 classes primaires et 6 300 élèves et compte actuellement 295 classes et 9 265 élèves. On constate de ce fait qu’en raison de l’augmentation du nombre des élèves, que le volume des classes approche de 100 % et que les écoliers sont logés dans des conditions meilleures qu’avant guerre.
En ce qui concerne les maternelles, on en comptait à Metz 25 en 1938, avec 1095 enfants et 66 en 1958, avec 2 815 élèves. Ces chiffres montrent l’effort accompli par la ville, qui a mis en chantier une vingtaine de classes à Bellecroix et qui permettra bientôt la construction de 18 classes et 4 maternelles à la Patrotte.
« Nous avons confiance en l’avenir, conclut le maire de Metz, et ceci malgré de nombreuses difficultés ; nous poursuivrons nos efforts afin de donner l’enseignement indispensable à chacun de nos petits citoyens ». M. Mondon profita de l’occasion pour souligner l’importance que prendra la prochaine construction d’un second lycée, route de Strasbourg. Sur une vingtaine d’hectare, un grand centre d’enseignement sera créé et sera indispensable dans un département comme le nôtre.
123 000 écoliers en Moselle
M. Holderith, estima pour sa part, que le bulletin de santé de la situation scolaire présentée par le maire de Metz était plus que satisfaisant. Il remercia lui aussi ceux qui participèrent à tous les échelons, à la construction de cette magnifique école intercommunale, qui donnera aux maîtresses la possibilité de travailler dans un cadre vraiment lumineux, pour lequel rien n’a été négligé, ni la note artistique, ni l’esthétique.
Abordant à son tour la question, il donna quelques chiffres indiquant qu’en 1951 et 5é, on comptait en Moselle 80 000 élèves de maternelle et de classes primaires, alors qu’au 1er janvier 1958, il y en a 123 000. Cette augmentation a posé des problèmes de construction et aussi de recrutement et de formation du personnel enseignant. Au cours des 5 dernières années, 1 500 classes primaires ont été créées et 340 classes primaires, plus 1 000 logements d’instituteurs. Cette réalisation coûta 15 milliards durant cette période.
« Cependant, ajouta l’inspecteur d’Académie, depuis trois ans, 18 000 enfants sont nés annuellement et ces naissances reposeront de nouveaux problèmes, auxquels il faudra faire face ».
Magnifiant enfin la raison d’être des écoles maternelles, M. Holderith estima que celles-ci doivent se substituer au cadre familial et il voudrait que toutes les maîtresses aient le sourire aux lèvres et la joie au cœur envers ceux qui sont privés de la sollicitude maternelle.
En Moselle, ces écoles revêtent une signification particulière, car elles font œuvre utile et préparent d’une manière rationnelle celui qui est appelé cycle primaire, secondaire ou technique.
A l’issue de ces importantes allocutions, un vin d’honneur termina cette journée inaugurale. (RL)

Football-Club
Tandis que l'équipe première sera de repos, les juniors recevront aujourd'hui, en championnat, le leader du groupe, l'AS Hayange.
Sont convoqués pour 14 heures, au siège : Rimlinger, Bott, Popowitch et R. Clément, Vizé, Duval, Lang, Koch, Danlion, R. Zahm, Troester, Mangenot.
Traçage du terrain par : Rimlinger, Bott. Popovitch et R. Clément. Délégué : M. Gérard.
Demain lundi, réunion du comité et de tous les joueurs, à 20 h. 30, au siège, café Dubois. (RL)

Lundi 13 janvier 1958
Avis mortuaire. Décès de Madame Veuve Alphonse HENNEQUIN, née Marie BAYER, le 12 janvier 1958, dans sa 87e année.

Lundi 13 janvier 1958
Soirée théâtrale de la JOCF au pays des fraises

La soirée théâtrale donnée par les jeunes filles de la J.O.C.F. de Woippy a été un succès et déjà l’après-midi, pour la répétition générale, les enfants de la localité furent les premiers (et bruyants) spectateurs d’un programme qui débuta par un ballet exécuté par douze petites filles sous la direction de Sœur Stéphanie. Puis ce furent une comédie dramatique : « Elle a eu tord », une pièce muette comique : « Le tonnelier », une comédie : « Ma bonne Zoé » et encore « Un vrai Noël », et un Noël émouvant, celui de réfugiés hongrois, dans la salle d’attente d’une gare sur le chemin de l’exil. Sous la direction de M. l’abbé Heintz et la conduite des responsables, Marie-Thérèse Ringeisen (pour les apprenties) et Monique Vizé (pour les adultes), toute la troupe se distingua et recueillit de chaleureux applaudissements. Citons parmi les jeunes artistes, Mlles Colette Hody, Christiane Lamort, Marie-Paule Bello, Cécile Zahm, Marie-Paule Copeaux, Francette Brice, Monique Gusse, SolangeVizé, Jeannine Remiatte, Pierrette Bott, Bernadette Bémer, Claudette Jungling, etc., qui méritent de vives félicitations pour leur jeu nuancé et leur sens de la scène que pourraient leur envier bien des acteurs chevronnés. (RL)


Le ballet des fillettes et le groupe des animatrices de la J.O.C.F. de Woippy.

Concours de belote
Un concours de belote sera organisé par la section locale de la F.E.V.A.L. dimanche prochain, au café Dachin. Il sera doté de nombreux prix de valeur. Tous les amateurs de belote sont invités à y participer. Se faire inscrire au café, dimanche à partir de 14 heures. (RL)

Mardi 14 janvier 1958
Soirée théâtrale des jeunes filles de la J.O.C.F de Woippy

Dimanche, les jeunes filles de la JOCF de Woippy ont offert à la population une soirée théâtrale qui remporta un beau succès d’affluence et leur valut d’être chaleureusement applaudies.
Voici une vue de la salle au cours de la répétition générale de l’après-midi.

Mercredi 15 janvier 1958
Soirée dansante

Dimanche prochain, à partir de 20 h., grande soirée dansante attractive dans la salle du Lion d'Or, avec le concours du populaire accordéoniste Olivier Perfetti, le chanteur Jo Sivert et le trio Junior, Jean-Claude Martin, Claude Gusse, Francis Sadowy. (RL)

Jeudi 16 janvier 1958
M. Roger FOURNIER, militaire, ne répond pas des dettes que pourrait contracter sa femme, née Monique BEGUIN, résidant à WOIPPY (Moselle). (LL)

Samedi 18 janvier 1958
Soirée dansante

Demain dimanche, dans la salle du Lion d’Or, grande soirée dansante récréative, avec le concours du populaire accordéoniste Olivier Perfetti, du chanteur Jo Sivert et du trio Junior Jean-Claude Martin, Claude Gusse, Francis Sadorvy.
Permanence médicale
Médecin de garde pour Woippy, Marange et leurs environs depuis ce soir samedi, à 21 h., jusqu’à lundi, à 7 h. : Dr Gourvennec, à Marange-Silvange, tél. 101 à Maizières-lès-Metz). (RL)

Dimanche 19 janvier 1958
Engagés volontaires

Aujourd'hui dimanche à 15 heures au café Paulin, concours de belote doté de nombreux et beaux prix organisé par la Feval. Tous les amateurs de belote sont invités à y participer. Inscriptions reçues à partir de 14 heures. (RL)

Mardi 21 janvier 1958
Dîme du bonheur

A l'occasion du mariage Jacques – Clément, 2.290 francs ont été remis à M. le Maire, au profit des Vieux. Merci et meilleurs vœux de bonheur aux jeunes époux. (RL)

Mercredi 22 janvier 1958
N’ayant pu stopper à temps un automobiliste de Hagondange percute un camion à l’arrêt

METZ. Un grave accident de la circulation, dû à la neige et au verglas, s’est produit hier soir, vers 17 h. 45, route de Thionville, au-delà de Saint-Rémy, face aux installations de la sablière.
Une voiture conduite par M. Jean Litaise, jardinier, demeurant 23, rue de la République à Hagondange, circulait sur la route en direction de Maizières-lès-Metz. Soudain, le conducteur aperçut un véhicule arrêté sur le côté droit. Il s’agissait d’un camion conduit par M. Benassar, de Talange, et qui, se préparant à entrer sur le chantier, s’était arrêté.
M. Litaise ayant aperçu le camion trop tard, freina, mais ne put stopper à temps. Le choc fut violent et la voiture alla s’encastrer sous le camion. De son véhicule gravement endommagé à l’avant, M. Litaise fut dégagé après que la tôle ait été coupée à l’aide d’un chalumeau envoyé par les sapeurs-pompiers de Metz. L’automobiliste était sérieusement blessé. Il fut transporté rapidement à l’hôpital Bon-Secours à Metz.
Auto contre camion, route de Thionville
Nous relatons en page régionale les circonstances de l’accident qui s’est produit hier, en début de soirée, route de Thionville, et a fait un blessé assez sérieusement atteint.
Sur notre photo : la voiture accidentée, fortement endommagée, va être dégagée par la voiture de dépannage. (RL)

Jeudi 23 janvier 1958
Concours de belote

Le concours organisé dimanche dernier par la section locale des Engagés Volontaires, au Café Paulin, a remporté un beau succès. Le ler prix a été enlevé par M. Emile Gusse, devant MM. Louis Barrois, Julien Sidot, Roland Feyte, Ja¬mann, Louis Schaerfeger, Gaston Bessmer, René Gusse, Jacques Weber, etc... Le lot de consolation a été attribué à M. Henri Jacques.
Le prochain concours aura lieu le samedi ler février à 20 h. 30 au Café Mangenot, où les inscriptions sont déjà reçues.
Société de musique « L'Union »
Ce soir, jeudi, à 20 heures, répétition pour la musique seule, au siège, Café Frentzel. (RL)

Samedi 25 janvier 1958
Permanence médicale

Médecin de service pour Marange, de même que pour Woippy et leurs environs, depuis ce soir samedi, à 21 heures, jusqu'au lundi 27 janvier, à 7 heures : Docteur Scharf, à Woippy, Tél. 60-69-09.
CARNET BLANC
Nous apprenons le prochain mariage de M. Robert Karcher, représentant, domicilié à Woippy, avec Mlle Claudine Poinsotte, coiffeuse, résidant à Metz, et celui de M. François Léonard, mineur à Oriancourt avec Mlle Marie-France Petit, résidant à St-Remy. Sincères vœux de bonheur aux futurs époux. (RL)

Mercredi 29 janvier 1958
CONCOURS DE BELOTE

Samedi 1er février, à 20 h., au café Mangenot, la section locale des Engagés Volontaires organise son 3e concours de belote. Les inscriptions sont reçues au café même. Tous les amateurs sont invités à participer à ce concours, doté de nombreux et beaux prix. (LL)

Vendredi 31 janvier 1958
Engagés volontaires

Le président invite les amateurs de belote, au concours qui se déroulera samedi ler février, à 20 h. 30, au siège Café Mangenot. Nombreux et beaux prix. Les inscriptions seront reçues à partir de 20 h.
Société de musique « L'Union »
Aujourd'hui vendredi, à 20 h., au siège Café Frentzel, répétition pour la musique seule.
Le comité de l'Union se réunira le mercredi 5 février, à 20 h. 30, au café du Bon Coin Reimringer. L'ordre du jour sera la fixation du calendrier des fêtes de l'année en cours, tous les membres sont priés d'être présents. D'autres questions très importantes seront également discutées. (RL)

Samedi 1er février 1958
Médecin de service :
D’aujourd’hui samedi, 21 heures, à lundi 3, 7 heures du matin, la permanence médicale sera assurée par le Dr Tordjmann, téléphone n° 60-68-12, à Woippy, pour cette localité et ses environs, ainsi que pour Marange-Silvange. (RL)

Mardi 4 février 1958
Concours de belote

Quarante-quatre concurrents ont participé, samedi soir, au café Mangenot, au concours de belote organisé par la section locale de la FEVAL. Se sont classés dans l'ordre : MM. E. Gusse, J. Sidot, Rimlinger, Le Clech, Schaaf, Vizé, Burger, Billotte, P. Labbé, Ch. Charrette, R. Gusse, le prix de consolation revenant à M. A. Mangenot. Les engagés volontaires remercient tous ceux qui les ont aidés et ont ainsi contribué à la réus¬site des concours de la saison d'hiver. Un dernier doit encore avoir lieu : la date et le lieu en seront communiqués ultérieurement.
Samedi : Assemblée générale de l'Union des Coopératives Agricoles des Producteurs de fraises et autres fruits
Les membres de l'Union des coopératives agricoles des producteurs de fraises et autres fruits de Woippy et environs sont invités à assister à la première assemblée générale ordinaire qui aura lieu samedi prochain, 8 février, à 15 h. 30, au café Frentzel, à Woippy.
Ordre du jour : allocution du président ; rapports du Conseil d'administration et des commissaires aux comptes ; renouvellement d'un tiers du comité ; etc...
Aussitôt après la première assemblée générale ordinaire aura lieu l'assemblée générale extraordinaire.
Ordre du jour : acceptation des modifications des statuts.
Une courte séance du Conseil d'administration aura lieu avant l'assemblée ordinaire. Prière aux administrateurs d'être présents à 14 h. 30.
Réunion d'information
Les coopérateurs de Lorraine organisent demain mercredi à 20 h. 30, salle du café Wagner, une réunion d'information coopérative suivie d'une belle séance de cinéma éducatif donnée au profit des colonies de vacances. Cartes d'entrée au magasin Coop, ou à l'entrée de la salle. Toute la population est cordialement invitée.
15 février : mise en marche de la couveuse
Le syndicat d'aviculture « Le Progrès » informe ses membres, ainsi que toutes les personnes intéressées que la couveuse de l'Union qu'il détient, sera mise en marche dès le 15 février. Prière de s'adresser à M. A. Malassé, rue du Général-Leclerc.
DISTINCTION
Parmi les personnes qui ont été récemment décorées à l’occasion de la manifestation organisée par les A.C. de Dunkerque 1940, nous relevons le nom de M. Camille Kleman, le sympathique membre du comité de la section locale de l’U.N.C., domicilié route de Thionville, qui a reçu, outre la médaille commémorative de Dunkerque, celle de Gembloux et la croix du Combattant.
Nos félicitations au récipiendaire. (RL)
Réunion des coopérateurs cité des Quatre-Bornes
Les Coopérateurs invitent les habitants de la cité et des environs à assister à la réunion d’information coopérative suivie d’une belle séance de cinéma éducatif au profit des colonies de vacances. Cette réunion aura lieu ce soir mardi 4 février, à 20 h. 30, au Centre familial et social de la cité des Quatre-Bornes, rue du Coupillon (salle chauffée).
Au programme : un grand documentaire et un grand film.
Il est recommandé de retirer des cartes au magasin Coop, mais on en délivrera également à l’entrée de la salle.
Cette séance est publique. (LL)

Mercredi 5 février 1958
CONCOURS DE BELOTE

Dimanche 9 février se déroulera dans la salle du café Frentzel (anc. Bader), à partir de 14 h. 30, le quatrième concours de belote organisé par la section locale des Anciens Combattants « Malgré-Nous » et Réfractaires.
De nombreux et beaux lots gratifieront les gagnants de ce concours. Les inscriptions sont ouvertes dès aujourd’hui au café Frentzel.
Tous les amateurs y sont cordialement invités.
GÉNÉROSITÉ
A l’occasion du mariage Karcher-Poinsotte la somme de 1 500 francs a été remise à M. le Maire au profit des vieux. Merci et meilleurs vœux aux jeunes époux.
OBJETS TROUVÉS
Un trousseau de clés, une casquette d’enfant, un chausson, ont été trouvés sur le territoire de la commune. Les réclamer au secrétariat de la mairie.
CONSULTATION DES NOURRISSONS
Les consultations des nourrissons auront lieu aujourd’hui 5 février, à 14 h., à la mairie. (LL)
Concours de belote
C'est dimanche prochain 9 février, à partir de 14 h. 30 que se déroulera dans la salle du café Frentzel (anc. Bader), le quatrième concours de belote organisé par la section locale des Anciens Combattants « Malgré-Nous » et Réfractaires.
Comme à l'accoutumée, de nombreux et beaux lots gratifieront les gagnants de ce concours. Les inscriptions sont ouvertes dès aujourd'hui au café Frentzel. (RL)

Jeudi 6 février 1958
Intéressante réunion

Les Coopérateurs de la cité qui ont assisté à la réunion organisée par la direction des Coopérateurs se sont retirés très satisfaits.
Cette soirée qui débuta par la présentation d’un très beau film documentaire sur les colonies de vacances « Coop », a permit aux assistants de se rendre compte de la bonne organisation de ces colonies, emplacements choisis dans des sites merveilleux, locaux très bien exposés et d’une très grande propreté, personnel compétent, vie bien organisée, etc...
Il est certain que la présentation de ce film ne peut qu’inciter les nombreux coopérateurs à envoyer leurs enfants en vacances dans une de ces colonies.
M. Gille, président de la section locale, remercia l’assistance et passa la parole à M. Mongenot, délégué par la direction de Nancy, qui fit un brillant exposé de la situation chiffre d’affaires, avantages accordés aux sociétaires, ristournes, participation aux frais pour les colonies de vacances, sana, contrats « Coop », etc...
La présentation du film la « Femme au portrait » termina, à la satisfaction générale, cette soirée organisée au profit des colonies de vacances et qui avait pour but, la documentation, l’information et la récréation. (LL) (RL)
Société de musique « L’Union »
Ce soir jeudi, à 20 heures, au siège, café Frentzel, répétition générale de la Musique et de la batterie au complet.
Une date à retenir
Dimanche prochain, à 20 h., aura lieu, au dancing Wagner, un gala dansant organisé par le comité d'entreprise Tréfilor. Cette soirée sera animée par l’excellent ensemble Lily Maroso. (RL)

Vendredi 7 février 1958
Don à mariage

A l'occasion du mariage Karcher – Poinsotte, 1.500 fr. ont été remis à M. le Maire, au profit des vieux.
Merci et meilleurs vœux aux jeunes époux.
Objets trouvés
Un trousseau de clés, une casquette d'enfant, un chausson, ont été trouvés sur le territoire de la commune. Les réclamer au secrétariat de la mairie.
CARNET BLANC
Mardi dernier a été célébré à Lons-le-Saunier (Jura) le mariage de M. Jacques Hübsch, employé de commerce, fils de M. et Mme Joseph Hübsch, employé d'Etat à l'Etat-Major et lieutenant commandant du corps des sapeurs-pompiers de Woippy avec Mlle Michelle Gros, infirmière, résidant à Lons-le-Saunier.
Sincères vœux de bonheur aux jeunes époux et félicitations aux familles. (RL)

Célébration des fêtes du centenaire des apparitions de N.-D. à Lourdes
Depuis l’automne 1957, la cité des Quatre-Bornes possède un lieu de culte, dédié à la confidente de la Vierge de Lourdes.
La population chrétienne de la cité s’apprête à célébrer de son mieux ce glorieux anniversaire lourdais. Il y a 100 ans, Notre-Dame rappela à Bernadette le message de l’Evangile à un monde qui naissait.
C’est pour proclamer au monde qu’il doit écouter Dieu que cette communauté chrétienne des Quatre-Bornes veut célébrer cet anniversaire.
Voici l’horaire des offices pour le mardi 11 février : de 7 h. à 10 heures, confessions ; de 8 h. à 9 h., messes basses ; 10 h., messe pontificale, chantée par Mgr Albert Louis, vicaire général, sermon par M. le chanoine Simon, qui fut durant les quatre années de guerre aumônier des Lorrains repliés à Lourdes.
16 h., chapelet médité et prières aux intentions des assistants.
19 h. 30, messe solennelle, chantée par M. l’abbé Duchêne, professeur au grand séminaire de Metz. Sermon par le père Charvet, jésuite, professeur au collège de Saint-Clément et aumônier des malades du pèlerinage messin à Lourdes.
Après chaque office, vénération de la relique de sainte Bernadette.
L’accès à la chapelle est très facile. Utiliser les Rapides de Lorraine ou le car n° 3 de la ville de Metz. (LL)

Samedi 8 février 1958
Pour les fêtes du Carnaval

Les responsables du Comité des Fêtes local ont établi récemment un programme de choix qui devrait donner satisfaction aux plus difficiles. Parmi les festivités prévues figurent en premier lieu celles du Carnaval, qui compteront des bals parés et masqués, les dimanche et mardi-gras, 16 et 18 février, dans la salle du Lion d'Cr, avec le concours d'un orchestre de choix, distribution de cotillons, bataille de serpentins et de confetti et concours de masques.
Chien égaré
Un chien de chasse de taille moyenne, au poil blanc taché de brun et de rouge, a été recueilli. Le réclamer à M. François Aubertin, 7, rue du Coupillon.
Soirée dansante
C'est demain dimanche à 20 h., qu'aura dieu au « Dancing Wagner », le bal attendu de tous les amateurs de danse.
Le comité d'entreprise Tréfilor s'est assuré pour la première fois à Woippy, le concours de l'orchestre Lily Maroso.
Toute la jeunesse des environs est conviée à venir se divertir dans une salle chauffée à l’occasion de cette soirée exceptionnelle.
Un jeune soldat à l’honneur
Le Jeune soldat Raymond Kopp, actuellement en A.F.N., fils du sympathique et dévoué animateur de toutes les festivités locales, M. Pierre Kopp , vient d’être cité à l'ordre du régiment avec attribution de la Croix de la Valeur militaire avec étoile de bronze, pour les motifs suivants :
« Excellent radio, a fait preuve de sang-froid, le 21 septembre 1957, au cours d’un engagement avec une bande de rebelles supérieure en nombre et fortement armée, dans le Djebel Bou-Starine (Z.E.C.). En assurant sous le feu, la permanence des liaisons radio, a permis l’intervention immédiate de l’aviation et des unités voisines ».
Cette citation est signée du général Vanuxen, commandant la 2e D.I.M. et la zone Est-Constantinois.
Félicitations à ce courageux jeune homme.
Permanence médicale
Médecin de service depuis ce soir à 21 heures, jusqu’à lundi à 7 heures, pour les localités de Marange-Silvange et de Woippy et les villages environnants : Dr Gourvennec à Marange-Silvange (tél. 101 à Maizières-lès-Metz). (RL)

Dimanche 9 février 1958
Soirée dansante

Le comité d'entreprise « Tréfilor » organise ce soir dimanche, à 20 heures, au dancing Wagner, son grand bal annuel. Tous les amateurs de dance sont invités à cette soirée à belle ambiance qui sera animée par le quintette Lily Maroso. La salle sera climatisée.
Concours de belote
Aujourd’hui dimanche, à 14 h. 30, grand concours de belote au café Frentzel. De nombreux prix récompenseront les gagnants. Tous les amateurs y sont cordialement invités. (RL)

Les producteurs de fruits de Woippy et environs ont fait le bilan d’une année d’activité au sein de l’Union qui groupe leurs coopératives
L’Union des Coopératives agricoles de producteurs de fraises et autres fruits de Woippy et environ tenait, hier, sa première assemblée générale et les administrateurs, représentant les divers organismes de la région, étaient présents. Cette réunion a permis surtout de faire le point de la situation à l’issue de la campagne 1957.
On notait au bureau, la présence de MM. Roussel, président de l’Union ; Jungling, maire de Woippy et directeur de l’Union des coopératives ; Kopp, président de la Section Fruitière de la Moselle ; Le Clec’h, secrétaire ; Barbier, expert comptable, etc.
Il appartint à M. Le Clec’h de présenter le rapport d’activité de l’Union au cours de l’année écoulée. 1956 avait laissé les cultures fraisières dans une situation désastreuse. Il fallut reconstituer au départ de 1957 la plupart des exploitations avec des plants nouveaux, d’où de nombreux abandons. Un hiver doux 1956-57 avait permis d’espérer un redressement de la situation et une bonne récolte. Malheureusement, il n’en fut rien ; les 11, 12 et 13 avril virent une série de gelées blanches qui frappèrent surtout les arbres fruitiers. Une forte « hâle » dessécha les plants de fraisiers. De ce fait les revenus de la production fraisière sont devenus désespérément bas.
M. Le Clec’h évoqua ensuite l’action engagée au Parlement et surtout au Conseil général où M. Dumont demande des subventions pour l’amélioration des vergers mosellans, et M. Grandidier, une réorganisation de la production, avec création d’un comité d’encouragement et de restauration dans le cadre d’un plan de 5 ans. Ce plan doit permettre de doter la Moselle d’un réseau d’environ 100 plantations modernes, avec un crédit global de 100 millions, à raison de 20 millions par an.
L’orateur parla ensuite du développement des possibilités d’exportation ainsi que de la Mutualité Agricole, donnant d’ailleurs force détails à ce sujet. Il rappela encore l’ouverture depuis juin 1957 d’un bureau de la Caisse Régionale Agricole de la Moselle à Woippy, ouverture qui simplifie toutes les opérations financières des adhérents de l’Union.
La nouvelle campagne est déjà engagée et l’Union a pris toutes les précautions nécessaires pour lui donner le maximum de succès. Parlant ensuite de M. Jean Kopp, dont le dévouement à la cause des producteurs fruitiers est bien connu, il félicita l’intéressé de sa récente promotion au garde d’Officier du Mérite agricole, hommage auquel s’associa l’assistance tout entière.
A son tour, M. Jungling prit la parole pour expliquer le mécanisme d’activité de l’Union, donna de précieux conseils aux administrateurs des différentes coopératives présents dans la salle, soulignant notamment la nécessité de respecter le règlement en matière d’adhésions, ainsi que la création prochaine d’une Coopérative rurale de consommation appelée à rendre de grands services aux producteurs. Il termina en souhaitant que tous les dirigeants des diverses coopératives travaillent la main dans la main afin d’assurer la prospérité de l’Union et de ses adhérents.
Suivit le rapport technique de M. Barbier, expert comptable, avant le renouvellement d’un tiers du comité d’administration.
Une réunion extraordinaire de l’Union ayant trait à la modification des statuts se tint ensuite, de même qu’une courte réunion du Conseil d’administration.
Il nous reste à souhaiter aux producteurs fruitiers de la région une saison favorable à leurs activités et à la prospérité de l’Union. (RL)
Nos photos. En haut : M. Jungling pendant son exposé. En bas : une vue de l’assistance.

Lundi 10 février 1958
« Les mauvaises années incitent les jeunes à abandonner la culture des fraises » constate le rapport de l’Union des Producteurs de Woippy et environs
Les membres de l’Union des Coopératives agricoles de producteurs de fraises et d’autres fruits de Woippy et environs, se sont réunis, en assemblée générale.
M. Roussel présidait, entouré de MM. Le Clec’h, secrétaire ; Barbier, commissaire aux comptes ; Jungling, maire de Woippy, directeur de la coopérative ; Jean Kopp, président de la section fruitière de la Moselle ; de Ladonchamps.
Le rapport moral du conseil d’administration évoqua tout d’abord la situation désastreuse des cultures de fraises en 1956, qui provoqua une vague d’abandon de la part des producteurs. L’année 1957, malgré l’espoir d’une bonne récolte qu’elle fit naître, ne devait pas résoudre cet angoissant problème du découragement de certains.
Si les prix furent relativement élevés en début de campagne. Ils ne jouèrent que sur des quantités très réduites. La moyenne s’établit pour l’ensemble du département à 142 francs le kilo. C’est dire que les revenus de cette année furent désespérément bas, souligne le rapport, et l’on comprend que des jeunes abandonnent le métier de producteurs.
Espoirs
M. Le Clec’h, qui présentait le compte-rendu, indiqua que la fédération nationale des producteurs de fruits de France s’est inquiétée de ce problème et vient d’envisager la création d’un groupement « producteurs fruitiers » au parlement. Il signala également l’intéressant projet que met en œuvre le conseil général pour l’amélioration des plantations d’arbres fruitiers et l’emploi des méthodes nouvelles. Il permettrait, alors que le verger mosellan produit une récolte évaluée entre un milliard et demi et deux milliards de francs d’aboutir à une production de 4 à 5 milliards. L’attention des agriculteurs fut attirée sur le fait que la France doit importer 9 000 tonnes de les, cassis et framboises qu’il y aurait intérêt à La coopérative de Woippy est en pleine transformation. Les travaux sont entrepris dans grange et les écuries, place du Champé, une percée sur la rue Général-Leclerc, permettra une meilleure utilisation des camions de l’Union et on envisage cette année la création d’un magasin d’approvisionnement.
La conclusion du rapport fut consacrée à exprimer de vives félicitations à M. Jean Kopp, président de la coopérative de Woippy et successeur de M. Henri Mondon, à la tête de la section fruitière de la Moselle, qui vient d’être promu au grade d’officier du Mérite agricole. « Il représente la vraie famille d’honnêtes cultivateurs lorrains, fut-il dit, qui aiment leur travail et ne l’ont jamais abandonné. Vous pouvez, M. Kopp, être fier des nombreux adeptes et élèves que vous avez formés, tant à Woippy qui compte plus de X membres que dans les villages avoisinants, œuvre qui ferait le plus grand bonheur de M. Henri de Ladonchamps. Après que M. Barbier eut présenté le rapport financier, témoignant de la saine gestion de l’Union, les membres réitérèrent leur confiance au tiers sortant du comité. (LL)

Jeudi 13 février 1958
Société de Musique « L’Union »

Demain vendredi, à 20 heures, au siège, café Frentzel, répétition générale pour les musiciens seulement, en vue de la préparation du programme théâtral. (RL)

NÉCROLOGIE
M. WALTER, directeur d'école honoraire

M. Félix WALTER, ancien directeur d'école à Woippy, s'est éteint hier, à l'âge de 77 ans, à l'hôpital d’Algrange, où il était en traitement.
Né à Ottange, il fit ses études à l'École préparatoire de St-Avold et à l'École Normale de Metz. Il fut nommé en 1901 à Uckange, ensuite à Puttelange-lès-Thionville, et en 1939, directeur à Woippy.
Très apprécié par ses élèves auxquels il consacra toute son existence et estimé de ses collègues, il fut un pédagogue plein d'ardeur, très ouvert aux méthodes modernes. Conférencier écouté, il consacrait ses loisirs aux Caisses Mutuelles Agricoles de la région de Thionville dont il était le directeur régional et auxquelles il donna une extension extraordinaire. Administrateur de la Banque Fédérative à Strasbourg, il fut un collaborateur du comte d'Andlau. Comme secrétaire de mairie, organiste et dirigeant de chorale, i1 donna partout et à tout moment le plein de ses forces et obtint des résultats remarquables. L'année dernière, il avait eu la joie de fêter ses noces d'or au milieu de ses enfants et petits-enfants.
A Mme Walter, née Defloraine, à ses enfants, Me Paul Walter, avocat et conseiller municipal à Thionville, Mmes Cuny et Simon, institutrices à Metz, ainsi qu'à toute la famille, nous présentons nos sincères condoléances. (RL)

Vendredi 14 février 1958
Au Football-Club

Equipe première an amical contre F.C. Metz-Campagne, à 15h., au stade Général-Gibon. Sont convoqués pour 14 h. au siège : Hupp, Mellinger, Hodapp, Zahm J., Jacques, Tutin, Equipe cadets, en amical contre St-Julien, à 13 h. 15, rue le stade Général-Gibon. Sont convoqués pour 13 h., au siège : Rimlinger, Bott, Danlion, Troester, Duval, Vagner, Mangenot, Popowitch, Clément, Vizé, Bourger, Koch. (RL)

Samedi 15 février 1958
Carnaval 1958

Comme chaque année, le village s'apprête aux festivités de carnaval qui s'annoncent grandioses. Celles-ci débuteront par les traditionnelles « vosenottes » demain dimanche 16 à l'issue du cortège carnavalesque, puis se poursuivront le soir dans la salle du Café du Lion d'Or par un grand bal paré et masqué au son d'un orchestre renommé, avec cotillons, bataille de serpentins et de confetti. Au cours de la soirée, grand concours de masques. Tous les amis, jeunes gens des environs, de même que la population de Woippy ne voudront pas manquer une si belle soirée.
Permanence médicale
Médecin de service depuis ce soir samedi à 21 heures jusqu’au lundi 17, à 8 heures, pour Marange-Silvange, Woippy et leurs environs : docteur Scharf à Woippy (tél. 60-99-09). (RL)

Dimanche 16 février 1958
Soirée carnavalesque

A l’occasion du carnaval, outre les réjouissances prévues pour la journée d’aujourd’hui, il y a lieu de rappeler que tous les masqués se retrouveront ce soir, salle du Lion d’Or, au grand bal paré et masqué. Au cours de la soirée, bataille de cotillons, confetti et de serpentins, avec le concours de masques, doté de jolis prix.
La même cérémonie recommencera le soir du mardi Gras.
La mairie fermée mardi
A l’occasion du carnaval, les bureaux de la mairie seront fermés mardi après-midi. (RL)

Jeudi 20 février 1958
Avis mortuaire. Décès de Monsieur Eugène HENNEQUIN, le 18 février 1958, à l’âge de 74 ans. Domicile mortuaire : 20, rue de l’Eglise, à Woippy.

Jeudi 20 février 1958
Coupure d'eau

En raison de travaux urgents, l'eau sera coupée vendredi 21, de 8 h. à 13 heures, dans le village de Woippy. Les usagers sont priés de se munir d'une quantité d'eau suffisante.
Assemblée de la Coopérative agricole des producteurs de fraises
La Coopérative agricole des Producteurs de fraises et autres fruits de Woippy invite tous ses membres à assister à la première assemblée générale ordinaire qui aura lieu le dimanche 16 mars, à 15 h. 30, au café Frentzel, à Woippy.
Ordre du jour : allocution du président ; rapport du conseil d’administration ; rapport des commissaires aux comptes ; renouvellement d’un tiers du comité ; conférence sur la protection des fraises et comment lutter contre leur maladies ; divers.
Aussitôt après la fin de la première assemblée générale ordinaire aura lieu l’assemblée générale extraordinaire : Ordre du jour : acceptation des modifications des statuts.
Une courte séance du conseil d’administration aura lieu avant la première assemblée générale ordinaire. (LL) (RL)

CARNET ROSE
Nous apprenons avec plaisir la naissance d'une petite Claudette Maria, huitième enfant au foyer de M. Robert Maury, employé S.N.C.F. et de Mme, née Paulette Clément.
Nos meilleurs vœux de prospérité au bébé et sincères félicitations aux heureux parents d’une si belle famille. (RL)

Vendredi 21 février 1958
Exposition jociste

Dimanche 23 février, dans la salle de l’ancienne mairie aura lieu l’exposition jociste que toute la population est invitée à visiter à l’issue des messes. On pourra y voir de jolis panneaux sur Rome, sur le résultat de l’enquête sur les loisirs, sur les moyens d’action de l’enquête-campagne, sur les excursions, sur le théâtre, sur le service-soldat, sur le camp de vacances des jeunes, etc.
A l’occasion de cette exposition et à l’issue des messes les jocistes offriront des fleurettes dont le produit est destiné à la JOC internationale. Soyez généreux et encouragez les jeunes dans leur action. (LL)

Exposition jociste dimanche
Depuis un certain temps, les jeunes de la JOC, et plus particulièrement les jeunes filles, travaillent à la confection de leurs panneaux d'exposition. C'est en effet après-demain dimanche, dans la salle de l'ancienne mairie, que toute la population est cordialement invitée à visiter, à l'issue des offices, cette remarquable manifestation des différentes activités jocistes et qui comporte des panneaux sur Rome, le résultat de l'enquête sur les loisirs, les moyens d'action de l'enquête « campagne », les excursions, le théâtre, le service soldats, le camp de vacances des jeunes, etc...
Cette exposition est organisée dans le cadre du mois international dont le leitmotiv est : « Pas étrangers… mais frères et sœurs ; ensemble, bâtissons le monde. » Frères et sœurs par la faim, par le travail, par le chômage, par les loisirs. La JOC internationale est une réalité : son action est forte dans les organismes internationaux et sa voix est officiellement entendue.
A l'occasion de cette manifestation et à la sortie de chacun des offices religieux, les jocistes offriront des fleurettes dont le produit de la vente est destiné à la JOC internationale. Que chacun se montre généreux afin d'encourager les jeunes dans leur action.

Demain : Assemblée générale du Syndicat d'Aviculture « Le Progrès »
Le comité de la Société avicole « Le Progrès » invite les membres à assister à l'assemblée générale qui aura lieu demain samedi, 22 février, à 20 h. 30, au café Mangenot.
Société de musique « L'Union »
Répétition pour la musique seule, aujourd'hui vendredi au siège, café Frentzel.
Engagés volontaires
Au cours de la réunion que le comité de la section a tenue mercredi, 4 délégués ont été désignés pour participer aux débats de l'assemblée générale départementale de la FEVAL, le dimanche 16 mars à 10 h., au café Central à Metz.
D'autre part, l'assemblée générale de la section locale a été fixée au samedi 21 avril, à 20 h., au café Mangenot, elle sera suivie d'un vin d'honneur. Les membres recevront une convocation en temps utile.
Enfin, le dernier concours de belote de la saison d'hiver sera organisé au café Frentzel, le dimanche 9 mars à 14 h. 30. Comme les précédents, il sera doté de lots de valeur. Les inscriptions seront reçues le jour du concours à partir de 14 h. au café même. (RL)

Samedi 22 février 1958
Permanence médical

Médecin de garde pour les communes de Woippy et environs, Marange-Silvange et environs, du samedi 22 à 21 h., au lundi 24, à 7 h. du matin : Dr Tordjman, à Woippy, tél. 60-68-12. (RL)

Lundi 24 février 1958
A Woippy, les jocistes participent au mois international par une exposition

C’est bien une simple exposition qu’ont organisé les Jocistes de Woippy, et la salle ne peut se comparer à celles dédiées aux grandes manifestations artistiques : une pièce fort sombre de l’ancienne mairie. Le public s’y rend cependant avec plaisir.
A l’occasion du mois international d’activités, décidé par tous les jocistes du monde.
Afin de faire connaître leur mouvement, jeunes garçons et jeunes filles de Woippy ont dressé des tableaux retraçant l’itinéraire du voyage à Rome de l’an dernier, les excursions du groupe, l’organisation des loisirs, tout ce qui peut, de façon simple et directe, dire ce qu’est le jocisme, dont le but est énoncé par la phrase apposée au fronton de l’exposition « Pas étrangers, mais frères, ensemble bâtissons le monde ».
Un bel objectif servi par de belles consciences. Aussi l’exposition bénéficie-t-elle d’un vif intérêt de la part des habitants.
Les tout jeunes n’ont pas été les derniers à s’intéresser aux activités de leurs aînés. (Photo J.-E. A.) (LL)

La population de Woippy était, hier, conviée à visiter une exposition originale, à la préparation de laquelle, depuis plusieurs semaines, les Jocistes, et surtout les jeunes filles, travaillèrent.
Dans la salle de l'ancienne mairie, de vastes panneaux documentaires illustrés de photos et d'affiches avaient été disposés, évoquant, à travers les diverses activités jocistes, le thème « Pas étrangers... mais frères et sœurs ; ensemble bâtissons le monde », qui servait de symbole à l’exposition mise sur pied dans le cadre du mois international.
Les visiteurs, parmi lesquels diverses personnalités locales, purent ainsi évoquer le grand congrès jociste international de Rome, à travers de très belles photos, découvrirent les résultats très intéressants de grandes enquêtes menées par la J.O.C., notamment sur les « loisirs ».
Indépendamment de cela, il était possible, en regardant les tableaux, de sa familiariser avec le rôle, les buts, les moyens d'action de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne, ainsi que les services rendus aux soldats, aux jeunes.
Enfin, pour encourager l'action de ce mouvement, les visiteurs ne refusèrent point de répondre aux sollicitations des jeunes gens ou des jeunes filles qui leur proposèrent des fleurettes. (RL)

Concours de belote des engagés volontaires
Dimanche 2 mars, à 14 h. 30, café Frantzel, la section organise son dernier concours de belote de la saison d’hiver.
De superbes et beaux prix feront la joie des gagnants, ainsi qu’un superbe lot-surprise.
Les inscriptions seront reçues à partir de 14 heures précises pour le concours qui débutera à 14 heures 30. (RL)

Mardi 25 février 1958

Dès la sortie de l’office dominical, les habitants se sont pressés nombreux dans la salle de l’ancienne mairie, où le très actif groupement de la J.O.C. avait organisé une exposition fort instructive. (Photo J.-E. A.) (LL)

L’écusson de la J.O.C. piqué au revers du manteau, ces sympathiques jocistes posent devant des panneaux forts intéressants, qu’elles avaient préparés en vue du mois international de la J.O.C.
Cette exposition a eu lieu dans la salle de l’ancienne mairie et s’est révélée d’un caractère très instructif pour les nombreuses personnes qui vinrent la visiter. (RL)

Le Syndicat des Aviculteurs sera représenté aux assemblées générales du Groupement et de l’Union
C’est devant une belle assistance que le président F. Deiss ouvrit l’assemblée générale du syndicat d’aviculture qui se tenait au café Mangenot. Après avoir remercié tous les présents, la parole fut donnée à l’actif secrétaire, M. H. Mangenot, qui donna lecture du procès-verbal de l’assemblée générale 1956 qui fut adoptée ; puis il fit le rapport moral très détaillé de l’année 1957. Quelques discussions s’en suivirent, au sujet du renouvellement de sujets de race pure, discussions qui reçurent un très bon accueil. Ce fut ensuite au tour du trésorier, M. J. Heipp, de donner le compte-rendu financier qui, malgré de fortes dépenses occasionnées par l’achat de sujets de race, de déplacements, etc…, se trouve quand même en bonne condition. M. Heipp, en sa qualité de juge-conseil et de guide éleveur, profita de cette occasion pour faire une intéressante causerie sur l'élevage du menu-bétail, sur les maladies et sur les moyens de les combattre. Il fut procédé ensuite à la nomination des membres pour représenter le syndicat de Woippy aux assemblées générales du groupement et de l'Union, puis aux propositions de distinction (voire coqs d'or, coqs d’argent) et de médailles fédérales pour les méritants et les ayants-droit.
L'assemblée passa ensuite à la réélection du comité, sous la présidence du doyen d'âge, M. A. Billotte. Satisfaite des travaux accomplis, elle lui accorda une nouvelle fois sa confiance. La séance fut levée dans une atmosphère emplie d'une franche camaraderie d'aviculteurs. (RL)

Passé et avenir au corps de sapeurs-pompiers
Samedi soir également, nos braves pompiers tenaient leur r5union, rehaussée par la présence de M. Jungling, maire de Woippy, assisté de tous les gradés de notre corps d’élite. Ce fut au lieutenant Hubsch, commandant le corps, que revint l’honneur d’ouvrir la séance, en remerciant l’assistance, en particulier M. le Maire et son secrétaire. Le sergent fourrier Kreyenborg donna lecture du rapport moral très détaillé, qui fut adopté et très applaudi. Ensuite, le trésorier de l’amicale, le caporal Leidelinger, donna le compte-rendu financier. Ensuite, le lieutenant fit un tour d’horizon sur le travail accompli pendant l’année 1957. Prenant la parole, M. le Maire félicita le corps des sapeurs-pompiers pour son activité et lui promit tout l'appui du Conseil municipal. En fin de séance, les membres procédèrent à l'établissement du calendrier des opérations (manœuvres, etc…) pour l'année en cours, de même que pour les manifestations qui auront lieu, soit dans la commune et aux alentours. Afin de récompenser l’ardeur et le dévouement du sergent Kreyenborg, le lieutenant le proposa au grade d'adjudant. Cette nomination fut accueillie par un tonnerre d’applaudissements. Pour clôturer la séance, le lieutenant lança un appel à tous les jeunes gens de la commune, âgés de 18 ans au n:oins, pour qu'ils prennent un engagement dans le corps des sapeurs-pompiers. Pour tous renseignements, ils devront s'adresser au lieutenant Hubsch, rue de Biche. (RL)

Avec ceux de l’U.N.C.
Samedi soir, le comité des combattants de l'Union nationale tenait sa réunion au siège.
Présidant la séance, M. L. Henry donna le compte-rendu de la réunion des présidents et secrétaires du groupe de Lorraine, qui s'est tenue à Metz, le 1er décembre dernier. Le comité, après être passé à la discussion de problèmes d’ordre technique, décida de donner une soirée cinématographique, dont la date sera fixée ultérieurement. L'assemblée générale annuelle de l'Union nationale se tiendra le dimanche 9 mars.
Au cours de la séance, des secours aux ayant droits furent accordés et la réunion se passa dans la plus belle cordialité, lorsque chacun leva son verre en l'honneur du brave camarade Kleman, pour les belles décorations qui lui ont été remises par l'association des anciens de Dunkerque, dont il est membre actif. (RL)

Mercredi 26 février 1958
Une date à retenir

Le dimanche 9 mars, à 20 h., aura lieu dans la salle du Lion d'Or (café Wagner) le bal organisé par les Amis de la Gaieté.
La décoration de la salle est activement préparée et le dynamisme, la vitalité de l'orchestre Beppy Zavattiero sont une assurance certaine de la réussite de cette soirée. L. Zavattiero, fantaisiste-animateur, son frère, « Le Grand Beppy », meilleur accordéoniste de France, avec B. Torniero au saxo-violon, D. Agricoli au saxo-clarinette, O. Paul au piano, E. Mets à la batterie-contrebasse, B. Barboni à la trompette-guitare..., et la danseuse pin-up Josette (120 kg.). Il y aura des attractions de lumière noire, des sketches musicaux, de la musique tropicale, du musette et du jazz. (RL)

Jeudi 27 février 1958
Société de Musique « L'Union »

Demain vendredi, à 20 heures, au siège café Frentzel, répétition pour la musique seule.
Concours de belote
La section de la FEVAL organise dimanche, a 14 h. 30, au café Frentzel, son dernier concours de la saison d'hiver. Il est doté de nombreux et beaux prix, dont un superbe lot-surprise. Les inscriptions seront reçues à partir de 14 heures, au café même. (RL)

Vendredi 28 février 1958
Société de musique l’UNION

Aujourd’hui, à 20 heures, café Frentzel, répétition de la musique.
Prochain concours de belote
Dimanche, à 14 h. 30, café Frentzel, dernier concours organisé par la section de la F.E.V.A.L., doté de nombreux prix. Les inscriptions seront reçues à partir de 14 heures au café même. (LL)

Samedi 1er mars 1958
Permanence médicale

Médecin de garde, à partir d’aujourd’hui samedi, à 21 h., jusqu’à lundi, à 7 h., pour Marange-Silvange, de même que pour Woippy et leurs environs : Dr Gourvennec, Marange-Silvange, tél. 101, à Maizières-lès-Metz.
Concours de belote
Demain dimanche, à 14 heures 30, au café Frentzel, la section FEVAL organise son dernier concours de belote de la saison d’hiver, doté de nombreux et beaux prix. Inscription à partir de 14 heures, au café même. (RL)

Mardi 4 mars 1958
Ciné-Club des Quatre-Bornes

Mercredi 5 mars, deux films soviétiques en couleurs seront présentés aux membres du Ciné-Club des Quatre-Bornes, au Centre Familial.
I : « Le grand cirque de Moscou », de Léonide Varlamow (spectacle intégral du cirque de Moscou, comprenant une trentaine d’attractions des plus variées, de qualité exceptionnelle, tant par les images (en couleurs), que par la variété des numéros présentés.
II : Complétant le programme, « Baleiniers du pôle Sud », de I. Setkina, en couleur sovcolor. Ce très intéressant documentaire traite un sujet peu commun. Le voyage annuel d’une flottille de baleiniers vers les mers antarctiques, enregistré en entier, montrant le dur travail exécuté par les hommes pêchant baleines et cachalots.
La séance débutera à 20 h. 45. Seuls les enfants accompagnés seront admis. La séance sera terminée pour 23 heures. (LL)

Engagés volontaires
Le concours de belote organisé dimanche au calé Frentzel par la section locale de la FEVAL, a été chaudement disputé et a vu la victoire de M. Jacques Père devant MM. Charreaux et Vizé. Viennent ensuite dans l'ordre : MM. Jean Munier, Emile François, J.-M. Mangenot, Cognard, Galland, Antoine, Bertrand, Wolf, Julien Sidot, Emile Gusse, Lucien Remiatte, Rimlinger ; le lot de consolation revenant à M. Germain Zimmer.
Un lot surprise fut également tiré entre tous les non gagnants et le président des Engagés Volontaires remercia tous qui, par leur présence ou leur aide, ont permis aux concours organisés cet hiver, de connaitre le succès.
M. Billotte rappela également aux membres désignés pour assister à l’assemblée générale départementale du 16 mars, que le départ est fixé de Woippy à 9 heures, du café Bader. Enfin, il annonça que la section tiendrait son assemblée générale annuelle le samedi 22 mars, à 20 heures, au siège, et pria les membres de répondre présents à la convocation qui leur sera adressée en temps utile. (RL)

Mercredi 5 mars 1958
Une date à retenir

C’est dimanche soir 9 mars, à 20 heures, que les Amis de la Gaîté ouvriront les portes du Lion d’Or (salle Wagner) pour leur bal annuel. La charmante Josette (120 kilos) donnera la signal de la danse pour toute une nuit qu’animera l’orchestre de Beppy Zavattiero dans sa grande formation. Il y aura de la musique tropicale, du jazz, du swing, des airs de la « belle époque », des polkas, des mazurkas et des scottisches.
Propriétaires fonciers
Une permanence du Syndicat des Propriétaires de la Moselle fonctionnera en mairie d’Ars, aujourd’hui mercredi, de 14 h. 30 à 15 h. 30. Les propriétaires et en particulier les possesseurs d’immeubles de rapport, pourront obtenir tous renseignements juridiques et techniques les concernant. (RL)

Jeudi 6 mars 1958
Une retraite bien méritée

Dernièrement, les agents du service V.B. section Woippy fêtèrent le départ en retraite d’un de leurs camarades de travail, M. Ferdinand Corps. A cette occasion, une fête empreinte de franche camaraderie réunissait les camarades du brave ouvrier de la voie dans le local où les ouvriers étaient hébergés. Aux camarades du retraité s’étaient joints M. Felentzer, chef de district principal, de même que M. Proch, chef de canton principal. Dans une allocution qui alla droit au cœur du brave employé du rail, M. le chef de district principal relata les vertus du brave travailleur qui, au cours de ses 33 années de loyaux services, sut faire apprécier ses qualités professionnelles. M. Proch, chef direct de M. Coprs, à son tour, brossa un tableau de la vie du brave cheminot, puis la fête d’adieu se prolongea dans la plus belle ambiance. Afin de témoigner la grande sympathie que les camarades de M. Corps avaient pour lui, ils lui firent un joli cadeau. (RL)

Union Nationale des Combattants
Les membres de la section de l’U.N.C. sont informés que l’assemblée générale annuelle aura lieu dimanche 9 mars dans la salle réservée du café Frentzel-Bader, à 15 heures, avec l’ordre du jour suivant : compte rendu-moral et financier ; réélection partielle du comité ; divers. Le comité, de son côté, tiendra une réunion extraordinaire le même jour à 14 h. 30, au même endroit, afin de mettre quelques questions au point concernant la réunion générale. Tous les combattants des deux guerres sont priés de bien vouloir assister à la réunion où un très cordial accueil leur sera réservé.
Société de musique « L’Union »
Vendredi 7 mars, à 20 h. 30, répétition générale pour les musiciens, en vue de la préparation du programme théâtral. (RL)

Vendredi 7 mars 1958
Avis mortuaires.
Monsieur Alphonse BIHR, commerçant, décédé le 6 mars 1958, à l’âge de 78 ans. Domicile mortuaire : 34, rue du Général-de-Gaulle.
Madame Veuve Louis CHEVALOT, née Hortense POULAIN, décédée le 5 mars 1958, dans sa 85e année. Domicile mortuaire : 15, rue du Général-de-Gaulle.

Vendredi 7 mars 1958
EN BREF...

Ce soir à 20 h. 30, répétition générale pour les musiciens de la société de musique « L’Union » en vue de la préparation du programme théâtral.
L’assemblée générale annuelle de l’Union nationale des Combattants aura lieu dimanche 9 mars à 15 h., dans la salle réservée du café Frentzel-Bader. La réunion du comité se tiendra à 14 h. 30 au même endroit.
M. Ferdinand Corps, employé au service V.B. section de Woippy a pris sa retraite après 33 années de loyaux services.
A cette occasion, ses camarades de travail organisèrent une petite fête d’adieu au cours de laquelle M. Felentzer, chef de district principal, et Proch, chef de canton principal, prononcèrent un petit discours soulignant les qualités professionnelles et les vertus du cheminot.
La petite fête continua dans une ambiance de franche camaraderie et, très ému, M. Corps se vit remettre un joli cadeau d’adieu.
UNION DE WOIPPY
Tous les anciens des « revues » de Woippy sont priés d’assister samedi 8 mars, à 20 h. 15, salle Wagner, à la réunion au cours de laquelle les rôles de l’opérette de 1958 seront distribués et les dispositions prises pour les prochaines répétitions. Les jeunes acteurs, actrices, musiciens, qui voudraient se joindre aux anciens seront les bienvenus. (LL)

F.C.WOIPPY
Samedi 8 mars. – L’après-midi, traçage du terrain par tous les joueurs disponibles.
- A 20 h h. 30, salle réservée du café Frentzel, réunion du comité. Présence de tous les membres indispensable.
Dimanche 9 mars. – A 13 h. 15 sur le stade Général-Gibon : F.C. Woippy (cadets) – F.C. Devant-les-Ponts (cadets). Sont convoqués à 12 h. 50 au siège : Bott, Bourger, Clément, Danlion, Duval, Hody, Koch, Rimlinger, Troester, Vagner, Vizé, René Webert, Raymond Zahm.
- A 15 h., sur le même stade : F.C. Woippy (1) – Centrale de Richemont. Sont convoqués à 14 h. 15 au siège : Genet, Gérard, Hodapp, Hupp, Jacques, Mangenot, Mellinger, Morette, Numenthal, Petitjean, Tutin, Roland Webert, Popowitch. Délégués : MM. Hoffmann et Zimmer. (RL)

Samedi 8 mars 1958
Enfant de Woippy, le sergent parachutiste Hubert COLINET, trouve la mort en Algérie

C’est avec consternation que la population a appris le décès du sergent Hubert Colinet, tombé dans les parages de Tebessa dans le Constantinois, au cours d’une embuscade à laquelle il participait en tant que sergent parachutiste.
Le défunt, âgé de 21 ans, était le fils de Mme et M. Marcel Colinet, adjudant, tombé en 1940.
Dès l’âge de 7 ans, Hubert fut placé à l’école militaire d’Aix-en-Provence comme enfant de troupe, ainsi que son frère, son aîné de deux ans. Une très belle carrière s’ouvrait donc devant lui, puisqu’à 18 ans, il avait déjà les galons de sergent. Hélas, le destin devait en décider autrement.
A sa maman, ses sœurs et frères, ainsi qu'à toute la famille, nous présentons en cette douloureuse circonstance, nos sincères condoléances. (RL)

Nécrologie
Nous venons d'apprendre le décès, à l'âge de 85 ans, de Mme Louis Chevalot, née Hortense Poulain. Personne très estimée de toute la population et issue d'une très vieille famille de Woippy, elle était l'épouse du Dr. Chevalot, décédé en 1954, qui avait exercé ses fonctions très longtemps.
Ses obsèques ont lieu aujourd'hui.
A Mme Lavaud et M. Chevalot, ses enfants, nous présentons nos sincères condoléances.
- - -
Nous avons également appris le décès, dans sa 79e année, de M. Alphonse Bihr, ancien commerçant. Très connu dans les environs, M. Bihr était le père de Mme Bertrand et de M. Eugène Bihr, commerçant à Woippy, trésorier de la section de la FEVAL, membre du comité de la section de l'UNC et sergent du corps des sapeurs-pompiers, ainsi que de M. Jean Bihr.
Ses obsèques ont lieu également aujourd'hui à Woippy.
Nous adressons à la famille nos condoléances.
- - -
Permanence médicale
Médecin de service à partir de ce soir à 21 h., jusqu’à lundi à 7 heures, pour les localités de Marange-Silvange, Woippy et les environs : Dr. Scharf à Woippy, tél. Woippy 60.69.09. (RL)

Dimanche 9 mars 1958
Union Nationale des combattants

Les membres de la section de l'U.N.C. sont avisés que l'assemblée générale a lieu aujourd'hui dimanche, à 15 h., dans la salle réservée du café Frentzel-Bader. A l'ordre du jour figurent : compte-rendu moral et financier, réélection partielle du comité, etc.
Le comité se rassemblera à 14 h. 30 au même endroit pour mettre la réunion au point. Tous les combattants des deux guerres ainsi que ceux qui ont servi sur le territoire de l'Union Française sont cordialement invités à être présents.
MARIAGE
Aujourd'hui dimanche, à 14 h. 30, au temple israélite de Metz, rue de l'Arsenal, sera célébrée l'union de Mlle Liliane Lazar, sténodactylographe, fille de Mme et M. Théodore Lazar, mécanicien, domiciliés à Woippy, 86, rue de Ladonchamps, avec M. Marcel Kahn, boulanger-pâtissier, à Roodt-sur-Syr (Grand-duché de Luxembourg), fils de Mme Vve Sally Kahn.
Aux futurs époux, nous présentons nos meilleurs vœux de bonheur et aux deux familles tous nos compliments. (RL)

Ce soir, AVEC LES AMIS DE LA GAIETÉ
C’est ce soir, à 20 h., au café du Lion d’Or, salle Wagner, que les Amis de la gaieté organisent leur bal annuel avec le concours du fameux orchestre de Beppy Zavattiero, qui interprétera sans discontinuer les danses anciennes : scottischs, mazurkas, polkas, comme les plus modernes : jazz, tangos, swings, ainsi que des airs de musique typique. Cette soirée qui constituera un véritable festival de la danse, sera animé par Josette, pin-up de 120 kg. Nul parmi les jeunes comme parmi la population, ne voudra manquer ce bal, destiné à figurer dans les annales des plus belles soirées de la Cité des fraises.
Sur notre cliché : l’accordéoniste Beppy Zavattiero. (RL)

Lundi 10 mars 1958
La section locale de l’U.N.C. de WOIPPY, se félicite de la progression constante de ses effectifs

Les Anciens Combattants de Woippy, groupés autour de M. Henry, leur président.
De nombreux anciens combattants de 14 et de 39-45 assistaient, hier après-midi, dans l'une des salles du « Café National », à l'assemblée générale de la section locale de Woippy de l’U.N.C.
Très active, cette section est d’ailleurs présidée par le dévoué M. Léon Henry, qu’entourent M. Sechehaye, président d'honneur, M. Wattiez, vice-président, M. Bader, secrétaire, M. Gille, trésorier, et les membres du bureau.
La réunion d’hier était présidée par M. Henry qui, dans son allocution, salua le président d'honneur, M, Sechehaye, puis demanda à l'assistance une minute de silence à la mémoire des morts de l'année et notamment des enfants de Woippy tombés en Algérie.
Après cette pieuse pensée, M. Henry, en l'absence du secrétaire, présenta le rapport moral et à cette occasion se félicita de la progression des effectifs de la section qui compte maintenant plus de 100 membres. De nombreux jeunes, en effet, adhèrent à l’U.N.C., et le président profita de la circonstance pour souligner l'intérêt qu'ont tous les anciens combattants, à faire partie du groupement.
Il indiqua ensuite longuement l'activité proprement dite de la section mettant l'accent sur les démarches entreprises tant en ce qui concerne les cartes du combattant, qu'à propos des retraites. Il souligna également le mécontentement des anciens combattants devant le paiement retardé de leur pension.
Enfin, M. Henry rappela, les belles manifestations patriotiques organisées par la section et notamment l'émouvante cérémonie du 11 novembre.
L'assistance adopta alors sans discussion ce rapport et le rapport financier aux conclusions excellentes présenté par le trésorier. Puis, le président reprit la parole pour exposer l'activité de la caisse de secours, donner le montant des allocations décès, naissances et maladie accordées pendant l’année écoulée et relever une fois de plus l'aide effective apportée ainsi aux membres et à leur famille.
Le renouvellement du comité se fit à main levée et les membres accordèrent une nouvelle fois leur confiance à leurs actifs dirigeants. Une discussion s'engagea pour terminer sur les droits actuels des combattants et leurs revendications légitimes. (RL)

Jeudi 13 mars 1958
U.N.C. et Souvenir français

Un service religieux à la mémoire du jeune Hubert Colinet, tombé en Algérie, sera célébré samedi prochain 15 mars, en l’église paroissiale à 10 h.
A cette occasion, le président des deux sections demande aux membres de faire tout leur possible pour assister au service religieux dans le plus grand nombre possible.
Pour la Mi-Carême
A l’occasion de la Mi-Carême, un grand bal paré et masqué aura lieu dans la salle Wagner, dimanche 16 mars, qui sera animé par un orchestre célèbre.
Au cours de la soirée, outre la bataille de serpentins et confetti, un grand concours de masques sera disputé. Ouverture de la salle à 20 h. (LL) (RL)

Une voiture se retourne route de Rombas
Hier après-midi, vers 17 h., une voiture circulait sur la route de Rombas, lorsqu’au lieu-dit Ste-Agathe, commune de Woippy, dans le virage, le véhicule fit plusieurs tonneaux sur la chaussée.
Le conducteur, M. Albert Jung, 42 ans, demeurant 43, chemin de Blory, à Montigny-lès-Metz, et sa passagère, Mlle Jeannine Dutzer, 24 ans, domiciliée 65, rue du XXe corps, furent atteints de contusions multiples. Ils ont été transportés à l’hôpital Bon-Secours par l’ambulance des sapeurs-pompiers.
Sur notre photo : la voiture après l’accident. (RL)

Vendredi 14 mars 1958
Société de Musique « L’Union »

Répétition générale pour les musiciens et la batterie, demain samedi, au siège, Café Frentzel, en vue de la préparation du programme pour la soirée théâtrale d’avril.
Engagés volontaires
Le président invite les membres à assister an grand nombre au service funèbre, à la mémoire du jeune Hubert Colinet, sergent parachutiste, qui sera célébré, demain samedi, à 10 heures, en l’église paroissiale. Rassemblement des délégations patriotiques, à 9 h. 45, devant l’hôtel de ville. (RL)

Samedi 15 mars 1958
COOPÉRATIVE DES PRODUCTEURS DE FRAISES

L’assemblée générale de la coopérative aura lieu dimanche prochain, à 15 h. 30, dans la salle du café Frentzel-Bader.
Les producteurs pourront retirer les bons de fraises de la saison 1957, lundi et mardi prochain, de 9 h. à midi et de 15 h. à 17 h. ; ils pourront également pendant ces deux jours, toucher la ristourne sur les combustibles 1957 dans les bureaux de la coopérative. (LL) (RL)

A.C., « Malgré-Nous » et Réfractaires
Les membres de la section sont invités à assister au service funèbre qui aura lieu aujourd’hui samedi à 10 heures, à l’église paroissiale, à la mémoire du jeune Hubert Colinet, tombé récemment en Algérie. Rassemblement à 9 h. 45 devant l’hôtel de ville.
F.C. WOIPPY
Equipe juniors : en championnat, à Woippy, contre Amnéville. Sont convoqués à 14 h. 15, au siège : Bott, Bourger, Clément, Danlion, Duval, Hody, Koch, Mangenot, Popowitch, Rimlinger, Troester, Vagner, Vizé, Wébert René, Zahm Raymond.
Permanence médicale
La permanence médicale pour Marange, Woippy et les localités environnantes sera assurée depuis ce soir samedi à 21 h., jusqu’à lundi à 7 h., par le Dr Tordjman à Woippy (tél. 60.68.112). (RL)

Dimanche 16 mars 1958
Soirée dansante

A l’occasion de la Mi-carême, un grand bal paré et masqué aura lieu aujourd'hui, dans la salle du Café du Lion d'Or (Wagner) et sera animé par un orchestre de premier choix. Au cours de la soirée, bataille de serpentins, confetti, concours de masques doté de jolis prix. Ouverture de la salle à 20 heures. (RL)

Lundi 17 mars 1958
1ère consultation ménagère aux Quatre-Bornes

A la demande de la section de la Famille Lorraine des Quatre-Bornes, la Caisse d’Allocations Familiales a décidé d’organiser dans ce faubourg des consultations ménagères comme il en fonctionne à la satisfaction générale en d’autres quartiers de la ville. Une première prise de contact eut lieu vendredi soir au Centre social et l’assistance y fut suffisante pour permettre une première démonstration de coupe et couture (notre photo). (RL)

Jeudi 20 mars 1958
Société de Musique « L’Union »

Ce soir, à 20 h, 30, répétition pour l'harmonie seule au siège, café Frentzel.
F.C. WOIPPY
L'entrainement du F.C. Woippy reprendra sur le stade Général-Gibon, demain mercredi 19 mars, à 18 h. Il sera dirigé par M. Jean Yvon. Il aura lieu dorénavant tous les mercredis et vendredis, à la même heure dite. Tous les joueurs licenciés au club sont tenus d'y assister.
Déplacement en car. – Dimanche prochain 23 mars, les « juniors » du F.C. Woippy iront rencontrer, à Angevillers, pour le compte du championnat, l'équipe correspondante locale. A celle occasion, le F.C. Woip¬py organise un déplacement en car. Tous les supporters qui désirent venir encourager les jeunes du F. C. Woippy sont priés de se faire inscrire chez M. Jean Yvon, 1, rue Leclerc, à Woippy, ou chez M. Gérard Zaviolas, 12, rue Maison-Neuve, Woippy, où toutes précisions utiles concernant ce déplacement leur y seront données.
Au Foyer des Jeunes des Quatre-Bornes
Le quartier des Quatre-Bornes qui fait preuve sur le plan culturel d’une remarquable activité, compte notamment un foyer des jeunes, animé par une équipe dynamique, bien décidée à organiser le mieux possible les loisirs de ses membres.
On voit sur notre photo, les responsables de cette équipe d’animateurs qui, au cours d’une réunion la semaine dernière, préparent un programme d’activité culturelle pour la saison prochaine. (RL)

Vendredi 21 mars 1958
Avis mortuaire.
Madame Veuve Alphonse BIHR, née Jeanne BELLER, décédée à Woippy le 20 mars 1958 à l’âge de 76 ans. Domicile mortuaire : 34, rue Général-de-Gaulle.

La fête des fraises aura lieu le 22 juin
Les responsables des festivités de la cité ont établi le calendrier des fêtes pour l’année 1958 et ont fixé celle des fraises au dimanche 22 juin. En regrettant que celle de l’an dernier n’ait pas revêtu son éclat habituel, le comité des fêtes a contacté plusieurs sociétés de musique et quelques réponses favorables sont déjà arrivées. Le 1er mai, à l’occasion de la fête du travail et en prévision de la fête des fraises, un grand bal sera organisé, au cours duquel seront élues la reine des fraises et ses demoiselles d’honneur. Les jeunes filles qui désirent concourir pour le titre de reine des fraises sont priées de se faire inscrire chez M. Pierre Kopp, rue Leclerc.
Carburant détaxé
Les cultivateurs peuvent retirer à dater de ce jour, en mairie, leurs bons de carburant détaxé.
Union de Woippy
Ce soir vendredi, à 20 h. 15, au siège, café Frentzel, réunion des membres du comité de la commission de théâtre, de tous les acteurs et actrices pour la préparation de la « Revue 1958 ». Correction des livrets et remise des rôles. (RL)

Samedi 22 mars 1958
CARNET BLANC

Nous apprenons le prochain mariage de M. Adrien Erhold, monteur, avec Mlle Hélène Folmer, couturière ; celui de M. Paul Albert Max, employé de commerce, avec Mlle Thérèse Meyer, secrétaire ; celui de M. Angelo Poli, maçon, avec Mlle Marie-Madeleine Simert, sténodactylo et celui de M. Yvon-Marie Schneider, employé de bureau avec Mlle Marie-Louise Kieffer, sténodactylo. , Nous présentons nos vœux de bonheur aux futurs époux.
Engagés volontaires
Ce soir, à 20 h., la section locale tiendra son assemblée générale au siège, café Mangenot. A l’ordre du jour : comptes rendus d’activité et financier ; renouvellement du comité ; congrès fédéral à Paris ; excursion, etc.
A l’issue de l’assemblée la section offrira un vin d’honneur.
Tous les membres sont invités à assister à cette importante réunion.
Nécrologie
A peine la tombe de M. A. Bihr est-elle refermée, que l'on apprend la mort de Mme Alphonse Bihr, née J. Beller, son épouse, survenue à l'âge de 76 ans. La défunte, très affable et estimée, était la mère de Mme Raymond Bertrand, de M. Eugène Bihr, commerçant et trésorier de la section de la F.E.V.A.L., sergent du corps des sapeurs-pompiers et membre du comité de la section de l’UNC de Woippy, de même que de M. J. Bihr. Les obsèques auront lieu aujourd'hui samedi en l'église paroissiale. A la famille, nos sincères condoléances.
Lutte contre le cancer
La quête effectuée pour la lutte contre le cancer a rapporté la somme de 5 775 francs. Merci aux donateurs et aux quêteurs. (RL)

Dimanche 23 mars 1958
Un enfant du village, le sergent-chef Lucien MANGENOT, trouve la mort en Algérie

La population de Woippy a été frappée par la mort survenue en Algérie du sergent-chef parachutiste Lucien Mangenot.
C'est en combattant les hors-la-loi dans les environs de El Ouzanne qu'il a trouvé une mort glorieuse le 18 mars. Le sergent-chef Mangenot, âgé de 29 ans, était le fils de M. Louis Mangenot, décédé, et de Mme, née Bermann, qui tient un café-restaurant à St-Remy. Il était le frère de M. André Mangenot, C.R.S., gendre de M. le Maire, et de M. A. Bermann, de même que le neveu de Mme et M. J. Hubsch, lieutenant du corps de sapeurs-pompiers de Woippy. Lucien Mangenot, avait embrassé la carrière militaire. Après avoir fait partie du réseau des F.F.I. Metz-Woippy, en 1944, il choisit la carrière militaire. Il avait fait deux campagnes en Indochine et avait pris part à la bataille de Dien-Bien-Phu, ainsi qu'aux opérations d'Algérie depuis novembre 1954. Il avait également pris part au coup de force du Canal de Suez où il avait été parachuté à Port-Saïd. Sa bravoure lui valut de nombreuses décorations parmi lesquelles la médaille militaire qui lui fut remise le 14 juillet 1956 lors d'une prise d'armes dans la cour des Invalides à Paris. Il reçut, en outre, la médaille des T.O.E. et la croix de la Valeur militaire, toutes deux avec palmes et étoiles. A toute la famille si cruellement éprouvée, nous adressons en ces douloureuses circonstances, nos condoléances sincères. (RL)

Jeudi 27 mars 1958
AVIS DE MAIRIE

Il est rappelé que la divagation des chiens, ainsi que des volailles est formellement interdite sur le territoire de la commune.
Il est également rappelé qu’il est formellement interdit de cueillir des pissenlits dans les terrains d’autrui. (RL)

Vendredi 28 mars 1958
Société de Musique « L’Union »

Demain samedi à 20 h. 30, au siège, café Frentzel, répétition générale pour l’ensemble de la musique et de la batterie, en vue de la préparation du programme de la revue théâtrale. (RL)

Samedi 29 mars 1958
Permanence médicale

Médecin de service pour les localités de Marange-Silvange de même que pour Woippy et leurs environs : Dr. Scharf, Woippy, tel. 60.69.09.
L’assemblée générale de la FEVAL
Le groupe de la FEVAL a tenu son assemblée générale au café Mangenot, en présence de son président d'honneur, M. Sechehaye.
Le président en activité, M. Albert Billotte, ouvrit la séance et donna un compte rendu détaillé de l'activité, très féconde, du groupe, l'an dernier. Il appartint au trésorier, Eugène Bihr, de faire le point de la gestion financière. Puis, M. René Bour, délégué du bureau fédéral, exposa les grandes lignes du congrès 1958 de la FEVAL qui se tiendra les 22 et 23 novembre à Paris.
Il fut ensuite procédé au renouvellement du bureau. L'assemblée accorda sa confiance au bureau en exercice dont voici la composition : présidents d'honneur, MM. Sechehaye et le Dr Scharf ; président, Albert Billotte ; vice-président, Charles Messin ; trésorier, Eugène Bihr ; trésorier-adjoint, Gabriel Billotte ; secrétaire, Louis Schweitzer ; assesseurs, Joseph Charraux, Pierre Proust, M. Kleman.
M. Sechehaye se félicita de la bonne harmonie régnant au sein de la section. Un vin d’honneur clôtura cette assemblée. (RL)

SOCIÉTÉ DE MUSIQUE « L’UNION »
Aujourd’hui à 20 h. 30, au café Frentzel, répétition générale en vue de la préparation du programme de la revue théâtrale. (LL)

Dimanche 30 mars 1958
Mardi 1er avril 1958
Concours de belote

A l’occasion des fêtes de Pâques, un grand concours de belote aura lieu au café « Au Chardon Lorrain » (A. Dassing), rue de Metz, sous le patronage du corps de sapeurs-pompiers. Le concours sera doté de prix de valeur dont au premier, un superbe dindon d’un poids respectable de 8 kilos. Les inscriptions sont prises dès aujourd’hui au café Dassing.
Jeunes mamans
La consultation de nourrissons aura lieu demain mercredi, heure et lieu habituels. (RL)

Jeudi 3 avril 1958
Société de Musique « L’Union »

Ce jeudi à 20 h. 30, au siège Café Frentzel, répétition pour la musique seulement ; préparation du programme de la « Revue théâtrale ». (RL)
Un individu sans scrupules
La population est avisée qu’un individu se présente dans certaines maisons pour effectuer une collecte au profit du personnel de l’entreprise chargée de l’enlèvement des ordures ménagères. Il ne s’agit là, que d’un escroc qui abuse de la confiance des gens et qu’il convient d’éconduire sans ménagement.
Le personnel de l’entreprise Boyon informe, d’autre part la population, qu’il n’effectue qu’une seule collecte : celle de fin d’année ! (LL)

Samedi 5 avril 1958
A.C.M.N.R.

Lundi 7 avril à 9 h.30, salle du café Frentzel, aura lieu l’assemblée générale de la section locale des A.C. Malgré-Nous et Réfractaires.
Tous les membres se feront un devoir d’assister à cette réunion, que présidera M. Spitz.
Permanence médicale
A l’occasion des fêtes de Pâques, le service de médecine sera assuré comme suit : du samedi 5 avril à 21 h. au mardi 8 avril, 7 heures : Dr Scharf, Woippy (tél. 60.69.09). Le service est assuré comme d’habitude pour les régions de Marange-Silvange, Woippy et leurs environs.
Soirée dansante
Bal des A.C. Malgré-Nous et Réfractaire, le lundi 7 avril, à partir de 20 h., salle du Lion d’Or, avec la participation de l’orchestre « Lily Maroso ». (RL)

Dimanche 6 avril 1958
Avis mortuaire
Monsieur Eugène BIHR, Commerçant, décédé à Woippy le 5 avril 1958, à l’âge de 48 ans.
Domicile mortuaire : 58, rue de Briey.

NECROLOGIE
Nous apprenons le décès survenu hier, à l’âge de 48 ans, de M. Eugène BIHR, ancien épicier-fruitier dans la localité et domicilié 58, rue de Briey. Bien connu de la population, M. Bihr avait su s’attirer l’estime générale.

Mardi 8 avril 1958
NECROLOGIE

Le sort s’est acharné sur la famille Bihr, très estimée dans la cité. Le 8 mars, la population conduisait à sa dernière demeure M. Bihr, ancien commerçant ; le 22 du même mois, ce fut au tour de son épouse Mme Jeanne Bihr, et aujourd’hui elle accompagnera M. Eugène Bihr, fils des deux précédents.
Le défunt, ancien commerçant, n’était âgé que de 48 ans, et outre ses occupations personnelles, tenait une très large place dans les sociétés de la cité. En effet, il faisait partie du corps des sapeurs-pompiers avec le grade de sergent, et c’est grâce à sa compétence que le corps de Woippy compte plusieurs secouristes de la Croix-Rouge. Il était également membre du comité de la section de la FEVAL où il occupait les fonctions de trésorier. Membre actif de l’Union de Woippy et du Souvenir Français, il était également membre du comité de la section de l’UNC.
Sa disparition sera durement ressentie parmi toutes ces associations. A toute la famille si cruellement éprouvée nous présentons nos sincères condoléances

Mercredi 9 avril 1958
Conscrits classe 1959

Les conscrits de la classe 1959 sont informés qu’une réunion aura lieu aujourd’hui mercredi, à 20 h. 30, au café Frentzel. Tous les conscrits se feront un devoir d’y assister.
Succès
C’est avec plaisir que nous venons d’apprendre que le sapeur-pompier Michel Kocher vient de passer le concours de secouriste de la Croix-Rouge avec la mention « très bien ». Sincères félicitations à ce jeune sapeur. (RL)

Jeudi 10 avril 1958
Société de Musique « L’Union »

Ce soir jeudi, à 20 h. 30, au siège, café Frentzel, répétition pour la musique ; pour la batterie, au café Dubois, à la date fixée par le chef de la batterie.
Les obsèques de M. Eugène Bihr
Avant-hier, une assistance très nombreuse a conduit à sa dernière demeure M. Eugène Bihr, décédé le 5 avril, deux semaines après la disparition de sa mère et un mois après celle de son père.
Parmi cette assistance, on relevait la présence des délégués des nombreuses associations dont fit partie le disparu. Il fut notamment membre du comité du groupe de la F.E.V.A.L. depuis sa fondation. A ce titre, il travaillait activement à la préparation du prochain congrès qui doit de dérouler les 22 et 23 novembre prochain à Paris. Le président Billotte et les membres du comité du groupe F.EV.A.L. déplorent tout particulièrement la disparition de celui qui fut toujours un camarade dévoué.
Nous renouvelons nos sincères condoléances à la famille si durement touchée. (RL)

Vendredi 11 avril 1958
Les A.C. « Malgré-Nous » et réfractaires de Woippy ont fait le bilan de leur activité

C’est devant une belle assistance, et en présence de M. Spitz, président départemental et de M. Jungling, maire de la cité des fraises, qu’eut lieu le lundi de Pâques l’assemblée générale de la section locale des ACMNR.
M. Auburtin, président local fit observer une minute de silence à la mémoire des camarades tombés et disparus, et prononça quelques paroles de bienvenue, puis le secrétaire-trésorier, M. Bohr, donna les domptes rendus moral et financier de l’exercice écoulé, qui démontrèrent la belle activité de la section et une trésorerie florissante.

Les membres du comité avant que débute
la réunion de lundi.
M. Spitz, président départemental, fit un large exposé sur l’ensemble des problèmes concernant les Malgré-Nous et réfractaires et se félicita du succès obtenu au sujet de la carte du combattant. Il fit un appel à l’union la plus complète des membres et les pria de venir nombreux à l’Assemblée départementale qui aura lieu le dimanche 18 mai prochain à Hayange.
M. Jungling, maire de Woippy, assura les ACMNR de toute la sympathie et de la sollicitude de la municipalité et se félicité du bon esprit d’union qui règne à Woippy parmi les diverses associations de combattants et autres sociétés groupées dans le syndicat d’initiative.
M. Thiriet, le dévoué secrétaire administratif départemental, donna aux membres d’utiles indications sur les divers statuts et le rôle social de l’Office des A.C.
Après le renouvellement du comité et la discussion générale empreinte de la plus parfaite camaraderie, M. Spitz leva la séance en félicitant les dirigeants locaux pour leur activité et l’esprit dans lequel ils ont œuvré durant l’année écoulée.
Cette journée ACMNR s’est terminée par les traditionnelles agapes et un bal très réussi.
Voici la composition du comité :
Président d’honneur : M. René Thiriet ; président : M. Raymond Auburtin ; vice-président : M. Lucien Teitgen ; secrétaire-trésorier : M. André Bohr ; secrétaire-trésorier adjoint : M. Georges Dietenbeck ; Porte-drapeau : M. Charles Charreaux. Assesseurs : MM. L’abbé Heintz, Robert Lupin, Fernand Rouyer, Marcel Didier et Bardot.
M. Edmond Gérard fut maintenu président honoraire. (RL)

Samedi 12 avril 1958
Les sports du dimanche

Equipe I : en championnat contre Rosselange, actuel leader du groupe, sur le stade Général-Gibon à 15 heures. Sont convoqués à 14 h. 15 au siège : Danlion, Genet, Gérard, Hodapp, Jacques, Mangenot, Mellinger, Nunenthal, Petitjean, Popowitch, Tutin, Roland Wébert. Délégués : MM. Hoffmann er Zimmer.
Permanence médicale
Médecin de garde du samedi 12 avril, 21 h., au lundi 14 avril, 7 h. du matin, pour la commune de Woippy et environs, Marange-Silvange et environs : Docteur Tordjman à Woippy, tél. 60.68.12.
Un camion se renverse route de Thionville
Hier après-midi, vers 15 h., route de Thionville, à hauteur de la bifurcation de la route de Rombas, un camion piloté par M. Alexandre Ortalani, 25 ans, d’Audun-le-Tiche, a accroché, en le doublant, un second camion conduit par M. Roger Nicolini, 33 ans, de Villerupt. Le second véhicule alla se renverser sur le bas-côté de la route et son conducteur fut hospitalisé à Bon-Secours, avec des contusions sans gravité. (RL)

Dimanche 13 avril 1958
Le corps de sergent-parachutiste COLINET ramené en terre natale

Le président des sections locales du Souvenir Français et de l’U.N.C. informe les membres que le corps du sergent-parachutiste Hubert Colinet, tombé en Algérie, sera restitué à sa famille mardi prochain. Il compte sur leur présence ce jour-là, à 15 heures, devant l’église. Le service d’enterrement sera célébré le lendemain et les membres des deux sections sont priés d’y assister. Rassemblement à 9 heures 30 devant l’hôtel de ville. L’inhumation aura lieu après la messe au cimetière communal où repose déjà le père de ce jeune héros, tombé en 1940. (RL)

Mardi 15 avril 1958
Sociétés patriotiques

Les différentes associations patriotiques et sociétés locales, dont les responsables se sont réunis samedi, ont décidé de prier leurs membres d’assister aux manifestations prévues à l’occasion du retour du corps du sergent parachutiste Hubert Colinet.
Les porte-drapeau sont en particulier invités à être présents avec leur emblème, cet après-midi, à 15 h., devant l’église.
Demain, pour le service funèbre et l’inhumation, rassemblement à 9 h. 30 devant l’hôtel de ville.
Tous s’associent au deuil de la famille et présentent à la maman éplorée et aux frères et sœurs du disparu, leurs sincères condoléances. (RL)


En haut : Les petits porteurs de couronnes sous la conduite de leur maître, M. Copeaux.
En bas : L’assistance dans le convoi funèbre.
Jeudi 17 avril 1958
Le corps du sergent parachutiste Hubert Colinet repose en terre natale


A l’occasion du retour de corps du sergent parachutiste Hubert Colinet mort au champ d’honneur le 25 février 1958 dans la région de Tebessa, un service funèbre a été célébré hier par M. l’abbé Bémer, curé de la paroisse.

Dans les rangs de la très nombreuse assistance, on remarquait notamment la présence de M. Jungling, maire de Woippy, des membres du conseil municipal, de plusieurs parachutistes amis du défunt et du corps des sapeurs-pompiers au complet, commandé par le lieutenant Hubsch.
Dans le chœur, encadrant la dépouille mortelle du sergent Colinet, les drapeaux de sections patriotiques de Woippy, Anciens Combattants, Malgré-Nous, Souvenir Français, Engagés Volontaires, Union Départementales des Combattants, Association des Combattants de l’Union Française, ainsi que ceux de l’association « La Relève » et des sapeurs-pompiers, composaient un émouvant ensemble avec le catafalque recouvert du drap tricolore et les innombrables gerbes qui l’entouraient.
Précédée par les porte-drapeaux, par un groupe d’écoliers portant les gerbes, et un para en béret rouge tenant un coussin de velours noir où étaient épinglées les décorations du défunt : croix de la Valeur militaire et médaille de la campagne en AFN, la dépouille mortelle du jeune soldat reçut les honneurs d’un peloton du 6e Train et fut déposée sur un fourgon de secours des sapeurs-pompiers.
Le cortège gagna ensuite le cimetière paroissial où un dernier hommage fut rendu au sergent Hubert Colinet avant que son corps ne soit déposé en terre natale.
A sa maman qui eut déjà la douleur de perdre son mari, tué en 1940, à ses frères et sœurs, ainsi qu’à toute la famille, nous présentons nos condoléances émues. (LL)

Tout WOIPPY a fait d’émouvantes obsèques au sergent-parachutiste Hubert COLINET

La dépouille mortelle du sergent Colinet, chargée sur une remorque de secours contre l'incendie,
précède le cortège qui va se diriger vers le cimetière.

L'église de Woippy était trop exiguë pour contenir les nombreux habitants et, parmi eux, quelques personnalités venus là pour assister aux obsèques d'un des leurs : le jeune sergent parachutiste Hubert Colinet, tombé le 25 février dernier, au champ d'honneur, à l'âge de 20 ans, dans la région de Tebessa.

Bon nombre d'amis avaient tenu à marquer leur compassion à la famille Colinet, douloureusement éprouvée pour la seconde fois car, il y a 18 ans, Mme Vve Colinet perdit déjà son mari, tué au début des hostilités de la dernière guerre.
Entouré de conseillers municipaux, M. Jungling, maire de Woippy, apportait en la circonstance le message d'une municipalité endeuillée par la perte de l’un de ses enfants. Toutes les associations patriotiques étaient représentées et dans le chœur de l’église figuraient, de part et d’autre du catafalque, les emblèmes et drapeaux de l’Association des Combattants de l’Union Française, de La Relève, des Anciens Combattants, des Malgré-Nous, des Engagés Volontaires, du Souvenir Français et des sapeurs-pompiers.
Sur un coussin étaient agrafées les décorations du défunt : la Médaille Militaire, Croix de la Valeur Militaire avec palme et Médaille commémorative des opérations en Afrique du Nord. Dans cette nombreuse assistance notons encore, quelques militaires camarades du sergent Colinet, les enfants des écoles et le corps de sapeurs-pompiers, ayant à sa tête le lieutenant Hubsch.
A l’issue de la messe dite par M. l’abbé Bémer, un détachement en armes du 6e Train rendit les honneurs, au passage du long cortège qui prit le chemin du cimetière.
Le cercueil, précédé des drapeaux des associations patriotiques et d’un jeune parachutiste portant sur le coussin les distinctions du disparu, avait été placé sur un véhicule du corps de sapeurs-pompiers dont les membres, en grande tenue, l’encadraient.
Les enfants des écoles portaient les nombreuses gerbes et derrière suivait la foule.
Le cortège s'ébranla lentement vers la dernière demeure du sergent Colinet. L'émotion planait sur la foule et ce silence constituait le meilleur hommage que les habitants de Woippy puissent rendre à l'un des leurs tombé au champ d'honneur.
En cette douloureuse circonstance, nous renouvelons à Mme Vve Colinet, au sergent-chef René Colinet, frère du défunt, à sa fiancée et à tous les parents et amis de celui-ci, nos bien sincères condoléances. (RL)

Société de Musique « L’Union »
Ce soir jeudi, à 20 h. 30, au siège, répétition pour la musique seule, en vue de la préparation du programme de la fête de la Victoire, organisée le dimanche 11 mai par les sociétés patriotiques au village. (RL)

Samedi 19 avril 1958
CARNET BLANC

Nous apprenons le prochain mariage de M. Pierre Bertelle, plâtrier-staffeur, avec Mlle Gisèle Bardet, sténodactylo à Versailles ; celui de M. Antoine Coco, soudeur à Marange-Silvange, avec Mlle Dorothée Kœppel, ouvrière ; celui de M. Charles Galleron, plâtrier, avec Mlle Colette Bonnaventure, employée de bureau, de Lorry-lès-Metz ; celui de M. Lucien Bourgeois, pontonnier, avec Mlle Simone Teitgen ; celui enfin de M. Joseph Alviant, maçon à Borny, avec Mlle Marie-Louise Flego.
Aux futurs époux, nos meilleurs vœux de bonheur.
CARNET ROSE
Un petit Daniel est venu égayer le foyer de M. et Mme Zahm-Lamort, domiciliés rue de Nachy. Au bébé, nos meilleurs vœux de prospérité et compliments aux heureux parents et aux grands-parents, Mme et M. Zahm, le sympathique suisse de l’église paroissiale, ainsi que Mme et M. Paul Lamort, le dévoué garde champêtre communal.
Permanence médicale
Médecin de service pour les localités de Marange-Silvange ainsi que Woippy et les localités environnantes, depuis ce samedi soir, à 21 heures jusqu’à lundi, à 7 heures : Dr Scharf à Woippy (tél. 60.69.09). (RL)

Mardi 22 avril 1958
Le corps du para Lucien Mangenot ramené en terre natale

Le corps du sergent-chef parachutiste Lucien Mangenot, du 2e R.C.P., mort en brave, le 18 mars dernier, au cours d’un engagement à El Ouzane (Algérie), à l’âge de 29 ans, va être ramené en terre natale et sera inhumé jeudi, dans le cimetière de Woippy, après le service religieux dit en l’église paroissiale.
Appartenant à une famille de St-Rémy, honorablement et sympathiquement connue, le sergent-chef Mangenot, titulaire de remarquables états de service était chevalier de la Légion d’honneur, médaillé militaire, titulaire de la croix de guerre des T.O.E. et de la croix de la valeur militaire.
En cette douloureuse circonstance, nous renouvelons nos sincères condoléances à ses parents et à toute la famille.
Aux sociétés locales
Les porte-drapeaux des sociétés patriotiques locales sont priés de se rassembler demain, à 20 heures, à l’endroit indiqué, afin d’accueillir le corps du sergent-chef parachutiste Mangenot. Toujours porteurs de leurs drapeaux, ils se réuniront jeudi, à 9 heures, au même endroit où les instructions nécessaires leur seront données.
Prière également aux membres des différentes associations d’assister en grand nombre à ces deux cérémonies. (RL)

Jeudi 24 avril 1958
Union des Coopérateurs de lorraine

Les sociétaires de l’Union des Coopérateurs de Lorraine sont invités à assister à l’assemblée annuelle de leur section qui aura lieu aujourd’hui jeudi. Les assemblées seront tenues par M. Aubois, délégué du conseil d’administration.
Pour les sociétaires de Woippy-Cité, l’assemblée aura lieu à 18 heures au café Peugeot, sous la présidence de M. Gille. Pour les sociétaires de Woippy-village, l’assemblée aura lieu à 20 heures, café Wagner, sous la présidence de M. Malassé. Au cours des assemblées, les sociétaires auront à se prononcer sur la ristourne. Une tombola gratuite sera tirée à l’issue de chaque assemblée.
Société de Musique « L’Union »
Aujourd’hui, à 20 h. 30, au siège, café Frentzel, répétition générale pour la musique et la batterie au complet, pour la préparation d’un programme de la fête de la Victoire, qui sera célébrée le jeudi 8 mai, par les associations patriotiques.
Couveuse artificielle
Le détenteur et responsable de la couveuse artificielle de l’Union des syndicats d’aviculture, M. Malassé, signale que la dernière mise en incubation des œufs à couver aura lieu dimanche 27.
A.C.M.N.R.
L’assemblée générale départementale des .C.M.N.R. aura lieu le 18 mai, à Hayange, en présence des personnalités départementales, des dirigeants de la fédération nationale « André-Maginot » et des dirigeants de l’A.D.E.I.F. d’Alsace.
A l’issue des manifestations de la matinée, un repas amical, suivi d’une sauterie, réunira l’ensemble des participants au Cercle Molitor, à Hayange. Une participation de 100 F., à titre symbolique est demandée par repas, la différence étant prise en charge par l’association et par la section. Les épouses et autres membres sont également invités, et ce aux mêmes conditions que les membres.
Les inscriptions, accompagnées du montant du repas sont prises jusqu’au 1er mai, chez : MM. René Thiriet, route de Metz à Woippy ; Rouyer Fernand, rue de la Gare à Woippy ; André Bohr, à Bellevue. (RL)

Vendredi 25 avril 1958

Hier matin a été célébré en l’église de Woippy, par M. l’abbé Bémer, curé de la paroisse, un service funèbre à l’occasion du retour de corps du sergent-chef Lucien Mangenot, tombé le 18 mars en Algérie, alors qu’il participait à une opération avec un groupe du 2e Régiment de Parachutistes Coloniaux.
Au premier rang de la nombreuse assistance, on notait la présence de M. Jungling, maire de la commune, des membres du conseil municipal, du commandant Walton, commandant la CRS 71 ; du capitaine Schuler, de l’officier de police Speck et d’une délégation de CRS, venus témoigner leur sympathie au frère du défunt, le brigadier André Mangenot, appartenant au peloton motocycliste de la CRS et à sa famille.
A la sortie de l’office, un peloton du 2e Génie rendit les honneurs et la dépouille mortelle fut déposée sur un fourgon des sapeurs-pompiers. Le cortège, en tête duquel se trouvaient les enfants des écoles portant les gerbes, les drapeaux des sociétés patriotiques environnantes, un jeune parachutiste porteur du coussin où étaient épinglées les décorations du sergent-chef, au nombre desquelles figuraient la Légion d’honneur, la Médaille militaire et la Croix de la Valeur militaire, gagna lentement le cimetière.
Avant que le corps de Lucien Mangenot ne soit déposé dans sa terre natale, M. Jungling fit l’éloge funèbre du défunt, rappelant ses innombrables mérites.
Certains souvenirs furent également évoqués, notamment ceux de l’époque où M. Jungling commandait un groupe de FFI, auquel Lucien Mangenot appartenait bien qu’âgé de 16 ans. Les drapeaux saluèrent une dernière fois Lucien Mangenot, tandis que la foule lui rendait un ultime hommage.
En ces douloureuses circonstances, nous renouvelons à sa famille nos sincères condoléances. (LL)

Pour la seconde fois en ce mois, Woippy a conduit à sa dernière demeure l'un de ses enfants tombé en Algérie : le sergent-chef Lucien MANGENOT
Pour la deuxième fois en ce mois d'avril, les habitants de Woippy ont accompagné jusqu'à sa dernière demeure, l'un des leurs, tombé au Champ d'Honneur, le sergent-chef Lucien Mangenot, décédé le 18 mars dernier, en Algérie.

Au cimetière pendant l'allocution de M. Jungling.
Le grand nombre d'amis de la famille et du défunt put à peine trouver place en l'église paroissiale, plus que comble.
Entouré de ses conseillers, M. Jungling, maire de la localité, témoignait, par sa présence, de la part que prend la municipalité dans ce nouveau deuil.

Les associations patriotiques étaient largement représentées et leurs emblèmes figuraient de part et d'autre du catafalque ; les Combattants de l'Union Française, la Relève, les Anciens Combattants, les Malgré-Nous, les Engagés Volontaires, les drapeaux du Souvenir Français et des Sapeurs-Pompiers, d'autres encore. Dans la nombreuse assistance, signalons encore quelques militaires, les enfants des écoles et le corps des Sapeurs-Pompiers en grande tenue, conduit par le lieutenant Hubsch.
L'abbé Bémer, curé de Woippy, officiait et à la fin de la messe, un détachement rendit les honneurs alors que le cortège prenait le chemin du cimetière.
Le cercueil était précédé des drapeaux des associations patriotiques ainsi que des enfants portant les couronnes. Les pompiers encadraient la dépouille mortelle que suivait un jeune parachutiste portant les décorations du défunt : la Légion d'Honneur, la Médaille Militaire, la Croix de Guerre des T.O.E., la Croix de la Valeur Militaire avec palme et les Médailles commémoratives des opérations d'Indochine et d'Afrique du Nord.
Avant que le cercueil soit mis en terre, M. Jungling prononça l'éloge funèbre du disparu. Il rappela d'abord brièvement les combats d'El Ouzane où le sergent-chef Mangenot devait trouver une mort glorieuse à la tête d'une section du 2e Régiment de Parachutistes Coloniaux. La carrière du disparu se résume en campagnes glorieuses au service du pays ; le jeune F.F.I. de la section de Woippy n'avait que 16 ans et en 1946 Lucien Mangenot s'engageait au 5e Chasseurs d'Afrique. Après deux séjours en Indochine où il fut notamment parachuté à Dien-Bien-Phu, il rejoignit l'Algérie à l'issue d'un bref séjour en France.
A Port-Saïd, il mérita sa Médaille Militaire à titre exceptionnel, que le Président du Conseil lui remit le 13 juillet 1957. Enfin, il connaît la mort glorieuse des héros.
Une foule émue écoutait les paroles du maire ; une nouvelle famille de Woippy est cruellement frappée par la disparition d'un des siens.
En cette pénible circonstance, nous renouvelons aux parents du disparu nos très sincères condoléances. (RL)

Samedi 26 avril 1958
Permanence médicale

Médecin de service pour les localités de Marange-Silvange, de même que pour Woippy et leurs environs, depuis samedi à 21 heures jusqu’au lundi 28 avril à 7 heures : Dr Gourvennec, à Marange-Silvange (tél. 101 à Maizières-lès-Metz). (RL)

Mardi 28 avril 1958
Avis mortuaire
Monsieur Léon MICHAUX, Retraité Gaz de France, décédé le 28 avril 1958, dans sa 82e année.

Mardi 28 avril 1958
La Reine des Fraises élue jeudi soir

Comme chaque année, Woippy se prépare à célébrer la fête du Travail à laquelle sont associés évidemment les travailleurs de la terre.
Le clou de cette journée sera le grand bal organisé par la section locale des Anciens Combattants et qui se déroulera au café du Lion d’Or. C’est au cours de cette soirée qu’aura lieu comme de coutume, l’élection de la reine des Fraises et de ses demoiselles d’honneur qui présideront la traditionnelle fête des Fraises fixée au dimanche 22 juin.
Les organisateurs ont engagé pour cette soirée le fameux orchestre Comet dont la réputation est solidement établie. Les jeunes filles désireuses de concourir pour le titre de reine, voudront bien se faire inscrire jusqu’à demain soir, mercredi, chez M. Kopp, rue du Général-Leclerc. Une très cordiale bienvenue est réservée à la population ainsi qu’à la jeunesse des environs pour cette soirée dansante où l’ambiance et la joie seront de rigueur. (RL)

Mercredi 30 avril 1958
La Société de Musique « L’Union » prépare sa revue 1958

La Revue Théâtrale 1958, organisée par la jeune troupe de Woippy, se prépare activement. Elle sera présentée, en effet, le 8 mai en soirée, pour la fête de la Victoire, le dimanche 11 mai, en matinée et en soirée, salle du café Wagner.
Mercredi soir, le chef de la batterie dirigera une répétition de détail pour les clairons et tambours, café Dubois, à 20 h. 30. Répétition générale pour la musique et la batterie au complet, et répétition des chants de la revue théâtrale, samedi 3 mai, à 20 h. 30, café Wagner. Le chef de musique compte sur la présence de tous les musiciens. Le programme de la revue sera publié ultérieurement.
Permanence médical
Médecin de garde pour Woippy et communes environnantes, Marange-Silvange et communes environnantes, du mercredi 30 avril à 21 heures, au vendredi 2 mai à 7 heures du matin : Dr Tordjman, à Woippy, tél. 60.68.12. (RL)

| Année 1957 : juillet-décembre | Haut de page | Année 1958 : mai-août |

raconte-moi-woippy Retour menu