raconte-moi-woippy Retour menu

  Dernière mise à jour : 9 novembre 2009

Le Football à Woippy
(1925 - 1950)

| Retour menu "La vie associative" |

Au début des années 1900, deux sociétés de musique se créent à Woippy : le Cercle Saint-Etienne en 1902 (qui prendra le non d'Union Saint-Etienne après 1918), et la Lyre en 1907.
Après la première guerre mondiale, les responsables de ces deux sociétés englobant chacune une section de gymnastique et une section de préparation militaire, et ayant par conséquent les mêmes objectifs, entament des pourparlers de fusionnement.
De cette fusion, le 30 octobre 1925, officiellement, naît l'Union de Woippy.

Depuis au moins un an, une section de football s'était créée au sein de l'Union Saint Etienne. Quelques souvenirs :
Cette équipe reçoit le patronage Saint Georges de Lesse le dimanche 18 janvier 1925 et remporte la partie par 5 buts à 2.

Le dimanche 29 janvier, cette équipe bat aussi le Cercle Saint Louis de Courcelles-sur-Nied par 1 à 0.
« Ces derniers , lit-on dans la presse, voulaient venger la défaite de 6 à 1 que leur infligea l'Union au match aller, mais tous leurs efforts restèrent vains. »

Pour la saison 1925-1926, la section de football de la toute nouvelle Union de Woippy, l'équipe première (Union de Woippy 1) s'inscrit pour le Championnat de l'Union Jeanne-La-Lorraine.
Le premier match aller du championnat a lieu le dimanche 11 octobre 1925.

Pour sa première rencontre, l'Union de Woippy 1 remporte le match disputé contre le Cercle Saint Louis de Thionville par 5 buts à 0.
Dimanche 1er novembre, deuxième match aller du championnat. Le Cercle de Saint Eucaire 1 de Metz reçoit sur son terrain de Chambière l'Union de Woippy 1.
« A la fin de la première mi-temps, les visiteurs s'assurent l'avantage par 4 buts à 0. Ce score augmente en deuxième mi-temps, le match se termine à l'avantage de l'Union de Woippy par 9 buts à 2. Tous les joueurs de l'Union de Woippy sont à féliciter pour leur mordant, qui, allié à une bonne entente, leur a permis avec de la bonne technique de jeu d'emporter la victoire. Dès ce second match aller du championnat, le bilan en faveur de Woippy s'établit à 14 buts à 2. »

Dimanche 22 novembre, troisième match aller du championnat. L'Union de Woippy rencontre sur son terrain le cercle Saint Louis d'Uckange.
« Après une partie chaudement disputée, les locaux parviennent à assurer l'avantage par 10 buts à 2. L'Union de Woippy se trouve déjà en tête du championnat et cette victoire nouvelle lui procure une avance importante. D'ailleurs le score, après ce dernier match aller, s'établit en faveur de Woippy par 24 buts à 4. »

Les matchs aller sont terminés, c'est la trêve.
« Woippy s'est assuré la victoire de cette première partie du championnat avec un score impressionnant de 24 buts à 4. Pour un début, c'est un coup de maître, et cela promet beaucoup pour l'avenir. »
Pour fêter cette victoire, l'Union de Woippy organise chez Madame HUMBERT, le samedi 5 décembre, un banquet « auquel sont conviés tous ceux qui s'intéressent aux jeunes sains de corps et d'esprit de la jeunesse. »

Dimanche 31 janvier 1926, premier match retour du championnat.
Celui-ci se déroule à Thionville. L'Union de Woippy 1 joue contre Saint Louis Thionville.
« Au match aller, Woippy avait obtenu la victoire par 5 buts à 0. Le match retour voit de la part de Thionville un désir plus grand de vaincre et une défense plus opiniâtre qu'au match aller. Après 20 mn de jeu, les Thionvillois mènent par 2 buts à 0, puis leur train se ralentit et la mi-temps se termine à égalité. A la seconde mi-temps, Woippy, plus en souffle, prend nettement l'avantage sur Thionville, fatigués de leurs efforts du début de la partie. Le match se termine par la victoire de Woippy avec un score de 8 buts à 2. »

Le deuxième match retour se dispute à Woippy le dimanche 14 février.
L'U.W.1 reçoit le Cercle Saint Eucaire 1 de Metz.
« Le match aller avait vu la victoire de Woippy par 9 buts à 0. Le match retour est plus disputé. Saint Eucaire fournit en première mi-temps un gros effort, mais la défense de Woippy l'annihile entièrement. La rencontre se termine par la victoire de Woippy par 5 buts à 0. »

Dimanche 14 mars, troisième match retour.
A Uckange, l'U.W.1 bat le cercle Saint Louis Uckange 1 par 2 buts à 1.
«Dès le début, Woippy prend le commandement, mais Uckange joue la défense, voulant tenir en échec le leader de la série. Quelques buts sont arrêtés de justesse par le portier d'Uckange, mais l'inter gauche de Woippy, par un heading (tête) superbe marque le premier but. A la reprise, la nouvelle balle mise en jeu, trop légère, handicape le ligne d'attaque de Woippy habituée à des passes courtes. Une échappée des avants locaux aboutit à une marque sur cafouillage. Uckange renforce sa défense et porte tous ses efforts à maintenir le score. Woippy bombarde le goal adverse et donne au keeper (gardien) Uckangeois l'occasion de se distinguer. La partie semble devoir se terminer à égalité quand le centre avant de Woippy rentre le deuxième but par un shoot imparable. Le jeu fut très correct et l'arbitrage de M. DESPREZ de Woippy fut mené à la satisfaction de tous. »

Par ce match, l'Union de Woippy s'adjuge la première place de son groupe, avec 6 match gagnés sur 6 disputés.
Le match final du championnat a lieu le dimanche 2 mai.

L'Union de Woippy 1 rencontre à Metz sur le terrain de Chambière l'équipe de la Sportive Française de Sarrebourg 2.
« Dès le début, Woippy prend l'avantage, mais Sarrebourg réagit fortement. La rencontre semble devoir être âprement disputée. Après 20 mn de jeu, Woippy marque son premier but, lequel est suivi d'un deuxième sur corner, puis trois autres se succèdent. La mi-temps se termine sur un résultat de 5 buts à 0 en faveur de l'Union de Woippy. A la reprise, Woippy vit sur son avantage et Sarrebourg s'efforce de remonter le score, mais la défense de l'Union de Woippy ne laisse rien passer. Une descente de Woippy aboutit mais les Sarrebourgeois veulent sauver l'honneur et y parviennent par un but imparable. Quelques descentes des avants de part et d'autre. Woippy marque encore sur corner, puis la fin est sifflée. Par une victoire de 7 buts à 1 sur Sarrebourg, Woippy devient champion de la série. Malgré l'importance de cette rencontre, le jeu fut correct. Les Sarrebourgeois sont à féliciter, tout particulièrement le goal et l'arrière gauche. Faut-il rappeler que pour sa première année de formation, l'Union de Woippy a gagné tous les matchs aller et retour et de barrage dans la compétition où elle s'était engagée, et ce, avec un score total de 44 buts à 5. D'autres commentaires seraient superflus et dirigeants et joueurs de cette valeureuse équipe sont tous à féliciter pour ce résultat magnifique et peu commun dans les annales sportives. »

Les championnats de l'Union Jeanne-La-Lorraine
Extrait du tableau de classement
Deuxième série - Groupement B
Union de Woippy :
Matchs gagnés : 6 ; perdus : 0 ; nuls : 0 ; forfaits : 0. Points : 18.
Matchs de barrage :
11 avril 1926 : A Metz : U.W. bat Saint Eucaire II par forfait.
2 mai 1926 : A Metz : U. W. bat Sarrebourg II par 7 buts à 1.

L'Union de Woippy remporte le titre de champion de football de l'Union Jeanne-La-Lorraine
pour la saison 1925-1926.

Après cette victoire, cette équipe de football se sépare de l'Union de Woippy
et porte dorénavant le nom d'Association de Woippy.
(Journal le Messin du 13 juin 1926)

1936 - Le Football-Club de Woippy

1935. Avant la formation du Football-Club de Woippy.
De gauche à droite : Eugène STEF, Alfred GUSSE, Etienne KELLER, André HEINFLING, Edmond BODA, Franz JEAGER, Hans JEAGER, OSTERMANN, Georges KELLER, Lucien CASTI, Alfred BOURGEOIS.

1936 : Formation du Football-Club de Woippy

A l'initiative de quelques sportifs se constitue en début d'année 1936 à Woippy une association ayant pour but « la pratique des sports et en particulier le football-association ainsi que des manifestations sportives » (article 2 des statuts).

Début février, une première équipe « juniors » est mise sur pied et les problèmes concernant le terrain de sports, les habillements, les assurances, les autorisations des mineurs sont mis à l'étude.

Le 20 février, une trentaine de sportifs se réunissent au café Bader (actuellement Le Tassili) pour proposer quelques solutions, pour constituer le comité provisoire et pour procéder à l'inscription d'une vingtaine de joueurs.

Rendez-vous est donné le 22 février au café Natier pour une première réunion générale.
Samedi 22 février 1936, a donc lieu la première réunion générale du Football-Club de Woippy présidée par Joseph STEF, conseiller municipal. Après avoir exprimé ses remerciements à tous les sportifs présents, le président de séance présente les statuts de cette nouvelle association qui sont adoptés à l'unanimité.
Ensuite, il est procédé à la nomination du comité :
Président : Joseph STEF. Vice-président : Roger NATIER. Secrétaire : Paul HUMBERT. Trésorier : P. HENNEQUIN. Assesseurs : Louis MOITRY, Clément MAYOT, Robert KOPP. Commission sportive : A. BACH et E. BODA.
La première séance d'entraînement est prévue le mardi 25 février à 14 heures au terrain de Saint-Eloy.

Mais ce n'est qu'en fin d'année que le Football-Club de Woippy est officiellement constitué, en effet, une réunion a lieu le mardi 17 novembre 1936 dans la salle du café Mangenot.
A 20 h 15, devant une salle bien garnie de sportifs, le président de séance fait connaître le but de la réunion et indique qu'un projet de statuts va être soumis à l'assemblée.
On donne lecture desdits statuts qui sont discutés et adoptés article par article.
Puis le président invite l'assemblée à élire le Conseil d'Administration.
Sont nommés : MM. J. STEF, E. BIHR, A. LE CLEC'H, R. NATIER, M. KELLER, GOUY, A. DEBS et G. GALLERON.
Le Conseil d'Administration se concerte pour élire le comité de la société.
Sont élus : Président : Joseph STEF, Vice-président : André LE CLEC'H, Secréaire : Clément MAYOT, Trésorier : Eugène BIHR.
A la Commission Technique sont nommés :
Etienne KELLER, Roger NATIER et WERNHER.
L'ordre du jour étant épuisé, M. STEF remercie l'assemblée de sa confiance et l'assure de son entier dévouement. La séance est levée à 22 h. 30.

La demande de l'inscription du Football-Club de Woippy dans les registres des Associations de la Préfecture est demandée par le président STEF le 7 décembre 1936.
Le Football-Club de Woippy fonctionnera sous le régime de la loi locale du 19 avril 1908 (la loi du 1er juillet 1901 n'étant pas introduite dans les trois départements recouvrés).
Samedi 17 juillet 1937. Assemblée générale du F.C. Woippy au café de la Gare.
M. STEF ouvre la séance, souhaite la bienvenue à tous les membres présents et les invite à observer une minute de silence à la mémoire d'un membre défunt.
Il passe ensuite la parole à M. BODA qui fait le rapport moral et financier.
La société qui n'a que huit mois d'existence compte déjà plus de cent membres.
Elle est affiliée à la Fédération Française de Football-Association, à la Ligue de Lorraine et à l'Union Jeanne-La-Lorraine.
Pour cette première saison, deux équipes ont pu être formées, 38 matchs ont été joués.
L'équipe première a disputé 27 matchs : 17 gagnés, 5 nuls, 5 perdus. Elle a marqué 101 buts et en a encaissé 42.
L'équipe réserve a disputé 11 matchs : 5 gagnés, 2 nuls, 4 perdus. Tous les joueurs sont assurés à la Mutuelle Nationale des Sports. Quoique ayant eu à faire face à de grandes dépenses, la situation de la caisse est néanmoins excellente.
Le compte-rendu moral et financier ayant été adopté à l'unanimité, ce fut l'élection du Conseil d'Administration de la Société.
Sont élus : président : Joseph STEF ; vice-président : André LE CLEC'H ; secrétaire : Edmond BODA ; trésorier : Eugène BIHR ; membres suppléants : E. KELLER, M. KELLER, R. NATIER, C. MAYOT, E. ZIMMER, E. DUSSELLE, STOFFLIQUE, HEINFLING.
La séance est levée à 23 heures

27 Janvier 1937. Une subvention de 100 F. est accordée au Football-Club de Woippy par le Conseil municipal de Woippy.


Debout, de g. à d.: Dorquel, André Heinfling, Alfred Gusse, ?, Jean Terzi, Osterman, Lucien Casti.
Devant : René Gusse, ?, ?, Eugène Stef, ?.

Sources

Le Lorrain, Mardi 11 février 1936.
Grâce à l'activité de quelques sportifs, il vient de se constituer à Woippy une association ayant pour but le sport et plus pécisément le football. Une première équipe "juniors" a été mise sur pied. Une première rencontre de dimanche dernier (9 février) avec les joueurs dans leur nouvelle tenue donne bon espoir. Les jeunes gens désireux de pratiquer le football peuvent s'adresser à MM. J. Steff et Eugène Bihr.

Le Lorrain, Samedi 22 février 1936.
Woippy vient de créer sa société de football. Une réunion en vue d'étudier la possibilité de création réunissait jeudi soir (20 février) une trentaine de sportifs au café Bader. L'étude des plus grands problèmes concernant le terrain de sports, les habillements, les assurances, les autorisations des mineurs, ayant été l'objet d'une étude approfondie, le président de séance proposa une réunion générale pour le samedi 22 février au café Natier. A l'issue de cette réunion, il fut procédé à l'inscription d'une vingtaine de joueurs et à la constitution du comité provisoire.

Le Lorrain, Mardi 25 février 1936.
Football Club. Samedi soir (22 février) se tenait au café Natier, sous la présidence de M. Joseph Stef, conseiller municipal, la première réunion générale du Football Club de Woippy. Après avoir exprimé ses remerciements à tous les sportifs présents, le président de séance présenta les status de la nouvelle association; ceux-ci furent adoptés à l'unanimité. Il fut procédé à la nomination d'un comité, celui-ci se compose ainsi : Président: Joseph Stef. Vice-président : Roger Natier. Secétaire : Paul Humbert. Trésorier: P. Hennequin. Assesseurs : Louis Moitry, Clément Mayot, Robert Kopp. Commission sportive: A. Bach et Boda. Première séance d'entraînement : mardi 25 février à 14 heures, au terrain de Saint-Eloy.

Le Lorrain, Vendredi 28 février 1936.
Football Club. Les jeunes gens désireux de pratiquer le football sont invités à s'inscrire d'urgence à la société. M. le Président, 8 rue rose Marcus.

Quelques souvenirs


Novembre 1937. Football-Club de Woippy
Equipe gagante du championnat de l'Union Jeanne-la-Lorraine


2 octobre 1938, le FCW à Rémilly


17 novembre 1938, à Morhange


27 novembre 1938.
Devant la gare de Woippy avant le départ pour Morhange.
Sur les marches : -?-, Lucien Casti, -?-, Joseph Stef, -?-, Alphonse Hennequin, Bach.
Devant : André Heinfling, Jean Terzi, Alfred Gusse, Eugène Stef, Hans Jeager.


27 novembre 1938, Morhange.





Ci-contre : Sur la terrasse du café de la Maison-Neuve, route de Thionville.
Debout, de g. à d. : Franz Jeager, André Heinfling, Alfred Bourgeois, Lucien Casti, Osterman.
Assis : Martin Jeager, René Gusse, Eugène Stef, Alfred Gusse.


Sur le stade Gibon

STATUTS DU FOOTBALL-CLUB DE WOIPPY

Art. I
Il est formé une Association qui prend le nom de Football Club de Woippy et fixe son siège à Woippy.
Art. II
Le but de l'Association est la pratique des sports et en particulier du football-association ainsi que des manifestations sportives.
Art. III
La Société se compose de membres honoraires et de membres actifs.
Art. IV
Toute discussion politique et religieuse est interdite dans ses assemblées.
Art. V
L'Administration de la Société est confiée à un Comité, élu parmi les membres et se compose : d'un président, d'un vice-président, d'un secrétaire, d'un trésorier et de 4 membres suppléants. Cette élection aura lieu tous les ans à l'Assemblée Générale de mai.
Art. VI
L'opportunité et les dates des assemblées sont décidées par le président ; il en dirige les débats. Le président est représentant officiel de la Société. La commission de contrôle de la caisse est présidée par lui. Lors de tout vote, sa voix est prépondérante en cas d'égalité de voix.
Art. VII
En cas d'absence du président, le vice-président le remplace, dans ce cas, il jouit des mêmes prérogatives que le président.
Art. VIII
Le secrétaire rédige le procès-verbal de chaque délibération pour le soumettre à l'assemblée suivante. Il est chargé de convoquer les réunions fixées par le président.
Art. IX
L'administration de la caisse de la Société est du ressort du trésorier. Celui-ci est chargé du recouvrement des droits d'entrée et des cotisations ainsi que de toute autre recette. Les recettes et dépenses sont contrôlées et effectuées par son office. Il tient un compte exact susceptible d'un contrôle imprévu et immédiat. Il est personnellement responsable des fonds qu'il détient et ne peut en disposer qu'avec l'assentiment du comité respectivement du président. Chaque semestre il fournit un compte-rendu détaillé de sa gestion.
Art. X
Membres actifs : La cotisation est de 10 Frs par an payable d'avance (assurance-accident non comprise). Membres honoraires : cotisation annuelle payable d'avance à 10 Frs.
Art. XI
Les demandes d'admission signées par les postulants, déclarant avoir pris connaissance des statuts et de s'y soumettre d'avance, sont à présenter au Comité par un membre. Le Comité présente l'admission à la première assemblée et se réserve de demander à tout postulant une attestation médicale constatant que celui-ci peut pratiquer les sports. La majorité en décide. Le résultat est notifié au candidat.
Art. 12
Les mineurs ne pourront être admis qu'en présentant par écrit le consentement de leurs parents ou tuteurs, ceux-ci déclarant avoir pris connaissance des statuts.
Art. 13
Les membres désirant ne plus faire partie de la Société devront adresser par écrit au président leur démission. Un membre sortant pourra, sur nouvelle demande d'admission, être réintégré et devra payer un nouveau droit d'entrée.
Art. 14
Tout sociétaire portant atteinte à l'honneur du Club ou à sa bonne considération, tout membre ayant enfreint les statuts, pourra, après examen de son cas par le Comité, être radié de la Société. Ces membres ne pourront plus être admis.
Art. 15
L'assemblée générale se fera chaque année au mois de mai. Les comptes-rendus moraux et financiers y seront donnés.
Art. 16
Pour la ratification d'une proposition, l'assemblée devra comprendre au moins le cinquième des membres de la Société. Les membres sont contraints d'assister aux assemblées et en cas d'impossibilité doivent se faire excuser.
Art. 17
Tout membre engagé dans une épreuve est tenu de remplir son engagement faute de quoi il se verra frappé d'une amende fixée par le Comité. Il ne pourra prendre part aux épreuves qu'après le règlement de l'amende.
Art. 18
Au cas où un membre se croirait lésé il peut faire appel devant le Comité.
Art. 19
En cas de différent de la Société avec un tiers, quel qu'il soit, seul le Tribunal Régional de Metz est compétent.
Art 20
Tout membre actif sera obligé d'être assuré dès qu'il participera à des épreuves où il y a risque (il sera remis à tout membre actif les statuts de la Société ainsi que ceux de l'assurance-accident).
Art. 21
La Société décline toute responsabilité sur les accidents corporels et matériels survenus à ses membres ou à des tierces personnes pendant ses réunions.
Art. 22
La Société cessera d'exister si elle est dissoute par décret du Gouvernement si la majorité des membres se prononce pour la dissolution, ou si le nombre de ses membres est réduit à six.
Art. 23
En cas de dissolution, la dernière assemblée décidera de l'emploi de l'avoir.
Art. 24
Toute affiliation à un groupement de société doit être décidée en Assemblé Générale extraordinaire spécialement convoquée à cet effet.
Art. 25
Tout projet de changement ou addition aux statuts devra être présenté par la moitié des membres de la Société ou par le Comité et discuté à la première assemblé suivante. Pour être acceptée, il devra réunir les trois quarts des voix des membres présents. Toutes plaintes contre le Comité seront à présenter à la première assemblée.
Art. 26
Il est formellement interdit de porter la tenue de la Société en dehors des réunions de celle-ci.
Le Comité

  Noms et prénoms Ages Nationalités Adresses
Président Stef Joseph 2 - 6 - 1891 Française 8, rue Rose Marcus, Woippy
Vice-président Le Clec'h André 19 - 3 - 1899 Française 14, rue Foch , Woippy
Secrétaire Mayot Clément 28 - 9 - 1912 Française 92, rue de Briey, Woippy
Trésorier Bihr Eugène 7 - 1 - 1910 Française 58 rue de Briey, Woippy
Assesseurs Natier R. 27 - 7 - 1910 Française Café du Commerce, Woippy
  Galleron Georges 6 - 7 - 1896 Française 28, rue de Metz, Woippy
  Keller Etienne 22 - 1 - 1908 Française Ferme St-Eloy, Woippy



Voir les articles de journaux des années 1936 - 1939 relatant les manifestations du
Football-Club de Woippy

Le Football-Club de Woippy après
la Deuxième Guerre Mondiale

Lors de la fête des Fraises de juin 1946, le F.C.W. organise plusieurs matchs. Deux le matin : 8 heures, Espérance Sablon - FC Woippy ; 10 heures, FC Metz Amateur-Devant-les-Ponts.
Et deux l'après-midi, après le cortège de la reine des Fraises : 15 h. 30, match des perdants du challenge ; et à 17 heures, c'est le coup d'envoi de la finale des gagnants du challenge par la Reine des Fraises Henriette Michelet. Ce match final oppose le FC Metz Amateur à l'équipe locale. Le match est très disputé et très intérressant. Woippy en sort vainqueur par 3 buts à 2 et remporte la coupe « Joseph Stef ».


Fête des Fraises 1946.
Debout, de g. à d. : ?, Lucien Genet, Alfred Gusse, René Gusse, Gilbert Feyte, Jeanne Burtin, Henriette Michelet, Colette Hotz, Crast (Semécourt), Jean Terzi, Jean Billotte, André Heinfling, Ernest Werner, Eugène Stef.
Devant : l'équipe du FCMetz amateur, le dernier : Munier.


La coupe de Woippy (ou coupe Joseph-Stef) sera remise en jeu chaque année.
Par exemple en 1948, la finale oppose l'AS Corny au FC Woippy (qui remporte la victoire et la coupe par 4 buts à 1).
En 1949, ce sont le F.C. Marly et le F.C. Woippy qui se disputent la coupe.
« Woippy part en tromble et ouvre le score après une minute de jeu. Marly est dominé mais réagit bien vite. Woippy force et marque un deuxième but par son avant-centre. Marly domine à son tour et marque. A la mi-temps, le score est de 3 buts à 2 en faveur de Woippy. Dès la reprise, la partie est très disputée. L'inter-gauche marque un très joli but, suivi bientôt d'un cinquième de l'avant-centre. Puis Woippy marque son sixième but. »
Le match se termine par la victoire de Woippy avec 6 buts à 2, la coupe Stef reste à Woippy.

En mai 1950, le FCW, premier de sa division, termine la série de ses matchs officiels avec un plein succès. Il dispose à cette date d'une équipe première excellente, appuyée par une réserve où de très bons joueurs se font souvent remarquer ; les juniors sont prêts à prendre la place de leurs aînés, bien préparés et ardents qu'ils sont.

FCWoippy, 1946. Equipe première.
Debout, de g. à d. : Albert Malassé, Julien Gagneur, Eugène Stef, Alfred Gusse, Gilbert Feyte, René Gusse, Ernest Werner, Jean Billotte, Jean Terzi, Alphonse Hennequin, Joseph Stef.
Devant : Schmitt, Robert Genet, Lucien Genet, Roland Jungling, Crast (de Semécourt).


Debout,de g. à d. : Jean Billotte, Alfred Gusse, Michel Forbrack, Gilbert Feyte, Dezu, Victor Mangenot, Langlois.
Devant : René Guse, Jean Terzi, Paul Gusse, ?.


De g. à d. : ?, Jean Terzi, Jean Billotte, Robert Genet, Lucien Genet, Charette, André Heinfling, Werner, Gilbert Feyte, René Gusse, Alfred Gusse.

Républicain Lorrain du 23 octobre 1946.
Au registre des associations. Vol. VI, n° 2, a été inscrit ce jour :
« FOOTBALL-CLUB DE WOIPPY » à Woippy, 8, rue Rose-Marcus.
Les statuts ont été adoptés le 27 octobre 1945.
Le Comité-directeur se compose comme suit :
Président d’honneur : SECHEHAYE Paul, maire de Woippy, 16 rue de Briey, à Woippy ;
Président-directeur : STEF Joseph, agent de maîtrise, 8 rue Rose-Marcus, à Woippy ;
1er vice-président : LE CLECH André, ingénieur, 10 rue Maréchal-Foch, à Woippy ;
2ème vice-président : WATIEZ Charles, électricien SNCF, 31 rue de Nachy, à Woippy ;
Secrétaire : STEF Eugène, employé, 8 rue Rose-Marcus, à Woippy ;
Trésorier : GAGNEUR Julien, commis du trésor, 1 rue Ambroise-Paré, à Metz ;
Membres-assesseurs :
BILLOTTE Albert, ouvrier d’Etat, 24 rue de l’Eglise, à Woippy ;
HEINFLING André, armurier, 20 route de Thionville, à Woippy.
Le Greffier du Tribunal Cantonal.


F.C. Woippy. Equipe première. Fête des Fraises 1947.
Debout, de g. à d. : André Heinfling, Roland Jungling, Lucien Genet, Robert Genet, René Grinviller, René Gusse.
Devant : Christophe Zimmer, Christian Gérard, Gabriel Petitjean, Paul Bertrand, André Nadé.


Saison 1947-48, l'équipe Junior du FCWoippy, championne de son groupe, Stade Bellecroix, Woippy - Ban-Saint-Martin, score : 4 à 2.
Debout, de g. à d. : Robert Bourger, l'arbitre (M. Michaux), Roland Jungling, Lucien Genet, Roger Seingnert, André Nadé, Paul Bertrand.
René Zimmer, Eugène Stef.
Devant : Pierre Heinrich, Christian Gérard, Gabriel Petitjean, André Bourgeois, Marcel Glad.

| Retour menu "La vie associative" |

raconte-moi-woippy Retour menu