raconte-moi-woippy Retour menu

  Dernière mise à jour : 9 novembre 2016

WOIPPY
Elections municipales partielles des 9 et 16 mai 1976


Tracts distribués pour le scrutin du dimanche 9 mai 1976


 


 
Tracts distribués pour le scrutin du dimanche 16 mai 1976


 



Les articles du Républicain Lorrain relatant les élections partielles des 9 et 16 mai 1976


Dimanche 2 mai 1976
LES MUNICIPALES
Liste d'union et d'action communale
« Face à plusieurs candidats de diverses tendances, M. Maurice Geny, technicien à la direction départementale de l'équipement, et M. Jean-Marie Kempnich, horticulteur, les deux candidats de la liste d'union et d'action communale, présentés et soutenus par l'équipe André Debs du conseil municipal, notre regretté maire, vous garantissent par leurs qualités de cœur et de caractère une continuité dans l'action communale par la pratique d'une politique réaliste, réfléchie, sans tapage ni démagogie pour le meilleur bien de tous les habitants de Woippy. »

Lundi 3 mai 1976


Mardi 4 mai 1976
EN MARGE DES ÉLECTIONS PARTIELLES
L'article consacré, hier, aux élections partielles du 9 mai à Woippy, évoque « les trois Woippy » créés par l'industrialisation, l'expansion démographique et l'urbanisation de la locali1é. Il fallait lire à ce sujet « Une coupure (et non une course) à laquelle tous les candidats veulent remédier ». Précisons par ailleurs que M. Gérard Villière (liste de défense des intérêts communaux) est employé commercial et non employé communal.
REUNIONS ELECTORALES
MM. MOITRY et VILLIERE, présentés par la liste de défense des intérêts communaux, ont tenu hier soir une réunion publique au centre social familial et culturel, rue du Chapitre.
Deux autres réunions publiques sont prévues aujourd'hui mardi ; la première à 18 h 30, au Chardon Lorrain, 58, route de Metz ; la seconde à 20 h 30, au gymnase du quartier du Roi.
LISTE D'UNION DE LA GAUCHE
« La section du parti socialiste et les cellules du parti communiste de Woippy ont décidé de présenter aux élections municipales partielles deux candidats de l'Union de la gauche : Sébastien CANSELL (P.S.) et Christian VIRY (P.C.F.).
C'est sur la base du programme commun de gouvernement des partis de gauches que ces deux militants éprouvés vont dénoncer une gestion municipale au coup par coup, sans aucune idée directrice ni réflexion d'ensemble, s'appuyant sur des opérations mal étudiées mais spectaculaires et coûteuses.
A ce pilotage à vue, qui devient catastrophique pour une ville de 15.000 habitants, il faut substituer une véritable politique municipale de développement d'ensemble, inspirée des grandes options de la gauche, à l'exemple des très nombreuses communes administrées par les élus de la gauche unie : contrôler l'urbanisation par une concertation incessante avec l'ensemble des habitants de Woippy et par une politique de construction plus soucieuse des véritables besoins de la population. Favoriser l'installation des nouvelles industries mais aussi de services et de commerces pour offrir à tous et notamment aux très nombreux jeunes un emploi sur place. Mettre en place une action municipale réelle en faveur des personnes âgées et des jeunes. Définir une politique culturelle et sportive qui fait cruellement défaut dans une ville de cette importance. »
LISTE D'ENTENTE COMMUNALE
(majorité présidentielle)
Une permanence des deux candidats de la liste d'entente communale se tiendra aujourd'hui, au café National, à 18 h.

Jeudi 6 mai 1976
EN MARGE DES ÉLECTIONS PARTIELLES
LISTE D'UNION DE LA GAUCHE
« Habitants de Woippy ! Vous devez vous préoccuper de vos affaires. La gestion de votre ville est votre affaire. Elle n'est pas un but en soi, mais reflète des choix politiques. Vous devez pouvoir les contrôler et, par conséquent, connaître les options politiques de vos élus. Ceux qui se disent « apolitiques » vous trompent : ils soutiennent le pouvoir giscardien ou ils s'en accommodent en silence. Toutes les élections, même partielles, sont importantes et vous permettent de marquer votre volonté de changement réel en amenant à la municipalité des hommes désintéressés dont les choix sont clairs et qui vous proposent un programme précis au lieu de vous demander un chèque en blanc. Le 9 mai prochain, faites un choix politique et votez pour la liste d'union de la gauche : Sébastien Cansell (P.S.) et Christian Viry (P.C.F.) ».
Permanence
Une permanence des deux candidats de l'Union de l'entente communale aura lieu ce jour au café Wallrich, route de Thionville. Cette permanence aura lieu à 18 h 30.
Majorité présidentielle
« Dans le passé, les élections communales apparaissaient comme une consultation apolitique ayant comme seul objectif le bien communal.
A l'évidence, depuis les dernières élections cantonales, les partis de gauche politisent à outrance la consultation populaire et en tirent les conclusions politiques.
Il s'avère donc indispensable que les candidats se réclamant de la majorité présidentielle, se présentent sous leurs couleurs pour barrer l'Union de la gauche.
C'est la raison majeure qui nous a décidé à nous présenter aux suffrages de nos citoyens conscients, si nous sommes élus, d'appliquer également au maximum le programme communal tel que nous l'avons déjà exposé ».
LISTE DE DÉFENSE DES INTÉRÊTS COMMUNAUX
« Candidats à l'élection municipale partielle, MM. Moitry et Villière tiennent à réaffirmer qu'ils ne sont soutenus par aucun parti politique. Pourquoi vouloir politiser ces élections alors que le rôle de l'élu municipal est surtout un rôle d'administrateur et de gestionnaire ? Son action à ce niveau est suffisamment importante et absorbante pour qu'il ne s'embarrasse pas de doctrines politiques. La présente campagne électorale permet d'ailleurs de mesurer combien les électeurs sont attachés à la valeur de la personnalité humaine et aux qualités de cœur, abstraction faite de toute idéologie. Le combat que mènent MM. Moitry et Villière est un combat loyal, un combat local pour Woippy et ses habitants. Seules les instances locales sont assez proches des problèmes de la réalité quotidienne pour pouvoir les définir exactement et leurs assurer de meilleures chances de réussite sur le plan économique, social et psychologique. Il importe donc que dimanche, toutes les électrices et tous les électeurs de Woippy votent afin de pourvoir notre commune d'administrateurs compétents, soucieux d'abord d'une saine gestion au service de tous ».

Vendredi 7 mai 1976
ELECTIONS PARTIELLES
LES HUIT CANDIDATS

Huit candidats sont en lice pour les élections municipales partielles qui se dérouleront dimanche à Woippy.
Défense des intérêts communaux   Union et action communale
 
Entente communale - majorité présidentielle
  Union de la gauche

Lundi 10 mai 1976

Mercredi 12 mai 1976
DEUXIEME TOUR DES MUNICIPALES PARTIELLES :
TROIS LISTES EN PRESENCE
Pour le second tour des élections municipales partielles du dimanche 16 mai, la liste d'entente communale (MM. Lambinet et Cronauer) qui s'était présentée avec l'appui de la majorité présidentielle pour faire barrage à l'union de la gauche a décidé de se désister en faveur de celle d'union d'action communale (MM. Geny et Kempnich).
Seules, trois listes de candidats ont été déposées, hier, avant l'heure limite (18 h), à la sous-préfecture de Metz-Campagne. Il s'agit de la liste de l'union de la gauche (MM. Cansell et Viry) arrivée en tête de ballottage avec plus de 600 voix sur celle de défense des intérêts communaux (MM. Moitry et Villière) précédant elle-même celle d'union et d'action communale (MM. Geny et Kempnich) présentée par une partie du conseil municipal actuel.
Les remerciements
« La liste d'entente communale majorité présidentielle représentée par MM. H. Lambinet et P. Cronauer remercie ses électrices et électeurs de la confiance qu'ils leur ont témoignée aux élections municipales partielles du 9 mai. Elle les invite à voter en masse au deuxième tour, dimanche prochain et à reporter leurs voix sur la liste d'union et d'action communale représentée par MM. Geny et Kempnich. »
Liste d'union et d'action municipale
« MM. Maurice Geny et Jean Kempnich, candidats de la liste d'union et d'action municipale présentée par la majorité du conseil en place, remercient les électrices et électeurs qui ont bien voulu dès le premier tour leur apporter leurs suffrages et leur confiance. A la demande de la majorité du conseil, ils maintiennent leur candidature pour le deuxième tour avec l'appui des deux candidats de la liste d'entente communale (majorité présidentielle), MM. Lambinet et Cronauer. »
Liste de défense des intérêts communaux
« La liste de défense des intérêts communaux tient à remercier vivement les électrices et électeurs qui lui ont accordé leur confiance le dimanche 9 mai en votant massivement pour MM. Georges Moitry et Gérard Villière.
Le nombre de voix obtenues la plaçant nettement en deuxième position est une marque d'estime et un encouragement à poursuivre l'effort entrepris.
De ce fait, la liste de défense des intérêts communaux, consciente de ses responsabilités, a décidé de maintenir ses candidats pour le 16 mai prochain et invite ainsi les habitants de Woippy à confirmer et à amplifier leur choix. »

Jeudi 13 mai 1976
ELECTIONS MUNICIPALES PARTIELLES
Les remerciements...
« Les candidats de l'Union de la gauche : Sébastien CANSELL et Christian VIRY adressent leurs remerciements aux électrices et électeurs de Woippy qui les ont placés largement en tête à l'issue du premier tour de scrutin.
Ces résultats les incitent à poursuivre leur action et ils lancent un pressant appel à toute la population laborieuse qui ne s'est pas encore manifestée en faveur de ses représentants en les invitant à apporter massivement leurs suffrages à la liste de l'Union de la gauche, dimanche 16 mai.
En effet seuls ses candidats ne trahiront pas votre confiance et sauront se montrer particulièrement vigilants face aux problèmes importants tels que : 1e contrôle du développement de la cité, la participation effective des citoyens à la gestion communale, le soutien des revendications des travailleurs victimes d'une crise dont ils ne sont pas responsables, l'action sociale et culturelle en faveur des jeunes et des personnes âgées... »
REUNIONS ELECTORALES
• De la liste d'Union de la gauche : aujourd'hui jeudi 13 mai, à 20 h 30, au gymnase du quartier du Roi et demain vendredi à 20 h 30, salle St-Exupéry.
• Ce jeudi à 20 h, à la salle Saint-Exupéry, la liste d'Union et d'action communale tiendra une réunion d'information.

Vendredi 14 mai 1976
LES ELECTIONS MUNICIPALES PARTIELLES
- LE COMITE DE SOUTIEN DE LA LISTE DE DEFENSE DES INTERETS COMMUNAUX
dans un communique déclare :
« Le vote de dimanche est capital » et il appelle « à voter pour MM. Moitry et Villière, les candidats de loin les mieux placés au premier tour pour l'emporter sur l'union de la gauche ».
- LA LISTE D'UNION ET D'ACTION COMMUNALE
dans un communiqué déclare notamment : « Le conseil municipal dans sa majorité a décidé de maintenir la candidature de ses deux candidats, MM. Maurice Geny et Jean Kempnich ».

Lundi 17 mai 1976

Mercredi 19 mai 1976
CONSEIL MUNICIPAL : nouvelle démission
Le conseil municipal de Woippy, qui est à nouveau au complet depuis les élections partielles de dimanche, se réunira vendredi, à 20 h 30, avec pour seul point à l'ordre du jour l'élection du maire, des deux adjoints réglementaires et des deux adjoints supplémentaires.
Mais une nouvelle péripétie vient de perturber la vie communale avec la démission d'un conseiller, M. Ernest Renan, qui a décidé de rejoindre la majorité silencieuse. Il s'en explique dans une lettre adressée au préfet et aux membres du conseil municipal.
Cette décision est liée à l'analyse des résultats des élections partielles qui ont été défavorables aux deux candidats soutenus par une partie du conseil municipal actuel (14 membres sur 21, dit M. Renan). En effet, ils terminent en dernière position, malgré le désistement en leur faveur de la liste qui bénéficiait du soutien de la majorité présidentielle. Ils sont battus, appelons-le, par les deux candidats de la liste d'union de gauche qui enlèvent les deux sièges et par ceux de la liste de défense des intérêts communaux conduite par un ancien adjoint démissionnaire. M. Renan voit dans cette situation un désaveu du conseil municipal en place et, précise-t-il, du travail effectué ces onze dernières années. Il en tire les conclusions en se retirant.
Election du maire vendredi
Cette décision ne devrait cependant pas gêner l'élection de vendredi soir. En effet, elle doit être acceptée par le sous-préfet pour devenir effective. Or, l'autorité de tutelle a un mois pour se prononcer. Si elle n'a pas fait connaître son avis après ce délai, le conseiller démissionnaire doit confirmer sa décision par lettre recommandée. Elle devient alors effective, sans autre procédure.
ELECTIONS PARTIELLES :
LES REMERCIEMENTS DES CANDIDATS
Liste d'union de la gauche
« Les élus de la gauche unie, Sébastien Cansell et Christian Viry, remercient les électrices et les électeurs de Woippy qui ont marqué leur volonté de changement profond en leur faisant confiance lors des élections municipales partielles de dimanche dernier. Les habitants ont apprécié, lors du déroulement de la campagne, l'union et la dignité manifestées par les partis de gauche. Les nouveaux élus renouvellent leur engagement d'être les porte-parole du courant populaire et d'informer la population de l'action de la municipalité. »
Liste de défense des intérêts communaux
« La liste de défense des intérêts communaux remercie vivement les électrices et les électeurs qui, guidés par leur bon sens, ne se sont pas laissés influencer par des artifices calomnieux et mensongers et ont voté pour ses candidats en apportant leurs voix à MM. Georges Moitry et Gérard Villiere. »

Samedi 22 mai 1976
M. Pierre DROSSE, élu maire de Woippy
M. Pierre Drosse a été élu, hier soir, maire de Woippy, avec 12 voix contre 6 à M. Welfringer et 4 à M. Cansell (PS), alors que M. Renan, qui a démissionné cette semaine, n'a pas voté. Ce résultat qui s'est répété quatre fois de suite, à une voix près en ce qui concerne le 4e adjoint, dévoile pour la première fois d'une façon publique les différentes tendances du conseil municipal woippicien promis à l'éclatement l'année prochaine.
M. Pierre Drosse, né le 20 juin 1920 à Ippling, est directeur de l'école du Centre I. Il a été secrétaire de mairie à Ippling et Bistroff-Grostenquin pendant 22 ans avant d'être élu au conseil municipal de Woippy en 1971. Il est marié et président fondateur de l'Amicale des enseignants de Woippy. Ses adjoints sont :
M. René Thiriet, 51 ans, marié, 2 enfants, directeur-économe du Centre départemental de l'enfance, vice-président des Malgré-Nous. Premier adjoint sortant, il a causé une surprise à de nombreux Woippiciens en renonçant à briguer le poste de maire.
M. René Fleuret, 70 ans, retraité, marié, 1 enfant.
Mme Eugénie Glad, commerçante, mariée, mère d'un enfant.
M. Robert Jean, 48 ans, employé S.N.C.F., marié, 3 enfants, Président de la société d'escrime de Woippy.

Mardi 25 mai 1976

A ce sujet, voir Pierre BRASME, WOIPPY, de 1871 à nos jours, Ed. Serpenoise, 1994, pages 365 et suivantes.



 
| Retour menu : La ville de Woippy | Haut de page | Retour page précédente |

raconte-moi-woippy Retour menu