raconte-moi-woippy Retour menu

  Dernière mise à jour : 9 janvier 2010

Dimanche 1er mai 1921
Inauguration du Monument aux Morts


Journal Le Lorrain.

Dimanche-Lundi 24/25 avril 1921
A la mémoire des victimes de la guerre.
Dimanche 1er mai, vers 15 heures, aura lieu l'inauguration d'un monument, érigé à l'entrée de la coquette église, à la mémoire des enfants de Woippy, morts victimes de la grande guerre 1914-1918.
A cette occasion, nous croyons être de notre devoir d'inviter cordialement les parents, amis et connaissances de nos chers défunts à participer en grand nombre à cette touchante cérémonie. Le maire.

Samedi 14 mai 1921
Touchante cérémonie. On nous écrit :
Dimanche, 1er mai, notre coquette localité s'était mise en fête pour célébrer, avec tout le recueillement dû à pareille circonstance, l'inauguration d'un monument, érigé grâce à une généreuse souscription, à la mémoire de ses enfants, tombés durant la grande guerre.
Vers 2 h 1/2 eut lieu à l'église l'office religieux, suivi d'un émouvant sermon, dans lequel M. le curé retraça la gloire et l'héroïsme des uns, tout le poids du sacrifice et les innombrables souffrances des autres. Pour terminer, M. le cué recommanda les glorieux morts au bon souvenir et aux prières de tous, en invitant les jeunes à suivre l'exemple de leurs devanciers, à prendre comme eux pour devise : « Bons chrétiens et bons Français ».
A l'issue des vêpres, devant un monument simple, mais de bon goût et empreint de sentiments de foi, flanqué de deux canons allemands, comme trophées, orné de guirlandes et de drapeaux tricolores, une foule nombreuse s'était réunie : Parents, amis des victimes, les autorités municipales, le clergé, le « Souvenir Français », la société de musique « La Lyre », la société de gymnastique « Saint-Etienne » en armes, nos braves sapeurs-pompiers, avec leur présidents et chefs, les enfants des écoles accompagnés de leurs dévoués maîtres et maîtresses, tous s'unissaient en pensée pour commémorer les chers morts.
M. le maire remercia en termes venus du cœur tous ceux qui par leur présence et leur dévoué concours avaient contribué à rehausser l'éclat de la cérémonie. La société de musique exécuta un morceau de circonstance, puis M. de Ladonchamps, président du « Souvenir Français », prononça un discours vibrant que nous regrettons bien de ne pouvoir reproduire. Les accents de la « Marseillaise » clôturèrent cette touchante cérémonie.
 
Monument exécuté par Jean Schmeiser,
tailleur de pierres.





Voir le nouveau monuments aux Morts
(1966)

| Retour menu : Tableau "Manifestations et faits marquants de Woippy" |

raconte-moi-woippy Retour menu